• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Reportage de Vincent Lapierre à l’inauguration des nouveaux locaux de l’UPR (...)

Reportage de Vincent Lapierre à l’inauguration des nouveaux locaux de l’UPR ...

L'UPR a inauguré ses nouveaux locaux le jour du 75 ème anniversaire de la naissance du CNR, le conseil national de la résistance, créé le 27 mai 1943, lors de la première réunion à Paris dans l'appartement de René Corbin.

Le Conseil national de la Résistance (CNR) était l'organisme qui dirigea et coordonna les différents mouvements de la Résistance intérieure française pendant la Seconde Guerre mondiale, toutes tendances politiques comprises. Ce conseil était composé de représentants de la presse, des syndicats et des membres de partis politiques hostiles au gouvernement de Vichy à partir de la mi-1943.

Son programme, adopté en mars 1944, prévoit un « plan d'action immédiat » (c'est-à-dire des actions de résistance), mais aussi des « mesures à appliquer dès la libération du territoire » (une liste de réformes sociales et économiques).

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance

 

Tags : Politique François Asselineau UPR




Réagissez à l'article

134 réactions à cet article    


  • 18 votes
    FrexitUPR FrexitUPR 6 juin 16:25

    He bien ! Les trous du cul qui mettent la pression sur Vincent Lapierre viennent de m’aider à décider de ne pas réadhérer à l’UPR.
    A mons avis je vais pas être le seul dans ce cas là !


    • 7 votes
      pegase pegase 6 juin 16:43

      @FrexitUPR

      Lapierre c’est E&R, si vous préférez Soraël, c’est que vous n’avez rien compris à ce qui se cache derrière ! 

      à chacun ses lubies smiley


    • 22 votes
      FrexitUPR FrexitUPR 6 juin 17:06

      @pegase

      Mais bien sur !

      La logique "antifa" dans toute sa splendeur.

      "puisque tu parles à machin alors t’es comme machin"

      Justement, j’ai très bien compris la caractère puéril de la chose.

      Manque de bol, moi je parle avec tout le monde, et chacun est propriétaire de ses pensées.

      Vous devriez revisionner attentivement chaque passage de cet interview. Parce que dans la logique "il y a de l’alcool qui tourne alors les gens vont dire n’importe quoi"

      Les trous du cul même pas trentenaires qui se prennent pour des gardiens de troupeaux, très peu pour moi.

      Je remercie Vincent pour ce reportage qui éclaire très bien les phénomènes que je déteste les plus.

      Il est pas question de lubies, mais de simple liberté d’éxpression, et au delà de ça aussi de liberté de faire son taff.

      Au moins Vincent y est allé, il a fait le taff. Derrière faut pas se plaindre de pas avoir la parole dans les merdias officiels quand on veut même pas la donner sur internet. A un moment faut savoir choisir de quel coté on est. Et prendre les décisions qui s’imposent.

      Note que Vincent a traité personne de complotiste !


    • 18 votes
      BlueMan BlueMan 6 juin 17:23

      @FrexitUPR : je trouve effectivement qu’il a au moins 2 jeunes trous du cul au bureau national, qui n’ont rien à faire à l’UPR.

      Ils sont mus par la peur, c’est consternant.

      En revanche, le monsieur au chapeau est sympathique, tolérant, lucide, et intelligent. C’est un simple membre, et il y en a plein à l’UPR : ce sont eux l’UPR, pas des quelques trous du cul du bureau national, peureux, que l’on voit dans la vidéo, et qui en se entent plus péter au point de vouloir faire la loi sur le trottoir. Pathétique ! (Et je suis un membre UPR).

      Allez l’UPR !


    • 11 votes
      PumTchak 6 juin 17:43

      @FrexitUPR

      @FrexitUPR

      Non, vous n’êtes pas le seul. Quand je pense que j’ai voté pour ça... Vous avez raison, il faut remplacer UPR par PTC : Parti des Trous du Cul. Ou PTB : parti Balais dans le Cul. 

      Les gens vivent avec une camisole dans la tête, maintenant, ils ont peur de leur ombre, se sont fait greffer un système d’alerte à la place d’un système de pensée. Comme si on était des tatoués à vie avec le nom d’un parti politique écrit en gros, alors que le premier parti, celui des abstentionnistes, est suivi du parti des votants par défaut. Un prolo qui votait PC jadis et qui vote FN maintenant, ça reste un prolo qui fait comme il peut...

      Je comprends maintenant pourquoi les moyens de censure qui déferlent pénètrent dans la société comme dans du beurre.


    • 7 votes
      maQiavel maQiavel 6 juin 18:36

      Le pire , c’est que s’il existe une base adhérente qu’on peut laisser se faire interroger par n’importe quel journaliste sans se faire aucun souci du fait de sa qualité , c’est celle de l’UPR. 


    • 6 votes
      FifiBrind_acier 6 juin 20:10

      @BlueMan

      Soral est aussi sulfureux qu’Ayoub, je suppose que les membres du bureau ne tenaient pas à le voir s’incruster et associer à nouveau l’ UPR à l’Extrême-Droite... .


    • 8 votes
      FifiBrind_acier 6 juin 20:14

      @PumTchak
      Non, l’ UPR ne veut être associée à l’Extrême-Droite.


      Depuis le début, c’est l’argument du système et de la Gauche contre l’ UPR : souveraineté = nationalisme = FN = fachos.


    • 6 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 6 juin 21:07

      Il est loin le temps où M. Soral déclarait qu’il ne s’attaquerait jamais à un autre dissident au nom du respect du combat pour la Cause. Que reproche-t-il à M. Asselineau ? Qu’a-t-il fait pour qu’il l’attaque ? 

      .

      On voit bien la différence entre M. Soral et M. Asselineau : l’un est rassembleur, l’autre est disputeur. Devinez lequel ? smiley


    • 5 votes
      Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juin 21:36

      @La mouche du coche

      On voit bien la différence entre M. Soral et M. Asselineau : l’un est rassembleur, l’autre est disputeur. Devinez lequel ? 

      .

      Je ne peux pas répondre à cette question car trop clivante, j’y répondrais volontiers mais après la sortie de l’UE, je risque d’être mort d’ici là mais je laisserais une lettre posthume afin de ne choquer personne de mon vivant..


    • 11 votes
      joseW 6 juin 23:10

      @FrexitUPR

      Eh bien, il ne vous faut pas grand chose pour jeter l’éponge FrexitUPR ! 

      Avec des soutiens comme vous, le Frexit n’est pas près d’arriver... 

      C’est quoi maintenant votre programme ? 

      Tous avec Marion et le young Leader debout pour une auuuutre Europe ? 

      Ou le Plan T de Méluche ? 

      Ou la photocopie de Philippot ? 

      Ou regarder passer les trains avec l’abstention ? 

      Allons FrexitUPR, faites la part des choses : 98% des personnes interviewées avaient une attitude positive, seuls 1 ou 2 cadres sous pression, qui n’ont pas encore bien compris ce qu’un nouveau parti politique implique en terme managérial ont failli, et vous jetez l’éponge, pour laisser l’UE et les élites néo-mondialistes pourrir votre futur et celui des générations futures ? 

      C’est clair que l’UPR a un souci avec ses cadres, qui peinent à suivre le mouvement insufflé par la base, mais rien n’est encore perdu à ce jour. 

      Réfléchissez une seconde : Vincent Lapierre allait forcément trouver un biais pour flinguer l’UPR qui est un opposant déclaré à E&R, où il pige, qui est en pleine crise existentielle, et 2 cadres sous pression l’y ont aidé. 

      Vincent Lapierre utilise les mêmes trucs journalistiques que Quotidien de Barthès, mais c’est de bonne guère ! 

      Passé l’émotionnel médiatique, passé l’entourloupe du biais éditorial et du montage, il faut savoir penser par soi-même. 

      Et savoir quels sont ses objectifs prioritaires, dans une situation donnée. 


    • 6 votes
      FrexitUPR FrexitUPR 6 juin 23:53

      @joseW

       Vous avez écrit combien d’articles ici-même par exemple pour venir me donner des leçons sur les biais éditoriaux, les montages, etc...

      C’est plus que gonflant d’être infantilisé à ce point venant d’une personne qui a pas écrit un seul article pour promouvoir le frexit.

      La moraline ça va 5 minutes. Prenez votre courage à deux mains, et faites comme moi, écrivez à l’UPR pour expliquer ce que vous expliquez ici-même.

      Ce n’est pas moi le bureau des plaintes.

      Ce qui est sur, c’est que des trou du cul comme j’en ai vu dans ce reportage, j’ai rien à faire avec eux.

      Déjà en terme d’image, qu’ils commencent par être présentables. Et pas seulement dans la tenue vestimentaire, mais dans la tenue, tout court !

      Rien que cela en dit long. Personne demande à voir tout le monde en costume noir, mais il y a quand même un minimum.

      Je n’ai clairement pas envie d’être assimilé à un mollusque en clark qui viendrait vous demander de dégager de l’espace public pour délit d’affiliation à un tiers que vous auriez jugé sans procès.

      Et surtout si il y a de l’alcool qui tourne...


    • 6 votes
      joseW 7 juin 07:38

      @FrexitUPR

      Combien j’ai écrit d’articles ? 

      Plus de 10 000 articles (dix mille) en 11 ans... 

      Mais pas ici, sur d’autres sites. 

      Mon but n’est pas de vous infantiliser bien entendu (je profite de votre exemple pour d’autres lâcheurs qui profitent de la moindre occasion pour se dédouaner à bon compte), mais de ramener les choses à leur juste proportion, de manière un peu plus dépassionnée, si cela est encore possible. 

      Et aussi, dans les 10 000+ articles, certains s’adressent directement à l’UPR et à ses cadres, je ne vous ai pas attendu, rassurez-vous là encore, vous mélangez tout : votre avis, le bureau des plaintes, aie aie, un peu de repos serait prescrit par le Docteur Cohen : j’espère que vous n’avez pas trop abusé du glyphosate (c’est moins dangereux que le moraline il est vrai). 

      Si vous souhaitez constituer un parti de millions de personnes sans trous ducs, effectivement arrêtez les frais : cela est impossible. 

      Déjà, sur 100 personnes, vous ne serez pas déçu. 


    • 6 votes
      Simple citoyenne Simple citoyenne 7 juin 08:43

      Bonjour FifiBrind_acier "Non, l’ UPR ne veut être associée à l’Extrême-Droite.smiley 

      Je ne sais pas si vous reprenez cette phrase de l’un des commentateurs plus hauts, ou celle-ci est de vous, car je ne la vois nulle part au-dessus ; eh bien, suite à cette réflexion, "Non, l’ UPR ne veut être associée à l’Extrême-Droite." je peux vous dire que c’est loupé, car les médias à la botte se sont empressés avant les élections de faire croire que l’UPR c’était l’extrême droite sans les fachos, je crois qu’il s’agit là, d’Apolline de Malherbe qui avait dit cela, et Soral, car j’écoutais beaucoup ses analyses lors des élections 2017 et que je trouvais intéressantes, avait en effet, dit que que le système médiatique avait sorti du bois l’UPR, pour détourner les électeurs du FN, cette stratégie est vieille comme le monde, mais c’est bien de la rappeler !


    • 5 votes
      Qirotatif Qirotatif 7 juin 08:44

      @joseW

      "10 000 en 11 ans"

      Ca en fait 2,5 par jour et depuis quasiment le jour de la création de l’UPR. Impressionnant !

      "Réfléchissez une seconde : Vincent Lapierre allait forcément trouver un biais pour flinguer l’UPR qui est un opposant déclaré à E&R, où il pige, qui est en pleine crise existentielle, et 2 cadres sous pression l’y ont aidé. "

      Faire à Lapierre un procès d’intention est une méthode douteuse basée sur un mélange de projection et d’ignorance. Ce n’est pas pour le défendre (E&R n’étant pas ma came), mais il est évident qu’un de ses crédos est la défense de la liberté d’expression, très certainement par pure conviction personnelle, mais aussi parce que l’association à laquelle il adhère et lui-même en sont les victimes directes les plus spectaculaires : viré des manif, interdit par la police de se balader dans les espaces publics, attaqué par les antifas, la LDJ et j’en passe, chaînes et comptes sociaux censurés, attaqués en justice pour tout et n’importe quoi, agressés physiquement... Lapierre démontre au travers de ses reportages que la liberté d’expression est très relative en France, ce qui est salutaire quoi que l’on pense d’E&R. Deuxièmement il le dit lui-même ici aux "cadres" : il n’a rencontré que des militants plutôt posés, argumentant leur position et pas ces décérébrés qui viennent aux meetings de Macron sans même être capables de formuler une seule idée de celui-ci. E&R n’étant pas un parti politique, une prétendue motivation à vous nuire n’a aucun sens. 

      Enfin un cadre n’a pas être "sous pression" (de quoi ? de qui ?) ou alors il ne doit pas être cadre. Il n’est pas sensé transmettre aux autres ses tensions internes : le gars en costard posé et très bienveillant fait par exemple le boulot. Lapierre aurait pu le couper au montage et juste montrer les blaireaux. Il ne l’a pas fait. L’on constate en revanche que plusieurs de ces cadres sont effectivement tendus et irrationnels dans leurs justifications avec des arguments de type "crime par association" qui sont les mêmes utilisés par les MSM pour discréditer FA (la conf chez Ayoub, le complotisme, l’"extrême-droite", etc). Peut-être est-ce à eux qu’il faudrait plutôt prodiguer les bons conseils du Doc Cohen...


      "Si vous souhaitez constituer un parti de millions de personnes sans trous ducs, effectivement arrêtez les frais : cela est impossible."

      Les "trous ducs" en question ici (on en compte 4) ne sont pas des militants ayant un peu trop picolé mais des cadres, des gens qui se sont manifestement concertés et qui, dés le début (pas au bout de 6h), montrent qu’ils ne veulent pas de Lapierre. Ensuite 4 cadres qui se comportent comme 4 blaireaux, c’est peut-être la faute à pas d’chance... à moins que ce ne soit la démonstration d’un problème plus profond que tu admets d’ailleurs toi-même tout comme d’autres militants de ce parti.


    • 4 votes
      joseW 7 juin 10:08

      @Qirotatif

      Attention, sans jeu de mot douteux, je ne jette pas la pierre à Vincent, mais connaissant un peu le fonctionnement idéologique d’E&R (auquel il doit son statut actuel) et de ses sympathisants, il ne pouvait raisonnablement pas rendre une copie qui ne soit pas orientée contre l’UPR et ne sème pas un minium la zizanie. 

      C’est de bonne guerre : Les cadres de l’UPR l’avaient fort bien vu venir avec ses grands sabots... 

      D’ailleurs, Quotidien fait exactement pareil vis-à-vis de ses employeurs et au détriment de l’UPR : comme je l’ai dit, rien de plus normal. 

      Sinon je confirme au passage votre moyenne des articles journaliers, voire un peu plus... 

      Vincent Lapierre est sans doute l’un des plus ouverts d’E&R, et il devrait prendre ses distances pour décoller vraiment, maintenant qu’il jouit d’un financement participatif confortable, et si vous voulez mon avis personnel. 

      Mais je pense qu’il restera fidèle à ses anciens amis... cette vidéo en est une démonstration. 


    • 2 votes
      Qirotatif Qirotatif 7 juin 10:48

      @joseW
      Soyons factuels au lieu de présumer : En dehors des passages où il lui est demandé avec insistance de dégager (et ce, dés son arrivée) et pour lesquels les responsables de l’UPR ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes, son reportage donne une excellente image des militants, aux antipodes des cintrés en faisant, ou croyant en faire, la promotion sur le net. On est par exemple très loin des fossiles et bourgeois de LR, des ronds de cuir du PS, des jeunes "macronistes" si tant qu’il en existe réellement en dehors des acteurs à qui il est demandé de faire la claque dans les meeting par SMS, etc. C’est ce contraste que les gens qui auront vu son reportage retiendront. Lapierre n’a manifestement pas trouvé de militants avinés racontant n’importe quoi, par contre il est tombé sur des individus paniqués, très peu confiants envers leurs propres militants. Quant à son "statut" du reste très peu enviable de cible de groupuscules réputés violents et la puissance étatique, il le doit à un travail et un talent que bcp de gens reconnaissent sans être adhérents de son association, y compris à l’UPR. 


    • 6 votes
      PumTchak 7 juin 11:05

      @joseW

      Je crois comprendre que sur Agoravox tv, il y a pas mal d’intervenants qui ont voté Asselineau aux élections présidentielles et un certain nombre sont des adhérents déclarés : la plupart, ici, sont aussi anti UE, anti euro, anti OTAN.

      Il y a une forte déception sur l’attitude des cadres UPR vue à travers la caméra de Lapierre : ceux qui interviennent ici sont très sensibles au lent grignotage en cours de la liberté d’expression dans notre pays.

      La plupart des commentaires que vous lisez ici sont posés, (pas le mien qui était réactif, même colérique et pas bien écrit). Vous pouvez lire des analyses construites sur les raisons aux attitudes paranos et contre-productives de personnes faisant partie de l’appareil UPR.

      Après, soit vous houspillez ceux qui sont déçus par ces attitudes de commissaires bolchéviques ou de puérils policiers, soit vous en en profitez pour interroger le fonctionnement de votre appareil et chercher des solutions pour rendre votre parti plus attrayant. 

      C’est vous qui voyez.


    • 4 votes
      joseW 7 juin 12:48

      @Qirotatif

      Ok, je suis d’accord globalement sur ce constat. 

       Le niveau de conscience des sympathisants de l’UPR est supérieur aux autre partis politiques (grâce à la justesse des analyses de son Président), et il reste encore à mettre un encadrement en adéquation... 

      Mais encore une fois, c’est un parti tout neuf, qui vient d’élire son bureau et on peut largement excuser certaines bourdes, surtout de la part de gens qui n’ont pas l’habitude de gérer ce genre de situations (c’est rare que des médias se déplacent vers l’UPR, très largement censuré par le Système, et on comprend pourquoi). 


    • 6 votes
      joseW 7 juin 12:54

      @PumTchak

      Il faut faire les 2 mon capitaine : 

      1- Houspiller ceux qui se découragent sur la foi d’une simple vidéo quand même orientée politiquement contre l’UPR, avec un biais de montage évident (mais logique). 

      2- Signaler que l’encadrement de l’UPR avait bien anticipé ce risque de "quenelle médiatique" mais l’a assez mal géré (les sympathisants l’ont bien mieux géré), et qu’il doit être formé en conséquence, quitte à mettre en avant ceux qui ont un talent pour cela, et en retrait ceux qui ne sont pas faits pour ce genre de job pas toujours évident, et qui nécessite pas mal de diplomatie.. 


    • 3 votes
      PumTchak 7 juin 15:02

      @joseW

      Ah, oui. Dans un magasin de fringues, si vous houspillez vos clients, il ne vont pas se mettre à vous obéir : ils ne reviendront plus. Ce sont les clients (ou les électeurs) qui vous choisissent, pas vous qui les choisissez. Peut-être que vous prenez le problème à l’envers. Subséquemment, ce n’est pas aux sympathisants de gérer le journaliste : ce sont des invités à l’inauguration du local. C’est aux organisateurs de le faire.

      Pour continuer la comparaison avec le magasin : peut-être que tel client ne partage pas vos goûts culinaires, ou vos convictions religieuses, mais vous vous en fichez. L’essentiel est de partager les mêmes choix de fringues. Si le client est régulier, vous verrez même que vous pourrez confronter avec plaisir les différences de goûts dans d’autres domaines. C’est l’intersection de l’ensemble A et B, qu’on a tous appris à l’école. La stratégie des points communs et de la multiplication de ces points d’ancrages. Le "vous êtes avec nous ou contre nous", c’est G.W. Bush, c’est les antifas.

      Si votre (leur) inquiétude était de savoir si vous pouviez mettre Lapierre dans votre poche, ou si c’était impossible, c’est du A inclusion dans B, du G.H. Bush, du antifa. C’est la démarche même qui est impossible, ou juste de la domination. Par contre, lui présenter ce qui l’intéresse était largement possible : il partage le même souhait fondamental de la reprise de souveraineté. Après, il y a peut-être une prise de risque, mais ce n’est pas en n’essayant pas qu’on y arrive, et d’autre part l’UPR est déjà stigmatisé extrême-droite et complotiste par le mainstream, que vous avez accueilli, d’ailleurs (Quotidien, venu pour rappeler la stigmate). Il y avait plus à gagner qu’à perdre avec Lapierre. 


    • 2 votes
      joseW 7 juin 17:38

      @PumTchak

      Mais enfin restons sérieux, nous ne sommes pas dans un magasin ici, nous ne sommes pas dans la consommation politicarde mais dans la conscientisation des enjeux ! 

      Si c’est pour proposer un parti politique comme les autres, avec des godillots qui applaudissent quand leur appli leur demande, alors autant claquer la porte de l’UPR et aller direct chez Macron. 

      Non encore une fois le phénomène UPR n’est pas un parti classique de consommation politique, un mouchoir en papier siglé UPR que les sympathisants prendraient puis jetteraient à la poubelle au moindre rhume. 

      Mon message pour FrexitUPR visait à lui faire prendre conscience des enjeux, mais libre à lui : s’il estime qu’une simple vidéo au montage totalement orienté d’un reporter (certes sympathique) issu d’une mouvance politique adverse (pro-FN et anti-Frexit) suffit à l’en décourager, alors effectivement, si c’et le cas, sa place n’est plus à l’UPR, malheureusement,car l’UPR sera attaqué de toutes parts, par tous les conservatismes. 

      Je ne suis pas venu ici pour attirer des consommateurs en mal de nouveautés politiciennes, mais pour poser les questions qui dérangent et mettre en perspective les enjeux, quoi qu’il en coûte (encore une fois, reproduire le système consumériste en politique n’a aucun intérêt et ne mènerait à rien, Francis Cousin par exemple vous l’expliquerait mieux que moi). 

      Peut-être aura-t’il plus de chances chez les Insoumis (mais à mon avis Vincent y serait reçu à coups de pierres) ou chez Philippot (qui n’existerait plus sans ses soutiens dans les grands médias élitistes) ? 

      Pourquoi pas, chacun est libre de toutes façons... 


    • 4 votes
      FifiBrind_acier 7 juin 17:56

      @Simple citoyenne
      Les électeurs n’ont pas besoin de l’’UPR pour se détourner du FN !

      Le FN sert d’épouvantail médiatique pour faire élire l’autre candidat arrivé au 2e tour. S’il ne rendait pas ce service au système, il serait aussi censuré que l’ UPR.


      Il y a 40 ans que Mitterrand a poussé le FN dans les médias, et 40 ans que les Français n’en veulent pas, sans même connaître l’ UPR !


      Mais merci pour votre intervention, elle prouve que Soral est un ennemi résolu de l’ UPR, ce que nous avions compris depuis longtemps. Et que Lapierre ne vaut pas mieux.


    • 4 votes
      jeanpiètre jeanpiètre 7 juin 19:10

      @FifiBrind_acier
      L upr est l extrême droite honteuse coincée du cul


    • vote
      Et Hop ! 8 juin 22:26

      @FifiBrind_acier : " Soral est aussi sulfureux qu’Ayoub, je suppose que les membres du bureau ne tenaient pas à le voir s’incruster "

      Vincent Lapierre n’est pas Alain Soral, c’est un journaliste qui fait de reportages toujours objectifs et courageux.

      Quand à Alain Soral il n’est pas d’extrême droite, sa position est proche de l’ancien Parti communiste français.


    • 2 votes
      ubikand 6 juin 16:43

      Ah ce Vincent Lapierre fait vraiment un métier difficile ! Qu’il porte toujours le cuir n’est guère étonnant, il aime avoir et faire mal...  smiley 

      J’ai noté qu’il y a des sortes de "nazis" dans cette vidéo assez instructive, à prendre avec prudence comme il se doit. 


      Saurez vous cocher qui sont les "nazis" ? Tel est le défi présenté par cette vidéo  smiley 

      • 2 votes
        Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juin 21:42

        @ubikand
        Je ne peux répondre à cette question car elle est trop clivante, en tant que postulant à être futur membre de l’UPR, je ne voudrais pas gâcher mes chances d’y parvenir, j’y répondrais donc, après la sortie de la France de l’OTAN (pour moi) et de l’UE, pas avant car je ne voudrais pas risquer de compromettre l’inévitable victoire de l’énarque Asselineau sur le système qui a mis son cul à l’abri pendant plusieurs décennies avant qu’il ne crache dans la soupe qui l’a nourri jusqu’à l’embonpoint et le triple menton...


      • 3 votes
        ubikand 7 juin 09:37

        @Gaston Lagaffe

        Oh vous savez, il ne crache pas tant que ça dans la soupe.

        A de multiples reprises on peut l’entendre même la couver, la soupe, dans le fond,

        quand par exemple il flatte la corporation des pauvres journalistes victimes, quand il défend la toute puissance des hauts fonctionnaires et son Ena, quand il épargne avec soin le Sénat et le Parlement et leurs "personnels", quand il ne cesse de mettre en avant le rôle "sage et veillant" du Conseil Constitutionnel, quand il fait appel au si "républicain" CSA à tout bout de champs et entend même en étendre les pouvoirs, quand il fait des appels du pied à des Villepin ou Guaino, quand il promeut un chouia médiatiquement les 2 membres probablement les plus serviles à son égard de ses 30.000 membres à tel point qu’ils font penser à des clônes surtout le plus jeune, quand il trouve quasi abouties les logiques démocratiques de la République et notamment sa Ve vénérée, eccetera eccetera

        D’ailleurs, si tous "ces gens là", le petit establishment, venaient à se sentir vraiment menacés par "le peuple" qui oserait imaginr et vouloir autre chose que ces gens là et leurs institutions vermoulues et pathogènes, pas impossible qu’ils fassent appel à lui pour tenter de le maintenir le peuple dans son enclot habituel et sous l’emprise de leurs magistères d’opérette. Il a le profil pour effectuer ce genre de protection de l’establishment "républicain". 


      • 9 votes
        thierry3468 6 juin 17:30

        Selon ce responsable,les adhérents ne seraient que de sinistres poivrots qui ,après un petit verre ,diraient n’importe quoi.Les adhérents sont sympathiques mais ils peuvent déjà s’interroger sur ces responsables assez rigides.L’UPR est certes très affuté sur de nombreux sujets mais tout ceci reste au stade des intentions.Quand on voit ce qui se passe après le Brexit et après les élections en Grèce ,en Italie,on peut penser que FA serait vite dos au muret aurait toutes les difficultés du monde à sortir de l’EU.Les élections n’ont de valeur pour les eurocrates que si elles se soumettent à leur volonté.FA devrait choisir entre la soumission du pays ou l’exposition sauvage et brutale de la population à toutes les rétorsions décidées par l’EU et ses soutiens puissants.FA suivrait le triste exemple de Tsipras sans aucun doute en espérant ménager la population.


        • 7 votes
          FifiBrind_acier 6 juin 20:43

          @thierry3468
          C’est ça, en plus d’associer l’ UPR à Soral, prenez nous pour des imbéciles !


        • 1 vote
          Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juin 21:49

          @thierry3468
          Selon ce responsable,les adhérents ne seraient que de sinistres poivrots qui ,après un petit verre ,diraient n’importe quoi.

          .

          Oh ils ont appris des leçons du petit journal dans les meetings FN, vous savez, il y a toujours un vieux débile bourré tout fier de cracher au micro : "Ouais marre des nègres, des bougnoules et des pédés, dehors les juifs bordel ! Georgette ! ramène moi un ricard salope de vieille pute ! Vive la France tas d’enculés, pis vous les journalopes j’peux pas vous saquer alors je vais te démonter la gueule trou du cul "

          .

          Ah mais on n’est jamais à l’abri d’être aimé par des cons quand on se veut prophète, n’est pas ? Comme dirait Jean-Marie... haha

          .

          oui, ils ont trop bien appris la leçon à l’UPR, ça frise la parano à un certain stade, toutefois... N’empêche qu’ils restent des brêles en communication même quand ils tentent de la soigner... haha ce qu’ils sont maladroits putain ! Et c’est Lagaffe qui le leur dit... hihi...


        • 4 votes
          Qirotatif Qirotatif 6 juin 18:29

          En effet il y a des points communs entre UPR et E&R : tous deux refusent de parler des sujets qui fâchent, tous deux sont mono-maniaques, tous d’eux pratiquent la censure. 


          FA veut un CNR mais il se pince le nez et méprise les autres patriotes. smiley Heureusement que juifs et cagoulards antisémites ont su mettre de côté leurs divergences à une certaine période... Cohérence quand tu nous tiens.

          • 1 vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juin 19:00

            @Qirotatif
            Heureusement il reste le PET de Jean-Robin, soldat du Christ, réincarnation de Jeanne d’Arc petit fils de Jean Moulin et de de Gaulles ainsi que descendant de Charles Martel qui se réclame lui aussi du CNR, nous sommes sauvés avec de tels meneurs d’hommes...

            .

            Ah on me dit dans l’oreillette que les différentes figures de proue se déchirent entre lles pour revendiquer le seul droit de succéder dignement au CNR et chacune prétend être plus légitime que l’autre...

            .

            Oubliez mon élan optimiste en fin de premier paragraphe...


          • 1 vote
            Qirotatif Qirotatif 6 juin 19:23

            @Gaston Lagaffe
            Robin est le seul, l’unique sauveur. Bon d’accord il est seul avec Akila au fond de son cyber-café polynésien, mais de là-bas il va tous nous faire monter en compétence... sur PlayStation smiley 


          • 5 votes
            FifiBrind_acier 6 juin 20:23

            @Qirotatif
            FA veut un CNR mais il se pince le nez et méprise les autres patriotes.


            Pas du tout, personne ne demande aux nouveaux adhérents pour qui ils ont voté.


            Il suffit qu’ils adhérent à la Charte de l’ UPR qui précise que les questions qui divisent, comme l’immigration devront être traitées après la sortie de l’ UE.


            Ceux qui passent leur temps à diviser avec l’immigration n’ont qu’à aller voir ailleurs.

            "L’UPR et l’immigration."


          • vote
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juin 20:50

            @Qirotatif
            Haha oui et au rythme où il donne les points d’XP ça sera plus long que de monter une guilde à soi tout seul sur world of warcraft, certains tentent de s’y coller depuis plus de 10 ans... Fail quand même hihi...

            .

            Jean Robin qui galère pour up au level 2 depuis tant d’années devrait se remettre à monter en compétences sur wow, il (se) ferait moins de mal...

            .

            Il en est à son combientième essai de monter sa guilde le n00b Robin ? Après le mouvement : Allez sur les plateaux tv pour dénoncer les plagiats d’ardisson (dont tout le monde se fout) pour déclencher sa révolution, après ses multiples tentatives entrepreneuriales qui ont fait banqueroute, après ses quéquettes et ses blablas, après avoir causé à dieu lui même (qu’il a mis en slip dans un débat, hein, il faut l’savoir), Jean affirme sans sourciller que si on lui donne 6000 mec IL reprend le pouvoir en France, car le Grand Stratège qu’il est a tout prévu pour chacun de nous, sera t’il capable de convaincre avec son talent incommensurable pour le leadership et son charisme de synthèse de tous les héros connus de l’humanité, 6000 polynésiens de venir bouter l’Islam hors de France et libérer ainsi, la vieille putain de la synagogue ? Les livres d’Histoire future nous le diront...

            .

            En attendant on a pas fini de se marrer avec tous ces antisystème fédérateurs incapables de se fédérer eux même quand il s’agit d’aller aux chiottes, vais je faire pipi ou caca ? Cruel dilemme, si je fais pipi avant de faire caca je ne pourrais pas me servir de l’article 50 pour me torcher le cul puisque j’aurais essuyé ma bite avec avant, que faire, Mon Dieu, Inspire moi !!! Qu’est ce qui est le moins clivant ? Je.... Proooooout !!!! Piiiiiiiissse, Plic, Ploc, Floutch, Prrrrrrooooooaaaaaaattttch !!!! ah merde, mon froc !!! Trop tard, me suis fait dessus (Asselineau 2018)...


          • 4 votes
            Qirotatif Qirotatif 6 juin 20:55

            @FifiBrind_acier

            "Pas du tout, personne ne demande aux nouveaux adhérents pour qui ils ont voté."

            Encore heureux... Mais de toute façon ce n’est pas ce que je disais.

            Le droit du sol intégral n’est pas lié à l’UE, la double-nationalité non plus (cas de l’Autriche), le fait d’expulser ou non les clandestins non plus, le fait de laisser faire des mariages blancs non plus. Bcp de pays n’ont pas cette politique de cinglés bien qu’étant dans l’UE. Le diagnostic de l’UPR est faux.

            "Il suffit qu’ils adhérent à la Charte de l’ UPR qui précise que les questions qui divisent, comme l’immigration devront être traitées après la sortie de l’ UE."

            Ces questions ne divisent pas. 70% des Français pensent qu’il y a un soucis avec l’immigration. Avec 20% de Français qui en sont issus et qui ne doivent pas être dans ces 70% (il suffit de regarder la carte électorale : qui vote quoi ?), on arrive à une majorité écrasante. Non seulement le diagnostic est faux, mais ne pas traiter de cette question est une faute. Le résultat de cette stratégie absurde est le score de FA. 


          • 2 votes
            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juin 21:29

            @FifiBrind_acier

            Il suffit qu’ils adhérent à la Charte de l’ UPR qui précise que les questions qui divisent, comme l’immigration devront être traitées après la sortie de l’ UE.

            .

            Collector... Nos enfants auront tous un os dans le nez d’ici là et le seul truc qui nous restera de blanc ce sont nos squelettes qui pourriront quelque part dans un trou....

            .

            Mais bon, place aux jeunes... saga afwica, ambiance de la bwousse...


          • 15 votes
            maQiavel maQiavel 6 juin 18:31

            Pour moi ce reportage est le parfait reflet de l’UPR.

            -D’un coté des adhérents très sympathiques, très ouverts et très bien formés politiquement. Personnellement, j’ai rarement vu une base d’adhérents aussi motivé et avec un si haut niveau de conscience politique. On va me répondre que c’est parce que c’est un micro parti, mais j’ai connu d’autres micros partis et je n’ai jamais vu ça. 

            -De l’autre coté, on ressent la lourdeur et le manque d’ouverture d’esprit des membres d’un bureau national qui est de plus en plus rigide et sclérosé , et qui est de plus en plus autiste aux préoccupations et aux propositions de la base adhérente et militante. Il y’a un vrai problème d’ordre managérial. Ce n’est pas pour rien que de nombreuses personnes de qualité quittent ce parti, cette hiérarchie ne se remet pas en question et rejette toujours la faute de leurs échecs sur d’autres facteurs qu’elle-mêmes. Mon petit vécu dans le monde associatif et dans l’entreprise me fait dire que ce bureau a un urgent besoin de sang neuf.

            Et entre les deux, on a des cyber- militants agressifs envers tout ce qui ne correspond pas à la ligne du parti. Ça on ne le voit pas dans le reportage mais on le voit tout le temps partout sur internet. Le bureau national n’est même pas foutu de donner des consignes à ces militants bornés pour qu’ils ne saoulent pas la terre entière. 

            Quoi qu’il en soit, c’est un reportage très intéressant qui n’aurait même pas été à charge contre l’UPR si les membres du bureau avaient laissé le journaliste évoluer tranquillement. C’est travailler contre soi même

            PS : Les arguments du mec à 30 : 25 n’ont aucun sens, VL les a bien démontés.


            • 3 votes
              Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 6 juin 18:45

              @maQiavel
              Et oui mais c’est comme ça dès qu’il y a un semblant de hiérarchie pyramidale, c’est inhérent au genre humain. Le mec lourdingue au possible avec ses trois cheveux sur les épaules (qui passe juste pour un gros blaireau) qui vient dire voué moa suis du bureau national alors casse toa j’t l’dis gentiment j’suis correct avec toa, alors qu’il n’est certainement qu’un pouilleux au RSA, le mec se croit d’un coup promu kapo de service par sa majesté le Grand Huppé Hair et une manière inespérée lui a été offerte (par défaut sans doute) de se sentir moins inutile dans le monde du vivant...

              .

              On connait tous des mecs comme ça, ils ne servent à rien, ne savent rien faire, tu lui donnes un balais et la responsabilité d’un coin de trottoir, le mec croit avoir été promu à un haut grade et se met à exprimer son mépris pour ceux qui lui semblent inférieurs ou sous leur autorité soudaine qui passent dans son champ de vision...

              .

              Les personnes les plus sensées sont parmi les militants, pas parmi les cadres ni les leaders, mais pour vouloir faire de la politique il faut avoir un sacré grain pourri dans sa tête, les gens normaux ne font pas de politique sous leurs noms, c’est là que le bât blesse. Autrefois les héros ont été désignés par les évènements, des concours de circonstances, pas par des querelles d’égos ridicules pour savoir qui a le droit de prendre le micro ou de passer à la tv, c’est la déliquescence de nos élites qui ne sont en réalité que des petits peigne cul qui n’ont jamais rien vécu de traumatisant qui monopolisent les débats. Aucune humilité, aucune expérience réelle inscrite dans le gras de leurs bides, juste une image et du blabla, bourgeois de merde....



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès