• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le FN à 22% : l’UMPS le savait et avait falsifié les sondages

Le FN à 22% : l’UMPS le savait et avait falsifié les sondages


Le rapport était sur le bureau de l’Elysée depuis des semaines et le système UMPS a falsifié la radiographie de l’opinion publique, selon Ratier.

Election Présidentielles Françaises 2012 : une Marine Le Pen et un Front National à environ 22% d’intention de vote dans l’opinion publique… vous y croyez ? Un Mélenchon à 17%, vous y pensiez ?

C’est pourtant ce qui semble avoir été le cas depuis de très nombreuses semaines ou plusieurs mois, selon le journaliste d’investigation Emmanuel Ratier1. Ce dernier était l’invité, par téléphone, du Libre Journal du Lundi 13 Février 2012 sur Radio Courtoisie, présenté par Henry de Lesquen2.

Ratier affirme qu’il sait de sources sûres que les vraies statistiques et résultats de sondage de l’opinion politique publique était sur le bureau du Président de la République, Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, et qu’ils plaçaient le Front National à égalité ou même au dessus du candidat de l’UMP.

Le journaliste poursuit en disant que ces résultats étaient sus de l’entourage de François Hollande et que Sarközy a tout fait pour que ces données « maçonniquement » secrètes ne finissent pas entre les mains de la populace.

Là où le FN des Le Pen, le Front de Gauche de Mélenchon et l’UPR de Asselineau semblaient être en pole position dans les sondages des fora « éclairés » de l’internet, ce sont les indéboulonnables partis du Système, pourtant boudés, qui se retrouvent comme par magie en tête de la course.

Quelques heures avant le premier tour du scrutin du 22 Avril, le nouveau documentaire de Pierre Carles, DSK, Hollande, etc. (2012)3, venait juste de sortir et nous pûmes voir le nouveau patron de Libération, Nicolas Demorand, tenter de nous expliquer que son Journal « de Gauche » n’avait fait la promotion d’aucun candidat politique ni tenter d’orienter l’opinion des Français malgré les partis pris lourdingues et les mutineries sociales récentes au sein du journal. Pareil pour le patron de Marianne, Maurice Szafran. NON ! La tête sur le billot, ils vous crieraient qu’ils ne soutiennent pas la désinformation ni l’UMPS3.

Un véritable système libéral-soviétique : du Kolkhoze et de la Pravda pour la Plèbe, du Bonus et de la Rolex pour l’Oligarchie.



Bond, Nausea Bond (Agoravox)
Lundi 23 Avril 2012.

...

Notes :
[1] – Emmanuel Ratier est un Journaliste « brûlant » d’investigation. Considéré comme « nauséabond » et « dangereux » par le Système à cause de ses révélations explosives dans ses publications guillotinesques, il anime une revue bi-hebdomadaire, Faits & Documents, La Lettre d’Informations Confidentielles d’Emmanuel Ratier, qui est considérée comme le meilleur outil de travail politique de France. Casseroles, magouilles, sociétés secrètes, idéologies, tout y est. Une mine d’informations ultra confidentielles.

[2] – Radio Courtoisie, la radio de la Résistance de la France française et la première source de ré-information radiophonique. En modulation de fréquence (MHz) : Paris et Ile-de-France, 95,6 ; Caen, 100,6 ; Chartres, 104,5 ; Cherbourg, 87,8 ; Le Havre 101,1 ; Le Mans, 98,8. Site officielSite des programmes détaillés. Abonnez-vous à cette radio qui ne vit que de dons pour ne pas subir les dictats de la publicité dégénérée.

[3]DSK, Hollande, etc., film documentaire de Julien Brygo, Pierre Carles, Aurore Van Opstal. Visionnage gratuit sur le site officiel2 extraits du film. A voir absolument !
 

Tags : Désinformation UMP Présidentielle 2012 Nouvel Ordre Mondial




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • 59 votes
    maQiavel machiavel1983 23 avril 2012 13:15

    Arrête mec, droite décomplexée , gauche socialiste ... ça n’ a aucun sens , la droite et la gauche, ça n’ existe plus, on a les néolibéraux mondialistes d’ un coté et les autres ! 

    N’ ai pas peur de Hollande, Sarkozy fera pareil si il est élu , càd pas grand choses, ce sont les technocrates Européens qui ne sont que les relais su capitalisme globalisé qui décident , c’ est tout !

  • 2 votes
    macadam92 23 avril 2012 13:51

    le ps avec le droit de vote aux etrangers l ouverture encore plus large de nos frontieres l augmentation des prestations sociales , la mixite au gouvernement et toutes ces mesures qui favorisont l envolee definitive de nos valeurs francaises deja lors de ces elections la gauche va passer grace aux votes massif de la population d origine etrangere avec le ps c est plus de sociale, avec l ump il y en a un peu moins , lorsque je fais mes courses je vais au moins cher et qui m offre le plus de services possibles, les elections c est idem de voter blanc ce sont des voix qui iront au ps avec l ump c est l espoir de voir le fn en 2017 (si besoin est )


  • 22 votes
    Abdelkrim BOURGUIGNON Abdelkrim BOURGUIGNON 23 avril 2012 17:56

    Quand on dit que les sondages forgent l’opinion...Il est clair que celui qui a la mainmise sur les instituts de sondage a un pouvoir sous-estimé. Quand on vous rabache à journée entière que tel ou tel candidat va faire un score minable, on finit par se dire que c’est le candidat qui est minable, qu’on ne veut pas s’identifier à ce personnage, et que de toutes façons il ne va pas percer dans le suffrage. Ceux qui ont voté pour les "petits" candidats ont eu beaucoup de courage, ont voté avec leurs tripes et n’ont pas cédé à la pression médiatique. Ceux qui ont voté pour Sarko/Hollande en reniant leurs opinions intimes sont des faibles.


  • 33 votes
    maQiavel machiavel1983 23 avril 2012 13:07

    Depuis longtemps, on vous disait "votez biquette" , non , on nous prenait pour des illuminés !Voilà UMPS en finale comme prévu et avec 80 % de participation ! 

    L’ élection est un acte de consommation, et comme pour tout acte de consommation , il y’ a une industrie de suggestion, les sondages qui sont le versant politique de la publicité !
    A qui appartiennent les instituts de sondage ?
    Alexis de Tocqueville  disait « Je ne crains pas le suffrage universel : les gens voteront comme on leur dira  ».Vous pensez que c’ était un idiot ? 
    Quand Bernays écrit " La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays" vous croyez que c’ était des blagues ? L’ élection ne sert strictement à rien , si ça changeait quoi que ce soit, l’ oligarchie l’ aurait déjà supprimée ! Votez biquette !

    • 8 votes
      soulmanfred 23 avril 2012 15:15

      machiavel1983 


      Sauf que derrière biquette il y a Soral qui lui appel à voter FN , en résumé c’est totalement conformiste et non constructif .

      Précisons que le FN a fait 17% et non pas 22% .



    • 4 votes
      Hijack ... Hijack 23 avril 2012 16:02

      Non, derrière Dieudo il n’y a pas Soral ... puisque Dieudo avait dit publiquement qu’il ne votait pas LePen.

      D’ailleurs, pas plus que LLP ...
      ----
      Contradictions chez Soral par rapport à Dieudo donc + LLP ... qu’il cite souvent !


    • 3 votes
      À Mehdi The À Mehdi The 24 avril 2012 13:06

      Soral par ci Soral par là...He ! vous n avez pas marre d idolâtré ce mec ??Surtout que je ne vois pas du tout en quoi il est d une grande utilité ,ses analyses n ont rien d extra ordinaire pour une personne qui aime l histoire et qui suit depuis des années les differents evenements de ce monde...
      Je veux dire par là que Soral sert a eveiller la conscience de ceux qui ne connaissent strictement rien mais apres sa s arrete là ! Bref encore du Soral a toute les sauces sans y voir d interet sauf pour lui qui est son coeur de metier et qui lui permet de vivre sans travailler en interim....

      Le mec etait pour les serbes lorsqu ils ont massacré les bosniaques ,croates....il soutient les russes dans leurs guerres contre les peuples caucasiens ,tchetchens ..il est avec Assad lorque celui ci massacre (et avant c etait son pere Hafez en 1982 !!) son peuple ...va falloir m expliquer quel est votre idologie les gars...


    • vote
      maQiavel machiavel1983 24 avril 2012 13:15

      @Medhi the

      Je ne comprends pas ton commentaire , qui idolâtre Soral ? C’ est Soulmanfred qui a parlé de Soral en premier et il le déteste , et hiljack dit qu’ il n’ est pas d’ accord avec lui sur le FN donc je ne vois pas ce que tu veux dire ;
      Par contre les plus obsédés de Soral sont les anti-Soraliens primaire qui le voient partout !

    • vote
      À Mehdi The À Mehdi The 25 avril 2012 06:23

      c est peut etre aussi le fait de le voir partout....De plus ses analyses ,bien que j en rejoins quelques unes , restent à un niveau tres moyen...j en suis sur qu il ne vous apprend plus grand chose...Exemple d analyse faussée:La Syrie...omettre le coté religieux communautaire dans l analyse de se qui se passe en Syrie montre qu il ne fait pas reellement le tour.

      Enfin Machiavel mon commentaire ne visait personne juste que ça m étonne toujours l importance que certains peuvent lui donner ,d une maniere général,,et vu que vous parliez de lui alors...^^


    • 8 votes
      maQiavel machiavel1983 23 avril 2012 14:12

      Le vote Hollande est compréhensible comme vous l’ expliquez bien par le piège de l’ alternance. En plus le PS a un électorat assez stable constitué des classes moyennes bobo sociétale et un électorat qui n’ a rien avoir constitué de français issus de l’ immigration .

      Le vote MLP , JLM , Bayrou , et pour les petits candidats c’ est aussi très compréhensible.
      J’ ai beau réfléchir pour le vote Sarko , je ne le comprends pas ... 

    • 5 votes
      TZ TZ 23 avril 2012 22:28

      Les classes moyennes n’ont rien à voir avec les "bobos". Faut-il rappeler encore une fois le sens de ce mot : bourgeois bohème !?
      .
      Sinon, oui, ces élections sont une gigantesque mascarade, autant politique que médiatique.


    • vote
      maQiavel machiavel1983 24 avril 2012 13:21

      @TZ

      Wikipédia : " Le terme bobo, contraction de bourgeois-bohème, traduction de l’anglais bourgeois bohemian, est issu d’un livre de David Brooks intitulé Jamy Bobos in Paradise (ISBN 0-684-85378-7) publié en 2000 .

       La théorie de Brooks est que cette nouvelle classe supérieure est un croisement entre l’idéalisme des années 1960 et les comportements libéraux et individualistes de la période Reagan.

      Dans les pays anglo-saxons, le terme d’« Hipster » est plus couramment utilisé pour désigner les codes culturels volontairement éclectiques et superficiels (mêlant des éléments de culture de masse à des éléments de contre-culture ainsi plus ou moins dépolitisés) de cette catégorie sociale plutôt issue des couches supérieures des classes moyennes".


    • 6 votes
      juluch juluch 23 avril 2012 14:17

      Les sondages ont toujours été plus ou moins merdiques.


      Difficile de s’y fier !

      En tout cas, les faits sont là !

      • 5 votes
        TZ TZ 23 avril 2012 22:34

        Bien sûr qu’un grand nombre a compris le vote FN.
        .
        Crise financières + chômage + perte des valeurs => peur et recroquevillement sur les extrêmes.
        .
        L’extrême-droite est le summum du conservatisme. Elle recherche la solution aux problèmes nouveaux dans des méthodes passées, souvent en total décalage avec la situation. Un exemple flagrant ? L’immigration serait la source des problèmes alors que l’on sait depuis presque 4 ans (début de la crise) que le fond du problème vient plutôt du monde de la finance.
        .
        Les extrêmes sont une insulte à la raison, car elles favorisent les réflexes pavloviens au détriment de l’analyse et de la créativité.


      • 4 votes
        TZ TZ 24 avril 2012 07:26

        Pour info, je n’ai pas de télé et lutte contre ses ravages.
        .
        Si Marine Le Pen n’a pas dit ça pendant la campagne, cela fait pourtant partie de son programme et de son idéologie.


      • 2 votes
        elfableo 24 avril 2012 09:35

        ENORME FAKE !!!! c’était bien tenté ....


        • 2 votes
          elfableo 24 avril 2012 09:39
          Après les faux sondages, la fausse percée électorale du Front National !

          Avec 17,9% des suffrages, Mme Le Pen fait significativement baisser le score de l’extrême droite de 2002.

          Les résultats définitifs du scrutin du 22 avril 2012 ont été publiés le lundi 23 avril en fin de matinée.

          Ils réservent, entre autres, une surprise de taille par rapport aux analyses faussées développées par tous les médias du Système hier soir.

          Mme LE PEN FAIT BAISSER DE -1,30 POINT LE SCORE DE L’EXTRÊME DROITE DE 2002


          • vote
            suumcuique 24 avril 2012 17:19

            Arithmétiquement, il est indéniable que "Avec 17,9% des suffrages, Mme Le Pen fait significativement baisser le score de l’extrême droite de 2002.". La dégringolade est encore plus évidente lorsqu’on décortique les résultats bruts par régions et par départements. En 2002, JMLP arrivait en tête dans une trentaine de départements. En 2012, MLP arrive en tête dans un département. Le seul point positif de ce scrutin pour le FN est la multiplication par 2 de ses résultats dans les cinq départements bretons et, en général, dans le Grand Ouest ; on objectera que le FN, dans cette région, partait de bas, voire de très bas et on n’aura pas tort non plus. Néanmoins, d’un point de vue strictement comptable, force est de constater que le vote FN a été multiplié par 2 dans cette région, en dépit du fait qu’elle a été pratiquement délaissée par la campagne de ce parti. Dans la quasi totalité des départements de l’Est, du Nord et du Sud-Est, les résultats du FN sont en stagnation, voire en baisse plus ou moins légère. Il est tout aussi indéniable que les résultats du FN ont été "gonflés" - "gonflés" par FT dimanche soir - "gonflés" hier matin encore par un certain nombre de quotidiens régionaux, qui, alors même qu’ils créditaient le FN de 17.9 % dans leurs premières pages, titraient en première page "près de 20%" - aujourdhui encore, un certain nombre de médias affirment que les résultats du FN de 2012 sont quasiment deux fois supérieurs à ceux du FN de 2007. "Gonflés", ils le sont pour un certain nombre de raisons de psychologie électoraliste, de "social engineering", somme toute assez évidentes. "Gonflés", bien entendu, par le FN lui-même, pour des raisons encore plus évidentes. Pour quelles raisons ce score a-t-il été et continue-t-il d’être "gonflé" par les médias ? Parce que, à en croire certains, le FN est un parti du "système", de l’"establishment" ? (venant d’Asselineau qui appartient au "système" comme tous les hauts fonctionnaires qui depuis des décennies mettent en application les directives rothschildo-bruxelloises visant à détruire la France et l’Europe, cette accusation est risible). Compte tenu du peu de maires disposés à parrainer le candidat du FN depuis 30 ans, le moins que l’on puisse dire est que, si le FN est un parti du "système", les membres à part entière du "système" ne semblent pas le considérer comme un parti du "sytème" et semblent même en avoir peur. Quoi qu’il en soit, les idées principales défendues par le FN sont plutôt "anti-systèmes" : le seul arrêt de l’immigration extra-européenne en France provoquerait immédiatement l’implosion du "système" dans ce qu’il reste de ce pays, car l’immigration extra-européenne est la principale arme de destruction massive qu’emploient les pseudo-élites mondialistes pour le détruire. Naturellement, le FN ne vas pas assez loin. Pour remettre sur pied ce qu’il peut bien rester de ce pays, il faudra, non pas arrêter les flux migratoires, mais les inverser. Les cadres du FN sont-il sincères lorsqu’ils proposent de stopper l’immigration extra-européenne en France ; le sont-ils tous ? Pour le savoir, il faudrait pouvoir sonder leur conscience. Ce qui compte, au-delà du FN, c’est que, dans certains départements français, jusqu’à trente pour cent des électeurs, en votant FN, montrent qu’ils sont déterminés à lutter contre le cancer de l’immigration extra-européenne qui ronge ce qu’il peut bien rester de la France, sur le plan économique et social aussi bien que sur le plan ethnique, racial et culturel. Ceux-là sont contre le système, soit instinctivement, soit idéologiquement, soit encore à la fois idéologiquement et instinctivement. Ils restent une minorité. Ceux d’entre eux qui ont pleinement conscience de la situation actuelle n’ont aucune raison particulière de se réjouir de la troisième position du candidat du FN, ni de se réjouir d’être présentés avec une insistance lourde, lourde, lourde, par les médias comme les "arbitres" du second tour entre bonnet blanc et blanc bonnet. De même, il n’y aura aucune raison pour eux d’exulter si le FN obtient prochainement quelques députés. Aussi élevés que puissent être les scores électoraux du FN dans l’avenir, s’ils ne permettent pas à ce parti d’arriver au pouvoir, la situation ne fera qu’empirer pour les patriotes.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès