Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Laïcité à la française ?

Laïcité à la française ?

Alors que les débats se multiplient sur l’ostentation de signes religieux dans l’espace public, il est bon de mettre en perspective historique, philosophique et politique la notion de « laïcité ». Et cela pour une raison évidente : des camps qui s’affrontent se revendiquent d’une « laïcité à la française » en lui donnant un contenu différent. Voici donc une petite mise en perspective de la notion de laïcité qui doit permettre à tout un chacun de se construire une opinion en connaissance de cause , ce qui est l’un des devoirs du citoyen.

 

Commençons par cette émission de "ce soir ou jamais", datant du vendredi 10 avril 2015 : « Quelle place laisser aux religions dans notre pays ? »

 

 

Ce débat a le mérite de détricoter la pelote de confusions et d’amalgames qui existe dans l’opinion sur la notion de " laïcité à la Française "en posant les bonnes questions. Dans le désordre :

 

Qu’est-ce que la religion ? Est-elle un objet public ou privé ? La France a-t-elle tendance à réduire les libertés religieuses ? La liberté religieuse se limite-t-elle à la liberté de conscience ou se manifeste-t-elle également par l’expression de ses convictions religieuses et par la liberté des pratiques religieuses ? Qu’est-ce que la liberté de culte ? Distingue-t-on ce qui relève du principe juridique et ce qui relève de la défense de la tradition, des us et des coutumes ? Le principe juridique peut-il avoir une épaisseur idéologique ? Que signifie "séparation de la religion et de l’Etat " ? S’agit-il de la négation de la dimension collective de la religion ? La religion est elle libre de s’exprimer collectivement mais ne devrait bénéficier pour autant d’aucune reconnaissance de l’Etat ? Qu’est-ce que l’espace public ? La voie publique en fait-elle partie ? Existe-t-il une distinction entre la voie publique et les lieux publics officiels ? Doivent-ils être neutres ? Faut-il établir une distinction de traitement dans l’ostentation de signes religieux dans les lieux publics officiels entre les citoyens et les représentants de la république ? Comment faire la différence entre le signe ostentatoire religieux, le symbole non religieux et l’effet vestimentaire ? La neutralité religieuse doit-elle être comprise comme l’interdiction de tous les signes religieux dans l’espace public ou comme la garantie de la plus grande diversité des expressions sans que l’Etat ne favorise une expression religieuse par rapport à une autre ? Qu’est-ce que la laïcité ? La loi de 1905 (qui dans son deuxième article mentionne que la République ne reconnait, ne subventionne, ni ne salarie aucun culte) est-elle respectée ? Met-elle un terme au régime des cultes reconnus ? La croyance et/ou les croyants doivent-ils être respectés ?

 

Voici à présent une vidéo de Jean Boussinesq qui explique qu’il existe une laïcité de combat et une laïcité catho-laïque qui font la guerre au sein du camp laïc à une laïcité pacificatrice qui était à l’origine de la loi de 1905.

 

Il pose également la question de la visibilité des signes faisant référence à la religion islamique.

 

 

Et pour finir, une conférence de Jean Baubérot, fondateur de la sociologie de la laïcité et auteur du livre « les 7 laïcités française. Le modèle français de la laïcité n’existe pas  ».

 

Jean Baubérot propose une étude socio-historique de la laïcité à partir d’idéaux-types inspirés de la sociologie wébérienne. Il nous livre ainsi une cartographie des représentations de la laïcité : 
 

la laïcité antireligieuse : qui se représente les religions comme des phénomènes malfaisants dont l’influence doit être éradiquée de la société par une intervention de l’État.
 

la laïcité gallicane : qui cherche aussi à lutter contre les religions, mais en les contrôlant. 
 

les laïcités séparatistes : qui insistent sur la neutralité et la non-intervention de l’État sur les religions ainsi que sur le caractère laïque de la législation.
 

la laïcité ouverte : qui repose sur l’idée que les religions doivent être en débat dans la société et non cantonnées à la sphère privée car ce sont l’exclusion et le cloisonnement qui font le lit des intégrismes.
 

la laïcité identitaire : qui se culturalise en s’appuyant sur les racines chrétiennes de la France pour mieux lutter contre les religions « importées » dont particulièrement l’islam.
 

la laïcité concordataire : selon le modèle en vigueur dans les deux départements alsaciens et en Moselle très favorable aux Églises, beaucoup considèrent ce modèle comme un héritage du passé qu’ils n’hésitent pas à proposer comme un modèle qui pourrait être étendu au reste de la France.
 

Pour contrer l’idée du « modèle français de laïcité », il utilise la notion de « laïcité dominante » qui est le produit du rapport de forces entre les partisans des différentes représentations. Cette définition sociale implicite constitue un enjeu politique et médiatique fort.

 

 

Sources vidéo :

 

losbrujos1

OummaTV .tv

Les Amis du Temps des cerises

Tags : France Islam Laïcité



Réagissez à l'article

102 réactions à cet article


  • 3 votes
    berphi 29 août 11:28

    Bonjour maQ,
    Je me permet de vous mettre en lien un excellent papier de Jacques Sapir sur la question de la laïcité et de la confusion qui l’entoure face à la polémique du burkini.
    Outre les notions juridique, Sapir aborde l’aspect politique mais également la notion d’égalité homme/femme qui figure dans la DDDH à laquelle contrevient le port du burkini, problème auquel la loi se doit de donner une réponse.

    Je conclue par cette expression de Sapir à laquelle j’adhère totalement :

    " l’idéologie « il est interdit d’interdire », qui ne fait que donner une forme de slogan à l’individualisme le plus crasse. "

    Bonne lecture et bonne journée à vous

    https://russeurope.hypotheses.org/5178


    • 7 votes
      Hieronymus Hieronymus 29 août 15:39

      @berphi
      j’avais déjà indiqué ce lien sur l’article de Sapir ds mon précédent article

      http://www.agoravox.tv/commentaire13076056

      http://www.agoravox.tv/commentaire13076058

      mais MaQ a décidé de complètement zapper cette personne pourtant généralement très bien avisée car Sapir ne correspond pas à son crédo

      MaQ préfère de loin les intellos hors sol estampillés extrême gauche et tiers mondiste style Baubérot qui diffuse une pensée absconse dont il s’est très largement inspiré dans la rédaction de son article (les 7 laicités)

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Baub%C3%A9rot

      Baubérot universitaire islamo compatible en témoigne son itw par Oumma

      https://www.youtube.com/watch?v=xapeIDEYzUc

      toutes ces disputations d’une subtilité casuistique et qui virent assez vite au débat sémantique (tout en finissant par tourner en boucle) relèvent soit de l’inconscience, soit du masochisme car les interlocuteurs musulmans concernés ne sont ni honnêtes ni sincères, ils sont juste dans une stratégie de conquête

      dans ce combat à mort entre 2 modèles civilisationnels, seul prévaut le rapport de force, le dialogue interreligieux est un marché de dupes, toute concession consentie au nom de principes moraux revient à une défaite programmée


    • 2 votes
      maQiavel maQiavel 29 août 16:43

      Bonjour berphi

      Oui j’ai lu les articles de Sapir (qui est un personnage que j’apprécie particulièrement) et ils me posent un certain nombre de problèmes, j’expliquerai pourquoi en détail dès que je trouve le temps. 

      Contrairement à ce que pense hieronymus, je ne zape pas ses analyses sur le burkini , j’en ai même discuté récemment avec Eric Gueguen.

      À plus tard. 


    • vote
      Carmela (---.---.210.170) 29 août 17:15

      @berphi

      Bonjour,

      J’ai vraiment apprécié l’analyse de Jacques Sapir sur la nécessité de sauvegarder notre souveraineté :

      "Plus la souveraineté se délitera et plus les individus chercheront dans des appartenances de substitution, comme les appartenances religieuses, des remèdes à la perte du sentiment d’appartenance national. Plus elle se renforcera et plus la pacification de la société pourra progresser. Ce n’est que depuis que la souveraineté est ouvertement bafouée, contestée, que nous constatons cette remontée du problème religieux qui cache, en réalité, une forme de sentiment identitaire."J. SAPIR

      Si on ne veut pas s’étriper entre nous (vu que nous, "le peuple" sommes instrumentalisé à nous diviser...), il faut nécessairement sortir de l’UE et consorts. Le principe politique qu’est la laïcité pourra s’exercer avec plus de justice lors de dialogues interreligieux.



    • 1 vote
      berphi 29 août 18:40

      @Carmela
      Bonjour,

      Sapir nous donne surtout une réponse apporter au Conseil Constitutionnel qui a récemment rendu son verdict sur la question des arrêtés municipaux. Il soulève un très sérieux dossier d’un point de vu juridique avec la question de l’égalité homme/femme, en accord avec l’art. 6 en préambule de la Constitution qui n’a jamais été encore abordée qui peut se révélé être un très sérieuse question quant à la pratique d’un l’islam en France. Lorsque Sapir explique ;" Dès lors tout « marquage au corps » peut être perçu comme une atteinte au principe d’égalité". Il ne s’agit plus du seul burkini mais également de tout autre tenue marqueur de soumission. 


    • vote
      Carmela (---.---.210.170) 29 août 21:12

      @berphi
      "Il ne s’agit plus du seul burkini mais également de tout autre tenue marqueur de soumission."

      Oui, vous avez raison de souligner le "marquages au corps". Il y a une réelle réflexion à incarner sur le plan juridique qui est de pouvoir instituer des valeurs communes aux bonnes moeurs liées au respect de la femme en France. Mère et sensible à l’éducation de mes 2 enfants devenues jeunes femmes, situer "le féminin" en face à face avec nos partenaires masculins en ’ "égalité en droit" pose question. Comme par exemple, la consommation du prêt à porter "hors sol" l’ultra médiatisation de nouveaux concepts du genre ainsi que dans les écoles fait place au corps de la femme à agir sans retenue ou en son inverse. l’exemple des compétitions américaines de plus en plus prégnantes sur notre territoire français de gamines d’à peine 5-6 ans qui se trémoussent, hyper-sexualisée, habillée en barbie... personnellement ce spectacle soumis à du voyeurisme... me fait mal au coeur ainsi qu’à ma civilisation et pour les générations à venir. Cette affaire Burkini pourra parvenir à remettre un peu d’ordre ici-bas ? En tout cas je souhaite que des personnes de bonne conscience et libres de leur souveraineté s’emparent vivement de ce dossier. Par ce qu’il en va tout simplement de la beauté de notre monde.




    • vote
      njama njama 30 août 08:43

      @Carmela

      L’analyse de J. Sapir est certainement pertinente, l’UE détricote les souverainetés nationales, c’est un fait politique, et proposait en contrepoint d’inscrire les fameuses (ou fumeuses) "racines chrétiennes" en exergue de sa pseudo-constitution, à mon idée, comme lien fédérateur, ciment culturel ... au moins dans l’imaginaire d’une appartenance supra-national sortie de la cuisse de Charlemagne.

      L’UE s’emploie dès son Traité (article 17 du TFUE) à torpiller les laïcités en général, la France n’y échappe pas, puisque cette Directive s’impose à tous les États membres d’entretenir "un dialogue ouvert, transparent et régulier avec ces églises et organisations* " ce que ne prévoyait nullement notre culture politique depuis 1905.

      (*philosophiques, philanthropiques)

      L’UE replace donc toutes ces obédiences "religieuses" dans le champ politique, comme autant d’interlocuteurs (bien que chacun d’eux ne pourrait se prévaloir d’avoir reçu aucun mandat représentatif de leurs coreligionnaires, ou adhérents.

      Il se trouve que la question de la laïcité a été remise sur le tapis simultanément aux Traités européens qui transforme l’architecture institutionnelle des États membres. Coïncidence ? pas tout à fait je crois, le lobbying politique est intense à Bruxelles, et le Vatican, grand partenaire de cette construction depuis avait déjà installé sa délégation depuis que le pape Pie XII approuvait clairement l’idée d’un fédéralisme européen [... http://www.agoravox.fr/commentaire4176278 ]



    • vote
      pegase pegase 30 août 08:53

      @Carmela

      J.Sapir n’a jamais voulu sortir de l’UE, euro, Otan, sinon montrez moi un seul de ses discours où il parle du fameux article 50 du TFUE, celui que tout le monde raillait en cœur avant que l’Angleterre ne l’utilise smiley

       Comparez seulement son discours avec celui de Vincent Brousseau (UPR), histoire de rire, ce type est là pour noyer le poisson dans la sphère médiatique, c’est mon impression ... même si je partage nombre de ses analyses ...


    • 1 vote
      njama njama 30 août 09:18

      @pegase

      Les personnes qui pensent pouvoir changer l’UE de l’intérieur sont plus nombreuses que celles qui ne se font pas (ou plus) d’illusions. Ceci dit Sapir n’est peut-être pas dupe, mais son discours prendrait du plomb dans l’aile s’il affichait ouvertement l’idée de sortir de l’UE. il vaut mieux parfois ne pas prêter le flanc à ses adversaires... et faire avancer les idées.


    • 1 vote
      Carmela (---.---.234.57) 30 août 11:17

      Bonjour pegase, njama

      Pegase, j’ai eu l’occasion de discuter avec Vincent Brousseau lorsqu’il est passé dans ma région et je reconnais que ce dernier, anciennement bien placé à la BCE a bien cerné l’inanité de la monnaie Euro, de l’UE, de l’OTAN (et pour aller plus loin dans le temps historique ...l’ OMC). Et c’est tout à son honneur que d’avoir eu l’honnêteté intellectuelle de se positionner à la porte de sortie avec l’article 50.

      Ici, mieux comprendre l’OMC :

      https://youtu.be/3AHE56uq4MU

      Par ailleurs et par curiosité, j’ai assisté à une conférence du Général D. Tauzin de "Rebâtir la France" et dans ses propositions, nulle décision prise pour clarifier une sortie de l’UE...et puis entre nous, on a vu le retournement de veste des Podémos, Syriza..et en France, ils sont nombreux... ceux qui nous enfument avec une harmonisation possible...pas la peine de décrire les couleurs smiley Ils sont visibles à la TV et journaux mainstream.

      Comme vous dites njama, en ce qui concerne Sapir et d’autres... c’est peut-être une stratégie de communicant que de verser dans la tiédeur politique pour ne pas brandir l’a.50 alors que c’est une évidence de le faire. Cependant, on pourra noter que pour faire face aux adversaires de la scène politique actuelle et en vue de capter un maximum d’auditeurs et d’ adhérents, cette stratégie peut également émanciper l’opinion publique vers une sortie...

      Pour ce qui est de l’ esprit du "religieux" politisé ou pas, je laisse libre cours à ce qui peut faire racine chez un croyant, espérant un nivellement des consciences à plus de tolérance et respect d’autrui.


    • vote
      pegase pegase 30 août 11:50

      @njama

      Oui c’est facile , sous prétexte que ...  

      Non ça ne marche pas comme ça, on affiche clairement ses idées, ou on s’abstient, pas une seule fois je ne l’ai vu parler de cet article 50 ... Si vous comparez son discours à celui de Vincent Brousseau, c’est le jour et la nuit, pourtant Sapir est aussi un économiste, maintenant je ne l’écoute plus du tout, son discours c’est du soupoudrage de convictions qui ne nous fera guère avancer ...


    • 1 vote
      pegase pegase 30 août 11:58

      @Carmela

      Par ailleurs et par curiosité, j’ai assisté à une conférence du Général D. Tauzin de "Rebâtir la France" et dans ses propositions, nulle décision prise pour clarifier une sortie de l’UE...et puis entre nous, on a vu le retournement de veste des Podémos, Syriza..et en France, ils sont nombreux... ceux qui nous enfument avec une harmonisation possible...pas la peine de décrire les couleurs  Ils sont visibles à la TV et journaux mainstream.


      Voilà .... je n’ai rien à dire de plus, ou plutôt si, ces enfumeurs me hérissent le poil car leur job est encore plus efficace que le pire collabo de ce gouvernement ...


      Comme vous dites njama, en ce qui concerne Sapir et d’autres... c’est peut-être une stratégie de communicant que de verser dans la tiédeur politique pour ne pas brandir l’a.50 alors que c’est une évidence de le faire.


      Je n’ai pas trop suivis les débats à propos du Brexit, mais à minima il a du faire un commentaire à ce sujet, ça doit être gênant vu sa position habituelle de l’évoquer soudainement ....

      Tout le monde était gêné d’évoquer l’article 50 smiley quelle bande de faux culs ..


    • 4 votes
      Hieronymus Hieronymus 30 août 12:25

      @pegase
      êtes vous capable durant un débat de nous parler d’autre chose que de l’UPR ?

      ici la question est celle du burkini, de l’Islam surtout et d’après MaQ (quoiqu’à mon avis c’est une manoeuvre de diversion) de la laïcité

      mais c’est plus fort que vous, vous positionnez tout débat par rapport à l’UPR, Asselineau, la sortie de l’UE, etc..


    • 1 vote
      njama njama 30 août 12:33

      @pegase

      Je ne suis pas contre une petite diversion sur Sapir, mais cela nous fait sortir (non de l’UE) du sujet et de la pertinence de la citation donnée par Carmela 29 août 17:15 * qui me paraît assez bien en rapport avec le sujet de la laïcité qui ma foi avait assuré une belle cohésion sociale pendant presque un siècle.

      Cette volonté, politique surtout car elle n’émane pas de la société qui n’en demandait pas tant mais bien d’hommes politiques, ne serait-elle pas au fond une sorte de cheval de Troie européiste/mondialiste pour déliter cet esprit de nation encore culturellement fort rivé dans nos esprits, et une large entrave au libéralisme forcené ?

      * "Plus la souveraineté se délitera et plus les individus chercheront dans des appartenances de substitution, comme les appartenances religieuses, des remèdes à la perte du sentiment d’appartenance national. Plus elle se renforcera et plus la pacification de la société pourra progresser. Ce n’est que depuis que la souveraineté est ouvertement bafouée, contestée, que nous constatons cette remontée du problème religieux qui cache, en réalité, une forme de sentiment identitaire."J. SAPIR








    • vote
      njama njama 30 août 12:36

      @Hieronymus
      ici la question est celle du burkini, de l’Islam surtout et d’après MaQ (quoiqu’à mon avis c’est une manoeuvre de diversion) de la laïcité

      Pourquoi ne prenez-vous pas le sujet tel qu’il est, au lieu de l’interpréter ? ramener la question au burkini ou à l’Islam c’est réducteur


    • vote
      maQiavel maQiavel 30 août 15:34

      @berphi
      Pour plus de clarté , j’ai répondu plus bas.


    • vote
      pegase pegase 30 août 18:39

      @Hieronymus

      êtes vous capable durant un débat de nous parler d’autre chose que de l’UPR ?

      ici la question est celle du burkini, de l’Islam surtout et d’après MaQ (quoiqu’à mon avis c’est une manoeuvre de diversion) de la laïcité

      mais c’est plus fort que vous, vous positionnez tout débat par rapport à l’UPR, Asselineau, la sortie de l’UE, etc..



      La question a dérivée sur J.Sapir et son prétendu soutient à la souveraineté nationale, et la comparaison de cet économiste avec un autre économiste membre de l’UPR... RIEN DE PLUS, et le titre de ce fil est : Laïcité à la française ? ...

      Merci par avance de ne pas venir polluer le débat avec votre obsession maladive du burkini ...


    • vote
      pegase pegase 30 août 18:59

      @njama

      Plus elle se renforcera et plus la pacification de la société pourra progresser. Ce n’est que depuis que la souveraineté est ouvertement bafouée, contestée, que nous constatons cette remontée du problème religieux qui cache, en réalité, une forme de sentiment identitaire."J. SAPIR


      Vous susurrez qu’au travers de cette citation de Sapir, les islamistes progressent faute à un manque de convictions souverainistes ?  smiley

      Le gouvernement peut être souverainiste et prôner malgré tout une ouverture totale des frontières face à l’immigration, ce n’est pas une histoire de souveraineté, mais à mon sens plutôt de volonté politique ... Si vous voulez lutter contre les excès des extrémistes religieux, c’est par le vote de lois, par la volonté politique du peuple et des élus ... On a eu un exemple flagrant avec l’interdiction du port du voile dans les établissement scolaires publiques, loi promulguée en 2004 ...

      C’est écrit ici en toutes lettres :
      Loi encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_sur_les_signes_religieux_dans_les_%C3%A9coles_publiques_fran%C3%A7aises


    • 5 votes
      Hieronymus Hieronymus 30 août 22:27

      @njama
      la question est celle de l’Islam, le débat sur la laïcité est provoqué par le poids de +en+ oppressant de cette religion extra européenne sur la société française, quoiqu’à mon avis c’est une approche infondée, je m’en suis expliqué plus haut ..

      le Burkini, de pouvant paraitre anodin à l’origine, revêt en fait une importance cruciale au vu des passions qu’il déchaine, qu’on le juge comme réducteur .. soit .. mais l’Islam n’est certainement pas réducteur, au contraire c’est le fond du problème !

      par contre le sujet ici n’est pas la sortie de l’UE que je sache ?


    • vote
      Carmela (---.---.210.18) 31 août 19:06

      @pegase
      Bonjour,

      Tout le monde était gêné d’évoquer l’article 50  quelle bande de faux culs .. "

      Oui, dès qu’on évoque la grande vadrouille, la "majorité" se met à trembler derrière les prompteurs. C’est l’effet constip-nation du diktat européen smiley


    • 5 votes
      quelqu’un (---.---.229.64) 29 août 11:45

      En 1905, il y avait environ 10000 musulmans en France.


      • 2 votes
        gaijin gaijin 29 août 11:53

        @quelqu’un
        vous oubliez de compter les colonnies ...............


      • 4 votes
        quelqu’un (---.---.229.64) 29 août 11:56

        @gaijin

        Je ne suis pas colonialiste, vous pinaillez, la France métropolitaine si vous préférez.


      • 4 votes
        gaijin gaijin 29 août 12:01

        @quelqu’un
        " Je ne suis pas colonialiste, " on ne vous a pas demandé votre avis !

        la france de 1905 l’était et l’immigration d’origine musulmane a la fin de la période coloniale a bien arrangé tout le monde .......


      • 5 votes
        quelqu’un (---.---.229.64) 29 août 12:32

        @gaijin

        Ça a arrangé tout le monde ok si vous le dites, mais je n’ai pas demandé votre avis sur ce sujet là non plus...

        Ceux qui hurlent que le burkini est une atteinte à la laïcité se trompent mais ceux qui utilisent la laïcité pour défendre ce type de comportement obscurantiste se trompent autant voir plus.


      • 3 votes
        ffi 29 août 22:47

        @quelqu’un
        Ben peut-être que la laïcité était aussi un régime impérial, permettant de laisser aux populations colonisées la possibilité de pratiquer leur religion (Islam en Afrique du Nord, Bouddhisme en Indochine), afin de mieux faire accepter la domination coloniale ? Tant que ces religions avaient chacune leur zone propre, c’était sensé, les mœurs populaires ne s’entrechoquaient pas...

        Mais, une fois que l’empire s’en fut réduit à la métropole, les mœurs s’entrechoquèrent, et la laïcité ne l’évita pas, car elle ne le put pas.


      • 1 vote
        pegase pegase 29 août 12:48

        la laïcité gallicane : qui cherche aussi à lutter contre les religions, mais en les contrôlant.

        1.  

        Je pense que c’est celle ci qui est prépondérante actuellement en France (et ce n’est pas une première, le gallicanisme avec le contrôle total de l’état existait déjà au moyen âge), avec quelques soupoudrages "d’anti-religieuse" de la part du gouvernement, et "d’identitaire" de la part d’opposants nationalistes ..

        Évidemment il y a la "concordataire", mais elle n’existe que dans quelques départements ...


        • vote
          maQiavel maQiavel 30 août 15:37

          @pegase
          En tous cas , juridiquement , la laïcité en vigueur est séparatiste. 

          Après , d’un point de vue idéologique , la laïcité gallicane est aussi très répandue.


        • vote
          pegase pegase 30 août 19:05

          @maQiavel
          A mon avis, concernant la situation actuelle en France, il y a une forte volonté politique de contrôler les religions, et c’est bien dans la définition du Gallicanisme ...


        • vote
          maQiavel maQiavel 30 août 19:43

          @pegase
          Oui cette volonté existe mais nos institutions séparent la politique de la religion. 


        • 1 vote
          sarcastelle 29 août 12:57
          L’auteur a écrit : 

          Ce débat a le mérite de détricoter la pelote
          .
          Je croyais que la laine en pelote n’était pas encore tricotée. 

          • 1 vote
            maQiavel maQiavel 29 août 16:47

            @sarcastelle
            En effet, pelote de laine à défaire aurais je du écrire. smiley


          • 1 vote
            jeanpiètre jeanpiètre 29 août 18:28

            @maQiavel
            Nous n’allons pas vous faire l’affront d’une étourderie dans un article rédigé et de fond, comme on n’en faisait plus dans les parages ! bravo, mais je risuqe d’être silencieux, ce débat est trop dans l’émotif ces dernières semaines, et il se pourrait bien qu’il serve à cacher d’autres choses


          • 1 vote
            aldous aldous 29 août 13:40

            fin de UMPS , naissance du FNR : NKM, avec le FNR. Front National républicain. Propose que tout les français en Afrique et le moyen Orient retourne en France est que tous le musulman retourne en Afrique et le moyen ORIENT, fin du commerce avec le moyen orient et l’Afrique, et fin de vacances pour tout français qui désire voyager en Afrique ou pais musulman. Fin de Bolloré, Areva, tout Enterprise française en Afrique ou le moyen orient dehors, et vice verse. ???


            • 1 vote
              jeanpiètre jeanpiètre 29 août 18:32

              @aldous
              le psg est mal barré en somme


            • 4 votes
              michel-charles michel-charles 29 août 13:52

              Les religions, sont omniprésente en politique, mais les élus (en bon menteurs) bien sur vous dirons le contraire...Bizarre non ?


              • vote
                jeanpiètre jeanpiètre 29 août 19:18

                @michel-charles
                une religion est de facto un proto parti politique, elle fédère des gens dans une communauté d’idée, bien plus fort que le travailler plus pour agner plus, ou le mon ennemi , c’est la finance

                C’est même sa seule fonction, et pourquoi il faut les disqualifier , comme les autres petits partis nationaux


              • vote
                erQar erQar 29 août 21:34

                -
                Avant de commencer il faut savoir que la maçonnerie est l’instigateur de la loi de 1905 qui a définit le contour de la laïcité française. Dans le jargon utilisé dans l’article est la laïcité de combat...pffff....vraiment l’hypocrisie
                https://www.youtube.com/watch?v=9W09d-6lZs0
                -
                La vraie question est de savoir quel est le vrai but de la laïcité ?
                -
                Je laisse le blabla du vivre ensemble, cela ne m’intéresse pas.

                Donc si l’on prend un chrétien, juif, athée, raelien, musulman dans l’’espace public....êtes vous d’accord avec moi pour dire que c’est le moins disant ’en l’occurrence l’athée) qui l’emporte toujours dans l’espace public. Donc on peut dire que la laïcité est la religion des athées...cqfd
                -
                Si vous êtes d’accord avec moi, continuons :

                -

                Qu’est-ce que la religion ? Est-elle un objet public ou privé ?

                -
                La religion relie et organise les personnes entre eux....donc c’est de la politique (séparer le public et privé est une absurdité).
                -
                La vraie question est :
                lorsqu’une politique est en contradiction et opposition à la politique dominante....quel doit être le comportement du dominé lors de ses interactions face aux dominants ?
                -
                ben c’est clair, si le dominé souhaite évolué dans l’environnement du dominant....il doit :
                -soit pratiquer la taqya, ce qui revient à avoir un comportement schizophrène (la taqya en islam est possible seulement si il y a persécution ou atteinte à sa propre vie donc en cas d’ultime nécessité...ce n’est pas le cas pour les musulmans de france).
                -soit s’assimiler et rejeter sa propre nature (ce qui n’est pas saint psychologiquement)
                -soit vivre dans un environnement ou le dominant correspond à votre aspiration
                -
                Ce commentaire est pour les personnes qui n’associe pas le christ avec bush smiley


                • 2 votes
                  depasage (---.---.18.51) 30 août 00:40

                  @erQar
                  ce n’est pas toujours l’athé qui l’emporte à ce que je vois de mon coté

                  en tout cas quand on entend parler l’ancien ministre peiyon de laïcité on à vite compris que c’était un instrument anti chrétien ,d’ailleurs même dans l’espace public c’est le cas l’histoire des crèches ou du mot "fete de noel " nous le rappelle pour exemple ,dans sa bouche on a l’impression que c’est la religion des franc mac surtout.

                  on voit bien que quand il faut défendre les musulmans par exemple ,les féministe gauchisé ou les LDH nous la font à l’envers sur la laïcité,quand valls porte sa kippa aussi j’aime bien .

                  la laïcité c’est contre certains et pour d’autre.

                  un instrument au service de l’occultisme gouvernant


                • vote
                  maQiavel maQiavel 30 août 15:48

                  Bonjour erQar.

                  De deux choses l’une : 

                  -Soit la question très complexe de la laïcité t’intéresse et dans ce cas tu es prêts à faire l’effort de comprendre ses origines philosophiques et historiques.

                  -Soit cette question ne t’intéresse pas du tout et donc considère que la comprendre ne t’amènera rien et dans ce cas tu préfères te contenter de l’opinion simpliste que tu t’es construit , du genre " c’est les franc maçons " sans vouloir la remettre en question.

                  Si tu te situes dans la première configuration , tu trouvera le temps de visionner les vidéos que j’ai posté et ce sera un plaisir d’échanger nos opinions. Si tu te situes dans la seconde configuration , alors discuter est inutile car il est absurde de parler de ce qu’on ne connait pas. 

                   

                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON







Palmarès