Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Privés de savoir ?

Privés de savoir ?

 

Dans le monde de la recherche scientifique, publier ses travaux est un passage obligé. Cela permet aux chercheuses et chercheurs de faire connaître leur travail mais aussi d'être identifié par leurs pairs et pourquoi pas d'obtenir un poste, à condition d'être publié dans
les bonnes revues. Sauf que cette mécanique de publication - qui permettait à la base de faire circuler le savoir - est devenue une vraie chasse gardée économique : celle des éditeurs scientifiques. Quelques grands noms comme le neerlandais Elsevier ou le groupe Springer/Nature se partagent un marché juteux et privatisent au passage des travaux scientifiques la plupart du temps financés par des fonds publics.

 

Data Gueule

 

Tags : Economie Société Recherche Science et techno Polémique



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article


  • 1 vote
    V_Parlier V_Parlier 19 octobre 19:58

    Ca n’est pas prêt de s’arranger. Même en dehors de la recherche qualifiée officiellement comme telle, ce qu’on appelle "l’innovation" dans l’industrie est souvent une façon pour les multinationales de grapiller l’argent du contribuable (crédits impôts-recherche), simplement pour financer le développement de leurs produits pas si innovants que ça. (De la gadgetude comme on connait souvent).

    Mais les décisionnaires administratifs sont devenus tellement incompétents qu’ils ne sauraient même plus capables de mettre sur pied des réseaux de coopération scientifique et laboratoires indépendants des groupes privés. (C’est pourquoi ils préfèrent dire fièrement : "on consacré X milliards pour la recherche, on assure").

    Il faut dire aussi qu’au CNRS il y aurait de sacrées possibilités d’améliorer les moyens pour les activités cruciales (santé, environnement...) en sabrant pas mal de choses inutiles : "Chercheurs en sciences politiques" (comme M.Mendras) ou disciplines similaires de ces pseudo-experts nuisibles qui passent à la télé pour faire de la propagande de guerre et/ou de la propagande mondialiste (qui se casent plus ou moins dans la catégorie "sciences humaines et sociales").


    • vote
      christophe nicolas christophe nicolas 21 octobre 00:20

      Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume de la connaissance ? Je ne vois vraiment pas quoi ? 


      Un exemple, Corentin Louis Kervran a fait beaucoup de publications mais on va résumer avec le coup du homard de 1968.

      Il a eu l’Ig Nobel de 1993 pour la pseudo-science sauf que s’il a raison et on se demande bien pourquoi il aurait triché, il va falloir réviser toutes les revues, c’est tout bancale, ça ne tient plus la route depuis 48 ans, ça aurait l’avantage de réduire la biblio.

      Vous voyez, publier n’est pas forcément le plus important si ça part à la poubelle dans la masse des travaux, le plus important, c’est d’avoir la foi, non ?



      • vote
        gaijin gaijin 21 octobre 14:05

        @christophe nicolas
        merci pour le lien j’ai toujours eut l’intuition que c’était comme ça que ça se passait ( parce que c’est logique ) mais j’ignorais que des travaux scientifiques avaient été faits dans ce sens

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON







Palmarès