• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Grève des taxis contre les VTC (véhicule tourisme avec chauffeur)

Grève des taxis contre les VTC (véhicule tourisme avec chauffeur)

Mercredi 11 Juin se tenait une manifestation européenne des taxis contre les VTC (véhicule tourisme avec chauffeur). Ils dénoncent une concurrence déloyale, pointant du doigt les obligations des taxis dont les VTC sont affranchies : obligation de formation, démarches administratives lourdes, achat d'une licence (minimum 200 000 euros), etc.

 

Dès 6h00 du matin, les taxis se sont rassemblés aux aéroports d'Orly et de Roissy pour une opération escargot dont le départ prévu à 9h30, à convergé vers la Place Joffre, en face de l'école Militaire de Paris.
Entre temps, un groupe de conducteurs de taxi situés à Orly sont allés chasser quelques "racoleurs" comme ils les appellent pour désigner ces véhicules prenant des passagers sans réservation préalable
Depuis la sortie d'applications smartphone de géolocalisation, type Uber, ces VTC ont vu s'envoler leur nombre de course créant mécaniquement un manque à gagner chez les taxis.
Les syndicats ont été reçus par Matignon en fin d'après-midi pour alerter le gouvernement du vide juridique qui pénalise la profession de chauffeur de taxi.

 

 

 

Retrouvez nous sur le site : www.agenceinfolibre.fr

Notre page Facebook : www.facebook.com/agenceinfolibre

Suivez notre actualité sur Twitter : @agenceinfolibre

Tags : Manifestation




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • vote
    Vla l'Jean Vla l’Jean 14 juin 2014 13:41

    N’oublie pas d’aller chercher ton chèque chez EwanPasNet....


  • 45 votes
    démosthène 13 juin 2014 14:03


       
    Tiens c’est marrant...
     
    Personne ne semble savoir qu’un projet de loi qui va mettre tout le monde d’accord est dans les tuyaux...
     
    Quoiça ?
     
    Attribution de nouvelles licences gratuites, plus de cessibilité, etc, etc, etc...
     
    Bon, il est clair que cela ne va pas faire les affaires de l’auteur de ce torchon...
     
    Ah ben oui, d’emblée, il assène le postulat financier...
    Tiens, ’ l’auteur ’, tu aurais même du balancer 250 K€, pour ’ acheter ’ une licence, hein ?
    Non, ça aurait été trop gros ?
     
    Tu m’étonne... 
     
    Bon, oublions cette bouse pour nous servir un peu de ce que nous avons entre les deux oreilles... 
     
    Comment se fait-il qu’une ministre de l’écologie n’ait pas ’ pensé ’ à privilégier les demandeurs titulaires de véhicules hybrides Gaz/électrique ?
     
    Genre ?
     
    Genre si tu investis dans un véhicule hybride Gaz/électrique, non seulement on te file ta licence gratos, mais en plus on t’exempte de taxe pro pendant, allez, 2 ans, le temps d’amortir ton véhicule...
     
    Comment ça, il n’existe pas de véhicule hybride gaz/électrique ?
    Bien sur que si, mais pas chez les constructeurs européens...
    ( pas encore... )
     
    Pour les véhicules gasoil/essence ?
    Allez, prix de la licence dissuasif à 10 K€, histoire de les ’ inciter ’ à basculer sur du moins polluant, les taxis...
     
    Ça pose un problème à qui, ça, à part les ’ syndicats ’ de taxi indépendants qui veulent à tout prix pérenniser la revente de licence qu’ils ont eu gratuitement à PARFOIS plus de 250 K€ ?
     
    Mais reconnaissons-leur au moins une efficience :
    Celle de savoir comment se foutre de vous pour tenter de vous impliquer dans LEUR lobbying-business...
     
    Manquent pas d’air, les enfoirés...
     


    • 1 vote
      stabilob0ss stabilob0ss 14 juin 2014 11:04

      Pété de rire....


    • 44 votes
      démosthène 14 juin 2014 12:55

       
      Tiens, un obsédé...
       
      Si si...
       
      Il n’a rien à dire quant aux arguments exposés, tout ce qu’il sait faire, c’est troller...
       
      Pathétique ?
       
      Nan, pitoyable...
       
       


    • 1 vote
      stabilob0ss stabilob0ss 14 juin 2014 15:08

      Tient un con....
      .
      Si si
      .
      Nan nan.
      .
      Tu te sens comment ?
      .
      Tu prends tes cachets ?
      .
      Tu vois bien que t’es con.
      .
      Nan nan
      .
      Si si
      .
      Pitoyable


    • 8 votes
      Nicosan 13 juin 2014 14:13

      cpt_anderson : "Ils dénoncent une concurrence déloyale, pointant du doigt les obligations des taxis dont les VTC sont affranchies : obligation de formation, démarches administratives lourdes, achat d’une licence (minimum 200 000 euros), etc."
      Non. Les licences sont gratuites.
      Ce sont les Taxis eux mêmes qui organisent la pénurie et les magouilles liées aux revente de ces licences.
      Les VTC ne sont pas responsable de ce business monopolistique, mais commencent à le menacer : C’est sans doute celà qui fait peur aux vieux taxis syndicalistes proche de la retraite. (Devoir rendre sa licence sans pouvoir la revendre... )

       

      Que la loi encadre les VTC, je suis pour.... Mais qu’elle conforte le monopole créé par les taxi en évitant toute remise en cause de leur activité et éventuelle ouverture du marcher, ce serait une erreur.

       

      Les taxis ne font pas grève, mais exercent un chantage contre l’administration.


      • vote
        Piloun Piloun 14 juin 2014 10:43

        Nicossan est-ce que tu peux développer un peu ou alors me proposer des liens qui me permettent de me faire une idée, s’il te plait ? Perso je n’ai rien trouvé sur cette histoire magouille des lisences et l’organisation de la pénurie... La pénurie de quoi ?


      • vote
        Piloun Piloun 14 juin 2014 10:40

        Comme je l’ai déjà dit sur youtube, ce reportage c’est de la merde parce qu’on a qu’un seul son de cloche. Vous nous avez habitué à mieux à l’AIL, là on dirait un reportage du journal de tf1, vraiment lamentable et pas pro du tout.


        • vote
          Vla l'Jean Vla l’Jean 14 juin 2014 13:49

          Rien de neuf, l’Ail est juste dans son créneau markéting habituel : Le Poujadisme version benêts rouges à la solde des petits et gros patrons du transport routier et du lobby maffieux des taxis.


        • vote
          jacques jacques 14 juin 2014 12:42

          Je vois dans les réactions que la fiction que VTC et taxis sont deux métiers différents n’est pas crue.Le seul problème c’est le prix de la licence qui aurait du restée gratuite mais qui est devenue monnayable avec le temps .
          Aujourd’hui pour s’en sortir sans pénaliser tout le monde c’est soit on continue comme avant soit on rembourse ceux qui ont du payer leurs licences car l’état a couvert cette pratique .Je crains une solution qu’on trouvera une autre solution laissant tout ce beau monde en affrontement.


          • 43 votes
            démosthène 14 juin 2014 13:02

             
            Ce n’est pas l’état...
             
            Ce sont les collectivités locales, qui régulent ( encore pour quelques temps ) le nombre de licences, ville par ville.
             
            On ne peut pas continuer ainsi.
             
            Si nous continuons ainsi, non seulement les entreprises de VTC couleront réellement les taxis qui perdront leurs ’ investissements ’ dans les licences revendues alors que leurs ’ vendeurs ’ les ont eues gratuitement, mais en plus les salariés des entreprises de VTC seront paupérisés.
             
            On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs ?
             
            On peut toutefois tenter de ménager la chèvre et le chou...
             
            Ceux qui se sont endettés pour racheter une licence pourraient être exemptés de taxe professionnelle sur une durée calculée selon leur endettement.
             
            Il y a toujours une solution.
             
            Mais pour la trouver, il va falloir cesser de se laisser limiter par les postulats de ceux qui ne veulent surtout pas que l’imagination serve à autre chose que de se conforter dans leurs postulats.
             


          • vote
            jacques jacques 14 juin 2014 14:49

            C’est l’état qui a laissé la situation s’installer car c’est à Paris que les licences coutent le plus cher et jusqu’à l’élection de Chirac c’est l’état qui gérait Paris.


          • 43 votes
            démosthène 14 juin 2014 19:48

             
            Digresser sur les maux, c’est tout ce que tu as à formuler comme réponse ?
             
            On se contrefout de savoir qui règlementait le nombre de calèche dans les rues de Narbonne en 1850...
             
            Ce qui nous intéresse, c’est le présent et le futur.
             


          • 1 vote
            pens4sy pens4sy 14 juin 2014 13:02

            Quand les laissés pour compte du système se battent pour bouffer sur le même morceau de pain, ça donne cette vidéo.
            Pendant ce temps, les VIP circulent en limousine ou en hélico.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

cpt_anderson

cpt_anderson
Voir ses articles







Palmarès