Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > #Brexit - Philippe Béchade / Europe : "La démocratie foulée aux pieds (...)

#Brexit - Philippe Béchade / Europe : "La démocratie foulée aux pieds !"

 

Entretien avec Philippe Béchade

 

Philippe Béchade est un analyste financier français, analyste technique et arbitragiste de formation, rédacteur en chef à la chronique Agora, chroniqueur économique sur BFM depuis 1996, rédacteur de la lettre économique Pitbull. Il a une formation en droit à l'université Paris Ouest Nanterre. Il a été responsable produits dérivés à Fidinvest de 1989 à 1993. Il crée avec Jacques Meaudre le fil d'actualités économiques commentées cerclefinance.com. 

 

Plus d'infos sur news360x.fr

 

Vous pouvez nous suivre aussi sur FacebookTwitter et sur notre application mobile

 

Tags : Europe Economie Démocratie International Angleterre Polémique Manipulation Finance Royaume-Uni Union européenne Brexit Grande-Bretagne



Réagissez à l'article

47 réactions à cet article


  • 5 votes
    michel-charles michel-charles 26 juin 12:49

    Philippe Béchade..le madame soleil de l’économie de salon... ?

    Encore une pointure.."EXPERT" en installation de cuisine Branquignole... !


    • 21 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 13:27

      Michel-Charles, le Monsieur Lune de la connerie de comptoir... ?


    • 5 votes
      michel-charles michel-charles 26 juin 13:49

      @Qaspard Delanuit.....Poubelle du PQ/S qui ramène sa fraise.. !


    • 9 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 14:03

      @michel-charles..... Le crachoir du Café du Commerce.. ! 


    • 3 votes
      michel-charles michel-charles 26 juin 16:28

      @Qaspard Delanuit.....JALOUSE...


    • 2 votes
      michel-charles michel-charles 27 juin 06:36

      @Qaspard Delanuit....oupssssssss tous les collabos du PS son derrière ce bouffon...Les cocus de la gauche...


    • 2 votes
      michel-charles michel-charles 26 juin 16:33

      "Béchade-Mèle" impose sa suffisance et son incompétence..un grand moment..Avec un seul clou il aurait clouer jésus sur une planche...


      • 8 votes
        Pyrathome Pyrathome 26 juin 19:03

        @michel-charles
        T’es vraiment largué, mon pauvre......


      • 1 vote
        michel-charles michel-charles 27 juin 06:34

        @Pyrathome....et vous a se cacher derrière un pseudo.. !

        Bouffon...


      • 7 votes
        wesson 26 juin 16:44

        Ce qui m’ennuie un peu quand même avec les éconoclastes, Delamarche, Berruyer et sa bande, et autres thinkerview, c’est qu’ils sont quand même pas très clair sur qui ils sont réellement, et quels intérêts ils défendent. 


        Parce que quand même il faut le dire : ils sont très proches des libertariens, avec lesquels ils ont une véritable communauté de point de vue. 

        Il suffit d’écouter Bechade sur le rôle de l’état, de la fonction publique à dégraisser (comme c’est original !), sur le fait qu’il ne faille surtout pas se lancer dans une guerre de barrières douanières, et on a vite compris dans quelle crèmerie on se situe. 

        Pour ma part ça fait un petit moment que je me méfie tout particulièrement de ces mecs : ils ont un discours en apparence "liberté d’expression, de débat, etc etc", mais pas chez eux, et venez surtout pas les contester.... Je les trouves tout particulièrement pervers, et quand même bien menteurs sur leur supposé "indépendance".

        Le seul là dedans dont je trouve qu’il est dommage qu’il y soit est Sapir. C’est un véritable homme de gauche, à l’instar des autres. Et d’ailleurs, si vous allez voir les conférences de la bande de copains, vous vous apercevez que bien souvent Sapir n’y est pas. Je dirais qu’ils s’en servent comme d’une caution scientifique, mais ne veulent surtout pas lui laisser déployer son argumentaire. 

        Bref, à prendre avec de très longues pinces.

        • 5 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 18:01

          @wesson
          "C’est un véritable homme de gauche"

          En êtes-vous encore à traîner ces vieilleries idéologiques ?


        • 2 votes
          Qenel+ (---.---.99.58) 26 juin 19:02

          @wesson"sapir un véritable homme de gauche" pourtant Môsieur moscouvichy avait dit qu’il était d’extrême droite !


        • 7 votes
          Pyrathome Pyrathome 26 juin 19:04

          @Qenel+
          Mosco est un abruti fini....


        • 7 votes
          wesson 26 juin 19:05

          @Qaspard Delanuit
          C’est justement ces "vieilleries idéologiques" qui me font appeler un chat un chat, et d’extrême droite la plus réactionnaire quelqu’un qui se prétend "ni de droite, ni de gauche" 

          On est toujours capable de se positionner. Lorsque on refuse de le faire, c’est en fait que on souhaite se planquer.


        • 9 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 20:16

          @wesson
          "On est toujours capable de se positionner. Lorsque on refuse de le faire, c’est en fait que on souhaite se planquer."

           

          Ce n’est pas parce que l’on ne trouve aucune utilité aux catégories périmées des gens qui ont un train de retard sur le réel que l’on n’est pas capable de prendre une position de combat. Si je vous demandais si vous êtes pour les Médicis ou les Pazzi, vous trouveriez sans doute cela ridicule. Et vous me jugeriez complètement fou si je vous disais que votre hésitation à choisir un camp signifie que vous êtes en réalité pour les Pazzi. Or, votre catégorisation gauche-droite n’a pour moi pas plus de pertinence, elle ne désigne pas les vrais enjeux politiques de notre temps et on passe beaucoup de temps à disserter sur les contradictions qu’elle implique, alors qu’il suffirait de l’abandonner comme une chaussette trouée. Il y a un moment où une chaussette ne peut plus être reprisée : c’est quand il y a plus de trous que de tissu. 

          Pour l’économiste de gauche Jacques Sapir, "le FN a changé"

          "L’économiste, qui se revendique de gauche, prône la création d’un rassemblement anti-euro qui pourrait un jour être allié au FN"

          Bref, votre économiste qui est "un véritable homme de gauche" (selon vous) envisage une alliance avec un parti est... véritablement à l’extrême droite ? Oui ? Non ? Et vous trouvez toujours ces catégories pertinentes, claires, tranchantes ? 



        • 3 votes
          wesson 26 juin 20:57

          @Qaspard Delanuit
          mais j’assume la ringardise que vous me prêtez, car elle continue fort bien à décrire une organisation dans le cadre d’une société, et des rapports entre individus qui la régissent. 

          Les médicis, si je me rappelle bien c’est entre 1400 et 1700, et entre temps, il ne vous aura pas échappé que l’on a un peu changé d’organisation politique. 

          Parce que quand même, la notion de gauche et de droite, ça vient de la république (à gauche ceux qui étaient contre le veto royal, à droite ceux qui étaient pour).

          Je sait que pour certain la république est une chose ringarde, et proposent en guise de modernité d’en revenir au moyen âge.

          Mais sauf erreur de ma part, la république est encore là, et c’est plus que jamais d’actualité face au rouleau compresseur de l’UE.

          Alors oui, je revendique l’appellation Gauche ou Droite comme des marqueurs absolument pas suranné mais tout à fait propre à décrire les directions politiques des personnes qui se réclame de l’une ou de l’autre.

          Sur Sapir, vous ne m’apprenez rien, et vous contentez de me donner l’avis de BFM dont je ne considère pas qu’il fasse autorité. Sapir n’as pas parlé d’alliance avec le FN, mais du fait qu’il faudra un jour discuter avec ce parti de ces questions là. 

          Entre en parler dans le but de trouver une entente commune sur un minima, et une alliance il y a quand même une solide différence. 

          Et je précise que je partage le point de vue de Sapir. On peut toujours parler aux gens du FN. Si on en est pas convaincu, alors on n’intervient pas sur Agoravox ...


        • 2 votes
          liberty1st liberty1st 26 juin 21:02

          @wesson
          Je suis plutôt d’accord avec vous ! Il sont "anti-système" tout en ayant une idéologie politique qui me semble se rapprocher du libéralisme, être contre l’intervention de l’état et contre la fonction publique (ce qui se rapproche tout à fait du système capitaliste actuel et n’est pas du tout révolutionnaire, ni marginal dans le système de pensée).
           
          Très flou sur qui finance, qui est membre (pour thinkerview) et quel est le message qu’ils veulent faire passer. Tout en ayant au final une bonne exposition médiatique et de nombreux contact avec des personnes bien placées (journalistes, politiques, présentateurs).
           
          Méfiance...


        • 5 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 21:14

          @wesson
          "Alors oui, je revendique l’appellation Gauche ou Droite comme des marqueurs absolument pas suranné mais tout à fait propre à décrire les directions politiques des personnes qui se réclame de l’une ou de l’autre."


          Il y a quelques temps il y a eu un débat sur cette question ici-même (sur Agoravox) et il a été facile de constater que ceux qui déclaraient (comme vous) tenir à ces catégories et les considéraient comme très éclairantes ne pouvaient pas se mettre d’accord pour les définir de la même manière (même en étant du même "côté"). C’était assez drôle. C’est un peu comme une lampe qui ferait si peu de lumière qu’elle ne pourrait pas suffire à s’éclairer elle-même, au point qu’on ne la trouverait pas dans le noir. Pour moi, la dualité gauche-droite est une veille lanterne qui n’est plus adéquate pour percer les ténèbres de notre temps... ou tout simplement une vessie percée. Cela dit, si vous trouvez votre chemin avec ça, je vous souhaite bonne chance. 


        • 3 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 21:26

          @wesson
          "Je sais que pour certain la république est une chose ringarde, et proposent en guise de modernité d’en revenir au moyen âge."

           

          Et pourquoi pas remettre un roi très chrétien sur le trône avec des chevaliers en armure ?  smiley Vous croyez vraiment que les courants nostalgiques représentent une menace politique sérieuse et que la jeunesse de France va connaître un imprévisible engouement pour la figure du maréchal Pétain ? 


        • 1 vote
          hase hase 26 juin 21:57

          @wesson
          Je suis absolument d’accord avec vous wesson ; le fait est qu’il est dorénavant coutume de dire que gauche et droite ne sont rien sous prétexte que le PS est devenu ce qu’il est.

          Or, j’irais même jusqu’à dire qu’être de gauche, ou être de droite, quand c’est sincère, ni mou ni opportuniste, est carrément logé dans le plus profond de soi-même. Alors si j’ai bien conscience que ces termes sont culturels, ce qu’ils recouvrent depuis plus d’un siècle est ancré en chacun d’entre nous.

          À voir quelqu’un, à le regarder et l’entendre deux minutes, on sait s’il est de gauche ou de droite. Par écrit, c’est plus long, le sujet d’un article étant précis, plus ou moins mais précis tout de même, on peut mettre un moment à cerner et situer l’interlocuteur.

          Personnellement Béchade je ne peux pas l’écouter et Berruyer m’interroge ; là il y a peut-être une histoire de culture et de génération.


        • 3 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 22:02

          @hase
          "À voir quelqu’un, à le regarder et l’entendre deux minutes, on sait s’il est de gauche ou de droite."

          Eh bien ! Il faudra que je prenne rendez-vous avec vous pour une consultation rapide.  smiley



        • 7 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 22:05

          @Qaspard Delanuit
          "Or, j’irais même jusqu’à dire qu’être de gauche, ou être de droite, quand c’est sincère, ni mou ni opportuniste, est carrément logé dans le plus profond de soi-même."

           

          C’est un peu comme un plug anal, si je comprends bien.


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 26 juin 22:07

          (La citation est de Hase, ceux qui suivent auront compris)


        • 1 vote
          Zatara Zatara 26 juin 22:10

          @hase
          En tous cas, faut toujours être 2 cons pour se foutre sur la gueule, et à vous lire, c’est pas prêt de changer...

          Or, j’irais même jusqu’à dire qu’être de gauche, ou être de droite, quand c’est sincère, ni mou ni opportuniste, est carrément logé dans le plus profond de soi-même.

          c’est génétique même... put..ça fait encore une sacré brochette qui n’a pas regardé son compte en banque depuis 2008, ni fait un test de sénilité

          À voir quelqu’un, à le regarder et l’entendre deux minutes, on sait s’il est de gauche ou de droite.....

          Attention au strabisme....ça rend sourd

          Personnellement Béchade je ne peux pas l’écouter et Berruyer m’interroge ; là il y a peut-être une histoire de culture et de génération.

          tourner vous vers Dieu, vous ne serez jamais déçu si vous ne savez pas trouver le bon en chacun....et puis, c’est vrai que vous risqueriez de devenir moins con, à force de faire la part des choses....


        • vote
          hase hase 26 juin 22:29

          @Qaspard Delanuit
          J’ai toujours fait ça gratuitement, mais j’évolue... et je serai très chère ! smiley

          C’est vrai, pourtant !


        • 2 votes
          wesson 26 juin 22:43

          @liberty1st
          "Méfiance..." 

          et c’est pas peu dire. 

          Vous avez par exemple cette courte vidéo de thinkerview, extrait d’une émission plus longue.

          Vous y avez Béchade, Delamarche, Berruyer et le 4ème larron, Hervé de Carmoy.

          C’est ce dernier qui est particulièrement intéressant. Il est présenté dans la vidéo comme "un ancien membre éminent de la haute finance ...

          C’est trop de modestie, car il est toujours bel et bien dans la haute finance, toujours membre de la commission trilatérale (la fameuse Bilderberg), président de la compagnie financière tradition, administrateur du board de supervision de Meridiam (luxembourg), apparaît dans divers conseils d’administration suisses, etc etc ...

          Accessoirement, c’est le fils de Guy de Carmoy, banquier lui aussi ayant été l’un des 364 Synarques importants. 

          Bref, nous avons là un magnifique spécimen de ce qu’a produit la "pax americana", une de ces personnes doté d’un réel pouvoir, et qui normalement n’intervient jamais en public. Les mauvais esprits dont je fait hélas partie pense que lorsque ce genre de type intervient (plusieurs fois en plus) dans un média, c’est qu’il le possède. Et si il le fait avec des personnes à coté de lui, c’est qu’il a l’assurance qu’il n’iront jamais lui poser une question qui puisse troubler sa quiétude.

          Je vous résume la pensée du grand homme : aimez les riches, et gagner plein de fric, c’est bien ! Du Tapie, la vulgarité en moins.

          Bref, je trouve que ça grenouille un peu trop autours de la finance internationale (la vraie) pour être tout à fait honnête.


        • vote
          hase hase 26 juin 22:53

          @Zatara
          Vous êtes drôles !! ce n’est pas parce que vous êtes aveugles que tout le monde l’est ! Émanent de vous des vérités dont vous n’avez pas idée !

          Quant au bain culturel de notre enfance, il nous marque à jamais, et un mec de droite par rejet de ses parents de gauche, et vice versa, n’aura pas les mêmes expressions qu’un droite ou un gauche "entier" !!

          J’adore vos réactions tellement convenues !


        • vote
          pegase pegase 26 juin 23:07

          @Qaspard Delanuit

          @wesson,

          Voilà les réelles définitions selon moi ...


           - l’extrême gauche, on navigue a vue dans le collectivisme .. le marxisme .. (pas très souhaitable à mon avis)

           - La gauche c’est seulement le fait de se positionner pour les intérêts des ouvriers et des employés, pour le partage équitable des bénéfices des entreprises, et la redistribution des dividendes afin d’œuvrer pour le social ...

           - la droite pour les intérêts du patronat et le développement des entreprises ...

           - l’extrême droite, pour les intérêts du grand capital, des multinationales, pour le libéralisme et l’ultra libéralisme ... Des gens qui font des ronds de jambes à ceux qui veulent esclavagiser les plus basse couches de la société, pour en tirer profit sans redistribution dans le social ..


          La logique veut qu’on louvoie entre gauche et droite, en fonction de la situation économique ... Si le PIB est en berne, il faut de la politique de droite, l’inverse, il faut de la politique de gauche afin de redistribuer (c’est ma position) ...

          Aujourd’hui avec la clique à Hollande, on louvoie entre droite et extrême droite, avec une idéologie pseudo progressiste de gauche, détournant l’attention des vrais enjeux, servant uniquement les intérêts de l’oligarchie atlantiste ..


          Évidemment on peut broder autour de ces constats (personnellement je n’en ai pas le temps) ...


        • 2 votes
          wesson 26 juin 23:49

          @pegase
          D’une manière plus générale, la droite croit aux valeurs d’autorités, d’identité, de sécurité (dans le sens de l’ordre social établi), et de tradition.

          La gauche est plus sur une notion d’égalité, de liberté, de solidarité, de progrès et d’insoumission.

          C’est une grille d’analyse qui peut paraître simple, mais que je trouve efficace. 

          Prenons un exemple : le mariage pour tous. 

          C’est avant tout un mariage, institution traditionnelle si il en est, et qui lie 2 personnes l’une à l’autre, ce qui va donc à l’encontre de la liberté. 

          Donc, pour moi, défendre le mariage pour tous, ce n’est pas être de gauche. J’y préfère l’union libre entre personnes consentantes. voilà tout. 

          Je ne prétends pas que ma conception est la bonne, mais c’est en tout cas celle que j’ai trouvé la plus pratique. Après je ne force personne...


        • 3 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 juin 00:24

          @wesson
          "La gauche est plus sur une notion d’égalité, de liberté, de solidarité, de progrès et d’insoumission."

          La seule juxtaposition de ces termes est déjà contradictoire ou non signifiante. La notion d’égalisation, par exemple, est très opposée à celle d’insoumission. Etre libre, c’est aussi ne pas être obligatoirement égal. Quant au progrès, il n’a aucun rapport avec la solidarité. On peut avoir une conception élitiste, voire complètement égoïste d’un progrès technologique médical ou de luxe réservé aux plus riches, les seules capables d’en financer les recherches. 

           

          "la droite croit aux valeurs d’autorités, d’identité, de sécurité (dans le sens de l’ordre social établi), et de tradition."

          L’URSS était donc un Etat appliquant une politique de droite : nationalisme et attachement à l’identité communiste, culte de l’ordre militaire et de la sécurité policière, attachement aux valeurs d’autorité, conservatisme allant jusqu’à la rigidité morale en matière de sexualité et de relation au corps (naturisme interdit). 

           

          De plus, on se demande, avec votre classement, ce que deviennent ceux qui sont, par exemple, pour l’égalité, la solidarité et la sécurité et qui en font un système très cohérent dans leur pensée et leur comportement ? Comment les catégorisez-vous ? Etes-vous même seulement capable de les envisager ?  smiley


        • 1 vote
          pegase pegase 27 juin 00:25

          @wesson

          Pour ma part, je pense que les intérêts pécunier de chacun priment sur les idéologies que ce soit de gauche ou de droite, idéologies qui sont d’ailleurs parfaitement interchangeables ...

          - gauche = intérêts des salariés ... et donc certaines aspirations à la liberté

          - droite = intérêts du patronat et des investisseurs ... de paire avec un certain autoritarisme comme vous le soulignez ..


        • 1 vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 juin 00:26

          @pegase

          Ouais, complètement différent de la définition de Wesson donc.  smiley

          Enfin, si vous arrivez à vous comprendre en donnant des définitions différentes à vos catégories, tant mieux pour vous. 


        • vote
          pegase pegase 27 juin 00:28

          Mais comme disait Jaures, nous devons exporter notre modèle social, et non importer la misère du monde ....


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 juin 00:34

          @pegase

          "- gauche = intérêts des salariés ... et donc certaines aspirations à la liberté 

          - droite = intérêts du patronat et des investisseurs ... de paire avec un certain autoritarisme comme vous le soulignez .." 


          Je peux dire le contraire, ce sera ni plus ni moins aussi creux que votre version.


          "- gauche = protection des salariés ... et donc réduction de la liberté d’entreprendre et de mener ses affaires comme on l’entend, obligations de charges sociales et imposition de normes de sécurité, contrôle administratif des comptes, etc. 

          - droite = intérêts du patronat et des investisseurs ... de paire avec une dynamique de progrès technique et économique..."


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 juin 00:37

          @pegase
          "Mais comme disait Jaures, nous devons exporter notre modèle social, et non importer la misère du monde ...."


          Avec le gouvernement actuel, la France exporte sa misère spirituelle à chaque voyage officiel. 


        • 2 votes
          wesson 27 juin 01:07

          @Qaspard Delanuit
          Que de contresens dans votre approche, et des choses totalement fausses. Non on ne peut pas avoir de réel progrès technologique que dans un cadre public et désintéressé. 

          Regardez donc un peu ce que la recherche médicale est devenue. Elle a fait carrément des miracles lorsque celle ci était largement contrôlée par l’état. Depuis qu’elle est maintenant totalement sous l’emprise capitaliste, il n’y a pratiquement plus aucune découverte importante, et le peu qui reste vient systématiquement de recherche publique (ça ne suffit même plus d’ailleurs, car il faut en plus que la maladie à traiter soit "rentable").

          sur l’URSS, dès lors qu’il ne s’agissait pas d’une démocratie, ça ne pouvait pas être de gauche non plus.

          J’en discuterai bien, mais pas sur Avox, et encore moi dans ce cloaque qu’est la section TV. Ne cherchez pas à comprendre, c’est pas dans votre logiciel, vous pourrez continuer à vivre très bien sans ça.


        • 1 vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 juin 01:28

          @wesson
          "Que de contresens dans votre approche, et des choses totalement fausses." 


          Ce ne sont pas des contresens ni des choses totalement fausses mais des affirmations qui vous déplaisent. D’ailleurs, je n’exprimais pas des opinions politiques personnelles, je vous montrais que l’on peut mettre les concepts que vous utilisez dans un sens complètement différent. Et ce que j’affirme de cette manière n’est pas plus fou que ce que vous dites. J’ai simplement déplacé le point de vue pour vous montrer les choses sous un autre angle. 

           

          "Regardez donc un peu ce que la recherche médicale est devenue. Elle a fait carrément des miracles lorsque celle ci était largement contrôlée par l’état. Depuis qu’elle est maintenant totalement sous l’emprise capitaliste, il n’y a pratiquement plus aucune découverte importante, et le peu qui reste vient systématiquement de recherche publique."

           

          Aucune avancée médicale venant des Etats-Unis ces cinquante dernières années, donc ? Dans le domaine de la chirurgie dentaire ou de la microchirurgie veineuse, c’est l’Etat qui a permis tous les progrès ? Vous vivez sur la planète Terre ?


        • 3 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 27 juin 01:41

          @wesson
          "Ne cherchez pas à comprendre, c’est pas dans votre logiciel, vous pourrez continuer à vivre très bien sans ça."

           

          Vous n’avez pas compris que je vous comprends parfaitement, comme un cercle comprend un cercle plus petit. Je vous vois de l’extérieur dans votre petit cercle, la conscience tournée vers l’intérieur comme un bébé dans un utérus qui constitue tout son univers. Je vous tends la main pour vous aider à sortir, ou au moins vous indiquer qu’il y a quelque chose au-delà de cette matrice. Mais vous voulez rester dans votre petit oeuf gauche-droite et ne voir que cela. Pour le moment c’est votre horizon ultime. Vous finirez bien par naître à une version plus ouverte de la réalité. 



        • 3 votes
          Zatara Zatara 27 juin 06:33

          @hase
          J’adore vos réactions tellement convenues !

          la voyante m’a donc dresser mon caryotype politique comme d’autre la pièce monté.

          Pétri de vide....indigeste..et périmée...et vice et versa


        • 3 votes
          Zatara Zatara 27 juin 06:59

          @hase
          Vous êtes drôles !! ce n’est pas parce que vous êtes aveugles que tout le monde l’est ! Émanent de vous des vérités dont vous n’avez pas idée !

          qui parles de vérités ici ? quelle prétention.....

          Quant au bain culturel de notre enfance, il nous marque à jamais, et un mec de droite par rejet de ses parents de gauche, et vice versa, n’aura pas les mêmes expressions qu’un droite ou un gauche "entier" !!

          hase ou l’explication de la vie de 6 milliards de personnes résumé en une phrase...du pure déterminisme franchouillard gauchiasse sur fond implicite de pourcentage de perpétuation de spécialité familiale, tout comme le logiciel politique, version .60’s (peut etre avec l’add-on Arlette Laguiller....)

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès