• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’arme de destruction massive la plus efficace : la banque !

L’arme de destruction massive la plus efficace : la banque !

Savez-vous que la fausse monnaie créée par les banques est la première arme pour attaquer un pays ? Comment fonctionne cette arme ?

 

Pourquoi la fausse monnaie a-t-elle été utilisée par Napoléon contre l’Angleterre, par tous les camps lors de la Guerre de 1939-1945, et est encore utilisée tous les jours ?

 

Comment fonctionne cette arme de destruction fiable et difficile à repérer ? Et bien, elle fonctionne exactement comme la création de monnaie par les banques commerciales !

 

 

100% de la monnaie qui circule parmi nous, les non-banques, a été créée par les banques, gratuitement, sans travail et sans impôt. Les banques bénéficient ainsi d’un revenu inconditionnel et peuvent spéculer sans limite, contre tous les habitants d’un pays.

 

Rappel en UNE minute :

 

 

Quand une banque crée 10 milliards pour acheter du blé ou toute autre matière première, pour revendre quelques heures ou quelques secondes après, avec un bénéfice, la création de monnaie est invisible dans les comptes. Elle fait pourtant bien monter tous les prix.

 

La création de monnaie par les banques, c’est l’arme de destruction massive la plus efficace contre les peuples, jusqu’à ce qu’ils obéissent aveuglément aux banquiers.

 

Quand une nation ne controle plus ses banques, elle est colonisée.

 

Pensez-vous que ce soit un cauchemar ? Ou bien est-ce la réalité ? Regardez autour de vous !

 

Demandez aux grecs, et demandez-vous qui sera le peuple suivant... Cela continuera tant que nous ne comprenons pas, tant que nous acceptons la fausse monnaie des banques.

 

Demandez aux Russes et aux Chinois, pourquoi ont-ils été attaqué directement sur leurs systèmes monétaires ? Et pourquoi ont-ils été aussi prompts à reprendre en main leurs banques ? Qui finance les armes et les armées ?

 

Pour reprendre notre pouvoir de citoyen, il faut reprendre notre pouvoir de Souverain de la monnaie. Les manifestations ne servent à rien, il faut agir sur le point stratégique.

 

Pour aller plus loin :

 

Tags : Economie Armée Société Citoyenneté Elections Cinquième Pouvoir Guerre Monnaie Banques Dette Les Indignés Renseignement Energies renouvelables



Réagissez à l'article

40 réactions à cet article


  • vote
    michel-charles 3 avril 2015 15:21

    L’arme de destruction massive la plus efficace : L’HOMME.


    • vote
      Pyrathome Pyrathome 3 avril 2015 18:26

      @michel-charles
      Non, la femme....


    • 1 vote
      Joe Callagan Joe Callagan 3 avril 2015 19:52

      @Pyrathome

      Et bientôt : le neutre !


    • vote
      michel-charles 4 avril 2015 09:38

      @Joe Callagan...ou le vélo sans "sel" a cause du régime...


    • 7 votes
      anomail 3 avril 2015 16:16
      @bernardgva

      Merci pour l’article.

      C’est vachement différent de ce qu’on apprend à l’école pas vrai ?

      L’argent-dette est la mère de tous nos problèmes sociétaux, il faut intensifier l’information du public.


      • vote
        Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 7 avril 2015 14:36

        @anomail L’argent dette est une vaste manipulation. Les banques ne créent aucune monnaie. Ce ne sont que des "transferts". S’il suffisait d’accorder un crédit pour "faire" de l’argent, elles se prêteraient entre-elles et hop, le tour est joué ! Même plus besoin de vous !

        .

        Réfléchissez à qui est derrière cette vaste manipulation, et vous comprendrez qu’ils veulent juste être qalif à la place du qalif.


      • 1 vote
        bernardgva 7 avril 2015 16:04

        @Voter Après la Monnaie Effectivement l’argent-dette est une vaste manipulation, puisque c’est une dette pour nous, mais pas pour les banques : l’addition de nombres sur les comptes bancaires des clients est gratuite, sans travail et sans impôts pour la banque.

        Quand le solde d’un compte bancaire augmente, sans diminution dans un autre compte, c’est bien une "création de monnaie", en fait une addition de nombre, et cela arrive dès que la banque achète quelque chose à un client : du travail à un de ses employés, des titres à ses clients, ou un contrat de crédit.

        C’est la partie "arrivée" d’un transfert, sans aucune partie "départ" du transfert : le nombre ajouté au compte ne vient pas d’un autre compte, il vient de nul-part, c’est une "transfert ex-nihilo", ce que l’on appelle aussi une "création de monnaie", tout en sachant que c’est juste une image.

        Toute la monnaie dans les mains des non-banques vient de cette création de monnaie bancaire par les banques, elles ont 100% du pouvoir économique et politique grâce à cette addition de nombres aux soldes de comptes.


      • vote
        Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 8 avril 2015 01:46

        @bernardgva Votre analyse est totalement artificielle.
        Le nombre ajouté au compte vient bien d’un autre compte, sinon ça s’appelle un faux en écriture.

        .

        "Quand le solde d’un compte bancaire augmente, sans diminution dans un autre compte, c’est bien une "création de monnaie","

        sauf que cette situation n’existe pas ailleurs que dans la vidéo de propagande "l’argent dette".


      • vote
        bernardgva 8 avril 2015 12:48

        Bonjour @Voter Après la Monnaie

        Quand une banque achète un service, par exemple paye le salaire d’un employé, elle ajoute un nombre au solde du compte courant du salarié à son passif, et elle débite son propre compte de charge, qui diminue son compte de résultat à son passif.

        Le montant ajouté sur le compte courant du salarié ne vient pas d’un autre compte courant, c’est une augmentation nette de la somme des soldes des comptes courants : la définition d’une création de monnaie bancaire.

        Idem si la banque achète une immobilisation ou un contrat de crédit : la banque ajoute un nombre au solde du compte courant du vendeur qui figure au passif du bilan de la banque, et ajoute le même nombre dans un compte d’immobilisation à son actif.

        Le montant ajouté sur le compte courant du salarié ne vient pas d’un autre compte courant, c’est une augmentation nette de la somme des soldes des comptes courants : la définition d’une création de monnaie bancaire.

        Une autre explication figure dans cette vidéo par un professeur d’économie :

        https://www.youtube.com/watch?v=hxa2PaMRU90

        Toute la question ensuite est donc effectivement de savoir si c’est un abus de confiance ou une escroquerie, on ne peut pas dire je pense que ce soit un faux en écriture puisque les règles purement comptables sont respectées en l’occurrence. Mais je suis ouvert aux suggestions smiley


      • vote
        Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 8 avril 2015 13:53

        @bernardgva
        "Le montant ajouté sur le compte courant du salarié ne vient pas d’un autre compte courant, c’est une augmentation nette de la somme des soldes des comptes courants : la définition d’une création de monnaie bancaire."

        .

        La banque ne débite pas son propre compte pour payer ses employés ?
        Ha ha ha.
        On a là tout l’étendue de votre manipulation et de ceux qui parlent de "l’argent dette".

        Honte à vous de manipuler comme vous le faites.


      • vote
        bernardgva 9 avril 2015 09:59

        Bonjour @Voter Après la Monnaie, qui a écrit : "La banque ne débite pas son propre compte pour payer ses employés ? Ha ha ha." C’est le banquier qui rigole le plus smiley

        Il faut juste comprendre l’astuce comptable qui est derrière, elle est tellement simple qu’elle est difficile à croire, mais quand vous l’aurez comprise, votre vision changera !

        Quand une compagnie aérienne vous ajoute des "miles" sur votre compte, elle les prend sur quel compte ? Elle crée ses propres "miles", elle ne les prend pas sur le compte de quelqu’un d’autre.

        Quand une banque paye un client sur son compte courant, elle crée de sa propre monnaie bancaire, elle n’utilise pas de la monnaie créée par quelqu’un d’autre.

        Les unités de compte sur les comptes bancaires ne sont pas de € ! Ce sont des promesses créées par la banque. Confondre les € légaux avec les unités de compte sur les comptes bancaires, c’est comme confondre une montre avec la photo d’une montre.

        Quand une banque paye une autre banque, les banques n’acceptent pas entre elles leur monnaie bancaire qu’elles créent chacune pour leurs clients crédules, elles ne sont pas crédules, elles smiley .C’est seulement entre elles qu’elles utilisent des titres externes, dont par exemple des titres de banques centrales, mais pas exclusivement.


      • vote
        Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 9 avril 2015 13:53

        @bernardgva
        .

        "Quand une banque paye un client sur son compte courant, elle crée de sa propre monnaie bancaire, elle n’utilise pas de la monnaie créée par quelqu’un d’autre."

        .

        Vous avez vu ça où à part dans vos rêves et dans des vidéos de propagande dont le but est de faire des "crétins qui se croient savants" ?


      • vote
        bernardgva 9 avril 2015 23:49

        Bonjour @Voter Après la Monnaie, vous testez toutes les variations possibles de sophismes ? http://sophismes.free.fr/

        Si la banque m’achète un billet de 50 (on dit aussi que je verse un billet de 50 sur mon compte), elle prend le billet et ajoute le nombre 50 au solde de mon compte.

        Pouvez-vous me dire d’où vient ce nombre 50 que la banque ajoute au solde de mon compte ?


      • vote
        Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 10 avril 2015 13:32

        @bernardgva
        .

        La question, c’est "où" est le sophisme dans mes propos...

        .

        "Pouvez-vous me dire d’où vient ce nombre 50 que la banque ajoute au solde de mon compte ?"

        .

        Oui.
        Ce 50 est un transfert de "richesse" qui vient de... Loin, très loin. Il vient de votre héritage si vous en avez bénéficié, (vous pouvez transformer vos biens en unités monétaires concrètes),

        il vient de la monnaie des autres (salaires, vente, chiffre d’affaire, ... etc). Transfert de transfert de transfert, depuis... la nuit des temps ? Non, depuis que les humains utilisent de la monnaie.
        Il y a bien sûr les banques centrales qui sont les seules à réellement créer de la monnaie, mais elles savent que plus on en met sur le marché, moins elle a de valeur. Surtout si en face il n’y a pas "création de richesse" (si la nature n’est pas transformée en monnaie)
        (S’il y a trop de monnaie, la réponse du marché : inflation / bulle immobilière (subprimes), bulle dans les bourses, etc).

        Bref, vos 50 euros ne sont qu’un transfert, qui avant étaient 650 francs, etc, etc, etc...


      • vote
        bernardgva 10 avril 2015 15:34

        @Voter Après la Monnaie

        Si la banque m’achète un billet de 50 (on dit aussi que je verse un billet de 50 sur mon compte), elle prend le billet et ajoute le nombre 50 au solde de mon compte.

        Avant le versement, le billet représentait une certaine quantité de richesse.

        Après le versement :

        1. le billet est dans la caisse de la banque, il représente toujours la même quantité de richesse, et la banque peut utiliser ce billet comme elle veut pour acheter ce qu’elle veut ;
        2. et le nombre 50 est au solde de mon compte, il n’existait pas avant le versement du billet, et il me permet après le versement du billet, de m’acheter ce que je veux, pour la même valeur, la même quantité de richesse, selon l’habitude actuelle, que le billet avant le versement.

        En clair, la richesse n’a pas changé, mais il y a maintenant 50 en billet et 50 en compte, soit un doublement du nombre d’unités de monnaies.

        C’est cela que l’on appelle la création de monnaie bancaire, sans aucune augmentation de la richesse. Un versement de billet à la banque est un DOUBLEMENT de la quantité de monnaie.


      • 9 votes
        DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 3 avril 2015 16:16

        Comme tu dis "les inégalités ne font que croître ... C mathématique, C mécanique, C fait pour çà" ... Plus les inégalités de revenus sont grand et plus le pays est violent ... La violence des classes prolétariennes a pour cause la violence des classes riches ... Quand une bonne majorité des sans-dents comprendront que tous les problèmes du peuple vient de la finance internationale, cette dernière sera foutue !


        • 2 votes
          anomail 3 avril 2015 17:28

          @DJL 93VIDEO

          Disons que jusqu’à une époque pas si lointaine, la croissance était perçue comme bénéfique en dépit du fait qu’elle permettait aux banques de prélever une part sans cesse croissante , car elle permettait à tout le monde pouvait améliorer un peu sa condition sociale.
          -
          Les parents pouvaient espérer que leurs enfants allaient avoir une meilleur vie qu’eux. C’est ce qui est en train de changer.
          -
          A présent la sacro-sainte croissance a atteint son plateau ondulé et les politicards essaient de surfer sur les dernières vaguelettes, mais la finance continue de prélever une part croissante du gâteau comme elle a toujours fait, du coup les pauvres retombent tandis que les riches continuent de s’élever.


        • 1 vote
          COURTILLE COURTILLE 6 avril 2015 13:45

          @DJL 93VIDEO
          Vous ne verrez jamais les "sans dents" se rebiffer contre la finance parce qu’ils sont trop contents de bouffer une tartine de merde chaque jour , de peur d’en manger deux....
          Il n’y a que le bon Dieu qui remettra tout cela dans l’ordre, en attendant , ce sera de + en + dur pour les "sans dents" . Il parait qu’il vaut mieux être "sans dent" en France que "sans dents" au Gabon ou au Cameroun ou en RCA ?


        • vote
          bernardgva 7 avril 2015 12:27

          Bonjour, @COURTILLE, bon diagnostic, que cela n’empêche pas d’essayer de réveiller le troupeau smiley

          Avez-vous une idée sur la nature de ce sommeil "paradoxal" ?


        • vote
          Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 7 avril 2015 14:41

          @bernardgva
          si les utilisateurs de monnaie ne font rien, c’est tout simplement parce qu’ils ont plus à perdre s’ils bougent une oreille. Et comme personne ne leur dit que pour avoir du fric, il faut le prendre à un autre, ben tous ont l’espoir qu’une fée remplira LEUR porte monnaie. Il n’y a qu’un seul ordre absolu : la survie. Tant qu’elle n’est pas réellement menacée, rien ne bougera. Et comme on est dans une situation de lente dégradation... tout le monde attend un "choc" qui ne viendra pas... Donc tout le monde attend, plein d’espoir.


        • vote
          bernardgva 7 avril 2015 15:54

          @Voter Après la Monnaie C’est une hypothèse applicable à certaines personnes, probablement.

          Applicable à tous, c’est à tester : et si beaucoup simplement ne comprenaient pas la situation réelle ?

          Quand on comprend que les nombres sur les comptes ne veulent rien dire, on ne perdrait plus que des nombres, et donc il n’y a plus rien à perdre, au fond smiley Seulement à gagner notre vie véritablement, en faisant ce que l’on a vocation profonde à faire.


        • vote
          Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 8 avril 2015 01:42

          @bernardgva "Quand on comprend que les nombres sur les comptes ne veulent rien dire,"

          .

          Mais.... ces nombres ne veulent pas "rien dire". Ils architecturent tout ce qui nous entoure. Et ils sont basés sur une rareté relative impliquant "LA" misère.
          Il y a tout à perdre en restant dans un système monétaire.
          Gagner sa vie en étant "humain" ne vaut rien dans ce monde.
          Tant qu’il y a de la monnaie, c’est elle qui a le pouvoir (sur l’intelligence et le reste).


        • vote
          bernardgva 8 avril 2015 12:53

          @Voter Après la Monnaie vous êtes en avance smiley A chacun son cheminement, quand quelqu’un comprend comment fonctionnent réellement les nombres de la monnaie, il reste peu de distance à franchir pour s’affranchir de la monnaie smiley

          Donc pour atteindre l’après monnaie, aidez à expliquer comment son fonctionnement réel est dément, cela ira dans votre direction...


        • vote
          Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 8 avril 2015 13:55

          @bernardgva
          Vous vous trompez.

          Votre argumentation est fausse et fait croire que "si quelqu’un d’autre dirigeait le système monétaire, ce serait mieux". Or, quel que soit le guignol en haut, l’équation sera la même. Et ce n’est pas en mentant aux gens comme le fait la théorie de "l’argent dette" qu’on rendra conscient les citoyens. Au contraire, on les englue encore plus.


        • vote
          bernardgva 9 avril 2015 09:43

          Bonjour @Voter Après la Monnaie qui a écrit : "Vous vous trompez.

          Votre argumentation est fausse" Certainement, alors expliquez-moi les erreurs, je cherche les réfutations, c’est la base de la démarche d’apprentissage.

          Je présente la vidéo de Gérard Foucher parce que la logique de son argumentation me semble correcte, mais si vous voyez des erreurs, allez-y !

          @Voter Après la Monnaie a écrit "fait croire que "si quelqu’un d’autre dirigeait le système monétaire, ce serait mieux"" : vous devez confondre avec un autre article... Je reste très constitutionnel, le Souverain c’est le Peuple. Chaque citoyen est donc son propre Souverain... S’il ne veut pas de monnaie, il la refuse, et s’il en veut, il crée sa propre monnaie. Simple finalement smiley


        • 3 votes
          anomail 3 avril 2015 16:18

          En complément : L’argent-dette de Paul Grignon.


          • 1 vote
            anomail 3 avril 2015 18:08

            @anomail
            Oups j’ai fait la même erreur que la dernière fois, il semblerait que cette vidéo ne soit pas au goût du jour en ce qui concerne l’Euro. Veuillez m’en excuser.


          • vote
            Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 7 avril 2015 14:43

            @anomail Argent-dette = manipulation.

            Les 5 à 8% de "capitaux réels" sont en fait les fonds propres de la banque. Le chiffre est donc exacte, mais pas "ce qui en est fait".
            Le reste est emprunté sur les marchés et non "créés" de toute pièce.


          • vote
            bernardgva 7 avril 2015 16:09

            @Voter Après la Monnaie ne confondez pas réserves en monnaie centrale, 1% dans la zone €, et ratio de capital,ou de fonds propres : les 2 n’ont pas d’effet sur la création monétaire par les banques, mais de manière différente smiley

            Pour les capitaux, les banques font crédit à des clients, ie créent de la monnaie, pour qu’ils achètent des actions, ce qui augmente les fonds propres. Pour les réserves, les banques achètent des titres à leurs clients avec la création monétaire, et les revendent à la banque centrale. Dans les 2 cas, c’est la création monétaire qui garantit la création monétaire.


          • vote
            Voter Après la Monnaie Voter Après la Monnaie 8 avril 2015 01:38

            @bernardgva " les 2 n’ont pas d’effet sur la création monétaire par les banques, mais de manière différente"

            Qu’est-ce que veut dire votre phrase ?


          • vote
            bernardgva 8 avril 2015 12:55

            @Voter Après la Monnaie que ce sont des "formules" crées par les banquiers dans le cadre des accords de Bale III qui ne leur causent aucun souci particulier smiley En bref, ces formules ne servent à rien, c’est de la décoration politique, de la gesticulation, du vent...


          • 1 vote
            Pyrathome Pyrathome 3 avril 2015 18:25

            Vite !!
            Tous à vos imprimantes pour les inonder de fausse monnaie !!....


            • 1 vote
              nymeo nymeo 3 avril 2015 22:18

              Les créanciers de la Grèce sont aujourd’hui les Etats, donc les contribuables


              • vote
                bernardgva 7 avril 2015 12:30

                Bonjour @nymeo, si vous avez des sources précises sur la structure de la dette grecque, beaucoup seraient intéressés. Sinon l’affirmation me parait sans preuves, voire fausse, puisque tous les états ou presque sont endettés.

                Quand à confondre les contribuables avec les Etats, c’est un pas audacieux. J’aurais plutôt comparé avec les esclaves ou les colonisés, comme Graeber smiley


              • vote
                Croa Croa 3 avril 2015 23:32

                Je relève tout de même une erreur.
                Non les intérêts ne sont pas « exponentiels » ! En fait les taux baissent au point de finir par sembler ridicules et inoffensifs ; C’est évidemment un leurre car leur valeur absolue continue de croître mais même cette valeur absolue ne croît pas de manière exponentielle sinon elle étoufferait l’économie réelle (qui en souffre déjà passablement mais jamais au point d’en crever... En tout cas pour le moment ! ) 


                • vote
                  Joe Callagan Joe Callagan 4 avril 2015 11:10

                  @Croa

                  Les taux sont même parfois négatifs, ce qui permet aux investisseurs de sécuriser leurs avoirs, quitte à payer pour ça.


                • vote
                  bernardgva 7 avril 2015 12:33

                  Bonjour @Croa, je n’ai pas relevé ce passage, mais je pense qu’il voulait dire que l’effet du cumul des taux est exponentiel, c’est un raccourci d’expression.

                  Même des taux bas provoquent des effets exponentiels, le niveau du taux ne change pas la fonction, juste un peu le délai de grâce avant la mise à mort inéluctable.


                • 1 vote
                  Scalpa Scalpa 4 avril 2015 12:40

                  Il faut être pour avoir mais sans avoir on ne peut pas être.

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès