Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Info locale > Foire à l’Autogestion : Intervention de Paul Ariès

Foire à l’Autogestion : Intervention de Paul Ariès

Intervention de Paul Ariès en introduction du débat "Décroissance et Autogestion" qui eut lieu dans le cadre de la Foire à l'Autogestion, les 23 et 24 juin 2012, à la Parole Errante à Montreuil. 

 

Tags : Consommation Citoyenneté


Sur le même thème

Conférence Antoine Chollet - Démocratie, T.A.S., Populisme
JT Intelligent n°25 : les invités de Ce soir ou jamais (2006 - 2014)
Pacte de responsabilité : personne n'est d'accord sur rien
Trois réacs à la FIAC (avec Franck Lepage)
Paul Jorion, la claque !


Réactions à cet article

  • 7 votes
    Par davideduardo (---.---.---.57) 20 juillet 2012 22:35
    QaviQeQuarQo

    Aries est un grand penseur.


    Il ne tombe pas dans l internationnalisme bebete, comme beaucoup de gauchistes idiots utiles du mondialisme liberale.

    Il pronne plutot une sorte d anarchosyndicalisme, de décentralisation, de prise de pouvoir démocratique du peuple pas a pas dans des domaine tel que l entreprise, le quartier, la region.... et la nation (ca c est moi qui l ait rajouté) contrairement a la gauche au pouvoir qui cherche toujours a centraliser le pouvoir (niveau europeen, ou internationnale eloignant toujours plus la democratie du peuple).

    Les bandes de copains, la participation.... plutot que les syndicat centralisés et austeres.
    les passion heureuses plutot les passions tristes (a rapprocher d onfray)



    sa pensée est tres utopique, mais tres interressante et préfigure surement de la nouvelle gauche du 21eme siecle (ecolo, decroissante, decentralisé, redistributive....)
    • 6 votes
      Par toug (---.---.---.32) 21 juillet 2012 02:16
      toug

       "l internationnalisme bebete, comme beaucoup de gauchistes idiots utiles du mondialisme liberale" Ca veut rien dire de pertinent ca... Ce sont les arguments de l’extrême droite...
       On peut être contre les frontières, contre les nations, contre toutes ces divisions artificielles 
      idéologique, créée à des buts de manipulation des masses, c a d toutes ces constructions humaines initiées par des personnes ayant des intérêts qui sont pas ceux des gens ainsi "rangés" dans ces groupes, n’ayant pour fondement que l’idéologie qui les a créé, ect sans être pour autant l’idiot utile du "mondialisme libérale" ( terme qui veut pas dire grand chose en réalité...)... Lire à ce sujet le bouquin de Serge audier sur le néo libéralisme pour voir à quel point toutes ces thèses que défendent les Soral/ Michéa /Debré/Finkelkraute quand ils parlent des liens entre extrême gauche,  émancipation de l’individu  , libéralisation des moeurs, mai68 ect et  dérégulation économique,  ne sont en réalité aucunement prouvées, alors que les corrélations entre identité nationale, traditions et capitalisme financier sont au contraire bien effectives, nombreuses et actuelles...

      Le capitalisme possède une inflexible capacité à faire baisser les salaires, et donc à optimiser le salaire des 1 % les plus riches, grâce à cette ingénierie orwellienne qui donne à la fois l’embauche de main d’oeuvre et la capacité idéologico-politique de dénigrer cette embauche de main d’oeuvre. ( les méchants sans papiers qui viennent manger le pain des francais bla bla bla ) Les idiots utiles du Capitalisme sont donc d’abord et depuis toujours ceux qui tombe à pied joint dans cette ingénierie capitalistique c a d l’extrême droite et ses laudateurs.

      Sinon pour le reste du com je valide.

    • 5 votes
      Par sheeldon (---.---.---.59) 21 juillet 2012 06:11
      sheeldon

      " libéralisation des moeurs, mai68 ect et  dérégulation économique,  ne sont en réalité aucunement prouvées "

      lire GLOUSCARD et c’est un coco de chez coco ! 

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel... ; et yen a d’autres lol

      "

      La critique de la nouvelle aliénation « libertaire » en régime capitaliste

      Dès lors, pour ne pas rester dans le contre-sens évident d’une lecture de son œuvre hostile aux progrès sociétaux10, il faut préciser que Clouscard ne fait qu’analyser comment l’évolution du mode de production capitaliste et sa survie politique après 1945 conduisent au stade du libéralisme libertaire. Les contradictions sociales (famine d’après-guerre, industrie dévastée, récession, etc.) ayant conduit à adopter un nouveau modèle de société décrit par l’auteur dans Les Métamorphoses de la lutte des classes, l’étude des mœurs s’impose alors pour rendre compte des mutations des sociétés industrialisées.

      Son étude sociologique amène Clouscard à relativiser l’enthousiasme idéologique des élites de la nouvelle intelligentsia qui veut identifier assouplissement de la répression morale des modèles de société et triomphe de la révolution douce du capitalisme, capable de dissoudre les blocages et les inhibitions (freudo-marxisme d’Herbert Marcuse). La codification idéologique exaltant le nouveau « libertinage » soixante-huitard s’expliquant dans son œuvre par l’intégration progressive de nouvelles couches sociales - les nouvelles couches moyennes - au système de gestion techno-bureaucratique de la nouvelle gestion sociale démocrate du capitalisme11.) La connivence entre les intelligentsia de la « nouvelle gauche » et la « nouvelle droite » exprimant alors la dualité de complémentarité des intérêts et des membres de la « bourgeoisie financière » et les nouvelles couches moyennes qui sont dans une situation aussi ambiguë par rapport au prolétariat actuel que la bourgeoisie de 1789 avec le reste du tiers état. Dans la préface à la seconde édition de L’Être et le Code, l’auteur écrit notamment :

      « Les livres qui seront consacrés à l’actuelle société française montrent l’aboutissement de cette histoire de France : Mai 68, la parfaite contre-révolution libérale, celle de la modernité qui cache le "nouveau réactionnaire" 12. »"

      ce travail n’a jamais été fait toug ???

    • 3 votes
      Par davideduardo (---.---.---.227) 21 juillet 2012 06:15
      QaviQeQuarQo

      Essayez de sortir de cet antinationnalisme primaire, et pensez plutot en terme de groupement humain du plus petit au plus grand : la famille proche, la famille élargie, les copains, le voisinage, la ville, la region, la nation , l europe, le monde.


      A cause des exces du 20eme siecle, vous voyez la nation comme le groupement humain le plus mauvais par son essence meme, alors qu en réalité la nation est neutre, elle est ce qu on en fait, au meme titre que la région ou l europe.
      Le fait qu il ait été créer sur de mauvaises bases a votre gout (religieux, béliqueux, racistes....) n y change rien au jour J, on ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas sa nation non plus, mais c est comme cela , il faut faire avec, au mieux, et la détruire ne servira a rien.
      Le capitalisme est bien plus a l aise dans ses baskets dans un monde libéralisé, sans frontieres que dans des nations protectionnistes et nationnalistes.
      Ce que ce capitalisme aime du nationnalisme c est ses extremes , quand il vire au fascisme pour mieux dominer les peuples, mais pourquoi s embeter quand il peuvent avoir la meme chose au niveau européen ou mondial ?

      Autre chose : plus le groupement devient grand, plus la démocratie disparait et plus l injustice sociale regne. preuve en est les grands pays telle que les usa, la russie, la chine contrairement seuls pays ou regne un peu de démocratie que sont les pays scandinaves ou la suisse.
      L exemple le plus parfait de fonctionnement socialiste n est il pas le groupement humain le plus petit : la famille ?
      Souvent, un ou deux membres nourissent les enfants , les malades et les vieux sans demander aucune compensation future autre que le bon vouloir de chacun.

      Pour cela, je rejoint tout a fait alies, sur l idée de décentraliser les prises de décisions.
      Le premier combat sera le retour de la nation tel qu on la connaissait, puis viendra le combat de la décentralisation ou l état devra céder des parts plus importantes de pouvoirs aux régions et aux municipalités, tout cela bien sur de facon démocratique.

      On peut être contre les frontières, contre les nations, contre toutes ces divisions artificielles idéologique, créée à des buts de manipulation des masses, c a d toutes ces constructions humaines initiées par des personnes ayant des intérêts qui sont pas ceux des gens ainsi "rangés" dans ces groupes, n’ayant pour fondement que l’idéologie qui les a créé 

      Mais l UE et le prochain gouvernement mondial, ne sont il pas des créations artificielles et idéologiques ?
      Si vous etes vraiment contre ces divisions artificielles, vous devriez combattre l UE , encore plus que la nation francaise

    • 1 vote
      Par sheeldon (---.---.---.59) 21 juillet 2012 07:18
      sheeldon

      "sa pensée est tres utopique, mais tres interressante et préfigure surement de la nouvelle gauche du 21eme siecle (ecolo, decroissante, decentralisé, redistributive....)"

      heu oui mais une question pour faire ceci il faut déjà se débarrassé des riches .....

      et il propose quoi là dessus le aries ???

      comment s’y prend t-il ?

      et là le vide intersidéral a la rabi ...............................

      en passant ce que propose aries et j’ai lu son dernier opus ou rabi d’ailleurs a fait la pige ( et c’est pas terrible ) , c’est le régionalisme dans des bloques continentaux , c’est le régionalisme a tonton dany c’est bien la seule chose qu’ils ont en commun d’ailleurs ! 

      et c’est normal dans les alters il y a pleins de régionalistes de " gauche " occitans , basques , bretons , etc ......

      http://vimeo.com/10649631&nbsp ;

      et c’est pas le seul dand cette " mouvance "

      "« Institutionnaliser prématurément un programme à travers l’existence d’un parti
      politique risquerait de nous faire tomber dans le piège de la politique politicienne, celle qui désigne
      l’abandon par les acteurs politiques des réalités sociales et l’enfermement dans le jeu politique, alors
      même que les conditions ne sont pas mûres pour espérer mettre en œuvre la construction d’une société
      de la décroissance et qu’il est douteux que celle-ci puisse s’inscrire efficacement dans le cadre dépassé
      de l’État-nation [2]. »"

      latouche miam

      vous en voulez d’autres ??? 

    • 2 votes
      Par toug (---.---.---.32) 21 juillet 2012 12:41
      toug

      "Mais l UE et le prochain gouvernement mondial, ne sont il pas des créations artificielles et idéologiques ?" Tout à fait... Mais un gouv mondial sera peut être l’étape nécessaire avant un monde sans Etat qui sais... ?
      Moi sur ces sujets je suis chomskyen, c a d anar internationaliste pragmatique et consequentialiste : 
      "J’estime que dans le monde d’aujourd’hui un anarchiste engagé devrait avoir pour but de défendre certaines institutions étatiques contre l’attaque dont elles sont l’objet – tout en tentant simultanément de les ouvrir à une participation plus conséquente du public – et ultimement, à condition que se matérialisent les circonstances appropriées, de les démanteler pour aboutir à une société beaucoup plus libre" 
      "je me souviens d’un bon slogan du mouvement des travailleurs agricoles du Brésil (d’où j’arrive). Ces travailleurs disent qu’il faut élargir la surface de la cage, jusqu’au moment où on pourra casser les barreaux. Parfois, il faut même défendre la cage contre des prédateurs plus dangereux venus de l’extérieur la défense du pouvoir d’Etat illégitime contre la tyrannie prédatrice du privé au Etats-Unis aujourd’hui, en est un exemple, c’est une situation qui pourrait sembler évidente pour toute personne engagée pour le respect de la justice et de la liberté, – ceux qui pensent, notamment, que les enfants devraient avoir suffisamment de nourriture – mais qui semble difficile à saisir pour beaucoup de gens qui se considèrent libertaires et anarchistes. C’est une des impulsions auto-destructrices et irrationnelles de gens qui se considèrent de gauche, qui, à mon sens, les coupent en pratique de la vie et des aspirations légitimes d’une population qui souffre. C’est mon point de vue. Je suis heureux de discuter de ce problème et d’écouter des contre arguments, mais uniquement dans un contexte qui nous permette de dépasser le niveau des slogans criés à tue-tête – ce qui, je le crains, écarte une bonne partie de ce qu’on considère un débat à gauche. C’est bien dommage." 

    • 4 votes
      Par davideduardo (---.---.---.224) 21 juillet 2012 17:58
      QaviQeQuarQo

      J’estime que dans le monde d’aujourd’hui un anarchiste engagé devrait avoir pour but de défendre certaines institutions étatiques contre l’attaque dont elles sont l’objet  


      Parfois, il faut même défendre la cage contre des prédateurs plus dangereux venus de l’extérieur la défense du pouvoir d’Etat illégitime contre la tyrannie prédatrice du privé 

      C est bien cela, et actuellement l attaque exterieur vient du FMI, DE l UE et de la BCE, donc au moins par pragmatisme vous devriez proteger votre état contre cette attaque exterieur qu est l UE.


      Ces travailleurs disent qu’il faut élargir la surface de la cage, jusqu’au moment où on pourra casser les barreaux. 

      Et comment casserez vous les barreaux en temps voulu ? En faisant des mouvement indépendantistes ? c est le serpent qui se mord la queue !
      En rassemblant tout les prolétaires mondiaux ? chose qui n a jamais réussi au niveau national, me parait difficile a réaliser au niveau mondial, des révolutions tres facilement noyautable par le systeme, des élections facilement noyé dans la grosse machine "démocratique" que serait un gouvernement mondial qui diviserait les prolos en divers courants.
      Un état unique veut dire une seule force, finit les asile politique, la porte ouverte au fascisme supreme sans contre force....
      vous serez en quelque sorte le dindon de la farce !
    • 2 votes
      Par droledeje (---.---.---.74) 22 juillet 2012 12:07
      droledeje

      Sans vouloir trop rentrer dans le débat, je porte à votre attention ces vidéos d’un homme que je n’appréciait pourtant pas beaucoup, mais qui me semble présenter quelques intérêts :

      http://www.dailymotion.com/video/xr...

      http://www.dailymotion.com/video/xr...

      http://www.dailymotion.com/video/xs...

  • 1 vote
    Par Erca (---.---.---.9) 21 juillet 2012 15:53

    Les discours de Paul Ariès sont intéressants mais il passe toujours trop peu de temps sur la pratique, si bien qu’on a un peu l’impression (à tort ou à raison) d’écouter des paroles en l’air. Il y vient très succinctement à la fin en proposant le revenu universel ou les monnaies régionales, mais cela aurait mérité au moins la moitié de son intervention. Il serait beaucoup plus convaincant ainsi.

  • 2 votes
    Par Machiavel (---.---.---.105) 21 juillet 2012 17:19

    Le FATALISME et la cupidité sont les pires enemis de l’espérance.
    Gloire à ceux qui cherchent des solutions pour changer les mentalités et bâtir une société plus juste et solidaire en tenant compte des erreurs du passé .
    Malgré les guerres et les souffrances l’homme ne peut conduire sa vie sans espérance même si parfois nous avons l’impression qu’il faudra des siècles pour bâtir un autre monde avec une espèce humaine qui se compte par milliards .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès




voyance gratuite
Obtenez votre Voyance avec Nostradamus