• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Régis Debray sur la Poutinophobie, l’UE et la médiocrité de la classe (...)

Régis Debray sur la Poutinophobie, l’UE et la médiocrité de la classe politique

Échanges intéressants entre Régis Debray et Gabriel Robin (ambassadeur de France, ancien directeur des Affaires politiques au Ministère des Affaires étrangères, ancien ambassadeur auprès de l’OTAN) à propos de l’Ukraine sur France Culture.

 

Petites piques au passage à l’endroit de nos politiciens héxagonaux : « La gauche me navre, je dois l’avouer. Elle a perdu ses fondamentaux, elle était mariée avec l’Histoire et avec les idées, aujourd’hui elle est mariée avec Voici et avec la com’, mariée même pacsée au sens conjugal du mot souvent. [...] A l’époque, la gauche était encore la gauche, elle n’était pas francophobe, elle ne craignait pas le peuple. » Synthèse finale du philosophe : « A droite des voyous, à gauche des médiocres ».

 

Partie 1 :

 

 

Partie 2 :

 

Tags : Europe Construction Européenne Russie Vladimir Poutine Ukraine Régis Debray




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • 21 votes
    CyQlotron CyQlotron 7 juin 2014 22:28

    Régis Debray est l’anti BHL... ! enfin un véritable intellectuel français, merci à lui de tenter de sauver ce qu’il reste de bon sens et d’esprit à notre pays si durement trahie par sa classe politique cupides et ignorante...


    • 9 votes
      l'argentin l’argentin 7 juin 2014 22:38

      Ne pas oublier que Debray a trainé avec Guevara dans la forêt Bolivienne ; je dis ça pour les anti-socialistes primaires qui viendraient apporter des louanges à ce brave homme !


      • 14 votes
        Vichy 7 juin 2014 22:54

        Un socialiste qui défend un ultra-conservateur nationaliste comme poutine, c’est l’alliance rouge-"brune".


      • 8 votes
        l'argentin l’argentin 8 juin 2014 00:33

        Non juste une véritable socialiste !


      • 13 votes
        Piloun Piloun 8 juin 2014 10:33

        Il n’y a aucune contradiction entre le socialisme, le nationalisme et conservatisme. Pour s’en convaincre il suffit de lire L’Enracinement de Simone Weil.


      • 9 votes
        stabilob0ss stabilob0ss 9 juin 2014 11:32

        "anti-socialistes primaires."
        .
        J’ai ris.
        Le socialisme en 2014, c’est quand même la pute de luxe du capitalisme, car il permet d’en éponger toutes les pertes à moindre frais, en léguant tous ses trous aux cons qui s’en réclament, qui payeront avec le blé de leurs gosses. J’applaudis des deux mains, les facettes d’une même médaille et tout le parterre de d’auto-satisfaits -primaires ?-.
        .
        Alors anti-socialiste primaire ? Secondaire ? Tu nous expliques comment tu coupes les cheveux en 4 ? Avec un fil à couper les cheveux ?


      • 2 votes
        Heptistika Heptistika 10 juin 2014 01:58

        Le socialisme en 2014, c’est surtout une chimère, un fantôme, un fourre-tout qui n’existe plus depuis belle-lurette.


        La pute de luxe du capitalisme (de conivence), c’est le libéralisme (dévoyé) d’où le terme de néolibéralisme.

      • 13 votes
        Aiezoa Aiezoa 7 juin 2014 22:41

        Grosse gifle de Mr Debray à l’objectivité journalistique des chiens de garde de France Culture dixit"vous êtes des militants"

        génial !!!

        • 6 votes
          Soi même 8 juin 2014 01:28

          Ouf, il existe encore des êtres conscients, rien avoir avec les amateurismes que les médiats nous abreuves !


          • 8 votes
            Hijack ... Hijack ... 8 juin 2014 01:33

            Merci Debray ... je me suis retenu pour pas casser mon écran pc, en écoutant l’autre !


            • 6 votes
              Haze Haze 8 juin 2014 02:30

              Un peu de sagesse face à tant d’ignorance.


              • 1 vote
                Romios Romios 10 juin 2014 10:21

                Régis Debré dit la même chose que Michel Onfray :


                Si on n’a pas compris qu’en Russie on a à faire à la résurgence de l’imperium chrétien de Saint Constantin, on n’a rien compris.

                Et l’ironie c’est qu’il faut que ce soit deux philosophes athées qui le disent, car bien que formé au marxisme/maoisme ils ne sont pas incultes et on bien compris l’enjeu eschatologique. Comme il est athée Onfrey sombre dans le no-future. 

                L’ironie aussi c’est que meme des docteur musulmans comme Imran Ossein on compris que Byzance (Rum) revenait sur le devant de la scène afin de tenir le rôle determinant qui doit etre le sien dans les derniers temps.






              • 12 votes
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 juin 2014 06:28

                La vache, ça décape !! J’ai rarement entendu de tels propos vifs et réalistes sur France-Culture.


                • 3 votes
                  Lisa Sion Lisa Sion 8 juin 2014 08:22

                  La Vache comme dirait GD, du bon sens à l’état pur, du recul loin de la militation, du partisiannisme, du languisme de bois, à de lustres des mots usés et vides proférés au quotidien par les chiens de garde du pouvoir, en un mot de la culture non subvendue !


                  • 8 votes
                    Piloun Piloun 8 juin 2014 12:23

                    Mais qu’est ce que tu racontes comme connerie ?


                  • 8 votes
                    Piloun Piloun 8 juin 2014 12:24

                    Quel age que tu as, sérieux ?


                  • 6 votes
                    Piloun Piloun 8 juin 2014 13:32

                    Non mais et alors ? Franchement, ça te suffit pour juger quelqu’un et le disqualifier à jamais ? C’était juste un haut fonctionnaire, un serviteur de l’état qui faisait son travail. Ensuite les gens changent, d’ailleurs ensuite il a suivi Chevènement, après Mélenchon aujourd’hui il s’en ai détaché et se rapproche des souverainistes. Il s’est trompé, il a fait des erreurs comme tout militant idéologues. Maintenant c’est quelqu’un qui a toujours été honnête et sérieux qui a de grandes connaissances et dont les propos ne peuvent pas être balayé d’un revers de manche sous pretexte qu’il a été chargé de mission par Mitterand et qu’il a travaillé avec Klarsfeld.

                    tu me fais penser à tous ces gauchiste fanatiques qui rejettent les gens parce qu’ils ont eu un parcours qui ne leurs plaisent pas.


                  • 5 votes
                    Piloun Piloun 8 juin 2014 18:05

                    Hahahah carrément, adorateur du veau d’or, je suis un sataniste aussi pendant que tu y es. Mort de rire, t’as vraiment rien dans le citron toi.


                  • 7 votes
                    Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 juin 2014 23:59

                    Claude-Michel , le parcours de Régis Debray est connu. 

                    Et alors ? Son propos est ici à la fois clair et fort. Ces sempiternelles tentatives d’accusation de diabolisme par contamination (en reprenant la biographie des gens, leurs amis, leur famille, leurs études, etc.) sont aussi inutiles que chiantes !!


                  • 5 votes
                    coinfinger 8 juin 2014 12:35

                    Incroyable que les deux interviewés soient contraints de justifier des évidences . Brice Couturier est parfait dans son role de boufon conformé , à tel point que je pense qu’il croit ce qu’il dit . Ce qui ne vient pas à l’esprit des Européistes c’est que l’engouement pour l’Europe qui la fait enfler comme une grenouille , est tout simplement le bas taux des intérets pour les Etats . çà occulte tout le reste chez un politicien normal . Cela ne vient à l’esprit de personne du fait de l’existence d’un postulat implicite , selon lequel les dirigeants ont pour premier souci le bien général et se livre pour cela à un reflexion profonde.


                    • 4 votes
                      maQiavel maQiavel 8 juin 2014 13:42

                      -Incroyable que les deux interviewés soient contraints de justifier des évidences . Brice Couturier est parfait dans son role de boufon conformé , à tel point que je pense qu’il croit ce qu’il dit .

                      Je viens de comprendre que c’est un classique ! Lorsque vous vous lancez dans une analyse et que vous faites face à des militants fanatiques qui ne voient le monde que par leur prisme moral (généralement manichéen et binaire)  qu’ils ont chevillée au corps, vous n’avez pas d’autres choix que d’énoncer truismes et autres lapalissades, ce qui fait baisser le niveau du débat, là Régis Debray et Gabriel Robin en sont réduit à énoncer des évidences !

                      Il faudrait qu’un média s’intéresse à de vrais analystes et organise vrais débats, ça manque cruellement …


                    • 8 votes
                      maQiavel maQiavel 8 juin 2014 13:29

                      Enfin !

                      De vraies analyses sur l’Ukraine faite de façon rationnelle, tempérée et détachée !

                      Malheureusement ça ne dure pas assez longtemps et les militants de France culture font descendre considérablement le niveau du débat avec leur moraline de supporter politique, notamment Brice Couturier, qui ne comprend rien à rien (l’allusion aux soldats soviétiques en Normandie m’a fait éclater de rire ainsi que les remarques de ses interlocuteurs lui ont demandé d’être sérieux).

                      En tous cas merci Belin Gérard pour ces vidéos, si vous avez de vraies analyses sur l’Ukraine, la Syrie ou autres et non pas des propagandes de groupies et autres supporters qui ne font que défendre un camp de façon binaire et manichéenne comme celles qui pullulent dans les médias qu’ils soient institutionnels ou alternatifs, n’hésitez pas à les diffuser car , de mon coté je cherche mais je ne trouve pas …


                      • 5 votes
                        Hieronymus Hieronymus 8 juin 2014 19:39

                        salut MaQ

                        désolé de vous décevoir mais Belin Gérard n’existe pas ou plutot il est un faux nez de la rédaction d’Agoravox qui publie de temps à autre elle même de son propre chef des vidéos

                        la preuve ?

                        il y a zéro réaction de "Belin" et ce depuis le début

                        la rédaction d’Agoravox utilise ainsi env. une demi douzaine de "faux nez"


                      • 5 votes
                        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 8 juin 2014 23:51
                        Dans tous les cas, il y a bien quelqu’un qui a pris la peine de publier cette émission et c’est une bonne chose. Si cette personne travaille pour Agoravox, qu’est-ce que ça change ?

                      • 7 votes
                        Djam Djam 8 juin 2014 15:11

                        Debray et Martin sont deux mecs forts intelligents, des esprits cultivés qui ont une analyse très lucide et fine des merdiers meurtriers que notre lamentable gouvernement socialiste a largement contribué à déclencher.

                        Il faut dire que depuis Sarko 1er et ensuite Hollande le Naze, la pensée politique française ne fonctionne plus que sous la dictée du Grand Niais Obagnagna. Vivement qu’ils soient tous balayés par la Réalité, c’est d’ailleurs déjà bien avancé smiley)


                        • vote
                          Heptistika Heptistika 10 juin 2014 01:53

                          Oui, ils sont intelligents, et sont d’accord sur le fait que la gauche actuelle n’a plus rien de socialiste, n’a plus rien de ses fondamentaux.


                          Alors cessez donc s’il vous plait de continuer l’amalgame, cela fait plus d’un demi-siècle que la pensée politique française ne fonctionne plus que sous la dictée de l’oncligarchie Sam, ceci n’a rien de nouveau. Ceux qui seront balayés par la réalités sont ceux-là même qui n’ont pas encore réellement compris cet état de fait, car ceux que vous décriiez sont bien plus encrés dans le système que vous semblez le croire et l’enjeu est justement de les déloger DE la réalité, non PAR celle-ci, la nuance est énorme.

                        • vote
                          hase hase 9 juin 2014 13:40

                          Oui, c’est vrai que cette émission a fait du bien ! Un peu courte quand même !
                          Je trouve Couturier parfait dans le rôle de faire-valoir !!


                          • vote
                            Éric Guéguen Éric Guéguen 10 juin 2014 15:06

                            Bravo à Régis Debray, seule personne à la fois cultivée, lettrée et intelligente de ce plateau. Je ne suis plus étonné de ne plus le voir à la télévision, ce sont des qualités trop grandes pour le petit écran.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès