• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Reportage sur le shibari à Paris

Reportage sur le shibari à Paris

Reportage réalisé en avril 2015 à la Place des cordes, club de bondage shibari, jamais diffusé depuis. La salle a fermé ses portes en avril 2018.

Pour en savoir plus sur cette histoire : https://www.streetpress.com/sujet/1428327533-place-des-cordes-shibari-paris

 

 

Tags : Société Art Mode Sexualité




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • 1 vote
    sls0 sls0 26 octobre 14:53

    Peut être une bonne recette contre l’arthose.

    Après 60 ans s’abstenir.
    Après 60 ans ce n’est plus la corde mais la laisse.
    La laisse des chiens bien sûr, après une heure de promenade ça décoince aussi les articulations.
    Le regard dans la rue doit être différent entre la promenade de chien et le shibari.

    J’ai au moins appris une chose, j’avais vu une photo avant et je me disais que la corde de chanvre c’est pas trop sympa comme contact, elles sont traitées.

    Une presque expérience de shibari. Je m’étais installé dans un arbre d’une clairière pour enregistrer le brâme d’un cerf qui y venait*. 6h que je suis resté dans mon baudrier, il n’a pas bougé le bestiau, la nuit en autonne il y a plus chaud. Difficile à marcher au début après la descente. Pas trop tenté par le shirari et après 60 ans la promenade des chiens suffit.

    Sale carractère le cerf pendant la période du brâme.

    • vote
      JC_Lavau JC_Lavau 26 octobre 23:37

      @sls0. "Au sanglier le mierre,

      Au cerf la bière".


    • 3 votes
      PumTchak PumTchak 26 octobre 15:54
      Je n’arrive pas à regarder jusqu’au bout : ça me démanger l’envie de prendre les cordes et de les pendre tous, c’est normal ?

      @sls0
       smiley Vous vous suspendez à une branche d’arbre pour écouter un brâme de cerf vous ? Je n’y ai jamais songé et de toutes les fois que j’y suis allé, jamais personne ne m’a dit de prendre un baudrier.

      Sur le compte de l’auteur j’ai trouvé ces 2 minutes de la haine : https://www.youtube.com/watch?v=ZnAVKm9_bnQ (je vois que la vidéo a aussi été éditée sur Agoravox).
      Finalement, c’est du bondage aussi, mais c’est mental.

      • 1 vote
        sls0 sls0 26 octobre 17:13

        @PumTchak
        C’était pour un enregistrement, avec le bon micro, le bon enregistreur.

        C’était pour un pote qui faisait du reportage animalier. Il fallait du correct.

        Il y avait un bel arbre au milieu de la clairière pour le matériel et ma pomme.

        Le baudrier pour le confort me paraissait pas mal.

        Il a très mauvais caractère le cerf pendant le brâme ça me paraissait la meilleur solution. La corde je l’avais installé de jour. J’avais le matériel, autant s’en servir.

        J’avais pas trop prévu que le cerf resterait aussi longtemps.

        Content le pote, il en a eu du brâme et il a bien rigolé aussi quand j’ai expliqué.

        Où je résidais c’était 17km à minima pour sortir de la forêt, pour les animaux j’avais des facilités. J’échangeais aussi ma voiture avec celle du garde-chasse ou garde-forestier, c’est un gros avantage les bêtes connaissent le bruit de la voiture.

        En géneral les animaux ne regarde pas en hauteur et on laisse moins d’odeur.

        Ouais j’étais souvent en hauteur, toujours pour le pote, du blaireau au terrier.

        Il faut voir ses habitudes, quand il est pas là pour sonder, le coup de tarrière, installer la caméra et l’éclairage. Le matériel était dans un arbre, déjà ça coute et les gens ne regardent pas souvent en haut. Et le blaireau fait attention. Deux semaines que ça prend, pas du temps complet mais on apprécie un peu de confort. Ensuite j’ai quand même amélioré assis dans un mini hamac c’est mieux. J’ai toujours aimé la forêt la nuit. Ici c’est tropical, la mousse à raser sur les cordes du hamac ça aide pour les fourmis. Pas de syndicat de fourmis ici, elles bossent la nuit. Plus de matériel, plus se vidéos, photos ou son, je profite de l’instant présent. Quand il y a des vagues de chants de criquets dans la canopé c’est magique.

        Pas de serpent vénéneux, du boa. Il y a des tarentules timides mais des scolopendres de 15cm dont il faut se méfier un peu, il fait mal.

        Pour ce qui est de la vidéo, les gens font ce qu’ils veulent du moment qu’il y a consentement mutuel.

        L’année dernière une étudiante qui vient ici pour des cours en voyant des cordes m’a dit avec malice : tu m’attaches ? J’ai ouvert le divan, le l’ai accroché en croix aux pieds du divan ensuite je lui ai dit : je vais faire les courses en laissant la porte ouverte. J’ai rameuté ses copines.

        Quand je suis rentré 1/2h après il y en avait 3 d’attachées. Bon sans être une généralité ça ne choque pas trop à voir. Ca me fait sourire mais ça ne me tente pas. Tout les gouts sont dans la nature.


      • vote
        PumTchak PumTchak 27 octobre 08:41

        @sls0

        Vous savez, crier, lui jeter une branche ou une chaussure vous aurait évité de rester suspendu 6 heures dans un baudrier (qui n’est pas indispensable non plus pour se tenir dans un arbre). Les réactions surprenantes d’un cerf en rut sont à surveiller, mais c’est farouche aussi, ce n’est pas un taureau.

        Habiter en pays lointain autorise certainement une grande liberté de propos. Dans celui-ci, il y a un cerf têtu, puis un blaireau, un hamac, de la mousse à raser, du boa et des scolopendres et des filles qui s’attachent chez vous pendant vos courses en ville.

        Il y a des cerfs en République Dominicaine ?
        - Mais oui c’est clair !


      • 1 vote
        sls0 sls0 27 octobre 17:44

        @PumTchak
        C’est la période du brâme je vous invite à tester le coup de la godasse et d’un cerf en rût. Vous en profiterez suite à votre expérience pour répondre à la question posée dans cette vidéo.
        Oui le cerf est farouche sauf pendant le rût.
        J’attends votre retour d’expérience avec impatience.
        Un vieille phrase mais encore d’actualité : au sanglier le barbier, au cerf la bière. (De mise en bière)


      • 1 vote
        Belenos Belenos 27 octobre 20:33

        @sls0
        Réponse D : vous battez des cils en remuant les fesses pour lui faire croire que vous êtes une biche. 


      • vote
        sls0 sls0 27 octobre 21:32

        @belenos.
        Je ne suis pas un spécialiste du cerf mais je crois qu’au tout début du rût le cerf a des tendances homosexuelles, emmenez de la vaseline on ne sait jamais.
        Il y a des décennies j’ai choisi l’arbre qui ne m’a jamais posé de problème, pas trop envie de changer.
        Ce doit être la période en ce moment, faites le test et faites nous part de votre retour d’expérience.
        Le premier bois du bas s’appelle le massacre.
        Il suffira de répondre massacre ou bite, on comprendra.
        Il y a aussi la possibilité d’un cerf ayant de l’humour et qui soit plié en deux au vu du spectacle.
        Maintenant j’imagine belenos qui s’imagine en train de tortiller du cul face au cerf. Toujours convaincu par la réponse D ?


      • vote
        PumTchak PumTchak 29 octobre 14:15

        @sls0

        Réponse E : ne plus aller dans une forêt. C’est trop dangereux.


      • vote
        microf 26 octobre 22:29

        Ils sont gravements malades ces personnes.



          • vote
            Belenos Belenos 27 octobre 04:17

            Le truc le plus strange dans ce reportage, c’est la combinaison paradoxale du collectif et de l’intime. 


            • 2 votes
              gaijin gaijin 27 octobre 07:47

              c’est dingue ce que des gens sont obligés de faire pour arriver a se sentir vivants


              • vote
                Earthnet Earthnet 28 octobre 00:21

                @gaijin

                Je me disais le même genre au sujet de la femelle (A ne pas confondre avec une femme digne de ce nom) moderne en disant que le cul était plus ou moins la seule chose qu’il lui fasse se sentir exister. 


              • vote
                gaijin gaijin 28 octobre 10:17

                @Earthnet
                oui et plus on vivra dans un monde de la pensée , un monde virtuel plus va s’amplifier le désespoir profond ....et en réaction la recherche d’une de sensation de plus en plus fortes .....quand on a finit de baiser partout on baise a plusieurs et puis on s’attache , on se frappe, se mutile , se roule dans la merde ( si si ça existe ) parce qu’à la base on est incapable de faire l’amour .....( au sens large de la question : faire le 2 un )


              • vote
                Earthnet Earthnet 29 octobre 11:47

                @gaijin

                Rien à rajouter 


              • vote
                Yakaa Yakaa 27 octobre 11:47

                Ce truc est en passe de devenir la pratique la plus hype et la plus bobo de la capitale.
                Le photographe Japonais Araki qui est littéralement adulé par la branchitude Arty y est certainement pour beaucoup. Du coup l’alibi Artistique comme l’alibi "bien être et développement personnel" permettent d’évacuer l’ambiance glauque et malsaine du BDSM.


                • vote
                  Belenos Belenos 27 octobre 20:15

                  @Yakaa
                   "Du coup l’alibi Artistique comme l’alibi "bien être et développement personnel" permettent d’évacuer l’ambiance glauque et malsaine du BDSM."

                  Ou bien, au contraire, c’est encore plus glauque parce non assumé. 


                • 4 votes
                  DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 27 octobre 12:51
                  Dans l’enfance de Shibari, son monstre de père le punissait en le ligotant comme un saucisson ... Shibari devenu adulte a partagé au monde entier les actes de torture paternel dans "ses œuvres" ... Très satanique tout çà, pas étonnant que çà plaise aux riches dégénérés !

                  • vote
                    Belenos Belenos 27 octobre 20:50

                    @DJL 93VIDEO

                    Non, ce n’est pas satanique, c’est juste insolite. Le diable ne se déguise pas en diable, il n’est pas complètement con non plus ! Il est habillé normalement et il se comporte normalement et c’est justement ça qui est diaboliquement malin. il passe inaperçu, il ne se fait pas remarquer avec des trucs bizarres qui effraient les grands-mère puritaines, il ne s’est pas fait tatouer "Satan t’encule" sur son front, il ne se promène pas non plus en manteau de cuir rouge avec une fourche à la main, dans l’intention que tous les p’tits nenfants soient capables de le reconnaître et puissent lui envoyer de oeufs pourris à la gueule. Ses disciples sont banquiers, avocats d’affaires ou publicitaires et n’ont aucune créativité érotique, puisqu’ils ont vendu leur âme.   


                  • 1 vote
                    DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 28 octobre 09:12

                    @Belenos
                    Pour moi le satanisme.est de l’ordre de la dualité, de la division, de la destruction et de la souffrance ... De l’autre coté il y a angélisme ou de l’amour qui sont de l’ordre de l’unité, du rassemblement, de la construction et du bien-être ...
                     
                    Cet "artiste" est satanique car ses "œuvres" font souffrir ceux qui regardent et celui qui est ligoté ... Si tu ligotes une personne dans la vie, tu peux te faire juger très sévère par un juge ... Si tu ligotes ton enfant ou ta copine durant 2/3 heures, leurs réactions te permettra de savoir si cette "œuvre" est angélique ou satanique ! ^_^ lol


                  • vote
                    Belenos Belenos 3 novembre 01:26

                    @DJL 93VIDEO
                    Vous êtes bien grave et vous n’avez pas le sens du jeu, la mouche. Dans un jeu, on fait toutes sortes de choses qu’on ne pourrait pas faire en réalité ou qu’il ne faudrait pas faire en réalité. Ces gens qui se ligotent ici le font de manière consensuelle et pour jouer, il n’y a ni contrainte, ni destruction, ni souffrance (tant qu’ils ne s’étranglent pas accidentellement !) On peut trouver ça zarbi mais non, ce n’est pas diabolique. Vous voyez le diable partout parce qu’il réside dans votre tête et s’y trouve bien, et non parce qu’il est dans les choses que vous regardez. 


                  • vote
                    Ropeband 27 octobre 23:24

                    Il manque l’info complémentaire la plus importante : pourquoi ce lieu a fermé.
                    Parce que le bonhomme, un de sfondateurs, qui vous dit candidement que c’est comme la danse ou le massage a été accusé par de nombreux témoignages d’agressions sexuelles, et viols.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès