• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Annie Lacroix Riz sur l’Histoire et les historiens sous influences

Annie Lacroix Riz sur l’Histoire et les historiens sous influences

      

Sans illusions sur sa discipline ( "... l'histoire et son enseignement ne changeront pas le monde") Annie Lacroix Riz revient sur ce qu'elle appelle "l'histoire et les historiens sous influence" ainsi que sur "le verrouillage complet des sciences sociales" - Vidéo à 1h20

 

***

 

 Si la spécialité des historiens c'est l'histoire des vainqueurs telle que ces derniers souhaitent qu'elle nous soit comptée, car force est de constater que peu d'historiens prennent le risque d'oeuvrer pour l'histoire des vaincus sous peine d'être bannis des médias et de toute possibilité de carrière universitaire ou autre, doit-on en déduire qu'il n’y a pas plus lâche, plus partial qu'un historien qui souhaite faire carrière en tant qu'expert du mensonge par omission ?

 

 Car enfin, la Vérité ne se situerait-t-elle pas entre les mensonges des uns et ceux des autres, vainqueurs et vaincus confondus ?

 

 Historienne proche du parti communiste, normalienne, bannie des médias (presse, radios et télés) - une de plus ! - Annie Lacroix Riz revient sur les affres du métier d'historien à l'heure où le refus de la soumission et du mensonge par omission se paie cash : pas de carrière universitaire, pas de prestige, pas d'accès aux médias institutionnels.
 
 Et si l'on peut estimer que tous les historiens ont leurs "biais", ceux de notre historienne l'excluent alors que de ceux de ses confrères leur ouvrent toutes les portes médiatiques et universitaires.
 
Nul doute, cette exclusion qui est celle de Annie Lacroix Riz est riche en enseignements tout autant que l'inclusion-incorporation de tous les autres.
______________________

 

Pour prolonger, cliquez : "Léon Blum, mythe et réalité" par Annie Lacroix Riz

Tags : Histoire



Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • vote
    Soi même 12 décembre 2016 23:10

    Depuis quand Soeur Annie Lacroix Riz est rentré en Sainte idéologique ?


    • vote
      Christian48 14 décembre 2016 07:03

      Si vous confiez l’histoire et les causes de la Seconde Guerre mondiale, pour tel ou tel pays, à un groupe voire même à un historien affilié à une idéologie, ce groupe ou cet historien donnera toujours la priorité à sa cause politique plutôt qu’aux faits historiques contraire à sa cause. C’est une constante. Pour autant il serait faux de rejeter la recherche effectuée à sens unique, dans le cas de ALR la défense du communisme. La seule et unique possibilité de connaître la vérité ou d’en approcher, c’est de diversifier ses lectures et ses sources. Pour cela les forums d’histoire sont très utiles.
      L’histoire de la SGm dès la révolution communiste de 1917 a été un immense combat gauche droite et ce combat, heureusement intellectuel, continue chez les historiens. Donc ce que dit ALR n’est pas étonnant sauf qu’évidemment elle ne parlera jamais de la peur engendrée en Europe par les exactions communistes perpétrées en URSS ayant provoqué hélas la montée du fascisme et du nazisme.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès