Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Thierry Gadault, auteur du livre EDF, une bombe à retardement : "EDF est en (...)

Thierry Gadault, auteur du livre EDF, une bombe à retardement : "EDF est en situation de quasi-faillite, comme Areva" - 7 Mars 2016

 

Cette vidéo est un extrait d'une interview de Thierry Gadault sur la radio commerciale française Europe 1 à propos de la situation financière catastrophique d'EDF. On en apprend de belles...

 

À propos de Thierry Gadault :

Thierry Gadault est journaliste économique. Après avoir travaillé à La Tribune, L'Expansion et au Nouvel Économiste, il est le rédacteur en chef du site www.hexagones.fr (ouverture prévue pour le 4 juin). Il est l'auteur de plusieurs livres sur l'industrie de défense et la famille Lagardère. EDF, la Bombe à retardement est le troisième livre qu'il consacre à l'énergie, après Areva mon amour, enquête sur un pouvoir qui les rend fous (François Bourin Éditeur, 2012), et Henri Proglio, une réussite bien française, coécrit avec Pascale Tournier (Les éditions du moment, 2013).

 

Résumé

Demain, le grand black-out...

« La question n'est plus de savoir s'il y aura un accident nucléaire grave en France, mais quand et où. » Ce propos n'a pas été tenu par un anti-nucléaire, mais par un cadre dirigeant d'EDF. Ce constat alarmant a été confirmé par d'autres salariés de l'électricien, mais aussi par des travailleurs de la sous-traitance nucléaire, ce nouveau lumpenprolétariat créé de toute pièce par EDF.

Après plusieurs mois d'enquête, j'ai fini pas partager ce constat. Pendant des années, j'ai cru, comme beaucoup de Français, qu'EDF mettait tout en œuvre pour garantir la sureté du parc nucléaire. C'est malheureusement faux : problèmes de conception et de construction des réacteurs, maintenance sacrifiée pendant des années, désorganisation interne, hémorragie des compétences... L'état de nombreux réacteurs est inquiétant.

Pourtant, EDF et les pouvoirs publics ont décidé de rallonger la durée de vie des centrales qui avaient été construites pour durer jusqu'à 40 ans. La raison ? EDF, qui a perdu quelque 15 milliards d'euros dans ses opérations internationales, n'a pas les moyens de bâtir de nouvelles capacités de production d'électricité pour remplacer les réacteurs qui atteindront les 40 ans d'ici 2028. Exsangue financièrement, EDF joue notre avenir à la roulette russe.

 

Informations techniques :

Titre : "EDF, la bombe à retardement"
Auteur : Thierry Gadault
Éditeur : First
Date de parution : 6 novembre 2014
Format : broché, 237 pages
Dimensions du produit : 24 x 2 x 15,3 cm
ISBN-10 : 2754064222
ISBN-13 : 978-2754064224
Prix : 26 €

 

EDF est en quasi-faillite ? Pas étonnant avec son secteur nucléaire avec toutes ses entreprises se gavant de la manne de fonds public d'EDF.

 

Mais la situation va être bien pire encore lorsque les premiers générateurs à énergie libre seront dans le commerce. L'avenir est à la production locale, et gratuite. GAME OVER EDF. Les chevaux et les relais de poste ont bien disparu pour le plus grand bénéfice et confort de tous grâce aux voitures, et il en sera de même de ce dinosaure qui nous coute les yeux de la tête.

 

Un témoignage capital.

 

À voir !

 

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "EDF", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " Areva", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " électri", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " énergie", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " centrale", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " nucléaire", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " faillite", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " ruine", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " effondre", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " économi", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre " énergie" et "libre", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Économie, Commerce, Entreprises, et Travailleurs", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8322.

 

 

Tags : France Economie Energie Nucléaire EDF Finances Finance Energies renouvelables



Réagissez à l'article

16 réactions à cet article


  • 2 votes
    le celte le celte 26 mars 09:45

    Un comble pour EDF de ne plus pouvoir éclairer sa lanterne ! 

    Voilà à quoi débouche une politique basée sur le court terme,... trouver des solutions alternatives d’urgence, toujours plus coûteuses et polluantes.

      • 11 votes
        lupus lupus 26 mars 11:30

        EDF en faillite c’est forcément une plaisanterie.
        EDF dépouillée par les kleptos c’est plus juste, mais ça implique des responsables, des coupables donc la présentation en terme de faillite arrange tout ce beau monde.
        Quelques faillites sous fausse bannière Peugeot Thomson Alstom ... pas grand chose juste des petites épicerie de quartier qui ont toujours retrouvées un généreux actionnaire 


        • 6 votes
          liberty1st liberty1st 26 mars 15:24

          @lupus
          Tout à fait de votre avis.

           

          Dire qu’EDF est incompétent, une entreprise qui ne produit plus ou autre, c’est simplement préparer les esprits à la revente ou au transfert de cette industrie vers d’autres dirigeants.

           

          Quelle belle France que cette France du libéralisme ...


        • 2 votes
          Zatara Zatara 26 mars 20:51

          @lupus
          c’est pas EDF qui possède le plus gros parc immobilier en France ??? En tous cas il semble qu’ils aient un sacré matelas de ce coté là ....


        • 6 votes
          Zatara Zatara 26 mars 20:56

          @lupus
          ou alors, c’est juste histoire de faire passer les faux frais et les vrais conneries des constructions des EPR sur le dos de ce bon contribuable, la technique du je-vais-virer-30000-personnes-en-France si vous vous démerdez pas pour me filer une enveloppe...


        • 3 votes
          lupus lupus 27 mars 09:27

          @Zatara
          Rien ne se perd tout se transfert 


        • 4 votes
          Zatara Zatara 27 mars 19:04

          @lupus
          Non seulement les arriérés d’Areva smiley...C’est la technique des bénéfices privatisés et des pertes basculées dans le domaine du public. Ça me rappel quelque chose....


          • 3 votes
            Croa Croa 26 mars 13:54

            À lancelot,
            Si un commando pense à se rendre maître d’une centrale afin de provoquer une catastrophe la dernière des choses à faire serait de procéder ainsi. Il existe des moyens plus discrets pour ça. C’est heureusement très difficile, long à faire (et pour une personne seule impossible.) Ce serait, par ailleurs, un suicide !


          • 1 vote
            Croa Croa 26 mars 13:57

            On comprend pourquoi Ségolène veut faire durer les centrales plus longtemps !

             smiley CES GENS SONT COMPLÈTEMENT FOUS !  smiley


            • 12 votes
              Et Hop ! 26 mars 23:27

              EdF, une entreprise publique 

              - qui était à la pointe des techniques, meilleure du monde,
              - qui avait un réseau extrêmement performant et discret, 
              - qui faisait beaucoup de recherche,
              - qui donnait à ses employés de bons salaires et des bons avantages sociaux, 
              - qui rapportait beaucoup d’argent à l’État 
              - et qui fournissait aux Français l’électricité la moins chère d’Europe.

              Quel était le défaut ?

              Elle ne rapportait pas un euro, ni à des actionnaires, ni à des banques puisqu’elle se finançait par emprunt obligataire public.

              On voit le résultat de sa transformation en entreprise privée cotée en bourse et gérée selon les méthodes managériales.

              Même scénario que pour France Télécom (qui rapportait des milliards à l’État), la SNCF, la Compagnie générale des eaux alias Vivendi, le Franc, etc..... tous les secteurs d’État privatisés, bientôt Airbus, Ariane Espace, etc..

              Le système privé est beaucoup moins efficace et performant que le système public.

              • vote
                jeanpiètre jeanpiètre 29 mars 19:38

                @Et Hop !
                la c g e a toujours été un vampire de la collectivité 


              • vote
                Garibaldi2 27 mars 09:40

                Stanley Meyer a été condamné pour escroquerie :
                ’’En 1990, les investisseurs de Meyer portent plainte pour fraude manifeste (gross and egregious fraud). Lors du jugement, le prototype présente un rendement inférieur à ce qu’il serait si la théorie de Meyer était juste. La cour décide qu’il ne s’agit en fait que d’une électrolyse conventionnelle, conclut qu’il y a effectivement fraude manifeste, et condamne Meyer à verser 25 000 $ aux investisseurs.’’ Source wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Stanley_Meyer

                Etant donné que son brevet (vendu à la NASA) est désormais tombé dans le domaine public, il ne tient qu’à ceux qui sont convaincus du bien fondé de sa théorie, de construire eux-mêmes ce fameux moteur miracle. Je me demande d’ailleurs pourquoi certains pays ne l’ont pas fait, puisqu’ils ne seraient ainsi plus dépendants du pétrole.


                • 1 vote
                  pegase pegase 29 mars 19:18

                  @Garibaldi2


                  La conversion d’énergie se fait toujours avec des pertes de rendement, dans le cas de l’électrolyse celles ci sont très importantes puisqu’elles avoisinent les 50% .. Aussi les professeurs tournesols prétendant révolutionner la production d’énergie sont toujours des menteurs et des escrocs qui veulent attirer des capitaux d’investisseurs trop crédules ...


                • 2 votes
                  eau_du eau_du 27 mars 14:51

                  Bonjour,
                  .
                  Lé NUCLÉAIRE à conduit EDF au bord du gouffre !!!
                  .
                  Le NUCLÉAIRE est une énergie qui à été très fortement subventionnée par l’état durant les dernières décennies et à ce jour il n’existe toujours pas de solution fiable pour gérer les déchets radioactives. Ses subventions n’ont été jamais pris en compte quand il s’agissait de comparer les prix avec les énergies alternatives voire renouvelables !!! Ainsi l’état français et les lobbies ont délibérément faussée le marché, trompé les utilisateurs le tout soupoudre par des spots publicitaires télévisé par AREVA.
                  https://www.youtube.com/watch?v=8do3qgk7uDg
                  .
                  http://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/la-verite-sur-le-cout-du-nucleaire-en-france_1421357.html
                  .
                  Cela vas être comme pour le banques privées donc on nous fait payer les dettes des joueurs (spéculateurs) du grand casino boursier.
                  .
                  Le nucléaire est en quelque sorte une énergie à crédit qui à été vendu "pas cher" que les futur génération devront rembourser !!! Sympas !
                  .
                  Le cout du démantèlement de centrales nucléaires n’était pas inclus dans le prix des abonnées !
                  .
                  Sans y parler des déchets donc on ne sait pas quoi faire et qu’il faut surveiller, surveiller pendent des milliers d’années et cette surveillance coute de l’argent !!!!
                  .
                  En France comme dans d’autres pays, du fait de la responsabilité limitée des opérateurs nucléaires, c’est à l’État qu’il reviendrait de compenser les dommages directs et indirects d’un éventuel accident grave. Ce transfert de responsabilité n’est pas compensé par une prime d’assurance ou une taxe, et l’énergie nucléaire bénéficie donc d’une subvention cachée. La très grande difficulté qu’il y aurait à se procurer des ressources importantes dans un contexte de catastrophe devrait conduire un État conscient de ses responsabilités à provisionner ce risque. Cette subvention cachée est un élément du coût de l’énergie nucléaire dont on peut donner l’ordre de grandeur.

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès