Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Nicolas Sarkozy : les révélations fracassantes de Patrick Buisson

Nicolas Sarkozy : les révélations fracassantes de Patrick Buisson

Manifestations anti-CPE de 2006 : selon Buisson, Sarkozy laissait entrer "des hordes sauvages dans Paris"

 

Patrick Buisson révèle dans un livre à paraître que Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, aurait laissé perdurer des émeutes en plein Paris. Pour en tirer un bénéfice politique à un an de la présidentielle de 2007.

 

 

Nous sommes en 2006. Jacques Chirac achève son dernier mandat à la présidence de la République, et Dominique de Villepin mise sur la création du Contrat Première Embauche (CPE) pour achever son passage à Matignon sur un projet de loi d'envergure. Alors ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy n'a qu'un objectif en tête : l'Elysée. Il va alors tirer profit du mécontentement populaire pour faire grimper sa cote de popularité. 

 

Manifestations historiques en France

 

Dès son annonce, la création du CPE soulève les foules. Rapidement, la contestation s'organise et plusieurs manifestations d'envergures se tiennent dans toute la France, menées par les étudiants qui y voient une régression sociale. 

 

Ayant réuni jusqu'à un million de personnes dans les rues, la mobilisation anti-CPE ne refroidit pas Dominique de Villepin qui tient bon. Mais une journée va faire basculer l'opinion, et forcer le gouvernement à faire marche arrière. Le 16 mars, en marge d'une nouvelle mobilisation contre le projet de loi, des violences éclatent entre manifestants et forces de l'ordre à Paris. Pendant plus d'une heure, le boulevard Saint-Michel et l'esplanade des Invalides sont le théâtre d'affrontements entre militants masqués et policiers. Aux cris de "Police nationale, milice du capital" répondent les gaz lacrymogènes et les canons à eau. Des affrontements qui auraient pu être stoppés bien plus tôt selon l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson. 

 

 

"Des bandes de blacks et de beurs"

 

Le lendemain de ces violences, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, se félicite de l'opération de police selon lui réussie, et dénonce les militants "de l'extrême gauche, de l'extrême droite", alliés à des "hooligans" et à des "voyous d'un certain nombre de quartiers" qui ont attaqué les CRS. 

 

Pour Patrick Buisson, l'histoire ne s'est pas déroulée exactement de la manière dont Nicolas Sarkozy la décrit. Pour l'ancien conseiller, le ministre de l'Intérieur d'alors a volontairement laissé faire les casseurs pour apparaître ensuite, en "sauveur" de la situation. 

"Nous avions pris la décision de laisser les bandes de black et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match" se souvient Patrick Buisson.

Et le conseiller de Nicolas Sarkozy de détailler la stratégie choisie par le ministre de l'Intérieur de l'époque :

"Il était prévu que, dans un premier temps, les casseurs puissent s'ébrouer sans intervention de la police. 'On les laissera faire leurs courses chez Darty et à Go Sport' avait intimé l'homme fort du gouvernement. L'émotion fut en effet à son comble, après la publication de photos (...) dont l'opinion ne retiendrait qu'une chose : des hordes sauvages étaient entrées dans Paris".

 

Le 31 mars 2006, le président Jacques Chirac annonce à la télévision que la loi portant création du CPE sera promulguée par le Parlement, mais demande au gouvernement de "prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu'en pratique, aucun contrat ne puisse être signé". Le Contrat Première Embauche est définitivement enterré et Nicolas Sarkozy devient le ministre le plus puissant du gouvernement de Villepin. Un an presque jour pour jour avant son élection à l'Elysée.

 

Tags : CPE Manifestation Nicolas Sarkozy Dominique de Villepin Violence Manipulation



Réagissez à l'article

16 réactions à cet article


  • 4 votes
    Hijack ... Hijack ... 28 septembre 12:56

    A l’époque déjà, les brûleurs de bus, extrêmement entraînés, hyper sportifs, rapides comme l’éclair, qui déclenchaient des feux (je parle de mémoire) et s’en allaient très vite, étaient habillés genre Raid/Gign ou Ninjas ... Tout de suite après, telle une fête autour d’un feu de camp, arrivaient les racailles /// Cuits à point pour se faire prendre en photos, se faire filmer ... d’aucuns même justifiaient leurs méfaits, avec vantardise.
    .
    Ces petites accusations contre Sarko, sont après coup ... que comme poudre aux yeux /// Imaginons que Dutroux, après ses crimes pédophiles ... d’aucuns venaient l’accuser d’avoir volé des bonbons durant son adolescence. Nous en sommes là avec Sarko ... tout ce qu’il avait fait avait contribué à rabaisser l’image de la France, le fait de s’abaisser volontairement à la politique US ... le fait du zèle dans ce sens /// Bref, le pire et sur ces points que Sarko doit être condamné : les mensonges sur la Libye, sur son dirigeant, la destruction de ce pays, de son peuple, les meurtres par procuration terroriste de Kadhafi et sa famille ... y compris le fait que ce dernier avait probablement financé une bonne partie de sa campagne. S’il avait été élu, aurait fait pire en Syrie et la dernière guerre mondiale serait déjà bien entamée ... Le fait que Bhl sous mandat Sarko, montait les marches de l’Elysée en toute liberté, sans rdv ... qui peut faire mieux ??? /// Qui avait fait la première promotion des terroristes en Libye, qui les a efficacement armé ... qui a servi d’esclave servile à l’impérialisme US ...
    .
    Toutes les erreurs françaises sont rattrapables, sauf les sarkoziennes.


    • 5 votes
      Hijack ... Hijack ... 28 septembre 12:58

      Sur les brûleurs de bus ... j’ai oublié de dire : il semble, que l’on avait fait appel à des services spéciaux étrangers (devinez lesquels ? ) pour provoquer et animer ces feux de bus, trop bien organisés.


    • 1 vote
      Constant Danlerreur Constant Danlerreur 28 septembre 12:59

      Alors en 2017 réfléchissez bien avant de voter, car le meilleur barrage au fascisme, au cynisme au carriérisme, au populisme, au mafiarisme, au gargarisme, au carlabrunisme de sarkozysme, c’est Hollande le preux. Hollande 2017, vite !


      • 2 votes
        Hijack ... Hijack ... 28 septembre 13:06

        @Constant Danlerreur

        Heu ... "le preux" (tu voulais dire lépreux psy), n’aura aucune chance ... Et, entre Sarko et ce qui restera du PS, la seule chose à faire est de voter contre, totalement contre, mais pour qui que ce soit d’autre >>>


      • 1 vote
        philouie 28 septembre 13:44

        @Constant Danlerreur

        Ah une élection Hollande, Sarko, Le Pen, pleine de charme.

        Avec un petit gout d’andouillette, quand même.

        Dieudo devrait nommer sarko maître quenellier.

        Il le mérite, il nous la fourre bien profond, à tous.


      • vote
        Isga (---.---.95.216) 28 septembre 13:23

        Tant qu’ils ne laissent pas des blancs fascistes par définition, taper sur des arabes et des personnes de couleur, moi ça me va, ça ne me dérange pas.


        • vote
          Claire29 Claire29 28 septembre 14:10
          Buisson,le personnage sulfureux,le diable en personne pour toute la presse est maintenant celui qu’il faut croire comme l’évangile,il ne lui manque plus qu’une auréole et on va bientôt en faire une sorte de saint !
          J’ai entendu aujourd’hui dans l’émission les GG,Karim Zéribi EELV,qui n’est pas du tout sarkozyste mais qui a suffisamment d’intégrité pour prendre avec des pincettes les "révélations" de ce personnage inquiétant ! 
          ici à 6:54

          • 3 votes
            makhno makhno 28 septembre 19:44

            @Claire29
            ...mais que vaut l’avis de ce Karim Zeribi ... ?

            Ce bonhomme , est un exemple parfait du larbin du "système" dont il veut à "tout prix" faire partie... ! 

            Pour cela , il se doit d’être consensuel à mort , et de défendre aveuglément les élites politique d’ou qu’elles viennent , sauf du Front Nat (évidemment... !) .

            Au contraire de toi (je l’ai eu écouté souvent....) , je pense que ce pantin n’a aucune "intégrité" , justement... !

            Quand "tu en croque" , quand tu participe à ce SYSTEME antidémocratique qu’est la "Communauté Européenne" (il en a été député... !!!) , tu ne peux te permettre de cracher dans la soupe.... !!!

            Et puis que dire de ce parti (?) EELV , qui roule pour le P.S quoi qu’il arrive.... ?!

            Et que dire de cette émission radiophonique , qui n’a de "grande-gueule" que le nom , et ou finalement les avis des différents intervenants ne divergent pas vraiment sur les sujets sérieux et importants ( souveraineté monétaire , le rapprochement avec la Russie , la vassalisation de la France par l’OTAN , le protectionnisme industriel ,........)

            Bref , Zeribi ...inutile ! et RMC....Fabrique du consentement.... !


          • vote
            alanhorus alanhorus 28 septembre 14:11

            Sarkozy aurait laissé s’oragiser des echauffourés ? ou aurait organisé avec la complice de services secrets operationels ?

            Les soit disant gosses de banlieue ne seraient ils pas des boucs emmissaires ?

            • vote
              alanhorus alanhorus 28 septembre 14:13

              s’organiiser


            • vote
              alanhorus alanhorus 28 septembre 14:17

              s’organiser.

              decidement, C’est presque un anagrame d(un chantre du nouvel ordre mondial.


            • vote
              philouie 28 septembre 18:35

              @alanhorus

              pour paraphraser Jaures (1896)

              « C’est ainsi que vous êtes obligés de recruter dans les banlieues de quoi surveiller les banlieues, dans la misère de quoi surveiller la misère.
              Et il arrive inévitablement que ces banlieusards de police, subventionnés par vos fonds, se transforment parfois ... en agents provocateurs. »


            • 2 votes
              michel-charles michel-charles 28 septembre 14:39

              La petite crotte et le "Buisson" ardent...


              • 2 votes
                daredevil (---.---.117.151) 28 septembre 18:27

                si vous pensez qu’Hollande est moins pire avec les attentats ?....


                • 3 votes
                  philouie 28 septembre 18:30

                  @daredevil
                  Hollande a gardé la clique à Sarko dans les coulisses.

                  Mollins était déjà là au moment de Merah.


                • vote
                  Scalpa Scalpa 29 septembre 22:42

                  C’était avant ou après Kamedarafi ?

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès