• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Olivier Delamarche VS Marc Riez : Pas de reprise en Europe, Intégrale (...)

Olivier Delamarche VS Marc Riez : Pas de reprise en Europe, Intégrale Placements - 07/10

Le 7 octobre, l'impact du shut down et la fausse reprise en Europe ont été les sujets abordés par Marc Riez, directeur général de Vega Investments et Olivier Delamarche, associé et gérant de Platinium Gestion, reçus dans Intégrale Placements par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

Chaque matin, Intégrale Placements, l’émission 100% placements présentée par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur. Les meilleurs experts vous donnent les clefs pour faire fructifier votre capital sur BFMBusiness, première chaîne d’informations économiques en France. Retrouvez toute l’actualité économique et financière sur BFMBusiness.com. Pour ne rien manquer de nos vidéos, rendez-vous sur : http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/

 

Première partie :

 

Seconde partie :

 

Tags : Europe Economie Finance



Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 15 votes
    ghola ghola 7 octobre 2013 18:39

    hohohooooooo

    j’ai rarement vu Olivier Delamarche se lacher comme ca !!
    il est ultra scinique avec la crevette en face de lui.
    je pense qu’il commence a en avoir marre de repeter chaque semaine a quel point il n’y a plus de croissance et que ces fausses embelies sont achetees a coup de papier qui ne font que transferer les problemes economiques a echeance ulterieur ... en pire !!!
    c’est dingue tout de meme toute cette bande de deumeures de la finance qui dictent aux etats la conduite a tenir tout ca pour qu’ils puissent continuer a jouer au casino meme si ce petit jeu signifie l’explosion du systeme economique.

    • 6 votes
      ecolittoral ecolittoral 8 octobre 2013 11:46

      De toute façon, aucun pays ne pourra rembourser sa dette.

      Aucun pays ne peut payer, ne serait ce que les intérêts.
      Tous les pays vivent avec un déficit. Déficit qui devrait être, ho miracle, de 3% maximum...
      3% de dette en plus !
      Nous devrions tous être à la lettre C/D des agences de notation. En défaut de paiement.

      C’est à se demander comment les économistes, financiers, politiques en arrivent à un tel point d’aveuglement. Ils ne voient rien...ou espèrent ils que l’effondrement se produira après eux ?
      Ou est le G20 de la dette ? Le G20 pour sauver les économies, les monnaies ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

dgomez


Voir ses articles







Palmarès