• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dans la France à papa qui s’écroule l’avenir est à Sevran

Dans la France à papa qui s’écroule l’avenir est à Sevran

C'est donc Stéphane Gatignon le maire "écolo" de Sevran (93) qui le prétend, encouragé par le présentateur engagé de service de l’émission "ça vous regarde" sur LCP.

 

Une énième fois, je me trouve aussi désarmé que contrarié par la certitude du déclarant qui ne souffre visiblement pas d’objection. (pas sur le plateau de l’émission) Une énième fois le nombre de nationalité étalonne la "richesse" du multiculturalisme radieux comme la mondialisation... Qui dit mieux ? New-York, Sarcelles… Et si Sevran n’était pas plutôt un symbole symptomatique des ravages du libéralisme économique et de la mondialisation ? Et si c’était Sevran (et toutes ces zones et tous ces quartiers semblables) qui portait plutôt la mort que la vie et la survie de notre "monde à papa" ? Si l’avenir c’est Sevran, si il y a là-bas les "tronches" de demain à en croire l’édile, il faut aussi rappeler que :

 

- c’est une plaque tournante du trafic de stup francilien, que la délinquance y est endémique... que le même Gatignon en a déjà appelé aux casques bleus pour faire revenir la paix dans sa commune...

 

- c’est avec un taux de taxe d’habitation de 21,84 % en 2006, que la pression fiscale pour les particuliers à Sevran est parmi les plus élevés du département...

 

- c’est un taux de criminalité pour la circonscription de police d’Aulnay-sous-Bois dont dépend Sevran est de 89,16 actes pour 1000 habitants (crimes et délits, chiffres 2005), ce qui est supérieur à la moyenne nationale (83/1000), mais inférieur au niveau moyen du département de la Seine-Saint-Denis : 95,67/1000, nous voilà rassurés.

 

- c’est un taux de chômage de plus de 17% au moment où j’écris ces lignes. Bel avenir effectivement plein d’une énergie... "explosive". Finalement la France moisie à papa qui s’écroule, z’auraient peut-être bien fait de la protéger. Un peu. Plus. .

Tags : France



Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • 11 votes
    Elisa 24 février 2012 10:34

    Même si on peut contester la tonalité du discours de cet élu, le commentaire qui en est fait est proprement méprisable.

    Associer la présence d’une population dont les origines géographiques sont très diverses avec les méfaits de la mondialisation financière est parfaitement odieux.

    Comme si la population de cette commune était l’escadron avancé de Goldmann et Sachs !

    Si ce n’était pas parfaitement ridicule, on en pleurerait.


    • 26 votes
      noop noop 24 février 2012 14:13

      Chère Elisa soit je suis odieux et ridicule... Vous avez autre chose en magasin ?

      Le déracinement de ces populations est effectivement du au libéralisme total. Je ne vois pas ce qu’il y a d’odieux à l’énoncer. Y-a-t-il d’autres raisons qui poussent des gens à s’expatrier loin de leur sol, de leur famille, de leurs amis, de leur culture d’origine.
       
      Croyez vous que Sevran soit si "sexy" qu’il ait une réputation d’eden dans soixante-treize nations du monde et exerce à ce titre sur les populations mondiales une attractivité incontournable ?

      Ces gens ne sont pas l’escadron avancé de G&S, ou alors si, mais un escadron de victimes, dont la gauche espère qu’il sera plus facilement conditionnable et obéïssant que les bataillons de prolétaires français finalement trop c..s et trop beaufs pour Terra Nova.


      • 3 votes
        Elisa 24 février 2012 15:01

        Cher noop

        je ne conteste absolument pas que ces immigrés sont les victimes d’un ordre mondial qui appauvrit tellement certains peuples que leur seule issue est de tenter de survivre et de faire survivre les leurs en partant à l’étranger.

        Ce qui me révolte c’est leur utilisation à des fins de racolage pour la droite et l’extrême-droite (j’inclus évidemment dans l’extrême-droite le FN et dans la droite tous les partis libéraux, y compris la direction du PS et son candidat.

        Mais de grâce ne nous faites pas croire qu’il vaut mieux la fille Le PEN que Sarkozy ou Hollande. Pourquoi faudrait-il être contraint de choisir entre une démagogue qui vient de découvrir les thématiques de gauche pour ratisser plus large sans renier ses fondamentaux (préférence "nationale", chasse aux assistés et aux fainéants sans parler des fonctionnaires profiteurs et planqués) , un clown carnassier qui reprend les thèmes fascisants de sa concurrente et un candidat social-démocrate qui n’a de cesse de faire allégeance aux puissances financières.

        Je pense que les français méritent mieux que d’être obligés de se livrer à la mascarade de l’élection d’un Président au suffrage universel.


      • 14 votes
        noop noop 24 février 2012 16:31

        Sérieusement aucun des candidats n’est à la hauteur de mes espérences et surtout de la situation. Je ne voterai donc pas pour me faire plaisir.


      • 16 votes
        Hieronymus Hieronymus 24 février 2012 16:02

        la conclusion (philosophique)

        "bah nous finalement, on est un peu aux avant-postes de cet effondrement"

        trop drole, vraiment


        • 2 votes
          gordon71 gordon71 24 février 2012 22:49

          gatignon 


          a quelquechose de commun avec les les charognards et les croques mort 

          se réjouir de la mort et du délabrement 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès