• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une femme qui suit son intuition

Une femme qui suit son intuition

Elle ira loin. C'est une évidence.

 

Tags : Jean-Luc Mélenchon Parti de Gauche Front de Gauche Gilets jaunes




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • 1 vote
    méditocrate méditocrate 9 décembre 2020 11:06

    Coups de menton, quand il faudra voter son seul choix au vu de ses positions : "je rejoins le vrais peuple, je rejoins les gilets jaunes", si l’offre politique reste la même sera certainement de voter pour le programme FI qui en est le plus proche sur le marché électoral connu (constituante, RIC, ...) :)


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 10 décembre 2020 11:10

      @méditocrate
      Vachement proche : Les mouvements "racisés" (sic), les débats entre bobos hors sol, l’internationalisme qui n’est que l’acceptation du mondialisme néolibéral repeint d’une mince couverture de peinture rouge. C’est vachement proche des attentes des GJ qu’on occupera avec des assemblées où ils pourront râler entre eux pour se consoler.


    • vote
      méditocrate méditocrate 10 décembre 2020 11:59

      @V_Parlier
      Relisez bien mes mots : "Le. Plus. Proche.". Pas vachement proche...

      De plus vos arguments sont creux, les critiques que vous faites sont valables dans tout les partis (voir tout les groupes humains) et vous n’avez qu’une compréhension dévoyée de l’internationale si c’est ce à quoi vous faîtes allusion.


    • 1 vote
      V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2020 16:16

      @méditocrate
      Arguments faciles et simples mais pas creux. Je n’ai pas exactement les mêmes contre les libéraux par exemple (à part le côté branchouille progressiste qui devient le passeport pour le droit à exister d’un parti). Quant à la "compréhension dévoyée de l’internationale", il me semble que vous devriez donner des leçons là-dessus aux socialistes actuels. Parce-que c’est bien à ça que je fais allusion. (Pour ma part, toutes les formes d’internationalisme exacerbé ne sont pas mon truc, mais ça c’est personnel).


    • 1 vote
      méditocrate méditocrate 11 décembre 2020 19:55

      @V_Parlier
      Sans faire de relativisme on trouve les mêmes défauts plus ou moins exacerbés dans tout les groupes sociaux. Les dénoncer chez les uns plutôt que chez les autres c’est risquer la poutre dans l’oeil. Mais je comprends que dans un commentaire on ne puisse faire dans le détail...
      Quand à l’internationale je ne peux que vous donner raison, en discutant avec un vieux militant PCF dans une manif, j’ai pu me rendre compte à quel point cette idée a été éradiquée des esprits. Au point qu’il ne voyait pas de difficulté à voir partir les usines en chine. C’est con, l’internationalisme des multinationales est bel et bien effectif et efficace, lui.


    • 5 votes
      sls0 sls0 9 décembre 2020 12:08

      Toujours aussi humaine et adorable.

      Elle garde l’esprit de gauche des années 70. Ce n’est pas elle qui a changé, c’est la gauche.

      La gauche normalement c’est le peuple donc elle est de gauche. Peut on dire encore la même chose d’une bonne partie de la gauche ? Je ne parle même pas des socialistes qui ont parfois plus vendu la France à la découpe que la droite.

      Personnellement moi c’est en 86, ayant connu les années 70, l’écart était trop grand. Quitter une fausse gauche ce n’est pas basculer à droite, c’est retourner dans l’humanité du peuple.


      • vote
        pegase pegase 9 décembre 2020 13:07

        @sls0
        La gauche normalement c’est le peuple donc elle est de gauche. Peut on dire encore la même chose d’une bonne partie de la gauche ? 

        Ben non enfin, les entrepreneurs font aussi partie du peuple, ils cotisent énormément et font vivre une bonne partie des français, un patron ne peut pas être de gauche puisque la gauche ne cesse de vouloir faire voter des lois pour taxer encore plus les entreprises, ou de protéger encore plus les employés alors qu’ils sont déjà sur-protégés ...


      • 1 vote
        sls0 sls0 9 décembre 2020 13:17

        @pegase
        Ce n’est pas parce que vous êtes un entrepreneur au mental poujadiste que tout les artisants et entrepreneurs on un mental poujadiste.
        La droite ou macron ne votent pas de lois pour taxer les artisans et entrepreneur ?
        On taxe les ouvriers et les artisans pour éviter de faire payer les plus riches.
        J’ai des potes artisans et entrepreneurs qui pensent gauche sans pour cela être encarté dans une fausse gauche.


      • 1 vote
        pegase pegase 9 décembre 2020 13:51

        @sls0
        -
        Vous mélangez tout, bien sûr que le gouvernement actuel taxe à tout va, ce n’est pas spécifique à la droite ou la gauche. Je parle des revendications des partis d’opposition, en principe un parti de droite est foncièrement du côté des entrepreneurs.

        Quand vous êtes un entrepreneur, je suis désolé, vous ne votez pas à gauche, même si vous avez des idées de gauche, à moins d’être con ou idiot ou encore masochiste ...

        Quand à mon poujadisme supposé ??????? smiley

        Soyons clair, une société qui n’a plus d’industrie est condamnée à une mort rapide et certaine, il faut de l’industrie, il faut exporter, il faut de l’emploi ....

        Sinon c’est la fin ! 


      • 2 votes
        sls0 sls0 9 décembre 2020 15:17

        @pegase
        Votez pour ceux qui promettent mais qui vous baisent. Faites comme vous voulez.


      • 5 votes
        bubu12 9 décembre 2020 14:25

        en principe un parti de droite est foncièrement du côté des entrepreneurs.

        Quand vous êtes un entrepreneur, je suis désolé, vous ne votez pas à gauche, même si vous avez des idées de gauche, à moins d’être con ou idiot ou encore masochiste ...

        j’ai eu cette conversation avec plusieurs de mes amis artisans ou commerçants, ils avaient tous le même discours que vous, sans voir qu’ils ont été tondu majoritairement par ceux pour qui ils votent depuis des décennies, et ils ne s’en rendent même pas compte...


        • vote
          pegase pegase 9 décembre 2020 14:45

          @bubu12
          -
          Très bien, montez une entreprise en claquant votre PEL, et en empruntant de l’argent à votre famille, on verra si vous voterez Melenchon aux prochaines élections smiley

          Vous voyez que vous ne racontez que de la merde !


        • 6 votes
          bubu12 9 décembre 2020 15:07

          @pegase

          Pourquoi autant d’agressivité ? est ce que c’est Melenchon qui a tondu les petits artisans et commerçants depuis 30ans ? je dis pas qu’il ferait mieux hein, je dis juste que j’ai constaté que les gens ont une confiance inébranlable dans la droite alors que quand tu regardes les faits c’est difficilement compréhensible. Apres c’est sur si tu te prend pour une multinationale ca devient plus cohérent


        • vote
          pegase pegase 9 décembre 2020 20:03

          @bubu12
          est ce que c’est Melenchon qui a tondu les petits artisans et commerçants depuis 30ans 

          Il ferait pire, lui président en 2022, c’est simple, t’as plus qu’à te barrer, c’est ce que je ferais sans hésitation smiley

          Si vous votez melenchon, cette fois je comprends mieux votre logiciel, tout devient clair à présent smiley


        • 2 votes
          bubu12 9 décembre 2020 20:06

          @pegase

          vous n’avez pas lu, j’ai dit qu’il ne ferait peut être pas mieux. En attendant ce n’est pas lui qui est au manette et à mon avis son parti politique ferait plus de voix avec un autre candidat


        • 2 votes
          tobor tobor 9 décembre 2020 23:50

          Gauche/droite est complètement anachronique en politique depuis bien avant 2015. Cette vision binaire pour esprits binaire amalgame à tour de bras et éloigne des problématiques, surtout actuelles !
          C’est noël chez la youtubeuse-star qui a morflé sévère de la covid, elle perdait 20 kilos, ses cheveux et tout et tout, ça commence visiblement à aller mieux, la fée google lui a rendu (ou donné) la santé... Elle a très certainement des visées ou des promesses politiques sur le long terme.


          • vote
            V_Parlier V_Parlier 11 décembre 2020 16:18

            @tobor
            Visées politiques ? Ce ne sera pas la pire, je ne m’inquiète pas !


          • 1 vote
            LUCA LUCA 10 décembre 2020 04:36

            On appelle la gauche, "gauche" comme on appelle la république "démocratique", les termes anciens n’ont actuellement vraiment plus rien à voir avec leurs idéaux fondamentaux, et il y a encore des gens pour en douter ? ... quand c’est imprimé, c’est imprimé, hein !

            La multiplicité de ces informateurs et leur perspicacité dans la transmission des infos, vont élargir le petit trou de la lorgnette qui regarde la Lune et je crois qu’un vrai débat a lieu actuellement entre les différentes opinions, sur toutes les plates-formes, bref ça c’ précise un peu !

            Pour faire court, l’idéologie gagnante sera celle qui aura préalablement mis au point un système social, politique et économique différent mais viable. "Tondre le gazon c’est bien mais, pour le remplacer par un potager, ben il faut d’abord labourer le terrain en profondeur !" comme dirait mon jardinier. Mais pour se faire faudrait peut être qu’une majorité de ceux qui veulent inverser la vapeur se réunissent autour du chantier, en se cristallisant notamment autour d’une seule personnalité représentative, une personne courageuse souhaitant vivement sortir de ce millénaire du 3e Reich. Il me semble logique que plusieurs miroirs forment un grand reflet non ?


            • 1 vote
              yoananda2 10 décembre 2020 10:11

              elle suit un peu plus que son intuition ...

              elle suit son éthique, et elle suit les faits.

              la gauche n’aime pas les faits et la réalité (le truc ou on se cogne dessus), parce que oui vous comprenez, les faits ça s’interprète et la réalité est toujours subjective ! lol

              Tatiana s’est rendu compte que la gauche à trahi "le peuple". Maintenant il lui reste à piger que "le peuple" ou "les pauvres" ça n’existe pas, et à choisir son camp.


              • vote
                Quasimodo 10 décembre 2020 12:34

                Entre " Loto gestion " et L’Autogestion c’est tout un monde à reconstruire ...


                • 1 vote
                  illiadegun illiadegun 10 décembre 2020 18:15

                  Avec ses réflexes et son ego de vieux sénateur,Mélenchon a torpillé "involontairement (?) " l’originalité de ce qu’aurait pu être la FI . La pire des choses c’est de se (re)présenter inutilement à la Présidentielle alors qu’en se contentant d’être le porte parole d’une certaine idée naissante il aurait évité de ramener cet élan dans un semblant de Mittérandisme post 83.

                  De tout coeur avvec toi,Tatania.


                  • 2 votes
                    yoananda2 10 décembre 2020 21:20

                    Meluche peut pas vivre entouré de blonds aux yeux bleus (ça doit lui faire de l’ombre) mais exploiter des petites rouquines, ça, ça va.


                    • vote
                      Conférençovore Conférençovore 12 décembre 2020 09:48

                      Ah la Tatiana...
                      Bon, contrairement à pas mal de gauchistes, elle vient d’un milieu où comme elle le dit "elle n’avait pas le choix". Le soucis est que les "gens de gauches", notamment et surtout dans l’Educ Antinat, les facs (mais aussi les médias, les politicards, la culture...) sont omniprésents et même quasi les seuls à avoir le droit de citer et ont fait que pour un jeune des années 80, 90, 2000 (un peu moins par la suite puisque le net est arrivé), il était tout simplement impossible d’échapper à leur propagande de malades mentaux. La seule possibilité était de venir d’une famille de droite, versaillaise, de la moy/sup bourgeoisie ou bien encore de certaines campagnes, de fréquenter des écoles privées où la ligne était a minima neutre, etc. ce qui n’était et n’est toujours pas la norme. Mais comme pour elle, ce milieu culturel, cette "éducation" imposée, cette pensée unique qui a transpiré par tous les pores du système durant des années et simplement l’endoctrinement d’une famille elle-même endoctrinée à "penser bien" (donc de gauche), comme elle, tout cela a fait que la quasi totalité des enfants issus des générations x et y ont été baisés jusqu’au trognon par le gauchisme. Dans mon lycée, dans les années 90, je ne souviens que d’une seule personne qui se disait "de droite". Tous les autres, absolument tous les autres, estimaient que c’était un con. Les profs (de lettres - français, philo, histoire - surtout... parce qu’en sciences il y a nettement moins d’endoctrinés) le méprisaient. Au collège, une de mes prof de français portait souvent un chemisier où il était imprimé des petites phrases du style "J’aime Tonton*", "Tonton, t’es le meilleur" (* Pour les plus jeunes, Tonton = Mitterand). Autant dire qu’avec le recul, je ne porte pas franchement dans mon coeur ces petits enculés de profs qui ont largement contribué à bousiller les cerveaux de générations entières (en plus du pays...).

                      Bref, l’enfant de France des années de Tatiana (années 90) et des décennies des générations x et y en général, a été formaté dès l’enfance à la haine de soi et conjointement la xénophilie pathologique. Par exemple, à l’école, aucun prof d’histoire ne nous a jamais parlé des 3 traites négrières ayant eu lieu mais tous se sont focalisés sur la traite transatlantique. Nous ignorerions donc que celle arabo-musulmane fut pire, avec ses 17 millions de morts, les castrations systématiques des hommes à laquelle 1 sur 200/300 survivait, etc. Nous n’entendions jamais parler des traites intra-africaines qui perdurent tout comme la précédente. Jamais entendu parler de la traite des blancs du 15 au 18e raptés sur les rives sud de l’Europe et jusqu’en Irlande par les Barbaresques. Non. Les horribles colons, esclavagistes, collabos c’étaient nous et nous seuls et c’était sans compter que notre religion était réputée (par la bande à Charlie, Canal et cie) être un repaire d’immondes pédophiles. Je passe sur les heures passées à se cogner l’indigeste et interminable Shoah mais là aussi, nous étions, nous les Européens, les pires ordures du cosmos. Autant dire qu’être patriote était impossible. Quant à être natio... alors là on tombait directement pour crime contre l’humanité : Tonton l’avait asséné "le nationalisme, c’est la guerre". Ces décennies furent celles de SOS, de la repentance, des excuses que nous étions censés présenter à l’univers entier. On osait enocre respirer chez nous, quel culot... Ces décennies et leur climat pour le coup réellement nauséabond ont donné naissance à des monstres, des traîtres et des merdes. C’est un peu moins intense aujourd’hui parce que la réalité en rattrape pas mal... mais cela continue et on se retrouve avec des Usul capables de dire que ceux qui pensent mal (i.e. pas comme lui) devraient être enfermés dans des camps de rééducation. Les enfants des porteurs de valise se sont reproduits comme des moisissures au fond d’une cuve pas nettoyée et où aurait baigné trop longtemps les résidus de la non-pensée consaguine idéologique de ces salopes de déconstructionistes, existentialistes et autres lévinassiens.

                      Revenons à la petite Ventose. Ahlala... Pauvre enfant... Son cerveau fonctionne un peu mieux que celui de ses ex-complices de la "Gôche", la grande et noble Gauche mais hélas, elle a été bercée trop près du mur et à l’évidence, à force de se prendre des coups contre les parois recouvertes de posters de Karl, Vladimir (non... pas l’actuel) et Léon, le pet au casque semble irréversible. Et là, avec son histoire de "gauche identitaire", on mesure l’ampleur du mal. Le gauchisme étant la négation du réel, des ordres naturels, il ne peut absolument pas être "identitaire". Elle fait donc cette confusion commune qui consiste à ériger les pseudo-indigénistes (qui ne sont pas des indigènes en Europe) en identitaires alors qu’il ne s’agit de rien de plus que l’expression de frustrations nombrilistes d’être différents (religieusement, sexuellement, racialement, physiquement... le top du top étant de cumuler les traits d’appartenance à des minorités) d’une norme. Elle passe donc à côté de l’essentiel : ces post-modernistes mind-fuckés par toute la mélasse (qui vient de chez toi Tatiana...) veulent juste casser (ils ne savent faire que cela) cela : la norme. Or en Europe, la norme, il est vrai, c’est l’homme blanc hétéro. Cela ne pose aucun pb à personne de dire qu’en Afrique, la norme est un homme noir hétéro mais, chez nous, pour certains nouveaux arrivants et leurs alliés (de circonstance hein... les premiers méprisent souvent les seconds) que sont d’autres minorités, c’est insupportable. Alors au lieu d’essayer d’imposer leur existence par le talent et succès de leurs représentants, ou plutôt constatant que celui-ci ne brille que dans certains domaines (rap, foot et art dégénéré pour faire ultra-simple), ils s’acharnent sur le présumé coupable. La dictature des minorités consiste en cela et elle naît de la médiocrité de ses acteurs. On imagine pas une seule seconde un Michel Petrucciani qui cochait presque toutes les cases (manquait qu’il soit de la jaquette et qu’il soit bronzé) se plaindre d’être "oppressé", de ne pas réussir à cause des autres. Non. Le mec a réussi parce qu’il était un génie, qu’il bossait et affrontait la douleur de sentir les doigts de ses phalanges se briser les uns après les autres à chaque concert. Tout le monde s’en branlait de son apparence et lui-même n’aurait jamais songé une seconde à tirer une gloire de sa seule différence. C’eut été grotesque. Nos gauchiasses minoritaires étant médiocres, elles sont tombées dans la facilité mensongère de la fameuse "oppression systémique", l’imaginaire "racisme systémique" et toutes ces merdes sans aucun fondement

                      En outre et en vérité... voilà qui est le plus grave pour quelqu’un "de gauche", cette pauvre Ventose a un problème avec l’idée de peuple. Pour elle et pour les "gens de gauche", le peuple c’est les "classes populaires". La petite rouquine a beau être un pur produit de l’Europe, de part son gauchisme ancrée juste qu’aux tréfonds de ses cellules, elle (et ses copains, les Osons Causer et consorts...) ne se voient que comme des acteurs d’une lutte des classes et... rien d’autres. Elle n’existe pas en tant qu’individu appartenant à une nation. Ah bah non, surtout pas... La nation, c’est le mal. L’Inter-nation-(ale) sera le genre humain... mais le soucis de Ventose est qu’elle raisonne avec des clefs de lecture qui lui ont imposées, par sa grand-mère rouge, ses profs tous rouges puis ses camarades de combat tous à 100% rouges. Et pour elle, hors de la gauche, la vraie, la pure, la sienne donc, point de salut. Et c’est précisément en se coupant des autres idées que l’on finit par se jeter à corps perdu et parfois jusqu’au sacrifice dans un combat et oublier le réel. elle est donc passée à côté de deux réalités :

                      1/ Comme bcp de ces militants ultra-actifs, cet investissement et son idéal se sont heurtés à une première saloperie : la médiocrité humaine inhérente à tout milieu politique (et tout court), à savoir, hypocrisie, clientélisme, mesquinerie, arrivisme, méchanceté, etc. Oui, Usul est une merde. Je déteste la morpho-psycho et les poncifs du type "on a le physique de ses idées" mais, à gauche, c’est souvent vrai. Les gauchistes sont anthropologiquement des sous-êtres. Et perso, je n’ai pas eu besoin d’attendre des années pour comprendre que ce type était une merde. En une seule vidéo, c’était réglé. 

                      2/ La réalité du peuple. Voilà l’énorme pb des gauchistes. Au lieu d’admettre l’évidence, à savoir que le "peuple" de France, les "classes populaires", cela n’a plus aucun sens (quel rapport entre les GJ à 99% blancs de ,province et le peuple des quartiers que l’on dit "populaire" alors qu’il n’y a plus aucun membre du peuple de France qui y réside), Tatiana s’enfonce dans son marécage d’illusions. Elle réinvente en permanence le réel pour qu’il continue de matcher avec son formatage initial mais cela ne marche pas. Un seul exemple suffit à le démontrer ; voilà ce qu’elle a déclarée quand elle s’est retrouvée prof dans un quartier remplacé (extrait wiki) : "Elle affirme avoir très mal vécu sa nomination en « zone REP » et précise ne pas avoir pu supporter « les classes surchargées, les élèves qui ne parlent pas français, qui ne savent pas lire ni écrire » et « les gamins qui ont des gros problèmes de gestion de la colère » et « du coup je me suis dit que ce n’est pas pour moi »".


                      • vote
                        Conférençovore Conférençovore 12 décembre 2020 09:58

                        Bah non, Tatiana... c’est sûr que ce n’est pas "pour toi". Mais petite idiote, c’est le pur produit de TON idéologie et de mes deux. Et comme une bonne petite gauchiste tu as préféré tourner les talons et laisser à d’autres la charge de tenter d’éduquer les cassos que tu veux importer par millions et que ceux que ton courant de pensée présentent comme des chances pour la France. Telle une enfant qui croit qu’elle peut faire disparaître le monde en fermant les yeux, tu as choisis de ne plus voir. Et même quand tu te fais agresser dans le métro par tes pépites, tu trouves le moyen de refaire une vidéo pour répondre aux gens qui t’ont fait remarquer que tu venais de te prendre en pleine tronche le retour du concret et tu trouves la ressource de leur répondre que le problème "bah non, c’est pas eux, enfin si... mais c’est tout autant vous les vilains fachos... !"

                        La réalité est que la situation n’a fait qu’empirer et principalement grâce à toi et tous tes petits amis qui "pensent bien". La réalité est que dans "classe populaire", il y a "peuple" et que toi et tes amis ont détruit leur propre peuple. En 2020, le peuple c’est grosso modo 

                        * Les GJ quasi tous Blancs de province (où il reste encore un peu du peuple originel de France dont tu es issues mais ça... le gauchisme te l’a fait oublier)

                        * Les gens issus de la diversité des quartiers (comprendre d’Afrique)

                        * Les classes moyennes des périphéries où on trouve un peu de tout mais en voie de paupérisation.

                        * Les vainqueurs temporaires de la mondialisation des grands centres-ville où l’on va retrouver des résidus de vieille bourgeoisie, une certaine élite (il suffit de lire les noms des occupants de certains quartiers), quelques winners temporaires qui font un peu de fric avec des boulots plus ou moins utiles dans le tertiaire (pub, marketing, prof libérales).

                        * Enfin il reste encore en France la caste des fonctionnaires qui, si globalement sont des prolos avec des salaires modestes et peuvent se répartir dans les précédentes catégories, ont un statut qui leur permet de rester de gauche. Ne jamais oublier que quand on a un salaire garanti à vie, notre vision du monde en est affectée. Ce n’est pas pour rien que la fonction publique est le vivier naturel dans lequel vient puiser la Gauchet. Ces gens ne se feront jamais virer de leur usine du jour au lendemain ou ne devront jamais mettre en liquidation leur TPE parce que les prélèvements qui servent notamment à les rincer eux jusqu’à ce que mort s’en suive, deviennent insupportables et qu’avec la maison en hypothèque, Bernard et sa famille va peut-être se retrouver sous les ponts tandis que Tatiana ira grenouiller dans une autre piscine idéologique... mais attention, hein... de Gauche toujours parce que merde, c’est nous qu’on a raison. Hein, quoi ? La France devient un trou à merde...

                        La vérité est que tous tes idéaux sont calqués sur une réalité qui n’existe plus depuis 50 piges et que tu n’as aucun courage au-delà de celui de tirer à boulets rouges sur tes dégénérés d’ex-camarades. Le courage serait de dire que, oui, Jean-Marie n’avait pas complètement tort, que oui, tu as compris que cela sera difficile voire impossible de cohabiter pacifiquement avec certains, que oui, tu as été une petite conne abreuvée de pensée unique et que tu admets désormais que penser c’est considérer la réalité telle qu’elle est mais si cette démarche serait ton début de carrière en tant que femme respectable, cela signerait aussi ta fin dans ce petit milieu qui "pense bien" (même s’il y a quelques connards que je dénonce pour me démarquer d’eux, hein...). 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

beo111

beo111
Voir ses articles


Publicité





Palmarès