• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Venezuela : la Russie menace de porter la crise des Gilets Jaunes au (...)

Venezuela : la Russie menace de porter la crise des Gilets Jaunes au Conseil de Sécurité

Déclaration de Vassili Nebenzia, Représentant Permanent de la Russie au Conseil de Sécurité de l'ONU, sur la crise au Venezuela, le 26 janvier 2019.
 
 
 
 
 
 
Transcription :
 
 
Président  : Je donne la parole au représentant de la Fédération de Russie.
 
Vassili Nebenzia : Je vous remercie, Monsieur le Président.
 
Le représentant de l'Allemagne a consacré une grande partie de sa déclaration à s'adresser directement à moi. Je voudrais prendre le temps de lui répondre.
 
Le recours à la diplomatie préventive est certes excellent. Il est évidemment préférable d'éviter une crise que de la résoudre. Mais vous (la France et l'Allemagne) avez une façon très étrange d'éviter cette crise, en proposant un ultimatum de 8 jours complètement absurde. Certains États n'ont pas même eu besoin de ces 8 jours pour refuser de reconnaître les autorités légitimes du Venezuela.

Vous bafouez la souveraineté du Venezuela, lui imposant les décisions que vous préférez, et niant à son peuple le droit de résoudre ses propres affaires. Vous n'appelez pas les forces politiques du Venezuela à s'entendre dans l'intérêt de la paix intérieure et de la stabilité ; vous appelez l'autorité légitime à simplement reconnaître sa défaite et à transférer le pouvoir à l'opposition. Ce que vous faites n'est pas de la prévention, mais de l'incitation.

Comment réagiriez-vous si la Fédération de Russie portait au Conseil de Sécurité la situation en France avec les manifestations des Gilets Jaunes ? Ce week-end encore, quelques 22.000 personnes y sont descendues dans les rues. Considéreriez-vous cela comme de la prévention ? Je veux rassurer le représentant de la France : nous ne voulons pas porter cette question au Conseil de sécurité. Contrairement à vous, nous ne cherchons pas à reconnaître ou à rejeter qui que ce soit, bien que nous reconnaissions les autorités légitimes du Venezuela.

Nous appelons à :
 
a) respecter l'autorité légitime ;
 
b) ne pas interférer dans les affaires intérieures du pays ;
 
c) ne pas imposer au Venezuela des solutions de l'extérieur, mais plutôt l'aider à résoudre ses propres affaires pacifiquement.
 
Je vous remercie.
 

Soutenez ce travail en faisant un don, même modeste, et abonnez-vous à la Page Facebook et à la chaine Vimeo pour contourner la censure

Tags : Russie Venezuela Emmanuel Macron Gilets jaunes




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • 8 votes
    Gollum Gollum 30 janvier 2019 10:24

    Titre mensonger. Le gars dit exactement l’inverse. 

    Il évoque juste le deux poids deux mesures dans l’affaire...


    • vote
      V_Parlier V_Parlier 30 janvier 2019 21:15

      @Gollum
      Exactement. Le fait de rappeler cela à l’ONU est toutefois un bon coup bien placé dans les dents (et bien mérité).


    • 6 votes
      cathy cathy 30 janvier 2019 12:01

      Pour l’instant ce n’est pas la Russie qui menace.

      Mais quelle honte pour le gouvernement de l’Elysée, soutenir une guerre civile au Vénézuela. 


      • 2 votes
        armand griffard de la sourdière 30 janvier 2019 14:08

        @cathy
         C’est pas une nouveauté de la part de Macronimbus qui ne fait que se plier aux injonctions de l’oncle Sam !
         A ce sujet voir le dernier article d’Obsevatus ( chroniques du grand jeu)


      • 2 votes
        pegase pegase 30 janvier 2019 14:38

        @armand griffard de la sourdière*
        -
        Ça dépend de quel "oncle Sam" vous voulez parler, je ne pense pas que Macron se plie aux injonctions de Trump, par contre l’état profond étasunien, oui sans doute ...
        -

        * Pétaudière eut été plus amusant ..


      • vote
        armand griffard de la sourdière 30 janvier 2019 18:20

        @pegase
         En fait je parle de celui dont j’ai entendu parler  !
         Tenez, çà va vous rajeunir d’au moins 4 années 
         


      • vote
        aldous aldous 31 janvier 2019 19:22

        @pegase
        macron obei a AIPAC le patron de trump le CRIF de washington 



        • vote
          Quasimodo 30 janvier 2019 18:33

          Sans prendre partie pour l’un des deux camps au Venezuela et en appelant au dialogue les diplomates Russes jouent les donneurs de leçons alors que leurs " gilets jaunes " ( opposants à Poutine ) sont liquidés censurés ou envoyés en détention .


          • 1 vote
            V_Parlier V_Parlier 30 janvier 2019 21:36

            @Quasimodo
            L’ancien ministre Nemtsov, c’est lui votre gilet jaune russe ? Ou l’escroc-assassin Khodorkovsky ? Ou encore ce pôôôvre Navalny qui n’a guère été détenu plus longtemps que le "chavaucheur de mouche" français ? Mais c’est sûr que si des gugus essayent de renverser le pouvoir dans n’importe quel pays ils vont se faire "accueillir" avec le matos adapté... Jusqu’à cette année les français ne le croyaient pas. Et pourtant, sans aller jusqu’à une tentative de putsch on voit déjà comment ça se passe. Ca réveille les naïfs.


          • vote
            aldous aldous 31 janvier 2019 19:19

            le vrais problème c’est que israel est arrivé a sa fin, Maduro, le pen, GUIADO,MACRON, Trump sont incapable de changer cette realite, israel version 1947/ c’est un produit de la révolution industrielle, aujourd’hui il ne plus utile, donc sa fin est programé. voila le probleme MADURO TRUMP, Le $, petrodollars. les média peut rien faire donc c’est le retour de william le conquérant pour une nouvelle europe du 21 siecle. une grand Bretagne Normand et anglo saxonne..


            • vote
              aldous aldous 31 janvier 2019 19:21

              c’est les français qui sont mal informe donc normal car 99% de la presse mondiale c’est du fake news. le resultat c’est 90% de la population mondiale amnésique est 10% averti dans le royaume du aveugle le borgne est roi.


              • vote
                aldous aldous 31 janvier 2019 19:24

                bientôt TRUMP décide que les elections europennes seront fait a washington , puis il design qui sera élu ou pas, donc c’est 1984 la ferme des animaux pour l’europe, TRUMP big brother c’est votre patron. !! 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès