• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Rencontre exceptionnelle avec Jean-Pierre Chevènement et Michel (...)

Rencontre exceptionnelle avec Jean-Pierre Chevènement et Michel Onfray

Rencontre exceptionnelle avec Jean-Pierre Chevènement et Michel Onfray, autour de leurs derniers ouvrages, Un défi de civilisation : la seule stratégie pour la France, publié chez Fayard et Décoloniser les provinces : contribution aux présidentielles, paru aux Éditions de l'Observatoire, et en marge d'une année électorale intense, les deux hommes échangeront autour de leurs visions de la politique française.

 

 

Tags : Jean-Pierre Chevènement Michel Onfray



Réagissez à l'article

20 réactions à cet article


  • vote
    pegase pegase 27 juin 10:48

    ""dans ces villages il n’y a plus de génies, il n’y a plus de talents, il n’y a plus de peuple""


    Évidemment, les ténors UMPS ont tué le travail à grand coups de charges abusives, d’impôts, de taxes, de contraintes sous forme de normes européennes, et de frontières grandes ouvertes aux importations asiatiques ....qui eux paradoxalement ont peu contraintes...

    La France est morte ...


    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 27 juin 17:12

      Un peuple n’existe que par sa foi et son église. Seule la religion sauve. Il n’existe pas d’exemple contraire. Tous ces athées qui disent l’inverse vous trompent.


    • 3 votes
      Djam Djam 27 juin 22:20

      L’analyse de Chevènement est précise, solide mais... comme Onfray, tout est analysé sur la base des faits en surface. Vu et écouté ainsi, tout le monde essaie sincèrement de comprendre ce mélange étrange de connaissance historique liée aux actes guerriers qui, pourtant, débouche systématiquement sur du chaos et du désastre que ces messieurs, ensuite, analysent doctement dans des lieux de confort où ils nous expliquent ce que nous étions censés ne pas savoir. Fort bien...

      Pour autant, si Chevènement, et pourquoi pas Onfray, descendait un peu plus dans les profondeurs de tous ces événements planétaires en lisant, entre autres, "L’Atlas du Mondialiste" de Pierre Hillard, ainsi que les remarquables livres de Youssef Hindi sur ce qu’est véritablement l’islam des origines, ils comprendraient sans doute mieux pourquoi vraisemblablement ce que nous considérons comme des errements militaires ratés ou des erreurs stratégiques regrettables et dévastatrices sont en réalité bel et bien des objectifs réussis.

      Ils saisiraient qu’au-delà, ou en-deça, des faits visibles et des actions a priori incohérentes, se déroule bien un plan qui suit des étapes, chacune sur très long terme, et qui doivent déboucher sur le fameux nouvel ordre mondial. Mais... de quoi ce NOM est-il véritablement le nom ? Le chaos est-il juste une succession malheureuses d’erreurs ou n’est-ce pas voulu ? Lorsqu’on a réalisé que toutes les civilisations se terminent dans une certaine forme de catastrophe pour les peuples on saisit om veulent aller les porteurs de ce plan.

      Aucun changement total de mode de vie et aucun nouveau système de société ne naît sans être le rebond d’un événement catastrophique majeur. L’Histoire le démontre sans aucune exception. C’est ce que nous commençons à subir car l’avènement du N.O.M. ne peut se réaliser qu’après une catastrophe majeure...Dommage que nos fins analystes demeurent sur l’écume des faits et des infos.


      • 3 votes
        pegase pegase 28 juin 11:01

        @Djam

        Chevênement est probablement un acteur du NOM, où s’il ne l’est pas réellement il a participé plus ou moins volontairement à leurs manigances, il connait parfaitement ces choses, c’est certain !

        D’ailleurs on le voit ici avec le même langage d’Onfray, il ne dit pas tout, il botte en touche, il parle de politique politicienne == il noie le poisson == , perso je n’ai plus aucune confiance en lui ! 

        Dommage, un type si talentueux smiley

        A quand un débat Asselineau VS Chevènement histoire de rire un peu ...


      • 2 votes
        izarn 28 juin 10:44

        Des détails interessants....Mais jamais parler de la CIA avec Al Qaida et Daesh, reste un tour de force d’aveuglement volontaire...
        Idem, quand la Russie de Poutine reprends le controle de son indépendance...Ce qui va donner une nouvelle politique d’encerclement de la Russie, déja annoncée par GW.Bush...
        Bref Chevènement ne nous en dira rien, pas plus qu’Onfray....
        Une sorte de perte de temps que ces conférences "Mollat"...
        Mais bon écouter les pépés radoter est distrayant..


        • vote
          Debrief 28 juin 12:30

          @izarn
          Je vous trouve bien sévère. Fallait-il entrer dans les détails de la CIA pour un survol de l’état du monde ou encore parler de l’encerclement de la Russie par l’OTAN ?

          Pépé radote peut-être, mais moi, quand il radote, je bois du petit lait, parce qu’avec la plupart des autres politiciens j’ai plutôt envie de vomir.


        • 2 votes
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 juin 12:17

          Les explications de Jean-Pierre Chevènement sont prodigieusement claires sur le conflit du Moyen-Orient. En quelques minutes, il expose les informations les plus indispensables pour comprendre la situation et à partir desquelles il est possible d’envisager ce que le France doit faire et surtout d’être certain de ce qu’elle ne doit surtout pas faire. 


          • vote
            yoananda yoananda 28 juin 12:29

            @Qaspard Delanuit
            ha ? du coup je vais regarder la vidéo ! Merci.


          • vote
            maQiavel maQiavel 28 juin 12:33

            @Qaspard Delanuit
            Quel passage s’il vous plait ? 


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 juin 12:52

            @maQiavel

            C’est à partir de la 55e minute. 


          • vote
            maQiavel maQiavel 28 juin 13:52

            @Qaspard Delanuit

            J’ai suivi la séquence et en effet, il dresse avec brio le tableau en quelques minutes, c’est une excellente synthèse pour comprendre la situation.

            Je rajouterai que la séquence à partir de laquelle il commence ses explications, c’est à dire la guerre du golfe, suit l’effondrement du mur de Berlin et du bloc de l’est, et qu’à cette époque là les Etats unis étaient une super puissance admise par tous comme l’hégémon planétaire indispensable à la marche du monde. Mais cette superpuissance a succombée à la démesure et s’est mise à prendre des décisions sapant sa propre base de puissance et aujourd’hui la super puissance s’est évanouie pour laisser la place à une grande puissance , et même si les Etats unis restent néanmoins , pour le moment , la première des grandes puissances , elle n’est plus du tout un hégémon. Chevènement explique très bien ces erreurs et c’est un grand classique des relations internationales : il est communément admit depuis que Sparte a gagné la guerre du Péloponnèse que les puissances lorsqu’elles parviennent à imposer leur hégémonie deviennent les victimes de leur propre hybris.

            Cela va aussi à contre courant de ceux qui s’imaginent que tout ce qui se passe actuellement au MO est le résultat de plans qui ont été programmés à l’avance et exécutés comme c’était prévu , il y’a énormément d’imprévus que l’empire américain n’avait pas calculé.

            Par contre, ce qui me sidérera toujours , c’est qu’une personne ayant autant d’acuité historique et de lucidité politique qu’un Chevènement puisse appeler à voter Macron pour faire barrage à l’extrême droite ( c’est ce qui est souligné qui est aberrant ) , c’est quelqu’un que j’ai toujours beaucoup respecté mais en politique intérieure , il ne comprends plus notre époque. 


          • vote
            Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 juin 14:19

            @maQiavel
            "mais en politique intérieure , il ne comprends plus notre époque." 

            Oui, c’est vrai. 


          • 1 vote
            Sylvain Sylvain 28 juin 22:55

            Merci de cette précision, effectivement Chevenement a une vision des affaires étrangère française très intéressante. 

            J’ai toujours été frappé par ses trois demissions successives du poste de ministre. A travers ces 3 évenements, Chevenement aura compris avant tout le monde les enjeux majeur de la France du 21 eme siècle : 

            - 1983 : démission face au tournant de la rigueur et l’abandon du socialisme francais pour l’europe liberale. 

            - 1991 : démission face au revirement stratégique de la diplomatie francaise au M-O

            - 2000 : démission face au laxisme du gouvernement vis à vis des revendications indépendantistes corse.

            20 ans après , ces trois sujets nous pètent toujours à la gueule....

            Je rejoint maQiavel sur son vote de second tour, c’est incompréhensible au moment ou justement le FN a repris presque intégralement l’ideologie Chevenementiste. 

            Sa seul satisfaction doit être de se dire que les représentants des deux grandes position idéologiques de la campagne de 2017, Macron et Phillipot ... ont tout les deux milités et tractés pour lui a la présidentielle de 2002^^


          • vote
            pegase pegase 29 juin 11:09

            @Qaspard Delanuit


            Ah ben merci bien, je n’avais pas été jusque là ... je vais voir ça ...


          • 1 vote
            pegase pegase 29 juin 11:19

            @maQiavel

            Cela va aussi à contre courant de ceux qui s’imaginent que tout ce qui se passe actuellement au MO est le résultat de plans qui ont été programmés à l’avance et exécutés comme c’était prévu , il y’a énormément d’imprévus que l’empire américain n’avait pas calculé.


            Certes il y a des imprévus, mais selon Hillard, il y a bel et bien un plan, ce n’est pas un idiot, il a finement analysé les choses ...

            et puis il y a "les grand échiquier" de Zbigniew Brzeziński, ce n’est pas non plus n’importe qui smiley

            Ils veulent éviter à tout prix l’Europe eurasiatique ... voilà tout !

            http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/16/97001-20170116FILWWW00262-deploiement-de-soldats-americains-en-norvege.php

            http://parstoday.com/fr/news/world-i31632-l%27exercice_naval_de_l%27otan_en_norv%C3%A8ge_pr%C3%A8s_des_fronti%C3%A8res_russes


          • vote
            maQiavel maQiavel 29 juin 11:36

            Bien sur qu’il y’a des plans. Il y’a toujours des plans depuis des millénaires, c’est pour ça que la stratégie et la tactique existe et la politique en est indissociable. Quand les USA ont envahit l’Irak, ils ne l’ont pas fait sans l’avoir planifié, ce n’est pas le fruit du hasard si tout d’un coup des troupes US et vassales se sont retrouvées à détruire les armées irakiennes. smiley

            Mais ce qu’ils ont mal calculé, c’est que cette invasion allait ouvrir la voie aux chiites et allait considérablement augmenter l’influence de l’Iran en Irak et pa conséquent au MO comme l’explique très bien Chevènement.

            Bref, ce n’est pas parce qu’il y’a des plans que les imprévus et les erreurs de calcul n’existent pas … 


          • vote
            yoananda yoananda 29 juin 11:42

            @pegase
            en effet, il semble qu’il y a un plan. Le général US je sais plus qui avait révélé la liste des pays, dans l’ordre qui allaient devoir être déstabilises. De plus, Bzrzezinzskiz (je sais jamais écrire son nom y m’énerve celui la) a clairement expliqué la stratégie US (cf la vidéo de Drac sur son dernier bouquin) et enfin, il y a le PNAC (plan for new amercan century).

            Bon, j’ai regardé ça de loin, mais il me semble que la thèse du plan au NO est soutenable.


          • vote
            Debrief 28 juin 12:24

            Jean-Pierre Chevènement n’a certes pas détaillé toutes les questions politiques ni même parlé des problèmes de la société civile actuelle. Il faudrait peut-être 2 ou 3 heures de plus.

            Par contre son discours portant sur l’histoire récente de la France dans l’Europe et l’euro, et aussi sur la politique étrangère de la France est parfaitement éclairé. Quel plaisir de l’écouter.

            Chevènement, c’est un homme politique qui a une vision, un compréhension du jeux des intérêts des nations et des peuples. Ce n’est pas un petit joueur d’échec qui joue ses coups sans anticipation, au gré des sondages ou des pressions du moment.


            • vote
              Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 28 juin 13:36

              Avec le recul, un article comme celui-ci, paru il y a 18 ans, "politiquement correct" à vomir, semble encore plus incroyablement crétin. 

              http://www.liberation.fr/france/1999/01/12/sauvageon-le-mot-qui-fache_263424


              • 1 vote
                lilou 29 juin 15:22

                la ferme célébrités, meuh

                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Octavio

Octavio
Voir ses articles







Palmarès