Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Europe > Le Portugal s’enflamme contre le plan d’austérité de 2013

Le Portugal s’enflamme contre le plan d’austérité de 2013

Hier dans la soirée, des milliers de portugais se sont rassemblés devant le Parlement du Portugal, à Lisbonne, pour s'opposer au nouveau plan d'austérité.

 

 

Le gouvernement portugais a dévoilé ce lundi son budget pour 2013, véritable coup de massue sur la population imposé par la Troika. Ce budget est marqué par une hausse d’impôts généralisée, qui touchera fortement les plus minces revenus.

La hausse d’impôts, que le ministre des Finances M. Gaspar a lui même jugée "énorme", s’effectuera notamment par le biais d’une réduction de 8 à 5 du nombres des tranches d’imposition, l’introduction d’une surtaxe de 4%, une baisse des retraites et une réduction des allocations chômage et maladie.


La réduction du nombre des tranches d’imposition aura notamment pour effet d’augmenter de 11,5% à 14% le taux d’imposition des revenus les plus faibles. Les revenus moyens, entre 20.000 et 40.000 euros annuels, seront imposés à 37% au lieu de 35,5% auparavant. Le taux passera de 46,5% à 48% pour les revenus les plus élevés, au dessus de 80.000 euros, alors que la tranche supérieure concernait précédemment des revenus supérieurs à 153.300 euros.

Toutes ces décisions ont été prises sous la pression de la "troïka" (UE-FMI-BCE) et des bailleurs de fonds. Ce n’est qu’à ces conditions qu’ils ont accepté d’alléger les objectifs du gouvernement de réduction du déficit public, revu à 5% du PIB pour cette année et à 4,5% l’année prochaine. Pourtant cette hausse injuste des impôts devrait d’aggraver la récession : l’économie doit reculer cette année de 3% tandis que le taux de chômage devrait avoisiner les 16%.

Depuis un mois, les Portugais s’organisent et protestent. Manifestations et grèves se sont multipliées et ce samedi, des centaines de milliers de citoyens se sont rassemblés dans 23 villes du pays pour que "La Troïka aille se faire foutre". Ont été organisées de nombreuses actions culturelles avec la participation des plus grands artistes du pays, des techniciens et artistes précaires.


Les manifestants exigent la démission du Gouvernement et le droit au travail. "Il est temps il est temps que le Gouvernement s’en aille", "Gouvernement d’escrocs rien d’autre que des voleurs" ont scandé les manifestants toute la semaine. Le prochain moment de lutte sera la grande Grève Générale du 14 novembre. De nombreuses initiatives la précéderont et les mouvements sociaux de nombreux secteurs du pays comme dans les ports, transports, l’industrie ou l’éducation sont prévus.

Sources : L’Humanité / Le Journal du Siècle

Tags : Manifestation Portugal


Sur le même thème

Grèce : Les habitants sont 40% plus pauvres qu’en 2008
Gilles Ardinat - La compétitivité, un mythe en vogue
Bercy s'apprêterait à matraquer les détenteurs de comptes PayPal : ce service de paiement en ligne est considéré comme un compte à l'étranger - 7 Octobre 2013
"Le travail à l'heure anglaise", des exemples affligeants du néolibéralisme dérégulé induisant une montée de la précarité et de la paupérisation
Fiscalité : un espoir que le gouvernement ne fasse plus rien !


Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




Pierre Voyance Gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus