Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > D’après Patrick Buisson, ancien conseiller de Sarkozy, l’élite considère le (...)

D’après Patrick Buisson, ancien conseiller de Sarkozy, l’élite considère le peuple comme des "ploucs", des "péquenauds"

Après l'affaire des "sans-dents", voilà encore une preuve du mépris de l'élite pour la populace...

 


L'invité politique d'Olivier Galzi du 12/10/2016 par ITELE

 

Tags : Politique Démocratie Nicolas Sarkozy Oligarchie Polémique Patrick Buisson



Réagissez à l'article

64 réactions à cet article


  • 14 votes
    Norman Bates Norman Bates 16 octobre 13:36

    Une autre personnalité mérite d’être signalée pour son action au service du peuple français...

    C’est François Hollande...
    Oui, gloussez, gloussez, ironisez, mais vous comprendrez à quel point François se saigne aux quatre veines pour nous, c’est une machinerie intellectuelle tellement sophistiquée qu’elle échappe à toutes les grilles d’évaluation et de jugement existantes...
    C’est un génie incompris qui, par maladresse ou pudeur, ne parvient à expliquer en quoi son quinquennat est une réussite en dépit de quelques flottements, mais enfin, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, selon le dicton populaire...
    Le quinquennat Hollande I n’est qu’un tour de chauffe, un échauffement avant la vraie compétition, un premier CDD certes imparfait mais plein de promesse pour des lendemains enchanteurs...
    Qui, sincèrement, va douter de la sincérité de son engagement...et ses promesses de 2012.. ? et ben justement, le premier quinquennat n’est que ruse pour flouer les "élites" lors du second où "l’ennemi de la finance" va déployer ses ailes de fin stratège pour rendre sa souveraineté au peuple comblé qui, tout heureux de la liberté retrouvée, fera pression pour qu’on change la loi, que François puisse s’envoler vers un troisième quinquennat...
    Seuls quelques naïfs ne perçoivent pas encore la destinée à la Jeanne d’Arc qui couve sous cet être bouffi de matières adipeuses mais dont les convictions vont tracer nos rêves de demain...

    • 5 votes
      Maetha 16 octobre 13:52

       @Norman Bates :

       C’est quoi cette diarrhée verbale ? Voulez-vous faire déraper un débat sur ce forum qui promet pourtant d’être intéressant.

       Buisson parle "du phénomène Macron", cela mérite de s’y arrêter.

       Comment se fait-il qu’il soit à ce point médiatisé, alors qu’il est candidat à la Présidentielle 2017 et que jusque là il n’a jamais été présenté à une élection ?

       Comment le CSA explique-t-il cela ?

       La règle du jeu ne semble pas être la même pour tout le monde.


    • 16 votes
      Norman Bates Norman Bates 16 octobre 14:02

      @Maetha

      Je ne vois pas en quoi une petite touche de caricature ferait "déraper le débat"...je n’ai pas le sentiment de monopoliser l’espace, d’empêcher autrui de s’exprimer...

      Ce sont les "aléas" de la liberté d’expression, il n’y a pas consensus sur le contenu et le contenant...certains préfèrent l’uniformité, libre à eux...


    • 9 votes
      Pyrathome Pyrathome 16 octobre 14:43

      @Maetha
      Buisson parle "du phénomène Macron", cela mérite de s’y arrêter.

       Comment se fait-il qu’il soit à ce point médiatisé, alors qu’il est candidat à la Présidentielle 2017 et que jusque là il n’a jamais été présenté à une élection ?

      .

      Hé hé......faut demander ça à Attila et à la "finance internationale" qui attend encore François Don Quichotte luttant contre les méchants moulin à vent sans visage......

      Macron, c’est le lapin marcheur tout droit sorti du chapeau haut de forme du bon gros capitaliste en état d’obésité morbide..... smiley


    • 10 votes
      Norman Bates Norman Bates 16 octobre 16:02

      @Pyrathome

      Le cas Macron est intéressant, le décor de son story telling est déjà planté...le charisme et la jeunesse en bandoulière, avec une dulcinée ménopausée pour apporter une subliminale nuance au tableau...(je ne dis pas que madame est une vieille croûte..)

      L’anticonformisme, le volontarisme, l’audace pour sortir du lot, avec une "expérience" à la banque Rothschild qui sera subtilement recyclée en infiltration dans le milieu opaque de la haute finance avec l’objectif de mieux connaître ses rouages et en réduire les méfaits pour le pauvre peuple de gueux que nous sommes, et une incursion gouvernementale qui sera narrée par le prisme de ses talents bridés, méprisés, ignorés à cause de la surdité d’un premier ministre à l’oreille pourtant ample et décollée plus que de raison mais soumise aux vents de l’immobilisme et des solutions aussi anciennes qu’inefficaces...

      Il incarnera la "rupture" comme Bismuth en 2007 qui a fait oublier ses cinq années passées à gouverner sous le président sortant...

      S’il y a un domaine dans lequel ces gens ont des talents que nul ne peut contester c’est bien le lavage de cerveau...


    • 5 votes
      Pyrathome Pyrathome 16 octobre 17:49

      @Norman Bates
      S’il y a un domaine dans lequel ces gens ont des talents que nul ne peut contester c’est bien le lavage de cerveau...

      .

      Mon pauvre monsieur, le lavage de cerveau ne marche que si le spécimen est consentant.....( faut croire qu’il existe une foule de crétins pour se laisser lobotomiser et dire merci...)

      Mais à priori, ça marche ne moins en moins bien, il suffit juste pour s’en convaincre de lire les commentaires des lecteurs ( le peu qui reste..) de la presse "mainstream"..... 

      Ça commence à chauffer sérieux dans les chaumières, je ne connais guère de personne qui ne soit pas excédé par ces guignols de foire....La vermine commence à le sentir, le vent tourne....


    • vote
      InternetDev InternetDev 27 octobre 08:01

      @Pyrathome

      Oui ... et si on demande cela à Attila, autant le demander à ces complices que sont Sarkozy (qui lui a offert des emplois fictifs), Hollande (qui a imposé Macron contre la gauche) et à Valls (qui a bizarrement le même programme qu’ Hollande, Attali mais aussi Sarkozy et surtout Macron). On pourrait aussi le demander à la petite protégée d’Hollande Royal et Attali qu’est Najat Vallaud Belkacem qui était à l’ENA avec lui et que la faisait beaucoup rire (si on e croit mme Belkacem).


    • 3 votes
      howakhan howakhan 16 octobre 13:52

      Salut, oui bien sur car il ne peut en être autrement...voler, niquer les autres ne peut se faire que si auparavant on a détruit les autres mentalement à ses propres yeux..je me mets en haut de la pyramide moi le génie..je te regarde toi en bas le plouc..vas y bosse sale con !!

      tiens ça me rappelle vaguement quelque chose, mais là de suite je ne vois pas bien quoi..bon tant pis..


      • 12 votes
        Norman Bates Norman Bates 16 octobre 13:54

        Un dernier personnage mérite le tableau d’honneur, c’est Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa, alias Paul Bismuth...oui, un nom à coucher en prison, des arrangements avec la loi à la pelle, le caractère exubérant d’un adolescent boutonneux qui se révolte avec fougue contre la terre entière et ses montées de suc, un immigré avec une maîtrise parfois aléatoire de la langue française, un petit homme bourré de complexes, assoiffé de revanche, de vengeance, n’en jetez plus.. !

        Tout ceci n’est que calomnie...ce qui fait vibrer cet être chétif ce n’est pas son portable, mais l’amour de la France, cette France qui lui a tant donné, cette France qui coule dans ses veines comme le liquide qatarien...nul n’est prophète en son pays, avec Nicolas ce sont les émirs qui savent évaluer au mieux le prix de sa salive et la pertinence de son expertise...voila un Doha d’honneur aux vils esprits qui critiquent sans savoir, qui couvrent de postillons bactériologiques le génie français qui s’exporte...nous sommes trop pauvres pour nous payer le luxe d’un orgueil mal placé...
        Nicolas c’est aussi un premier quinquennat en forme de brouillon, la seconde copie sera impeccable, sans rayure ni rature...
        Bismuth la dispute c’est fini, vive le Sarkozy rassembleur qui va unir le peuple français et sauver notre patrie agonisante...avec Sarkozy, vas-y.. !

        • 7 votes
          Pyrathome Pyrathome 16 octobre 14:47

          @Norman Bates
          cette France qui lui a tant donné....

          .

          Euh, plutôt cette France sur laquelle il s’est largement servi ....


        • 2 votes
          michel-charles michel-charles 16 octobre 14:00

          Ce n’est que la confirmation de la réalité... !


          • 6 votes
            jeanpiètre jeanpiètre 16 octobre 14:13

            parce que buisson ne fait pas parti de l’élite ? ce courtisan ne nous apprend rien , si ce n’est qu’il est furieux d’être tomber en disgrâce 


            • 2 votes
              Socarate 16 octobre 14:35

              @jeanpiètre
               Allons soyons dialectique ! La révolution prolétarienne avance par la trahison de classe de ceux qui sont en haut.

              Lénine était quand meme (indirectement certe) affublé d’un titre de noblesse tsariste le bougre smiley


            • 4 votes
              gaijin gaijin 16 octobre 14:37

              @jeanpiètre
              bien évidemment !

              mais il y a quelque chose de réjouissant si j’ose dire a voir apparaître peu a peu la véritable face de "l’élite "

              on remerciera aussi le tandem clinton-trump pour leur combat de petites culottes sales hautement édifiant .........

              et bien sur monsieur hollande pour l’ensemble de son oeuvre ........


            • 1 vote
              jeanpiètre jeanpiètre 16 octobre 14:38

              @Socarate

              elle est surtout immobilisée, par le fait que plus une partie de la classe proletarienne se rapproche de l’élite, plus elle épouse son idéologie


            • 5 votes
              Pyrathome Pyrathome 16 octobre 14:55

              Et oui, le monde se divise en deux parties inégales :
              Les "sans dents" qui compose plus de 99% de la population...
              Et les "sans honneur" qui composent le reste.....
              In fine, c’est inéluctable de par la multitude, il ne reste que les "sans dents", disparition des "sans honneurs" se retrouvant de surcroît "sans tête"...


              • 1 vote
                jeanpiètre jeanpiètre 16 octobre 15:56

                @Pyrathome
                les sans honneurs futurs se bousculent sur l’escabot qui relie les 2 mondes


              • 11 votes
                Norman Bates Norman Bates 16 octobre 17:22

                Tiens, mon texte à la gloire de Jean-François Copé a disparu dans la nature, liquidé par la volonté d’un citoyen pleutre de service ou par un esprit chagrin préposé à la "modération" formé aux méthodes de la Pravda...

                Avox ne se grandit pas par de telles entorses à la liberté d’expression lorsque rien ne porte outrage à la "charte" ou aux lois en vigueur, ce constat vaut autant pour les commentaires que pour les articles en modération dont la gestion semble pour le moins obscure...
                Censurer c’est infantiliser ou lieu de miser sur l’intelligence, c’est du mépris pur jus, c’est interdire de manière arbitraire le débat d’égal à égal, au contraire des médias aux ordres régentés par la pensée unique, c’est la négation de l’utilité d’un "média citoyen" qui ne flippe pas comme le premier Pegaz venu devant une opinion qui dépasse le cadre imposé par les "élites", c’est un espace d’échanges où les "excès" supposés se discutent et ne sont pas bannis bêtement comme on glisse la poussière sous le tapis...
                Censurez, censurez, il en restera toujours quelque chose, en particulier l’imagination et la création pour contourner les lois iniques appliquées par des cerveaux atteints de phobies généralisées ou carrément bêtes à bouffer du foin...

                • vote
                  Lynn (---.---.45.159) 16 octobre 21:59

                  @Norman Bates
                  Pauvre petit chaton martyrisé... On t’empêche d’étaler ton antisémitisme pathologique dans les forums ? Ton cerveau atteint n’a pas d’autres endroits pour se soulager ?


                • 3 votes
                  Qiroreur Qiroreur 17 octobre 00:16

                  @Norman Bates
                  Pour la modération des articles il est clair qu’il y a une couille dans le pâté de pessa’h, comme l’a démontré une petite expérience de mon frère siamois il y a peu. A l’évidence il faut un peu compenser la zozoterie (ce qui personnellement me sied ... j’entends par là que tout le monde puisse s’exprimer, même si force est de constater que c’est très loin d’être le cas, bref) ; soit faire couler un peu d’eau froide de temps en temps pour contrebalancer la profusion quotidienne de sujets, il faut bien l’admettre, parfois bien perchés. La consommation de nigarette, comme toute consommation excessive, est mauvaise pour la santé. Idem pour les cachetons. On a beau le marquer sur le paquet, s’échiner à imprimer des posologies, certains sont accros malgré tout. 

                  Et puis il se trouve que la "charte" est interprétable à souhaits et que nous vivons dans un pays (idem pour nos voisins et amis belges, québecois, ou d’Afrique francophone ... les helvètes étant un poil mieux lotis) où la liberté d’expression est une chimère, comme nos chambres correctionnelles, politiques et put.., pardon journalistes le démontrent quotidiennement. Partant de là, et d’une part imaginant peu vraisemblable qu’un militant copéiste ait de lui-même manifesté son ire de voir l’image du kapo écornée par une trop corrosive ironie à l’égard de son idole, et d’autre part imaginant sans peine le contenu de votre éloge à ce saint-homme qu’est Jef (pour les intimes) qui a du probablement à peine effleurer votre pensée profonde quant aux qualités de cet être de lumière indispensable à la bonne marche de la République, je n’ai guère de doutes sur les raisons qui a poussé la rédac à vous clouer le bec d’elle-même.


                • 1 vote
                  Qiroreur Qiroreur 17 octobre 00:22

                  Ceci dit, je précise que j’ai plussé cet article de la pilule car il révèle pas mal de choses. N’ayant pas la télé dans le salon (ni dans les chiottes) ça me fait plaisir de pouvoir voir ce qui s’y passe de temps en temps malgré tout, ne serait-ce que pour contempler ce à quoi on échappe quand on se débarrasse de cet instrument de torture. Je me réjouis que de plus en plus de gens fassent de même et préfèrent venir sur le net où des chaînes et des sites passionnants existent à foison. 


                • 3 votes
                  Norman Bates Norman Bates 17 octobre 14:48

                  @Qiroreur

                  La fameuse "charte" est effectivement une chose difforme, c’est comme de la pâte à modeler, on peut lui donner la forme qu’on veut...hein.. ? oui, comme Hollande également...

                  Je dois admettre en toute objectivité que la censure touche un large spectre d’opinions, même s’il existe ici aussi une "sensibilité" spécifique sur un sujet précis...la présence de certains nigauds qui voient du "révisionnisme" partout, et qui s’appliquent le droit de "réviser" les opinions discordantes des leur(re)s n’y est pas étranger, mais le bannissement de certains individus (Famine de la Gangrène de la peste noire, par exemple) et les blocages à la modération sur d’autres thèmes témoignent d’une frilosité généralisée absolument déplorable...Avox devient un média mitoyen de la pensée unique...le curseur n’est certes pas au même endroit, mais la symétrie avec la censure exercée dans les médias aux ordres est flagrante, même si dans ces derniers le "sujet précis" est totalement occulté...

                  Grâce soit rendue à ces esprits éveillés qui pensent pour nous, qui nous évitent de sombrer dans les eaux troubles de la perdition intellectuelle...plus sérieusement il serait légitime d’exiger de la "modération" un minimum de transparence, d’explications, cette espèce d’entité supérieure qui voit tout, qui surveille tout, qui châtie parfois au gré de ses humeurs, semble se complaire dans une posture qui ne peut qu’interpeller un athée...

                  Je suis indigné ! indigné que vous puissiez me prêter des pensées inconvenantes sur l’ami Jef dont j’ai vanté la probité et le patriotisme...lui ne cherche pas à instrumentaliser certaines "heures sombres" mais il veut exprimer sa reconnaissance à la France éternelle qui a sauvé sa famille venue de Roumanie...c’est le Charles de Gaulle des Carpates, disais-je dans mon texte initial, un être qui a souffert de la trahison de ses amis dans l’affaire Bygmalion...Copé trahi, Copé humilié, Copé martyrisé, mais Copé blanchi, écrivais-je sans savoir que cet hommage pur et sincère allait finir dans les abîmes de l’indignité...une note d’espoir, une lueur de bienveillance, et voila comment ça finit...j’en suis inconsolable... 


                • 3 votes
                  Norman Bates Norman Bates 17 octobre 15:06

                  @Qiroreur

                  Vous évoquez la diversité des auteurs, c’est justement un des attraits du site...des gens parfois "perchés" certes mais qui mettent à l’épreuve l’esprit critique, qui ouvrent des portes (ou des vasistas) jusqu’alors inconnues...pour celui qui est curieux, avec une réelle soif d’apprendre et d’échanger c’est une bénédiction...il y a ainsi des personnes avec lesquelles j’ai peu d’idées communes mais qui m’enrichissent, peut-être à l’insu de leur plein gré...

                  Il y aussi des auteurs comme Robinou davantage dans le divertissement, l’interlude humoristique entre deux articles sérieux, et même des auteurs capables de publier le plus sérieusement du monde un article sur le thème "John Kerry fait du vélo"...

                  La diversité crée la richesse, dit-on, elle est parfois désopilante...


                • 3 votes
                  Pilule Rouge Pilule Rouge 17 octobre 19:24

                  @Norman Bates @Quiroreur et @Tous

                  Je n’ai pas tout suivi, j’ai lu qu’on vous traitait d’antisémite...

                  Voici un documentaire qui prouve que les juifs sont manipulés par les sionistes, donc il n’y a aucune raison d’être antisémite car les juifs du quotidien sont aussi des victimes comme les autres et leur souffrance est largement instrumentalisée par l’élite sionisée pour justifier leur abominations au Moyen-Orient et la soumission du goy.

                  Il faut comprendre qu’il y a vraiment une élite luciférienne (n’en déplaise à certains) qui utilise la maçonnerie, le sionisme, le judaïsme, l’islamisme, les banques, les multinationales, etc., pour imposer un gouvernement mondial totalitaire style "Le Meilleur des Mondes" (Huxley faisait partie de la société fabienne, le think tank qui a inventé le concept de Nouvel Ordre Mondial).

                  Renseignez-vous aussi sur le sabbataïsme et le frankisme (si ce n’est pas déjà fait).

                  Très peu de juifs sont des salauds en réalité, beaucoup sont endoctrinés par les sionistes.


                • 4 votes
                  Norman Bates Norman Bates 18 octobre 02:12

                  @Pilule Rouge

                  Oui, "antisémite" c’est ce mot étrange, indélébile et débile, cette étiquette résistante comme un tatouage dont l’effet magique disqualifie, diabolise et réduit au silence le penseur, l’humoriste ou le citoyen lambda qui ose gratter là où il ne faut pas...c’est la loi dans les médias aux ordres et certaines personnes veulent l’imposer dans les médias alternatifs pour mieux diffuser ce terrorisme intellectuel dont chaque tentacule s’immisce dans nos pensées, de l’école à la tombe...

                  J’ignore si "l’élite" est de nature luciférienne, je sais en revanche que le sionisme est une excroissance du judaïsme qui se nourrit de cette religion et de son Histoire un brin mouvementée, et c’est d’ailleurs une idéologie sans frontière confessionnelle lorsqu’on prend soin de constater le pedigree pour le moins divers de ses adeptes...

                  Le "juif du quotidien" ne mérite pas d’être assimilé à cette clique mortifère, déjà c’est injuste, ensuite c’est le meilleur moyen pour le conduire au repli communautaire en préparant sa structure mentale à la perception de la propagande sioniste qui promettra protection et sécurité face à..."l’antisémitisme"...

                  Ce mécanisme de radicalisation fonctionne aussi avec d’autres communautés, d’autres factions qui recrutent de nouveaux adeptes qui en ont marre de morfler pour rien...ce mécanisme est diablement efficace, les promoteurs du "choc des civilisations" en sont pleinement satisfaits...


                • 4 votes
                  Norman Bates Norman Bates 18 octobre 02:17

                  @Pilule Rouge

                  Un dernier mot : autant le "juif du quotidien" doit vivre le plus paisiblement du monde, autant celui qui est endoctriné ou manipulé par les sionistes devient un ennemi, comme tous ceux qui se soumettent à cette idéologie...le statut de "victime" n’est alors plus défendable...


                • 1 vote
                  Truc_levrais (---.---.26.95) 16 octobre 17:24

                  Bonjour,

                  Petite ovation pour le repenti et son excellente stratégie de communication qui fait de lui une sorte de dernier samurai, de chevalier de la république, forçant a se montrer au grand jour le seigneur des ténèbres ! *clap clap clap*

                  Relève toi, Ô Patrick-le-rancunier, Prend le mégaphone sacré de France télévision ! Sois le symbole de la république pas totalement corrompue et de la veeengeance possible des pas si gros contre les oligarques ! *Remise de médaille/chèque*

                  Non je rigole, en t’opposant a un gros mafieux publiquement tu vient de te donner une chance d’éviter la peine maximale alors que les méfaits commis en ta présence sont en train d’être révélé a tous. Mais les infiltrés, les traitres avec une cause, sont au mieux gris.

                  Fait toi décentre (physiquement ou juridiquement), et tu passera a la postérité comme un juste. Réussi a convaincre le juge de convaincre le préfet de faire les 500 arrestations du dossier sauf Nicolas, ou juste Nicolas Claude et Christian, et tu aura une certaine gloire.

                  ++


                  • 1 vote
                    lancelot 16 octobre 17:42

                    Voltaire , lettre du 1er avril 1766 : "Je crois que nous ne nous entendons pas sur l’article du peuple, que vous croyez digne d’être instruit. J’entends, par peuple, la populace qui n’a que ses bras pour vivre. Je doute que cet ordre de citoyens ait jamais le temps ni la capacité de s’instruire ; ils mourraient de faim avant de devenir philosophes. Il me paraît essentiel qu’il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir, comme moi, une terre, et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis. Ce n’est pas le manoeuvre qu’il faut instruire, c’est le bon bourgeois, c’est l’habitant des villes : cette entreprise est assez forte et assez grande. (...) Quand la populace se mêle de raisonner, tout est perdu."


                    • vote
                      Volapuk Volapuk 16 octobre 23:43

                      Bien que ce propos semble scandaleux, il n’en demeure pas moins juste pour son époque. La paysannerie ne represente plus que 3% aujourd’hui et la populace mieux instruite continue de se mêler de chose qu’elle ne comprend pas ! L’élection universelle en est la meilleure illustration et il vous suffit de vous égarer sur les forums d’aujourd’hui pour vous en convaincre...


                    • 4 votes
                      Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 octobre 18:28

                      Ce journaliste est un petit con qui donne envie de balancer des baffes.


                      • vote
                        jeanpiètre jeanpiètre 16 octobre 18:38

                        @Qaspard Delanuit
                        ce vieux journaliste est une pourriture, qui donne envie de lui balancer des frigos dans la tronche , mais l’un n’empêche pas l’autre.


                      • 1 vote
                        liberty1st liberty1st 16 octobre 19:21

                        Pourquoi Olivier Galzi défend-t-il Nicolas Sarkozy en essayant de décrédibiliser son invité ?


                        • 2 votes
                          lancelot 16 octobre 19:40

                          @liberty1st

                          parce que dans le PAF lors d’un conflit entre deux personnes on prend toujours la défense de celui le plus a gauche meme si c est une ordure.


                        • 1 vote
                          Volapuk Volapuk 17 octobre 00:27

                          Le quinquenat Sarkozy est étroitement lié à la diversion médiatique ou à son agitation. En realité, la responsabilité et les trahisons du politique sont le fait complice de la double réalité aposée par le monde journalistique lors de l’exercice des mandats. Buisson est un rat qui quitte le navire pour certain ou un grain de sable qui enraye la mécanique des menteurs patentés. Il est donc normal que tous ces beaux collaborateurs s’attaque à lui, ou pour le moins se montre peu complaisants !

                          De plus, c’est l’occasion pour eux d’afficher un semblant d’impartialité, de montrer qu’ils sont tout aussi capables de critiquer ceux qu’ils couvraient hier comme aujourd’hui.

                          En octroyant une fenêtre restreinte à Mr.Buisson, ils affirment leur pouvoir de faire et défaire les pantins que nous élisons. ils font peau neuve pour poursuivre leur mission de désinformation tout en s’attribuant un semblant d’éthique dans leur profession.

                          On reparlera du quinquenat Hollande sous les mêmes traits et je ne serais pas surpris de voir un conseiller sortir du Buisson, sans jeu de mots, pour dénoncer les mêmes travers !


                        • 1 vote
                          yoananda yoananda 16 octobre 19:30

                          Faut dire ce qui est, on est veaux aussi !
                          J’aime pas les élites, mais le peuple ne les rattrapes sûrement pas. On mérite un peu nos élites quand même.


                          • vote
                            jeanpiètre jeanpiètre 16 octobre 19:54

                            @yoananda
                            vous insinuez que le contrat qui uni élite et peuple est pourri ?


                          • vote
                            Zatara Zatara 16 octobre 20:13

                            @yoananda
                            On mérite un peu nos élites quand même.

                            oui puisqu’on vote pour les légitimer, non parce que le niveau général ne permet pas d’évoluer vers quelque chose, non pas de parfait, ça serait complètement utopique, simplement de mieux...En conséquence de quoi, la démocratie, lorsqu’on a suffisamment décérébré la poupoulace, est la légitimation d’une caste dirigeante par le bas, une dictature par le gavage idéologique télévisuel par des collabos se faisant appeler "journaliste"


                          • vote
                            Pilule Rouge Pilule Rouge 16 octobre 21:14

                            @yoananda

                            Pour une fois, tu n’as pas tord Homer smiley

                            Moralité : si on veut changer nos élites et par la même occasion le monde, il faut commencer par soi-même.


                          • 1 vote
                            PLACIDE2 17 octobre 08:45

                            @yoananda
                            C’est le résultat de 40 ans de propagande et je pense que nous n’avons pas encore atteint le fond ; une partie de notre société retourne a l’animalité.


                          • 1 vote
                            Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 17 octobre 11:53

                            @yoananda
                            Bonjour les gens,

                            .

                            Vaste débat, choisi-t-on d’être un plouc ou est ce une fatalité ? Vaste débat. Même question pour l’élite, est ce de la pure méritocratie, ou le simple fait d’être chié sur terre avec une cuillère en platine incrustée de diamants suffit à considérer ceux qui naissent dans des étables ou dans de simples villages, voire banlieues, villes, cités etc.. comme du bétail ? 

                            .

                            Si je prends mon cas par exemple qui suit né en milieu hautement pequenaud rural, d’éducation catholique fermée à toute ouverture d’esprit sur tous les sujets de la vie, comme la philosophie ou la sexualité, avec un environnement culturel proche de zéro à part le cul des vaches pour tout horizon, et une nature merveilleuse comme écrin, quelle chance avais je d’arriver à gravir les échelons de la pyramide des élites ? Les mêmes que celles de Sarkozy ? De Hollande ? de Rockfeller ? De Rothschild ? Pourtant ce n’est pas faute de ne pas avoir produit du vin qui n’a jamais excédé quelques francs la bouteille et n’avait pas l’appellation "Château Mouton Rothschild" on n’avait droit qu’au mouton mais pas plus, question de géolocalisation, j’imagine.

                            .

                            Quelle bibliothèque avais je donc de si fournie pour me permettre d’avoir le brin de plume que bon nombre ici m’envie ? La bible et quelques BD’s. Point de Montesquieu, Châteaubriand, Montaigne, Zadig & Voltaire, Lévinas, Bloy, Blum, Céline, Baudelaire ou que sais je encore de tant d’écrivains prestigieux dont les noms sont dégueulés aujourd’hui avec force admiration et à longueur d’émissions par un écrivain de génie contemporain, j’ai nommé Yann Moix.

                            .

                            Alors d’où me vient elle cette facilité à assembler les mots pour en faire de ma prose une poésie à chaque virgule ? de l’école principalement, et ma formidable capacité toute simiesque d’absorber, d’incorporer, d’imiter, le savoir d’autrui qui se transmet dans mes gènes par les moyens de communication contemporain, car de livres, je n’en ai lu qu’un seul, il y a longtemps, à l’école, c’était le grand Meaulnes, depuis je n’ai jamais pu finir un bouquin tellement c’est chiant.

                            .

                            De mon lieu d’origine obscur, à force de travail intensif en autodis^dacte pour gommer mon accent rustique et le faire ressembler à celui de Paris, là où l’on parle le vrai français, sans accent, et avec sensualité, je suis parvenu jusqu’au Lycée d’une grande ville et ça a été le début de ma marginalisation tellement j’en fût dégoûté par bien des aspects, je suis donc retourné à la terre, ma terre que j’avais fuie, quelques années auparavant pour tenter ma chance et rêver monter à Paris, la ville lumière, pour y briller plutôt que luire. J’ai acquis des connaissances, mais trop maigres encore malgré mon travail psychologique et estudiantin pour accéder à une quelconque pyramide sociale qui m’aurait propulsé dans le monde des zélites, j’ai atteint à peine un escabeau, deux échelons, guère plus depuis ma condition de paysan. Et à la ville on me considérait comme un plouc alors que dans ma campagne j’étais devenu, le citadin, l’urbain, le lâche, le traître, le fuyard, le déserteur, dans ma famille tout du moins.

                            .

                            Ce n’est pas faute d’avoir essayé avant que la vie me charge suffisament pour que je baisse les bras, d’atteindre le niveau d’un jean Sarkozy, hélas Qasimodo avec toute la meilleure volonté du monde ne peut devenir prince, alors je me suis résolu, à comprendre, qu’être bien né suffira largement, et au delà des qualités humaines natales de chaque être humain, comme marche pied pour accéder à la lumière et ce, pour très longtemps, à moins de devenir prostitué pour quelques miettes, si on veut conserver sa dignité, son innocence, on se tient loin des jeux des puissants et des tentations du pouvoir. Car lorsqu’on est au bas de l’échelle, on ne fouille pas dans le tiroir du haut.

                            .

                            Plouc j’étais, plouc je suis, plouc je resterais, et fier de l’être.

                          

                          Ajouter une réaction

                          Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                          Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                          FAIRE UN DON







Palmarès