• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Hervé Juvin : « Je suis un déçu de l’Europe »

Hervé Juvin : « Je suis un déçu de l’Europe »

Hervé Juvin, essayiste, économiste, auteur de La grande séparation, aux éditions Gallimard, est l'invité de France Info. Il s'inquiète du Traité transatlantique, du transhumanisme promu par Google, et prône une ouverture mesurée sur les autres cultures, respectueuse des identités.

 

 

Tags : Construction Européenne Grand Marché Transatlantique




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • 15 votes
    Anaxandre Anaxandre 24 mai 2014 14:13

     Il faut comprendre que le discours de Juvin est très important pour éclairer les "intellectuels" (cadres, etc) qui pensent qu’être contre l’UE c’est forcément l’apanage des couches sociales inférieures déclassées, ou de ce fameux "populisme" de l’extrême droite.
     Je le dis d’autant plus objectivement que je suis loin de partager tous ses arguments et son idéologie.


  • 1 vote
    izarn 24 mai 2014 15:59

    Juvin, c’est pas de l’idéologie, c’est de la connerie à l’état pur.


  • 14 votes
    Anaxandre Anaxandre 24 mai 2014 18:42

     Ah ?, OK... Et t’as deux-trois arguments pour étayer ça ?


  • 13 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mai 2014 20:01

    "Juvin, c’est pas de l’idéologie, c’est de la connerie à l’état pur."


    Izarn, c’est pas de la connerie à l’état pur, c’est moitié connerie moitié imbécillité. Mais 100 % troll. 

  • 6 votes
    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mai 2014 21:07

    Vous voyez, Izarn, qu’il est facile de faire des déclarations insultantes et péremptoires à propos de tout le monde. Ca mène à quoi ? 


  • 2 votes
    stabilob0ss stabilob0ss 24 mai 2014 21:57

    Là c’est sûr, vaut mieux avoir de l’humour..... car ils vont nous faire adorer la nazification de la pensée ! Car on va devoir se coltiner ces merdes combien de temps avant de les remettre à la place qu’ils méritent, et qu’ils n’auraient jamais du quitter ? Mais pendant ce temps là..... on s’y perd.


  • 2 votes
    la mouche du coche 24 mai 2014 21:57

    Je ne vois pas ce que ce monsieur apporte. Il est POUR l’empire européen. Il veut le réformer. Il dit la même chose que les autres. Qu’est-ce que vous lui trouver de révolutionnaire ?


  • 5 votes
    stabilob0ss stabilob0ss 24 mai 2014 22:00

    Vu que dans son milieu, son discours détonne, je me demande comment on peut se demander ce qu’il apporte.
    .
    C’est comme se demander ce qu’apportent des types comme Olivier Betruyer.


  • 1 vote
    stabilob0ss stabilob0ss 24 mai 2014 22:01

    J’ai écorché le nom de l’unique journaliste français digne de ce nom, il faudra évidement lire Olivier Berruyer.


  • vote
    stabilob0ss stabilob0ss 24 mai 2014 22:03

    Journaliste qui est actuaire en fait.... c’est dire le niveau des fameux journalistes à carte de passe.


  • 1 vote
    stabilob0ss stabilob0ss 24 mai 2014 22:04

    Là c’est sûr, vaut mieux avoir de l’humour..... car ils vont nous faire adorer la nazification de la pensée ! Car on va devoir se coltiner ces merdes combien de temps avant de les remettre à la place qu’ils méritent, et qu’ils n’auraient jamais du quitter ? Mais pendant ce temps là..... on s’y perd.
    .
    Ca s’adresse à izarn, enfin le badaboeuf là (hommage, copyright, $$$$$)


  • 11 votes
    Avlula 24 mai 2014 12:55

    Très bonne intervention, face aux tentatives d’insultes de l’interviewer (populiste ? Vous avez quoi contre le peuple ? passéiste ? vous avez quoi contre le passé ?).


    • 5 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mai 2014 20:05

      L’interviewer le laisse répondre, sans l’interrompre. Il ne finit pas avec une conclusion pourrie sans le laisser répondre. Il pose les questions d’une manière un peu candide, juste celles qui permettent à Juvin de bien répondre, avec clarté, calme et pertinence, sur une radio de grande écoute. Donc, je dis que c’est au final très bon ! 


    • 3 votes
      Avlula 24 mai 2014 20:10

      Oui le résultat est très bon parce que Juvin, que je ne connais pas, a l’air rompu à cet exercice et ne sourcille même pas devant les questions et l’air un peu condescendant de l’interviewer. J’ai beaucoup apprécié.


    • 3 votes
      la mouche du coche 24 mai 2014 21:59

      Vous êtes mignons les gars, mais oserais-je vous dire la vérité ? Tout ceci n’est que du théatre. smiley Désolé.


    • 4 votes
      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mai 2014 22:20

      Et ce qu’on fait ici, c’est quoi ? De la littérature ? Et alors ? La politique est un théâtre. La vie est un théâtre. 


    • 1 vote
      Croa Croa 24 mai 2014 23:44

      « L’interviewer le laisse répondre, sans l’interrompre. »
      *
      Oui, celui-ci respecte son invité... C’est rare !
      On lui pardonnera d’autant son conformisme de chien de garde et donc son élitisme lequel vaut bien après tous nos populismes. smiley


    • 9 votes
      lupus lupus 24 mai 2014 14:54

      comment peut on être déçu par l’europe ? Paix, Emploi, Richesses,Liberté,Oligarchie,Union,Solidarité,Économie = P.E.R.L.O.U.S.E
      ça va péter les frangins,


      • 2 votes
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mai 2014 20:08

        "De toute manière, je finis par penser que l’humanité va devoir faire un saut évolutif !"


        Oui. Et pour ceux qui ne s’y préparent pas, ça sera juste perçu comme un cataclysme final, la fin de la partie. Ils ne se rendront même pas compte que la Terre et l’humanité continuent l’évolution ailleurs.

      • 2 votes
        Croa Croa 24 mai 2014 23:53

        Si elle ne le fait pas en effet, c’est elle qui saute tout simplement.

        *

        À vouloir acculer l’ours russe au fond de sa tanière ça pourrait même arriver plus vite qu’on le pense !  


      • vote
        dup 25 mai 2014 12:48

        CHAISE VIDE : TIREZ VOUS DE CE GUEPIER : VOUS AVEZ TOUT A PERDRE DANS L’ URSS


        • 1 vote
          mario du 38 25 mai 2014 14:45

          Ouah ! très grosse culture politique ce gars la !

          Cela fait plaisir de voir et d’entendre des gens de haut niveau, qui ne répètent pas la doxa comme des perroquets et qui ont une véritable analyse politique et géopolitique .

          Hervé Juvin, je connaissais pas, merci à l’auteur pour le partage.


          • vote
            elfableo 25 mai 2014 14:54

            le nationalisme ,c’est la guerre !!


            • 2 votes
              dup 25 mai 2014 14:57

              ce ne sont pas les nations qui se font la guerre ,mais les empires et leurs empereurs Hitler, napoléons ,Barroso et tous ceux qui ont voulu de grands empires. les nation n’ont rien à foutre des guerres ils veulent vivre en paix


            • vote
              lepetitnicolas lepetitnicolas 25 mai 2014 19:59

              mon petit doigt me dit qu’il ne vote pas pour le FN lui


              • 2 votes
                enzo 25 mai 2014 21:33
                à la présidentielle de 2012 ... 6 421 426 électeurs on voté Marine ...

                aux élections municipales 2014 : le Front National gagne 12 villes, fait élire 1546 conseillers municipaux et 459 élus dans les intercommunalités !

                et pour cette élection européenne : 25,2 % !

                ah là là ... quel plaisir !

                 


                • 1 vote
                  pens4sy pens4sy 26 mai 2014 07:44

                  Voila un déçu de l’Europe qui n’a pas voté contre la loi européenne instituant l’arbitrage privé contre les États Nations.
                  Qui vote a l’unisson de ceux qu’il semble dénigrer dans cette vidéo.
                  Que vient-il nous raconter ici a part des mensonges ?
                  C’est un toutou dont le seul argument est de surveiller sa propre pâtée.
                  Avec un peu de chance ce pauvre type ne sera pas réélu.


                  • 1 vote
                    BA 26 mai 2014 11:13

                    L’idée européenne est morte.

                     

                    Lisez cet article :

                     

                    Européennes : plus de 140 députés europhobes pourraient siéger au Parlement.

                     

                    Tour d’Europe des performances des extrêmes dans les pays de l’Union européenne :

                     

                    1- Les pays où les extrêmes arrivent en tête :

                     

                    - En France, selon les derniers chiffes du ministère de l’Intérieur, le Front national obtiendrait un score historique de 24,96 % des suffrages, devançant largement l’UMP ( 20,80%). Le FN décrocherait avec ce score 24 sièges sur les 74 accordés à la France. Le PS arrive en troisième position avec près de 14 % des voix, son pire score à une élection européenne depuis 1994. Avec 9,90% des voix, l’alliance des centristes (UDI-Modem) passerait devant Europe Ecologie-Les Verts (8,82%), qui dégringole par rapport à son score de 2009 (16,28%). Le Front de gauche obtiendrait 6,34%.

                     

                    - Au Royaume-Uni, l’Ukip europhobe de Nigel Farage est largement en tête, devant les trois partis traditionnels après dépouillement dimanche soir des résultats dans 8 des 12 régions, avec un score historique de 27,5%. A ce stade, l’Ukip compterait 24 sièges, devant les conservateurs 18 (23,9%), et le Labour 18 (25,4)%. « L’Ukip va gagner ces élections, et oui, ce sera un séisme parce que jamais auparavant dans l’histoire de la politique britannique un parti rebelle n’est sorti vainqueur d’une élection nationale », a déclaré son chef Nigel Farage.

                     

                    - Au Danemark, l’extrême droite (Parti du peuple danois) devancerait les sociaux démocrates et le centre droit avec près de 27% des voix, contre respectivement 20,5% et 17,2%.

                     

                    - En Grèce, pays très durement touché par l’austérité, le parti de la gauche radicale Syriza d’Alexis Tsipras est arrivé en tête, en avance sur la Nouvelle-Démocratie (droite, au pouvoir). Il obtiendrait six sièges, contre cinq à Nouvelle démocratie. Le parti néonazi Aube dorée obtiendrait entre 9% et 10% des voix et pourrait envoyer trois élus à Strasbourg

                     

                    2- Les pays où les extrêmes font une percée ou progressent :

                     

                    - En Allemagne, le parti anti-euro AFD, créé au printemps 2013, réalise un score de 6,5% qui lui permet de faire son entrée au parlement européen. Mais les conservateurs de la CDU/CSU restent largement en tête, crédités de 35,3% des voix (29 sièges), devant les sociaux démocrates qui amélioreraient leur score à 27,3% (contre 20,8% en 2009) et 27 sièges. Le parti néo-nazi NPD, avec 1% des voix, pourrait entrer au Parlement puisque l’Allemagne ne fixe plus de seuil minimal pour obtenir un siège.

                     

                    - En Italie, le Mouvement Cinq étoiles de l’ex-comique Beppe Grillo est crédité de 22,4% des suffrages selon les premières estimations, derrière le Parti Démocrate du Premier ministre Matteo Renzi (41,4%) et devant le Forza Italia de Silvio Berlusconi (15,7%). La Ligue du nord, alliée en Europe du Front National, obtiendrait 6,1%.

                     

                    - En Autriche, le parti d’extrême droite FPÖ progresse nettement et arrive en troisième position, avec 20,5% des suffrages, en hausse de plus de cinq points par rapport à 2009, derrière les chrétiens-démocrates et les sociaux-démocrates au pouvoir. Ce parti espère constituer un groupe notamment avec le Front national.

                     

                    - En Pologne, un petit parti europhobe, le Congrès de la nouvelle droite (KNP), a obtenu 7,2% des voix et pourrait envoyer quatre députés au Parlement européen.

                     

                    - En Suède, les nationalistes (Démocrates suédois) arrivent en sixième position, mais avec 7% des suffrages selon les premières estimations, ils feraient leur entrée au Parlement européen pour la première fois.

                     

                    - En Finlande, les Vrais Finlandais arrivent en troisième position (13%) selon les sondages à la sortie des bureaux de vote et obtiendraient ainsi trois sièges au Parlement européen, un de plus qu’en 2009.

                     

                    - En Hongrie, l’extrême droite ultra nationaliste du Jobbik arriverait en deuxième position derrière le parti conservateur du dirigeant Viktor Orban avec 15% des suffrages et obtiendrait trois sièges au Parlement européen.

                     

                    - En Espagne, le Parti Populaire (droite) au pouvoir et le PSOE (gauche) cèderaient respectivement 8 et 9 sièges. Cela profite à l’extrême-gauche, issue du mouvement des Indignés. Podemos, né de la mouvance des indignés, entre au Parlement européen avec cinq sièges.

                     

                    3- Les pays où les extrêmes sont en échec :

                     

                    - Aux Pays-Bas, en revanche, le parti anti-islam PVV a subi un échec aux Pays-Bas, en n’obtenant que 12% des voix contre près de 18% il y a cinq ans.

                     

                    - En Belgique, le parti ultranationaliste flamand Vlaams Belang tomberait sous le seuil d’éligibilité des 5% (4,7%) et disparaîtrait du Parlement européen, souffrant de la concurrence des nationalistes de Bart De Wever, président du parti N-VA (Alliance néoflamande).

                     

                    - La Roumanie semblait de son côté se singulariser, avec une très large victoire de l’alliance de centre gauche créditée de 41% des voix. Le parti d’extrême droite Romania Mare (PRM), en chute libre depuis plusieurs années, a obtenu environ 2,5% des voix, privant son chef historique Corneliu Vadim Tudor du siège qu’il détient actuellement à Bruxelles.

                     

                    http://www.leparisien.fr/elections-europeennes/europeennes-la-poussee-attendue-des-extremes-se-confirme-dans-les-urnes-25-05-2014-3870283.php



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès