• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaquette chez Taddeï (TV, 2019)

Vaquette chez Taddeï (TV, 2019)

T-E. VAQUETTE présente le tome I de son roman "Du champagne, un cadavre et des putes" sur le plateau de "Il est interdit d'interdire", l'émission de Frédéric Taddeï sur RT France.

Le tome I est en vente sur www.crevez-tous.com/vpc
En savoir plus : www.vaquette.com

Champagne !

 

Tags : Livres - Littérature Frédéric Taddeï Prostitution Féminisme




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 1 vote
    maQiavel maQiavel 3 avril 18:12

    Ce que tu dis sur le protestantisme et le puritanisme est très intéressant même si je crois que c’est à nuancer. On fait classiquement du protestantisme la matrice de la modernité, ce qui est faux. Il y’a deux temps dans le protestantisme pour simplifier à l’extrême :

    -Un ancien protestantisme qui est loin de prôner la tolérance et la liberté de conscience et qui consacre la supériorité des vérités ecclésiales sur l’interprétation personnelle de la Bible. Le dogme du sacerdoce universel vise à forger le peuple chrétien que l’Église catholique n’est pas parvenue à discipliner. Rien n’est donc plus « antimoderne » que le premier protestantisme. La confession protestante qui va le plus loin dans cette logique est le calvinisme qui se montre l’ennemi de tout individualisme ou de tout relativisme dogmatique et moral et qui va se structurer en réaction à l’humanisme érasmien qui privilégie une réforme « douce » et « éclairée » de l’Église contre la réforme protestante qu’il juge trop extrême

    -Un néoprotestantisme d’essence libérale qui émergera plus tard et qui associe liberté de conscience, pluralisme religieux et remise en cause de l’institution ecclésiastique et qui va prendre peu à peu le pas sur le protestantisme ancien.

    Le protestantisme n’est donc pas à l’origine de la modernité, il s’est au contraire modernisé et c’est dans le monde calviniste qu’il a trouvé ses ennemis les plus acharnés. Le courant puritain est issu du calvinisme et a structuré la culture américaine comme aucune autre culture.


    • 1 vote
      Vaquette Vaquette 3 avril 18:46

      @maQiavel
      Merci pour ta réponse qui a le mérite de la précision et de la concision (moi, j’ai beaucoup de mal avec la concision).
      Je ne peux rien ajouter si ce n’est que je suis parfaitement d’accord avec ce que tu racontes, qui est intéressant et qu’il est juste de préciser ici.
      De mon côté, j’avais trente secondes pour présenter mon choix d’image, j’ai déjà outrageusement débordé de 4 minutes, on me pardonnera donc d’avoir été caricatural (c’est difficile de ne pas l’être à la télé), d’autant que mon propos était le puritanisme (pas l’histoire complète de la totalité du calvinisme), et précisément même le puritanisme vis-à-vis de la prostitution (et sa convergence avec une certaine "pensée qui se dit progressiste" aujourd’hui, à commencer par une partie de celles qui se revendiquent féministes).
      Si j’avais rajouté 5 minutes à mon introduction pour préciser que les Pays-Bas, "pays calviniste", est beaucoup plus libéral sur le sujet que la France ("pays catholique") ou que les États-Unis ("pays puritain"), et d’un, je me serais fait couper par Taddeï ou la production, et de deux, au lieu de présenter un message à peu près clair, j’aurais donné le sentiment de tout mélanger. Une fois encore, c’est le média, pas moi, qui veut ça.

      Je précise également que, dans mon roman, je prends soin d’éviter de caricaturer le calvinisme, les États-Unis ou le féminisme tout en n’édulcorant rien de cette alliance entre un certain féminisme et le puritanisme américain qui ne représente (et de loin) ni tout le protestantisme ni tous les USA, de la même façon que j’explique longuement et en profondeur les différences et les luttes qui opposent les féministes post-marxistes et les féministes libertaires en me gardant bien de donner dans le "Toutes des salopes mal-baisées !" On est vraiment très loin de ça dans mon bouquin !

      Dernier truc important. Ce sont des sujets que je commence à bien connaître pour avoir travaillé dessus, mais je dois t’avouer que la transition historique entre le calvinisme originel et ce que tu appelles le "néoprotestantisme d’essence libérale" m’est encore un peu obscure (quand ?, comment ?, pourquoi ?). Je n’ai pas le sentiment que, par exemple, le catholicisme ou le communisme, aient généré dans un deuxième temps de leur histoire une famille de pensée qui se revendique de l’origine tout en lui tournant à ce point le dos.
      Comme tu sembles bien connaître le sujet, je veux bien que tu me fasses avancer là-dessus en MP par mail (vaquette@vaquette.org). Si ça t’intéresse, n’hésite pas.


    • vote
      maQiavel maQiavel 3 avril 20:11

      @Vaquette

      Non, je ne dirai pas que tu as été caricatural, je t’ai trouvé très bon ( et pas que sur le protestantisme ) , ce qui n’est pas simple à faire en quatre minutes , j’aurais certainement fait beaucoup moins bien , c’est juste que le propos était un peu à nuancer.

      Sur le protestantisme ancien et nouveau, je te conseille « Protestantisme et modernité  » de Ernst Troeltsch qui est un disciple de Max Weber , il partage l’essentiel de son analyse mais il la poursuit en la nuançant et en la précisant. Il est excellent , tu vas voir. Je te conseille aussi « De la Réforme aux Lumières  » de Hugh Trevor-Roper qui ouvre aussi des pistes mais j’ai trouvé son travail moins intéressant que celui de Troeltsch. 

      Merci pour ton mail , si j’ai de nouveaux éléments , je n’hésiterai pas à te les transmettre.


    • 1 vote
      Vaquette Vaquette 3 avril 21:41

      @maQiavel
      Merci pour les compliments.
      Et pour la référence des bouquins. Je note le premier. Puisque tu ne veux pas me faire un cours privé sur le sujet, il va falloir que j’essaye de comprendre tout seul comment les pères de l’Apartheid sont aussi ceux des coffee shops là, si je ne suis pas caricatural, je ne comprends plus rien à rien.


    • vote
      maQiavel maQiavel 4 avril 12:32

      @Vaquette
       smiley 


    • vote
      Belenos Belenos 3 avril 23:03

      C’est assez drôle de vous voir critiquer Calvin et Luther dans vos habits de diablotin.  smiley


      • vote
        Vaquette Vaquette 4 avril 00:38

        @Belenos
        Ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard, qui sait ?
        La haine de l’excentricité, la morgue habillée tout en noir, l’esprit de sérieux, etc. d’un côté, et mes "habits de diablotin" de l’autre, en cherchant bien, tout cela a peut-être un sens...


      • vote
        Vaquette Vaquette 4 avril 00:42

        @Belenos
        Ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard, qui sait ?
        L’esprit de sérieux empesé, la morgue habillée tout en noir, la haine de l’excentricité, etc. d’un côté, et de l’autre "mes habits de diablotin", tout cela a peut-être un sens (même pas caché).


      • vote
        Belenos Belenos 4 avril 13:00

        @Vaquette
        "en cherchant bien, tout cela a peut-être un sens... "

        En effet. Ne dit-on pas que le diable est dans les détails ?  smiley 


      • vote
        La Vouivre La Vouivre 4 avril 13:23

        @Belenos
        Et il s’habille en Prada, aussi...
        .
        @Vaquette, bravo, je vous ai trouvé brillant dans cette émission, dommage que vous n’ayez pas plus souvent la parole, notamment sur le protestantisme mais aussi sur le sujet de la marginalité choisie ou subie, dans tous les cas vous relevez le niveau habituel des émissions diffusées par "la boîte à cons".
        .
        Belle route à vous...


      • 1 vote
        Baston Labaffe Baston Labaffe 4 avril 13:33

        @Belenos
        J’aurais donné une fortune pour voir la tête de l’ex élu divin de Polynésie en écoutant ce discours très bien tenu, par Mr. Vaquette chez Taddéï (en plus de contempler sa couleur verte de jalousie de ne plus y être invité) smiley
        .
        Ex élu car il a jeté l’éponge semble t’il après sa première condamnation pour incitation à la haine raciale et (comble du comble) pour diffusion de propos antisémites (pour un philosémite assumé ça doit la faire mal) par les opportunistes de la Licra... Accessoirement aussi pour avoir diffamé feu Beltrame... Il a fermé ses comptes youtube et twitter, faut dire que 500000 francs d’amende pour un mendiant (à peu près 5000 euros) ça met fin à toute ambition de poursuivre une carrière de soldat du christ...
        .
        Le fils de dieu se couche bien vite aujourd’hui, autrefois fallait se faire torturer, crucifier, mollarder dessus, avant de se faire percer le flan par une lance, mais ça c’était avant, même les fils de dieu sont des lopettes LGBTQI + aujourd’hui... mdr...Quelle époque de merde quand même.
        .
        Sinon, bravo à Tristan-Edern Vaquette pour son discours, trop rare aujourd’hui dans le PAF que je ne piffe plus...


      • vote
        Vaquette Vaquette 4 avril 23:57

        @La Vouivre
        Merci ! Ça fait fait plaisir. Vraiment. (Et encore plus avec une telle photo en guise de profil.)


      • vote
        Vaquette Vaquette 4 avril 23:59

        @Baston Labaffe
        Merci à toi aussi. Les compliments font autant plaisir même si l’avatar, comparé à celui de la Vouivre, est notablement moins aguicheur.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès