Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Révolution ukrainienne - Le mystérieux et grand effort de Canal+

Révolution ukrainienne - Le mystérieux et grand effort de Canal+

Chacun peut avoir ses hypothèses pour expliquer ce pavé dans la marre, jeté certes bien tardivement mais néanmoins assez tôt si on compare ce changement annoncé de position à ceux qui ont eu lieu dans le passé (Afghanistan et Irak, par exemple). Quelle qu'en soit la raison, plus ou moins sincère, ce revirement apparent reste une bonne chose, bien qu'il ne faille pas croire en un magique réveil des consciences de nos puissants...

 

Et comble de la surprise c'est Canal+ qui le diffuse !

 

 

Dès sa sortie, la vidéo a été massivement repostée sur Youtube par plusieurs volontaires et on peut encore l'y trouver en plusieurs exemplaires, sans pour autant avoir une garantie de pérennité des liens. En effet, il semble que plusieurs suppressions aient déjà eu lieu. Jour après jour, on trouve toujours la vidéo sous le même titre (Ukraine - Les masques de la révolution) mais sur des chaînes différentes de celles de la veille.

 

Afin d'assurer un lien mieux protégé contre la disparition, je propose donc un lien rutube, certes moins performant mais plus adapté à la situation.

 

Que peut-on remarquer en quelques lignes après avoir vu de reportage ?

 

1) Pour le non-initié, habitué du mainstream et de Canal+, il provoquera certainement un choc et c'est pour cela qu'il sera utile.

 

2) Pour l'initié, il est encore trop timoré. Même si Svoboda, Praviy Sektor et le bataillon Azov sont loin d'être présentés à leur avantage, le pire n'est pas montré. Par ailleurs, parmi les mensonges proférés par les individus en question, quelques uns ne sont pas précisément démontés (la cause du démarrage de l'incendie à Odessa et les détails manquants, la légende des "tanks russes", et la théorie des ukrainiens de l'Est qui n'auraient parlé russe que depuis l'URSS).

 

3) Si le reportage dénonce sans détours et à juste titre l'intervention des USA et de quelques sombres affairistes français (dont l'illustre BHL qui apparaît brièvement), il met bien en veilleuse l'action assumée des plus gros membres de l'UE et particulièrement de Laurent Fabius. On a bien droit au flashback de J.M. Lepen fraternisant avec O. Tiagnibok de Svoboda dans le passé (cette fraternité n'ayant d'ailleurs pas fait long feu), mais pas à la prise de position officielle de L.Fabius dans les médias pour défendre le personnage en plein Coup d'Etat, de nos jours. On peut considérer que le reportage se veut euro-conforme et ne veut pas prendre le risque de se voir interdit par le gouvernement français. C'est la limite à ne pas franchir qu'il s'est fixé. Il est d'ailleurs amusant de voir que ce qui choque le plus le commentateur dans la vidéo promotionnelle de Praviy Sektor est que la "liberté des moeurs" et le libéralisme y sont dénoncés. Pour qui connaît cette vidéo, ces deux points sont du menu détail ! Mais soyons indulgents, pour un reportage français sur l'Ukraine de ces deux dernières années, il s'agit là du plus grand effort d'objectivité jamais entrepris par le mainstream. On peut même remarquer le l'interviewer est parfois plutôt gonflé avec ses questions directes face à des bandéristes peu recommandables !

 

4) La conclusion est hélas un peu échappatoire : L'Ukraine est ainsi coincée dans un affrontement entre USA et Russie, et l'UE n'est même pas évoquée dans l'affaire. On n'y pense même pas. L'UE est toute propre, et la Russie est finalement mise sur le même plan que les USA (malgré la très correcte description des causes de la révolte du Donbass ayant été apportée auparavant). Mais rappelons nous que c'est une condition nécessaire pour que le documentaire ne sont pas classé "propagande par un agent du Kremlin".

 

En conclusion : En bonne voie, persévérez dans vos efforts ;-)

 

On peut s'interroger sur les raisons de la diffusion de ce reportage. Certes, il est bien possible que nous soyons là en présence d'une tentative d'auto-disculpation de la part de notre sphère politico-médiatique alors que l'UE se rapproche du gouffre. Toutefois, si ce changement de tactique est le résultat de l'analyse d'un besoin de rapprochement avec la Russie, c'est que quelques européistes bien placés ont probablement encore su utiliser leur cerveau... pour un temps...

Tags : Etats-Unis Télévision Médias Ukraine



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article


    • 4 votes
      V_Parlier V_Parlier 6 février 17:15

      @calem
      On peut en effet toujours se débrouiller pour le retrouver sur Youtube, mais pour un lien permanent ça peut poser des problèmes (multiples reposts mais aussi multiples suppressions). Enfin j’ajouterai que depuis que j’ai soumis cet article, j’ai eu le temps de voir les réactions contre ce pauvre Paul Moreira (l’auteur de ce reportage qui a pourtant fait tant d’efforts de diplomatie). Elles m’ont littéralement dégoûté, au point que je me dis que j’ai déjà été trop sévère avec lui : http://www.youtube.com/watch?v=TA7xRudTVdo .


    • 5 votes
      V_Parlier V_Parlier 6 février 17:19

      @V_Parlier
      Et contrairement à ce que j’avais supposé, les chiens de grade sont allé encore plus loin en qualifiant bel et bien Moreira - malgré toutes ses précautions - d’agent du Kremlin.


    • 3 votes
      lancelot 6 février 15:12

      bof,n esperez pas en faire un acquis pour le milieu mediatico politique . un peu comme le reportage choc du meme magazine d investigation sur les manipulations des services algériens vis a vis des GIA , encore aujourd’hui les rares journalistes qui osent mettre en cause l’Etat algérien ne le font que dans l’affaire des moines de Tibéhirine, toujours pas dans la vague d’attentat de 95. 



      • 3 votes
        aldous aldous 6 février 15:57

        "LA blague de l’europe en faillite intellectuelle : BHL découvre que le présent est contraire au passe et le future plus incertaine que hier, pour le monde inquiet de BHL, mais pour celui qui perçoive la réalité : « celui qui contrôle le pressant contrôle le passe celui qui contrôle le passe contrôle le future : donc 1967 frontières pour Israël ce ne pas négociable.


        • 2 votes
          izarn 6 février 19:20

          Je réagis : Nommer ce coup d’état fasciste programmé par le DoD, "Révolution", faut oser...
          Moi je ne regarde pas ce genre de daube ou on persiste à dire "Révolution", ou en plus je n’ai rien à y apprendre. On sait tout ça depuis un an.
          C’est bon pour les couillons à machouiller....

          Les abrutis de Canal+ trouvent ça interessant....Aprés les faits.

          Courage fuyons....


          • 3 votes
            V_Parlier V_Parlier 7 février 16:27

            @izarn
            Si le titre avait été "Coup d’Etat", la c’est sûr que le reportage ne serait jamais sorti ! Ca ne nous empêche pas de penser ce qu’on en pense. (Pour ma part, je pense que les révolutions ne sont pas forcément meilleures que les coups d’état, donc la terminologie n’est pas ce qui me chagrine le plus).

            Pour ceux qui suivent l’actualité hors mainstream, naturellement ce reportage n’apprend rien. Mais ce qu’il est bon de remarquer, c’est :

            - Son existence (déjà un fait intéressant)

            - Les réactions incroyables qu’il a provoquées dans la bobosphère et les milieux euro-atlantistes, alors que justement vous le trouvez déjà trop banal !


          • 4 votes
            michel-charles michel-charles 7 février 08:18

            Canal+ travaille pour la gauche depuis ses débuts..Une chaîne de propagande du PS rien de plus..Devrait être interdite !


            • 4 votes
              zevengeur 7 février 11:51

              2 hypothèses pour expliquer cette ouverture mainstream :
              1) Le reportage a réussi à passer entre les gouttes de l’autocensure latente
              2) Un revirement semble s’opérer aux USA avec le possible succès de Trump aux prochaines élections qui n’est pas anti-Russe primaire (il est primaire sur d’autres sujets !). Et en bon toutou, les médias français s’alignent au cas où.

              Dans les 2 cas, ne faisons pas le fine bouche, c’est positif.

              (Hé, il ne faut pas que les journalistes commencent à faire leur boulot car ils vont nous piquer le notre ! :))


              • 2 votes
                dadyBoo dadyBoo 8 février 15:50

                @zevengeur

                Ou

                 3) Ils passent un docu qui enfonce des portes ouvertes, immédiatement censuré, qui mets en ébullition la "complosphère", tout en produisant, dans le même temps, une propagande agressive anti-complotiste.

                Diviser pour mieux régner, non ils n’oseront jamais....


              • 3 votes
                spoty spoty 7 février 23:27

                En effet je me souviens que "le petit journal" a été égal à lui-même , c’est à dire puant, malhonnête sur l’Ukraine.


                • 2 votes
                  el pepe el pepe 8 février 05:07

                  alors que l’UE se rapproche du gouffre.
                  Excellent point c est un sursaut de culpabilité et de baroude d honneur avant que l Europe et sa classe politique fasse le grand saut dans le gouffre, malheuresement les peuples vont trinquer et les politiciens s’en sortir en utilisant une violence incroyable dont ils sont coutumiers.


                  • 2 votes
                    pens4sy pens4sy 8 février 10:21

                    J’ai visionne le docu que j’ai réussi a choper sur rutube aussi il y a quelques jours. Votre description est parfaite et vous avez raison de dire qu’il faut en prendre et en laisser mais qu’il est salutaire pour les gens qui ne s’informent que sur les chaînes télé. Si Moreira est ainsi attaqué, cela veut bien dire qu’il a été le plus loin possible au travers des gouttes de la censure. Et pas seulement lui. Les programmateurs doivent aussi être dans le collimation de ceux qui essaient de verrouiller l’information, On peut ainsi mesurer le degré d’aliénation des MMS et observer la panique délirante des chiens de garde.

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON







Palmarès