Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Vague de froid : un fort risque de black-out

Vague de froid : un fort risque de black-out

 

Vague de froid : un fort risque de black-out
de : Stéphane Lhomme Observatoire du nucléaire
vendredi 3 février 2012 - 13h49

 

OBSERVATOIRE du NUCLEAIRE

E-Mail - Tel : 09 82 37 26 54 / 06 64 100 333 -

Twitter : http://twitter.com/OBSERVNUCLEAIRE

L’Observatoire du nucléaire, présidé par Stéphane Lhomme, est un organisme indépendant de surveillance de l’industrie nucléaire

Communiqué du jeudi 2 février 2012

Vague de froid : un fort risque de black-out électrique qui démontre la faillite de l’option française "nucléaire + chauffage électrique"

 


 Cette année, l’Allemagne ne pourra plus exporter massivement de l’électricité vers la France

 Dépendance énergétique, émissions de co2 : le flop des supposées vertus du nucléaire

Une puissante vague de froid touche actuellement la France et devrait encore s’intensifier au cours de la semaine. A cette occasion, l’option "centrales nucléaires + chauffages électriques", imposée en France de longue date, va à nouveau démontrer son absurdité : la consommation d’électricité française va atteindre de tels sommets que le parc nucléaire, bien que gigantesque, va être totalement dépassé.

Ces derniers hivers, c’est en important massivement du courant, en particulier depuis l’Allemagne (*), que la France nucléaire a pu éviter, parfois de justesse, un black-out électrique. Défendant obstinément leur idéologie pronucléaire, les autorités françaises n’ont pas saisi ces occasions pour reconnaitre la faillite de leur stratégie.

En effet, l’option nucléaire était supposée permettre à la France de se chauffer de façon autonome sans dépendre des importations de combustible. Or, finalement, c’est bien... en important massivement que la France a alimenté, ces dernières années, des millions de chauffages électriques.

Mais, suite à la catastrophe de Fukushima, l’Allemagne a pris la sage décision de fermer immédiatement ses 8 plus anciens réacteurs. En conséquence, cet hiver, l’Allemagne ne pourra plus sauver la France du black-out. Cette situation contredit trois des principaux prétextes avancés pour "justifier" l’option nucléaire malgré sa dangerosité extrême :

 la supposée sécurité d’approvisionnement :

 

 

EDF déclenche en ce moment diverses procédures dans l’espoir de pouvoir passer cette vague de froid sans avoir à reconnaître l’absurdité de l’option "nucléaire + chauffages électriques". Il s’agit en particulier de la procédure dite d’ "effacement" qui consiste à demander à des industriels, en échange de forts dédommagements - de cesser leurs activités afin de réduire la consommation nationale d’électricité : un comble au pays de l’atome !

 

 la supposée indépendance énergétique

 

 

Cet argument est déjà contredit par deux données : a) même poussé à son maximum, le nucléaire ne couvre que 15% de la consommation finale d’énergie en France (ne pas confondre avec la part du nucléaire dans l’électricité produite) b) 100% du combustible nucléaire, l’uranium, est importé Mais la situation est encore plus absurde lorsque l’on constate que, l’hiver, la France est contrainte d’importer massivement de l’électricité.

 

 la supposée réduction des émissions de co2

 

 

Depuis des années, l’hiver, EDF a recours à de nombreuses centrale électriques thermiques (gaz, charbon), fortement émettrices de co2, afin d’alimenter le parc français de chauffages électriques... qui devait théoriquement éviter de causer des émissions de co2 ! D’ailleurs, une étude du RTE et de l’Ademe (**) reconnait que le chauffage électrique est plus fortement émetteur de co2 que le chauffage au gaz !

 

Alors que la Cours des comptes a présenté lundi un rapport qui a contredit la thèse selon laquelle l’électricité nucléaire serait peu chère, on constate donc l’inexistence de toutes les supposées vertus de l’énergie atomique, contestées de longue date et à juste titre par les organisations antinucléaires.

 

Par contre, comme démontré par exemple par les catastrophes de Tchernobyl (1986) et de Fukushima (2011), ou par la production irresponsable de déchets radioactifs qui vont rester dangereux pendant des millénaires, les ravages causé par l’industrie nucléaire sont, eux, bien réels.

 

Il est donc grand temps de stopper l’industrie nucléaire. Il restera alors "seulement" à démanteler à grands frais les installations et à s’occuper des déchets radioactifs... pendant des millénaires.

 

(*) C’est ainsi que, chaque année depuis 2004, c’est bien la France qui est importatrice d’électricité depuis l’Allemagne. Cf

http://observ.nucleaire.free.fr/importations-fra-all.htm

 

 

(**) http://observ.nucleaire.free.fr/CO2-Chauffage-electrique-RTE-Ademe.pdf

 

 


la patte à Pat Es sécateur d’images :

Montage ; une vidéo collaborative avec Michel Gueritte (

Ville sur Terre) qui en a élaboré le graphique, que je trouve personnellement très pertinent ...

Des extraits des émissions :

 

C’est pas sorcier, diffusée sur FR3, a l’attention des enfants (un mercredi ). L’ensemble du document télévisé , laisse ce sentiment, « n’ayez crainte, on s’occupe de tout » ... La CRIIRAD y apparait , tout juste , 5% du temps ...Pour le reste, du power point télévisuel, des inspections ASN dans les centrales flambantes neuves, tout y est tout de belles couleurs, bref , de la maitrise en propagande ...

 La deuxième : C’est dans l’Air, le journalisme à la Calvi ... , c’est pas le pire, CABROL un pseudo météorologue et notaire du nucléaire, ainsi que le Géo-politologue Patrice GEOFFRON, spécialisé en énergie, directeur de la Fondation Université de Dauphine.

A noter, à propos de gel éventuel des fleuves pour le refroidissement des centrales, Cabrol fait mine d’évoquer le risque pour les centrales nucléaires, l’universitaire de bifurquer aussitôt dans des propos hydrauliques et hors sujet, le gel des barrages etc etc ... Calvi, n’a pas fait son métier, d’ailleurs étonné qu’il est, de se faire apprendre que depuis tout temps, l’eau H2O, gel à 0°c , barrage ou pas et sous certaines conditions bien entendu , et une fois de plus ...

 

M. Geoffron Patrice de la Fondation Dauphine , la science en PPP , c’est financé par ;

 

Les gentils donateurs :

 

 Bouygues
 Bolloré
 Lagadère
 GDF SUEZ (SUEZ 65% gdf 35% , en réalité qu’on se le dise, usurpation de nom)
 Crédit Foncier, EDF, AREVA, BNP Paris Bas ...bref le gratin du capitalisme franco jacobin des mines & émérites !

 

Il ne manque plus ...et qui sait une filiale de FNHulot

 

 Alors, un débat dans ces conditions là, pour un référendum sur des thèmes aussi complexes .. ??

 

 

Non pas que tous sont idiots, mais la vivacité de la publicité est telle que .... !

 

Tags : Energie Nucléaire Intempéries



Réagissez à l'article

11 réactions à cet article


  • 4 votes
    QaviQeQuarQo davideduardo (---.---.---.100) 3 février 2012 18:14

    firepox , je suis d accord avec toi sur les escrolos et je crois au futur du nucleaire et de la science en general.

    Mais un accident de central en france pourrait tres bien arriver.
    Toujours a cause du meme probleme : a cause de cette faim du capitalisme financier, quand les actionnaires d areva demandent des dividendes élevés, et lésinent sur la sécurité.

    Oui au nucléaire mais seulement a un nucléaire d état et une vrai politique de recherche et de sécurité.

  • 4 votes
    yo (---.---.---.125) 3 février 2012 20:35

    Les Français ont un véritable problème quand il s’agit de traiter les questions très sérieuses.

    Le nucléaire en fait parti.

    Et cela va couter très chère au Français si il ne se remette pas en question rapidement.

    il est fort probable qu’il est eu un accident du type TMI (three mile island) soit une fonte partielle du combustile dans une des centrales remisés du parc... La probabilité tourne autour de celle de ST laurent.


  • vote
    yo (---.---.---.125) 3 février 2012 20:38

    qu’il y ait eu


  • vote
    yo (---.---.---.125) 3 février 2012 20:38

    qu’il y ait eu


  • 4 votes
    Observons Observons (---.---.---.177) 3 février 2012 20:46

    Firepox et Davidouardo,

    Vous vous trompez sur le nucléaire, le dernier bastion de la propagande pro Nucléaire tombe à son tour, le prix de l’électricité "soi disant " moins cher, l’arnaque est désormais dévoilée par la cour des compte, une augmentation inévitable de plus de 30%, maintenant il va falloir se lever tôt pour trouver une seule utilité à rester dans cette voie qui ne nous apporte absolument pas l’indépendance énergétique (l’uranium vient du Niger, mafia France/Afrique, et les dernières ressources mondiales seront en Chine, pour peu de temps...), une énergie polluante(les déchets dont on ne sait pas quoi faire), mafieuse (comme les trois principaux Lobbys), chère, potentiellement catastrophique et sans issue !!

    Tout cet argent gaspiller pour maintenir à flot quelques temps de plus le Titanic nucléaire, serait tellement plus précieux injecté dans les énergies alternatives et renouvelables ainsi que dans la recherche et développement.....

    Désormais nous avons le choix entre la mafia lobbyste ou le bon sens...... choisissez bien !!


  • 3 votes
    Susanoo ! Susanoo (---.---.---.213) 3 février 2012 17:42

    Vivement qu’on maitrise la fusion nucléaire et qu’on arrête de nous faire chier avec des articles pareils.


    • 3 votes
      Observons Observons (---.---.---.177) 3 février 2012 20:38

      Si tu penses à ITER c’est pas pour demain, à part un gouffre financier d’une stupidité accablante même les plus grands spécialistes dénoncent l’arnaque....

      ITER est mort né, ne marchera pas dans un future à moyen terme et probablement pas dans un futur à long terme, et va endetter le contribuable comme c’est pas permis....

      Tous cet argent gaspiller par un Lobby mafieux qui ne subsiste que par la corruption de divers institutions..... Pathétique !!


    • 1 vote
      Susanoo ! Susanoo (---.---.---.213) 3 février 2012 22:58

      Moi je garde espoir pour Iter
      Qu’on mette un peu de temps pour maitriser le processus, c’est plutôt rassurant.
      On essaie de reproduire le même processus de fusion que dans le soleil, c’est pas le truc à la portée de n’importe quelle espèce.
      Quand aux prix que cela pourrait compter, on s’en fout.
      Une fois maitriser c’est le Graal ce truc.
      Plutôt que de réclamer 500euros en plus par mois à nos politiciens afin de nous acheter un iphone, on ferait mieux d’investir là dedans.


    • 5 votes
      Bender Bender (---.---.---.28) 3 février 2012 19:13

      Question aux pros nucléaires : avez vous seulement la moindre idée du cout du démantèlement des centrales vieillissantes de France ? Petit exemple, la centrale bretonne de Brennilis dont le coup initialement estimé a explosé. En plus de ça, cette affaire est très loin d’être résolue, il faudra encore sans toute plusieurs décennies avant de voir cette mocheté définitivement démantelée...
      Et après, on ose nous dire que le nucléaire, c’est sans risques et pas cher. Pas cher si l’on calcule comme le fait le gouvernement. Par contre, si on calcule honnêtement, c’est à dire en incluant le cout réel (démantèlement, déchets, coup humain et environnemental en cas d’accident) ; le nucléaire est un des pires énergies jamais inventées par l’être humain !
      Définitivement, le nucléaire n’est pas une énergie sure et encore moins une énergie bon marché...
      N’attendons pas d’avoir un Tchernobyl ou un Fukushima en France pour réagir, dites NON au nucléaire maintenant !!


      • 3 votes
        Observons Observons (---.---.---.177) 3 février 2012 23:05

        Firepox, "contre les anti nucléaires des centrales qu’on a actuellement."

        Ca veut dire quoi ça ?? qui à dit qu’ont allez sortir du nucléaire du jour au lendemain ?

        Il faut sortir progressivement du nucléaire, les Allemands se sont donné 10 ans et après ils seront totalement indépendants des énergies fossiles et du nucléaire, et nous dans 10 ans ??

        Il serait peut être temps de se réveiller !!


      • 1 vote
        skapad (---.---.---.181) 3 février 2012 21:22

        http://www.dailymotion.com/video/xo9623_2012-quid-du-nucleaire-civil-militaire-didier-anger-3_news

        Didier Anger à Quimper ...

        Un militant de 40 ans, qui connait son sujet mieux que ...qui

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès