Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Made in France, ou une France sans usines ?

Made in France, ou une France sans usines ?

Ces 4 vidéos ont le mérite de soulever plusieurs questions fondamentales sur le devenir de l'industrie française, et la nécessité de la faire perdurer ..
- Faut il acheter français ou ne pas se soucier de la provenance des produits ?
- Le secteur tertiaire tant vanté pas nos politiciens, est il délocalisable ?
- Le label "made in France" est il garant d'une fabrication 100% française ?
- Est il dangereux de perdre notre tissu industriel ?
- Quelles sont les répercussions sur l'ensemble de la population, en particulier sur les jeunes...
 







 
Interview de l'auteur ..
 

Tags : France Industrie



Réagissez à l'article

23 réactions à cet article


  • 1 vote
    yoananda yoananda 6 janvier 12:36

    Ce sont en effet des vraies questions de société, voire même philosophique, religieuses, ethiques, et qui ont des implications énormes à tous les plans.
     
    Mais ce n’est pas trop la peine de se prendre le chou, la France (l’état français) ça n’existe plus (sauf en tant que nuisance). On peut réfléchir au niveau local éventuellement.


    • 3 votes
      lupus lupus 6 janvier 13:34

      Une France sans zusines ! le pied.
      De toute évidence la main d’œuvre non qualifiée va disparaitre. Remplacée par des robots. Oups y a comme un cataclysme dans l’ordre des sociétés dites évoluées !
      Mais c’est l’avenir, tous les enfoirés qui pensent le contraire sont des crevards qui ont intérêt à coller des types au mitard . Une vie entière à produire pour gagner dans les 600 000 euros ! Vous pensez réellement que ça peut durer cette arnaque ?


      • 2 votes
        V_Parlier V_Parlier 6 janvier 20:26

        @lupus
        La "main d’oeuvre non qualifiée" a déjà disparu, et la "qualifiée" est en train de lui emboiter le pas.

        S’appuyer sur des chimères inventées par les néolibéraux pour faire rêver les sans-dents (ou ceux qui croient l’être et ne savent pas encore ce que c’est), ça reste très peu convaincant pour moi. Il ne faut vraiment pas avoir réfléchi plus d’une minute à la vie de tous les jours pour s’imaginer qu’il y a tant de métiers robotisables. Des délocalisables, ça oui, il y en a à tours de bras...


      • 5 votes
        V_Parlier V_Parlier 6 janvier 20:30

        @V_Parlier

        Et j’oubliais d’ajouter : Si dans cet hypothétique monde merveilleux, où des robots vous servent partout où vous êtes, ceux qui ne possèdent pas les sites de production et les infrastructures croient qu’ils percevront généreusement leur argent de poche auprès des propriétaires, alors ils sont de très grands rêveurs...


      • vote
        jeanpiètre jeanpiètre 6 janvier 20:37

        @V_Parlier
        vous parlez des propriétaires planqués en suisse et en belgique , forcément


      • 1 vote
        lupus lupus 6 janvier 22:14

        @V_Parlier

        "croient qu’ils percevront généreusement leur argent de poche auprès des propriétaires, alors ils sont de très grands rêveurs" c’est nouveau ça ! En 2009, les prestations sociales perçues par les ménages français s’établissent à 597,6 milliards d’euros,si vous divisez cela par 65 millions de français ce qui veut dire femmes et enfants compris, chaque personne pourrait toucher environ 9 184 euros par an… soit 765 euros par mois.

        Réveille toi toto les grands rêveurs sont aussi ceux qui pensent vivre en toute sécurité au milieu d’une immense majorité de crève la faim.

        Aujourd’hui les pays pauvres c’est surtout ceux qui ont des zusines.

        "ARBEIT MACHT FREI" n’est ce pas ? 


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 7 janvier 21:53

        @jeanpiètre
        Ou même ailleurs smiley


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 7 janvier 21:59

        @lupus
        "En 2009, les prestations sociales perçues par les ménages français s’établissent à 597,6 milliards d’euros,si vous divisez cela par 65 millions de français ce qui veut dire femmes et enfants compris, chaque personne pourrait toucher environ 9 184 euros par an… soit 765 euros par mois".

        Et ce sont alors les Chinois des usines qui nous paieront les 765 euros par mois ? (Déjà qu’actuellement ceux qui travaillent encore chez nous n’arrivent pas à combler le déficit de ce financement...). Je pense qu’il est inutile de discuter plus, nous allons perdre notre temps. Ca vole trop haut pour moi. (Qu’on se place d’ailleurs dans une hypothèse collectiviste ou capitaliste, votre raisonnement reste tout aussi ridicule dans les deux cas).


      • vote
        V_Parlier V_Parlier 7 janvier 22:01

        @lupus
        "Réveille toi toto les grands rêveurs sont aussi ceux qui pensent vivre en toute sécurité au milieu d’une immense majorité de crève la faim".

        Tu n’as pas remarqué que tu parlais là de ton programme ? Les derniers gouvernements français (et européens, de plus en plus) se chargent d’ailleurs de le réaliser.


      • vote
        lupus lupus 7 janvier 22:57

        @V_Parlier
        "Et ce sont alors les Chinois des usines qui nous paieront les 765 euros par mois ?" Bien sur et pourquoi ? Parce que pour un smic (500 pour les chinois/800 pour les zombies) les maitres achètent 2 bonshommes et sont assurer de régner en paix.

        "Déjà qu’actuellement ceux qui travaillent encore chez nous n’arrivent pas à combler le déficit de ce financement." smiley croire que l’on puisse enrichir une société par le travail à notre époque !C’est l’histoire comique que se racontent les Qataris, saoudiens, golden boys et consorts.


      • vote
        Zatara Zatara 6 janvier 14:35

        FACHIIIIIIIIIIIIIISTE smiley


        • 1 vote
          jeanpiètre jeanpiètre 6 janvier 15:08

          conclusion, avec un budget de 1800 euros par mois, et un crédit à la conso , il s’en tire moins bien qu’un rsa iste, cherchant la bonne récup, glanant sur les marché ou les poubelles luxueuses de supermarché, et échangeant de temps à autre services contre bien.

           La structure économique de la france n’est pas du tout patriote , et on voudrait culpabiliser le con-sommateur ? Sordide



          • 3 votes
            Heptistika Heptistika 6 janvier 15:33

            Ce sont de bonnes questions, mais malheureusement totalement d’arrière-garde et obsolètes.


            Aucune des potentielles solutions économiques nécessaires à l’échelle macroscopique et susceptibles de répondre aux questions posées ne pourront se développer sans une extrême remise en question du salariat et du capitalisme en place ( En cela j’entends "la concentration exponentielle du capital", nommez-la comme il siéra à vos sensibilités ).

            Les solutions à l’échelle microscopiques se feront quand à elles, arrivées à un seuil trop critique, trop subversives à l’establishment, écraser par les rouages verrouillés du système.

            Tout le reste n’est que garniture.

            • 2 votes
              pegase pegase 6 janvier 16:15

              @Heptistika

              @Heptistika

              Ce sont de bonnes questions, mais malheureusement totalement d’arrière-garde et obsolètes.

              .................


              En suisse pourtant il y a de nombreuses entreprises solides, beaucoup de leurs produits ne sont même pas vendus en France, mais sur le marché germanique ou autrichien .. Le PIB par habitant est en tête en comparaison des autres pays européens, l’IDH indice de bien être est dans le top 3 mondial, nous on est seulement 22 smiley

              http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1170004-classement-idh/

              Classement PIB par habitant :

              1Luxembourg2Norvège3Qatar4Suisse5Australie6Danemark7Suède8Singapour9Etats-Unis10Islande11Pays-Bas12Autriche13Canada14Irlande15Finlande16Allemagne17Belgique18Royaume-Uni19Nouvelle-Zélande20Emirats arabes unis








            • vote
              jeanpiètre jeanpiètre 6 janvier 16:31

              @pegase
              faut dire que la plupart des industriels qui ont fait fortune en france sont désormais suisse ou belge


            • 2 votes
              Heptistika Heptistika 7 janvier 17:44

              @pegase

              .

              Là on parle d’un pays presque souverain, pratiquant du protectionnisme à ses frontières tout en jouissant depuis des décennies des bénéfices d’un dumping fiscal sur des centaines d’autres pays.

              .

              Ses institution régaliennes ne sont pas privatisées aux premiers vautours en col blanc venus ( il n’y a qu’à voir la qualité de ses (auto)routes, chemins de fer, services industriels et d’eau potable à faire rougir celle en bouteille ) sans pour autant faire dans l’interventionnisme à outrance au sein du secteur privé.

              .

              En gros il profite des avantages du néolibéralisme en ne souffrant de ses méfaits que dans une moindre mesure, d’où sa fréquente mise en exemple par les libéraux sur des points triés sur le volet, omettant tout ce qui fâche. Cela dit la roue est en train de tourner.

              .

              D’ailleurs le PIB ne représente pas la productivité, aurais-tu, toi entre tous, sécher les cours d’Asselineau ?


            • 1 vote
              pegase pegase 7 janvier 19:43

              @Heptistika

              Le PIB reste un bon indicateur, pas besoin d’Asselineau pour ça, et puis le niveau de vie est largement supérieur à la moyenne française, même à la campagne ..


              J’y ai bossé pendant 12 ans, j’ai vu la différence .......


            • vote
              V_Parlier V_Parlier 7 janvier 22:05

              @pegase
              CQFD, comme l’a expliqué Heptistika.

              C’est là qu’il faut chercher, pas pour rendre le monde parfait mais pour au moins comprendre ce qui détruit l’économie européenne, selon la volonté de l’UE.


            • vote
              Heptistika Heptistika 7 janvier 23:29

              @pegase

              .

              Oui tu as raison, et il est clair que la France mérite mieux, mais méfie-toi tout de même des chiffres, on peut leur faire dire tout et n’importe quoi.

              .

              Cela dit ce "niveau de vie" supérieur a aussi un coût très lourd sur la psyché en terme de moral et de stress, Il suffit de voir la gueule que tire les gens dans le bus ou dans le train le matin pour s’en convaincre, c’est souvent choquant d’ailleurs pour les étrangers. Cet aspect des choses est difficilement palpable pour un frontalier ( je présume dans ton cas, sinon au temps pour moi smiley ) qui profite du meilleur des deux mondes.


            • 2 votes
              Lisa Sion Lisa Sion 6 janvier 16:45

              Bonjour,
              vu la rotation de la planète, les vents dominants viennent de l’ouest où se situent les banlieues chic, les industries sont donc installées à l’est. Nous sommes depuis la dernière guerre la banlieue ouest des États unis et depuis 2OOO, l’Union européenne délocalise vers l’Ukraine toutes nos industries polluantes au nom des Etats unis d’Europe. Tout fout le camps vers la Chine et l’Indonésie, c’est géopolitique, mème l’aéroport Notre Dame des Landes...


              • 3 votes
                Fidol Castré Fidol Castré 7 janvier 16:06

                La ré-industrialisation façon 30 Glorieuses est impossible et les politicards qui clament le contraire au moment de leur campagne devraient être accueillis à coup de lattes ou de tomates pourries.
                Tous ces emplois ayant été délocalisés principalement en Asie et aux frontières de l’Europe, la France doit travailler sur d’autres types "d’emplois". Seulement, ET les syndicats débiles vivant sur de vieilles lunes ET les patrons du CAC40 (mais eux ont de bonnes raisons de vouloir prolonger le système...) sont les deux faces d’une même pièce productiviste et industrialiste nocive pour tout le monde : les individus et les ressources (ou autrement dit la nature).
                S’organiser pour gagner son autonomie (production agricole, énergie) se fera fort probablement sans les pouvoirs publics incapables de saisir les enjeux, incapables d’une vision allant au-delà du prochain mandat, incapables de rien... Et on en revient à la même conclusion qui pourrait s’appliquer à tous les domaines de la société : le problème principal aujourd’hui, sont les politiciens en place-émanations du pouvoir économique, frein à l’émancipation des citoyens qu’ils préfèrent enfermer dans des conflits larvés, ethniques, militarisés pour continuer à laisser les 0,1% décider pour les 99,9 autres...


                • 2 votes
                  pegase pegase 7 janvier 19:53

                  @Fidol Castré

                  Je n’ai malheureusement pas grand choses à redire sur ce triste constat bien résumé ...


                  C’est vraiment très grave, on le voit dans une des vidéos, ils délocalisent le secteur tertiaire lui aussi .. Attendez vous à voir des supermarchés entièrement robotisés, et gérés d’un pays limitrophe hors zone UE comme le Maroc, ça veut dire qu’à terme il ne nous restera quasi rien, et pendant ce temps là, les forces vives du pays (les jeunes) n’accumulent plus d’expérience professionnelle, le savoir faire qu’aucun établissement scolaire ne peut enseigner ...

                  C’est du jamais vu dans l’histoire de France ...


                • vote
                  Heptistika Heptistika 7 janvier 23:34

                  @pegase

                  .

                  Je dirais même plus, c’est du jamais vu dans l’histoire du monde.

                  .

                  Il est triste de voir le monde évoluer d’une manière où il devient bien plus préoccupant de gagner un millionième de nano-seconde sur des transactions financières que de prévoir l’avenir de nos enfants.

                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

pegase

pegase

pegase


Voir ses articles







Palmarès