Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vidéo : Le post-colonialisme expliqué en 4 min 22 sec

Vidéo : Le post-colonialisme expliqué en 4 min 22 sec

Un extrait de la présentation TEDX de Mallence Bart Williams, en 2015 à Berlin.

Elle aborde le sujet du post-colonialisme en Afrique avec une sobriété qui force le respect, alors que les faits donneraient envie de hurler :

"Pourquoi 5000 unités de notre monnaie valent 1 unité de la votre, alors que nous possédons les réserves effectives d'or"

Elle dénonce également le rôle des ONG qu'elle accuse de faire "du porno de la charité", elle ajoute :

"C'est gentil de votre part de nous apporter des crayons de couleurs et de nous prendre notre or et nos diamants. Au lieu de ça, vous devriez venir avec intégrité et honneur : je voudrais partager notre richesse avec vous, et vous invite à faire de même."
 

Dans la dernière partie, elle aborde le problème de la sur-exploitation des ressources naturelles et de l'homme par l'homme qui immanquablement risquent de nous mener à notre perte.

 

Une vidéo à voir et à partager.

 

 

 

Vous pouvez découvrir notre projet bio, équitable et solidaire en cliquant sur l'image ci-dessous :




Suivez-nous sur Facebook

 

Tags : Afrique Economie Colonialisme International Monnaie Polémique



Réagissez à l'article

21 réactions à cet article


  • 8 votes
    yoananda yoananda 29 janvier 15:56

    Encore de la pleurniche. "méchant colon".

    C’est un échange ressource contre savoir faire.

    "Pourquoi 5000 unités de notre monnaie valent 1 unité de la votre, alors que nous possédons les réserves effectives d’or"
    parce que nous on à le savoir faire. C’est ça qui donne la valeur de la monnaie et non pas l’or.

    Sans notre savoir faire, pas d’hôpitaux, pas d’écoles, pas de routes.
    Sans notre savoir faire, l’or il reste sous terre, et n’a aucune valeur. Comme tout le reste.

    Marre de la propagande culpabilisatrice "tout les malheurs du monde" ...
    Qui a aboli l’esclavage ?
    Qui a éradiqué la variole ?
    Qui a inventé la machine à vapeur, l’imprimerie, internet ?

    Et encore il faudrait qu’on leur donne tout, y compris notre slip, pour qu’il daignent peut-être nous dire simplement merci, avant de nous accuser !


    • 10 votes
      maQiavel maQiavel 29 janvier 16:53

      Ha ha ha, les colons sont gentils et ont avant tout pour moteur de leur action l’amour de l’humanité, c’est bien connu dans notre monde bisounours , on se demande bien pourquoi africains, amérindiens et asiatiques ne sont pas reconnaissant des bienfaits de la colonisation, un peu comme ces vilains gaulois insurgés qui ont eu l’outrecuidance de s’opposer à l’oeuvre civilisatrice des romains, que les hommes sont ingrats... smiley

      Continue à faire marrer yoananda, c’est dans la droite ligne du sketch épique sur le pygmé incapable de s’adapter à la mondialisation et de se trouver un stage : https://youtu.be/aZYne4WddIUsmiley


    • 6 votes
      yoananda yoananda 29 janvier 16:57

      @maQiavel
      j’ai pas dit qu’ils étaient des anges, ne déformes pas.

      je ne fais que répondre à la culpabilisation à outrance.

      Si on présentait le colon uniquement comme un bienfaiteur de l’humanité, je pondérerais dans l’autre sens.

      l’équilibre, tu devrais connaître pourtant non ?


    • 6 votes
      yoananda yoananda 29 janvier 16:58

      @maQiavel
      on se demande bien aussi pourquoi ils se précipitent tous vers l’économie mondialisée et prennent tous modèle sur l’occident, hein ...

      faut sortir un peu des milieux alternato-constesto-gauchiste !


    • 4 votes
      maQiavel maQiavel 29 janvier 17:06

      @yoananda
      Si si, je connais l’équilibre et ça s’applique à tous les cas. smiley

      Par exemple, ces femmes violées dont on fait des victimes absolues, c’est insupportable, on ne parle jamais de tout ce que le violeur procure comme affection à des nanas coincées du cul incapable de se trouver un mec, c’est dingue comme on culpabilise le violeur... smiley

      Bah c’est à peu près pareil pour ces ingrats de colonisés, tout est une question d’équilibre... 

      Ah ah ah, tu déchires tout, continue, tu devrais faire un spectacle car il y’a peu de chance qu’on te prenne au premier degré... smiley


    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 29 janvier 17:08

      @yoananda
      faut sortir un peu des milieux alternato-constesto-gauchiste !

      Je ne vais pas te dire de quels milieux tu devrais sortir, commence à en avoir marre du point godwin... smiley


    • 2 votes
      yoananda yoananda 30 janvier 12:33

      @maQiavel
      j’accepte ta critique. Malgré mes efforts de neutralité et diversification, j’ai de plus en plus de mal avec la gauchosphère, son inculture, et son émotivité.

      La fachosphère a marqué beaucoup de points ces derniers temps.


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 30 janvier 13:24

      @yoananda
      Là j’avoue que tu m’épates. Je suis surpris, je ne savais pas que tu étais en mesure d’accepter une critique. Je me suis bien planté, comme quoi on a parfois des idées préconçues sur les gens qui ne correspondent pas à ce qu’ils sont. 

      Tu as tout à fait raison, la gaucho sphère est insupportable et la tentation est grande de basculer dans l’autre excès... 


    • vote
      maQiavel maQiavel 30 janvier 13:49

      L’un des trucs aussi, c’est de ne pas démarrer au quart de tour dès qu’il est question d’Afrique. 

      Parfois, on a l’impression que pour certains, Afrique = pleurniche victimaire contre les blancs. Donc tout article sur l’Afrique se réduit à ça. Ce n’est pas vrai, il est souvent simplement question d’actualité, comme lorsqu’on parle de n’importe quelle région du monde... 

      On a le droit de détester l’Afrique (ou toute autre région du monde) et de ne pas vouloir en entendre parler mais pas de réduire des actualités très complexe sur l’Afrique à une simple question de victimisation... 


    • 1 vote
      aldous aldous 31 janvier 13:34

      @yoananda
      la syrie les refugies, le terrorisme, economie en faillite voila le savoir faire deux guerres mondiale une republique domine par israel, puis une economie d’esclave domine par le dollar, donc le savoir faire et evident 60 millions de mort 2 guerre mondiale une petit nombre des milliardaires et une grand nombre des pobres, une nation partage un europe casse en deux, et une population avec une education nulle, un NATO OTAN sioniste hitlerienne qui detruit l’europe : voila le savoir faire ! le nucleare toxique , voila le savoir faire. voila le savoir faire du suicide collective. depuis 2001 des guerres une BHL humanitaire qui a inventer les refugies terroriste donc le chaos generalise la deprime et le monde sans homme mais LGTB avec des enfants en eprouvette. voila le savoir faire.§§§ 


    • 3 votes
      maQiavel maQiavel 29 janvier 17:21

      D’accord sur certaines choses mais il y’a beaucoup à redire. 

      Les masses occidentales sont elles mêmes colonisées de l’Intérieur par leurs oligarchies et de l’autre côté des potentats africains participent à la neocolonisation de l’Afrique, ce n’est pas l’occident contre les pays du tiers monde mais les oligarchies contre leurs peuples. 
      La culpabilisation ne doit rien venir faire dans cette histoire, c’est une question politique où il est question de combat et d’autonomie,pas de pleurniche, c’est aussi valable pour les peuples du tiers monde que pour les peuples des pays occidentaux... 


      • vote
        maQiavel maQiavel 29 janvier 17:33

        Et surtout partir du principe que les peuples sont les premiers responsables de leurs maux, c’est vrai pour les français, les uruguayens, les thaïlandais, les burundais, les néo-zélandais etc.

        C’est le premier pas vers une approche véritablement virile de la politique, la remise en question est le point de départ de la conquête de soi , des démarches d’autodeterminations et d’autonomies politiques, du combat à mort pour la souveraineté... 

        Mais il est vrai qu’il est plus facile de se trouver un bouc émissaire responsable de ses maux, ça permet de justifier l’inaction et les jérémiades permanentes... 


      • 5 votes
        pegase pegase 29 janvier 20:16

        @maQiavel

        ce n’est pas l’occident contre les pays du tiers monde mais les oligarchies contre leurs peuples.


        Intérêts économiques c’est certains ...

        Voir ce que fout Bouygues au Mali (mines d’or), ou Areva au Niger (uranium)..

        Ce qui est scandaleux, c’est le fait d’utiliser l’armée, donc l’argent du contribuable, afin de protéger des intérêts privés...


      • 1 vote
        yoananda yoananda 30 janvier 11:53

        @maQiavel
        vision marxiste. Pas totalement fausse, mais presque.

        La encore, c’est une question de "savoir faire" vs "ressources".

        Si tu ne prends pas en compte la diffusion de la connaissance dans ton analyse, tu ne peux que faire des contresens.

        La lutte des classes à laquelle tu ramènes la question, c’est un "sous-facteur". Je ne peux pas te dire que c’est "faux", puisque, tu as raison, je m’étais d’ailleurs moi aussi fait la réflexion que nous étions nous même colonisés par notre "état profond".

        Mais ...


      • 10 votes
        Fidol Castré Fidol Castré 29 janvier 19:45

        Si Jacques Chirac en 2008 a dit que "sans l’Afrique, la France serait reléguée au rang de puissance du tiers-monde"...

        ou encore

        "Il nous faut être honnête et reconnaître qu’une grande partie de l’argent dans nos banques est précisément issue de l’exploitation du continent Africain"....

        Et bien sachez Mesdames et Messieurs devant vos yeux ébahis, que de la France, c’est bien l’élite républicaine et elle seule, qui profite de toutes ces richesses (députés, bourgeoisie, anciens négriers, capitalistes and Co...) pas les prolos qui triment toute leur vie de smicard...

        Donc la culpabilisation des petits blancs : FUCK OFF Ted X et la charmante métisse qui donne la leçon et qui a pas l’air d’avoir grandi dans les banlieues sans électricité de Nairobi ou Kampala.

        Et que les Africains qui roulent en gros 4-4 climatisés au milieu de leurs "frères" qui tendent la main en haillons puants dans les centres villes des capitales du continent aillent se faire mettre aussi. Ces collabos sont encore plus coupables que nos oligarques à nous.

        Et pour l’essentiel, il est crétin de vouloir parler de la pauvreté en Afrique avec les outils du FMI et des occidentaux. Gagner 2000 euros par mois dans des villes européennes surpolluées, mal famées et hors de prix, tu parles d’une "richesse" smiley...
         

        Et d’ailleurs dans un grand nombre d’endroits, à l’abri de l’industrialisation et de ses méfaits, il y a des africains qui vivent heureux et qui n’ont aucune envie de venir en France ou en Angleterre... quelle idée.


        • 1 vote
          sls0 sls0 29 janvier 21:46

          Bonne vidéo qui fait réfléchir.
          Pour les ONG, ça rejoint un peu les dires du père Pedro, pour certaines on peut se poser des questions.


          • 5 votes
            lupus lupus 29 janvier 22:09

            propagande destinée au final à verser un gros chèque aux gentils dictateurs africains payés par les méchants contribuables occidentaux : racistes,sales, gluants, grossiers , tortionnaires, violents,athées,ivrognes, obsédés, pédophiles, sidaïques..........
            Demandez aux usa un dédommagement pour la main d’œuvre importée d’Afrique. Le responsable du dossier s’appelle obama .


              • 1 vote
                Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 janvier 07:04

                Sur la seule base de ma petite expérience en matière de stratégie de sécurité alimentaire et de commercialisation des produits vivriers (céréales, notamment), je me demande pourquoi l’Afrique ne parvient pas à résoudre le problème de ’insécurité alimentaire depuis plus d’un demi-siècle.




                • vote
                  Lisa Sion Lisa Sion 30 janvier 09:51

                  Bon, bien sur, tout ce que cette gazelle ambassadrice de charme déclame est révoltant mais, imaginez ce que pourrait dire, ou écrire, Rama Yade qui a tout vu et tout entendu de l’intérieur des alcôves du pouvoir...nous le sauront seulement si elle ne s’est pas vautré dans les draps de satin d’un corrompu ou d’un dictateur ?
                  Allez Ramage, c’est à toi de parler du plumage, on attend...


                  • 2 votes
                    microf 1er février 17:39

                    A chaque fois qu´un Africain se plaint et critique l´exploitation de l´Afrique par l´Occident, se lèvent des boucliers pour défendre un système indéfendable comme le dit bien Aimé Césaire dans son " Discours sur le colonialisme " que j´invite tout ceux qui ne l´ont pas encore écoutés, á le faire en le visionnant á youtube.
                    Ayant vécu en Occident pendant de nombreuses années, et dans nos conversations concernant ce sujet de l´exploitation de l´Afrique par l´Occident, ce que ces amis ne voulaient pas entendre parler, rejetant la faute sur les Africains, je leur disait que le système qui nous oppresse aujourd´hui, viendra bientôt en Occident et sera même pire, car lorsque l´ogre finit de manger les enfants des autres, il s´attaque á ses propre enfants.
                    Ces amis me répondaient que jamais. Aujourd´hui dans nos conversations, ils me donnent raison.
                    Le sytème Occidental ayant épuisé l´Afrique, s´attaque aujourd´hui á sa sphère, il n´ya qu´á voir l´ampleur de la crise en Occident aujourd´hui.
                    J´ajoutais même que chez nous en Afrique sera même mieux, chaque Africain sort d´un village et en dehors des pays oú il ya la guerre, et lorsque cela ne va pas en ville s´il y est, il rentre dans son village oú il a un lopin de terrain et peut cultiver pour ne serait ce que manger, mais vous mes amis Occidentaux donc la majorité vivent du travail de leurs mains ? avec les entreprises qui ferment chaque jour, oú irez vous lorsque vous aurez perdu votre travail, maison etc... ?
                    Tout ceci pour dire qu´au lieu de défendre un " système indéfendable" se mettre ensemble pour le combattre collectivement, car la souffrance est la même quelqu´en soit le lieu géographique.
                    Alors c´est ce sytème qu´il faut combattre et non se combattre entre ceux qui subissent ce système.

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON







Palmarès