Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Dupont-Aignan, le patriotisme tranquille

Nicolas Dupont-Aignan, le patriotisme tranquille

Ce week-end, Nicolas Dupont Aignan nous a reçu dans son bureau de maire au coeur de sa ville d’Yerres dans l’Essonne, nous faisant ainsi l’honneur de nous accorder le premier entretien du Bréviaire des patriotes.

 

 

Au centre du sujet : le rassemblement des patriotes. Dupont-Aignan appelle d’ « urgence » à ce que chacun « sorte de sa boutique (…) pour qu’on ne continue pas par notre émiettement à laisser l’UMP et le PS gouverner. » Cela explique sa main tendue aussi bien vers le Front de Gauche que vers le Front National où, selon lui, »il reste des comportements qui font peur aux français. »

 

Pour le président de DLR, il n’est nullement question d’appeler les autres à le rejoindre. « Le choix d’un leader viendra en 2015, 2016. On a trois ans où on peut dire : mettons les questions de personnes de côté et regardons sur quel projet de salut public pour la France on peut s’entendre » a-t-il estimé avant de souligner : « »Face à ce chaos, on a le devoir de sortir de nos boutiques. (…) Il faut raisonner sur un projet politique, un programme commun des patriotes. Après, qui le portera ? Je n’en sais rien. »

 

Concernant les gens du Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon, NDA pense qu’on ne peut pas les considérer comme des patriotes à part entière, « mais ils ont un bon réflexe » en s’opposant au traité budgétaire européen, par exemple. Pour lui, leur internationalisme est une « couverture » et la pensée unique dont il sont imprégnés les empêche encore d’assumer leur patriotisme.

 

Sur le ‘mariage’ homosexuel, il n’est pas opposé au fait que deux personnes du même sexe qui s’aiment solennisent leur union « à condition que cela ne s’appelle pas mariage », ce dernier préférant plutôt le terme « d’alliance » ou « d’union ». Par contre, le maire d’Yerres se dit « radicalement hostile de toutes (ses) forces morales à l’idée de l’adoption ». « Il n’y a pas de droit à l’enfant mais le droit de l’enfant » a-t-il ajouté. Il a aussi rappelé la « manoeuvre des socialistes » qui créent des « sujets de diversion », bien qu’importants, pour ne pas que l’on remarque leur impuissance sur le plan social et économique.

 

Répondant à Marine Le Pen, qui s’est prononcée en faveur de l’interdiction du voile et de la kippa dans la rue, Nicolas Dupont-Aignan nous a confié que cette position lui a « fait de la peine ». »Je ne vois pas au nom de quoi on devrait interdire aux juifs de porter la kippa et aux musulmans de porter un voile » a-t-il estimé. Sur ces sujets, il aimerait que « les patriotes ne soient pas toujours caricaturaux ».

 

Républicain convaincu, il considère qu’une « sorte de synthèse » de la France se fait dans la République, que l’on soit royaliste ou bonapartiste.

 

Pour redresser l’éducation nationale, le député non-inscrit propose surtout de »se concentrer sur la langue française » en faisant, par exemple, passer de 9h à 15h les heures d’apprentissage, comme en 1969.

 

Économiquement parlant, ce dernier a déclaré récemment vouloir une « annulation partielle » de la dette. Selon lui, »on paye des intérêts illégitimes aux banques » et donc « une forte partie de ces intérêts n’ont pas à être payés. »

 

Pour l’avenir du patriotisme, M. Dupont Aignan est optimiste : il est convaincu que »le coeur des français bat encore » et que « ce qui va réveiller nos concitoyens c’est la dureté des temps. » Ainsi souhaite-t-il lancer une dynamique de rassemblement en faisant le premier pas vers un dialogue, un programme commun des patriotes et une mise à l’écart temporaire des questions de personnes.

 

Se revendiquant d’un « patriotisme tranquille » face au « patriotisme agité », il conclut : »Je tends la main. Je vais peut-être me prendre des baffes, mais au moins je tends la main ! »

 

 

Propos recueillis par Christopher Lings

 

► Le bréviaire des patriotes

Tags : Politique Société Nicolas Dupont-Aignan


Sur le même thème

Nicolas Dupont-Aignan reçoit Philippe Bilger
Elections européennes, Ukraine, Syrie : Nicolas Dupont-Aignan répond aux journalistes
Nicolas Dupont-Aignan chez Ruquier
Révélation d’Alain Soral à propos de Nicolas Dupont-Aignan
L'Union européenne est-elle ultra-libérale ?


Réactions à cet article

  • 5 votes
    Par ghola (---.---.---.231) 4 octobre 2012 13:45
    ghola

    du bon sens et de la justesse dans les propos qu’il tient dans cette interview.
    malheureusement, je n’adhere pas du tout a sa vision de l’Europe car en fait il veut juste ne plus utiliser l’Euro mais veut garder la structure Europeenne.
    il ne mentionne pas du tout Asselineau dans ses intentions d’alliance et pour cause ... Asselineau veut retablir l’integralite de la souverainete francaise.

  • 9 votes
    Par La Couette (---.---.---.88) 4 octobre 2012 14:04
    La Couette

    Grande nouvelle, NDA propose de créer l’Union Populaire Républicaine ! Ben oui mon cher monsieur, ça existe déjà depuis 6 ans... Vous y êtes le bienvenu ! A moins que ce soit justement la crainte de voir tous vos sympathisants vous abandonner pour l’UPR justement qui vous pousse à lancer cet appel ?

    • 3 votes
      Par innsa (---.---.---.11) 4 octobre 2012 15:26

      Oui mais Monsieur est un homme politique professionnel... un "leader"... il veut être devant ou au centre... pas à coté ni dernière quelqu’un. Il veut un parti ou les idées sont de lui. Il veut qu’on se rassemble autour de lui.

    • 6 votes
      Par stabilob0ss (---.---.---.111) 4 octobre 2012 19:35
      stabilob0ss

      En tout cas, niveau charisme, NDA surpasse de loin Asselineau.
      .
      Car Asselineau perd énormément de crédit auprès des "lobotomisés" du fait de sa personnalité légèrement effacée.
      Ne pas sous estimer les "lobotomiser" parce que c’est grace à eux que les traitres se font élire depuis 30/40 ans.

    • 1 vote
      Par anar75 (---.---.---.86) 4 octobre 2012 21:07
      anar75

      Plus ça va, plus j’aime bien NDA...

    • vote
      Par c’est pas grave (---.---.---.204) 4 octobre 2012 21:29

      @ stabilou

      c’est quoi , un lobotomiser , m’sieur ?

    • 4 votes
      Par stabilob0ss (---.---.---.111) 4 octobre 2012 23:14
      stabilob0ss

      Lire "lobotomisés", les deux fois. Je me suis relu à la hache smiley M’sieu.
      .
      Si t’as saisi ça parle des gens qui élisent un mec parce qu’il est beau, il a maigri, et que l’autre est trop petit, pas plus que l’autre mais trop quand même.
      .
      Sur ce point, NDA et Asselineau, je crois que le combat est plié.

    • 2 votes
      Par Tythan (---.---.---.10) 5 octobre 2012 12:38

      La propension qu’ont les militants de François Asselineau et de l’UPR à predre leur temps pour lutter contre Nicolas Dupont-Aignan est à proprement parler hallucinante...

       

      Vous devez comprendre que Nicolas Dupont-Aignan et Debout la République sont dans une logique totalement différente : vous êtes europhobes, nous sommes eurosceptiques. C’est tout, et il faut arrêter de raconter n’importe quoi.

       

      Quant aux sympathisants qui nous quittent pour l’UPR, effectivement il y en a. Pour celui que je connais (Thibault D pour ne pas le nommer), je crois que c’est quelqu’un qui justement s’était trompé de porte : il croyait que DLR était un parti europhobe, ce qui n’est pas le cas. A l’UPR, il a trouvé chaussure à son pied, et ma foi j’en suis très heureux pour lui. Il est cependant regrettable qu’il perde son temps à lutter contre ses anciens camarades.

  • 2 votes
    Par lsga (---.---.---.105) 5 octobre 2012 09:22
    lsga

    Il est malin Dupont-Aignan.. 


    Asselineau n’a aucune chance de se présenter, et Marine Lepen la petite bourgeoise ne pourra pas profiter de l’élan de son père aux prochaines élections... Bayrou est mort, et l’UMP en déconfiture...

    Il a de bonnes chances de réussir à rafler la part volatile de l’électorat FN. 
    Au moins, c’est un vrai Républicain, et je préfère toujours un conservateur à un réactionnaire. 
    • vote
      Par machiavel1983 (---.---.---.227) 5 octobre 2012 21:26
      maQiavel

      Hum ... vu que tu ne le traite pas de fasciste , je crois qu’ il faut s’ en méfier ... t’ as du comprendre un truc qu’ on a pas encore compris ...méfiance , méfiance !

  • 5 votes
    Par Tythan (---.---.---.10) 5 octobre 2012 12:41

    Il y a quand même quelque chose qui frappe à l’issue de cet entretien : à peu de choses près, Nicolas Dupont-Aignan reste sur une ligne cohérente, dont la justesse se confirme jour après jour à mesure que les crises (européennes, économiques) s’approfondissent.

    L’élection présidentielle a été pour lui l’occasion de faire entendre sa voix singulière. S’il n’a pas réussi à séduire beaucoup d’électeurs, la voie est bien tracée sur des fondations solides. Il peut avoir un grand avenir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès