Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Actualités > Société > Naufrage intellectuel (2)

Naufrage intellectuel (2)

Le 31 mai 2011 sur le plateau de CSOJ, sur les commentaires des suites de l’affaire DSK, les téléspectateurs ont pu assister à un véritable naufrage intellectuel dont voici un 2e extrait.

 

Je tiens à préciser que cet extrait vidéo a été censuré par Dailymotion...

 

Me Thierry Levy réagit violemment à la condamnation de la pédophilie exprimée sur le plateau de CSOJ par la cinéaste et écrivaine Cristina Comencini. Il dénonce la chape de plomb qui tombe sur la société "qui vient interdire tous les comportements un peu différents" (sic)...

Tags : Sexe

Réagissez à l'article

29 réactions à cet article

  • 30 votes
    traboule (---.---.---.50) 1er juin 2011 15:35

    Levy = élite dégénérée

  • 37 votes
    sheeldon (---.---.---.102) 1er juin 2011 15:40
    sheeldon

    heu pourquoi la télévision invite des gens comme ce monsieur .......

    qu’elle enflure .....

    un pote a dany le rouge ......

    et ce mec faisait la morale a dieudonné ptdr ....

  • 24 votes
    Erca (---.---.---.218) 1er juin 2011 15:59

    Stupéfiant. Merci de nous informer que Dailymotion a censuré cet extrait, ça en dit long...

  • 7 votes
    Giordano-Bruno (---.---.---.239) 1er juin 2011 16:50

    La télévision n’a pas pour vocation de faire entendre la voix d’intellectuels. C’est pour cela que vous n’en verrez quasiment jamais à la télé. A la base, s’asseoir devant une télé n’est pas une action débordante d’intelligence. Il me semble donc plutôt dans l’ordre des choses que les orateurs n’y déploient pas une pensée très riche.
    .
    Quelque chose pourrait tout de même rendre optimiste. Pour présenter une pensée stérile, il semble que la télé soit condamnée à présenter toujours les mêmes personnes. La bêtise et l’adhésion aux valeurs oligarchiques n’est peut-être pas si facile à trouver. Tant mieux !

    • 10 votes
      Cascabel (---.---.---.249) 1er juin 2011 17:47

      Il y a 15ans de cela Roger Holeindre parlait déjà de cette dégénérescence morale avec une grande colère :
      http://www.youtube.com/watch?v=gtDik9amDY0

    • vote
      morice (---.---.---.205) 2 juin 2011 11:00

      Cascabel : je ne pense pas que les tortionnaires d’Algérie aient des leçons de morale à donner... vous citez Holeindre, révélant vôtre penchant évident pour l’extrême droite, en plus d’être négationniste.

    • 4 votes
      Cascabel (---.---.---.249) 2 juin 2011 16:10

      @ Niceratos

      En effet, j’ ai même commenté sur votre fil mais j’ avais vu la première vidéo pas les suivantes.
      .

      @ Eric D- allias groupe morice et expert en e-réputation au service de qui paye le mieux.
      .

      En effet les tortionnaires du FLN, ceux qui n’ hésitaient pas à torturer par pur sadisme, y compris des enfants devant leurs parents, n’ ont aucune légitimité à donner des leçons de morale. Mais je ne vois vraiment pas le lien entre ces tristes sbires et le sujet de cet article ou mon intervention.
      Quant à vos remarques sur mes liens avec l’ affreuse "extrême droite" elle me font bien rire. J’ aime bien Roger Holeindre. Ca vous gêne ? Que voulez-vous que j’ y fasse ?
      Et puis vos histoires de négationnisme, je le répèterais mille fois au besoin, elles ne me font ni chaud ni froid. Chacun ses centres d’ intérêt Eric.

    • 4 votes
      Meeme (---.---.---.196) 3 juin 2011 01:18

      @Morice, Jean-Marie Le Pen n’a jamais torturé en Algérie et cessez, je vous prie de croire tout ce que la caste médiatique aussi pourrie que ce Maitre Levy ont colporté comme infamie pour disqualifier le seul parti qui se battait pour les intérêts de la France et des Français. (J’ai dis Français, pas blancs ou catholique, ok ?) De plus ce n’est pas parce qu’on estime que les chambres à gaz sont un détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale qu’on est antisémite. à moins que vous pensiez que la seconde guerre mondiale soit un détail des chambres à gaz) LES IGNOMINIES DES POLITIQUES PEDOPHILES PRONONCEES SUR LES PLATEAUX TELE N’ONT JAMAIS FAIT AUTANT DE BRUIT QUE LA PETITE PHRASE DE LE PEN, REINTERPRETEE PAR LES MERDIAS. Le cimetière de Carpentra, l’arabe jeté à la mer, idem, media mensonge, propagandes et diffamation dont il a gagné des procès en justice. Idem pour "dufour crematoire" qui était la reprise d’un jeu de mot publié à cette période-là par le canard enchainé !  Depuis des décénies nous vivons une guerre contre l’esprit, mais si une quelconque intégrité intellectuelle vous anime, prenez le temps d’écouter VRAIMENT les discours de JM LE PEN et de sa fille. Remontez dans le temps et cherchez à les prendre en défaut sur autre chose que ce que vous en avez entendu dans les media ! J’ai passé 30 ans à cracher sur ce que je pensais être le FN, jusqu’à ce que je trouve le courage de les écouter vraiment, de me taper des nuits de vidéos de leurs interventions à la radio, à des meeting, à la télé. et j’ai alors pris l’ampleur de la manière dont nous avons été conditionnés pour les rejeter d’emblée. Aussi en ayant peur de prononcer leurs noms sous peine de se faire insulter. Et c’est la que se trouve le vrai fascisme.Le fascisme intellectuel qui consiste à te dicter ce que tu es en droit de dire ou de ne pas dire, ce que tu es en droit de soutenir comme idée ou pas, ce que tu es en droit de voter si tu ne veux pas être étiqueté : facho. Le FN est un parti démocratique qui existe depuis 40 ans et qui n’a jamais enfreint les règles démocratiques. Si ce n’était pas le cas, il y a longtemps que ce parti aurait été interdit de se présenter aux élections. Alors, je t’invite à faire la part des choses et à te faire ta propre opinion en cherchant ailleurs que dans les archives à bobards des médias-menteurs.

  • 13 votes
    Cascabel (---.---.---.249) 1er juin 2011 17:55

    En 2002 les décérébrés du 21 avril descendaient dans la rue en scandant comme slogan :

    "Mieux vaut un escroc qu’ un facho !"

    La suite logique en 2012 sera sans doute :

    "Mieux vaut un pédo qu’ un facho !"
     smiley smiley smiley
    Nan, en fait ce n’est pas si drôle smiley

    • 2 votes
      Sentero (---.---.---.17) 1er juin 2011 23:28
      Sentero

      Arh !

      Nein mein Lieber, tout zela est de la fôte aux zales zioniiiiiistes !!!

      Au blaizir :))

    • 1 vote
      Sentero (---.---.---.171) 3 juin 2011 00:14
      Sentero

      Ho veï veï...

      Jon du mval lire votre réponse au fil sur leï mvanifestations en Espagne... céï vous qui y pvarléï di lé shoa alors que pirsonne n’en pvarléï apvon...

      http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/la-sauvagerie-des-policiers-30400#forum12667731

      Vous ne savéï pas ce que vous vouléï mon cher...

      Et céï pvas la peïne dé m’enbvoyer vos pvidéos sur lé juifs "nazis"... j’on fait la même chose qu’apvec lé vidéos sur lé gran mufti serrant lé main d’Adolf ou léï musulmans SS... jé léï ignore car jé deteste auton l’antisimitisme quéï l’islamophobie...

      Shoulèm aléikhem mon cher  :)))

    • vote
      Sentero (---.---.---.171) 3 juin 2011 18:53
      Sentero

      Et vous mon cher j’espere que vous arrèterez d’être obsédé par la Shoah... vous savez il y a autre chose dans la vie...

      Au fait savez-vous comment reconnaitre un antisémite ??? (je ne parle pas de vous bien sur...)
      Vous lui parlez du Darfour il vous parle de Gaza
      Vous lui parlez du Tibet il vous parle de Gaza
      Vous lui parlez de l’Iran il vous parle de Gaza
      Vous lui parlez de la RDC il vous parle de Gaza
      Vous lui parlez de la Chine il vous parle de Gaza
      Vous lui parlez de la Syrie il vous parle de Gaza etc etc...
       
      Vous avez très bien compris le principe  :)

      Allez au blaizir et gute jagd aux Zales Zioniiiiistes...

  • 8 votes
    Gaspard Delanuit (---.---.---.166) 1er juin 2011 22:26
    Qaspard Delanuit

    Je trouve les commentaires hyper-moralisants et pourtant je n’ai rien entendu dans cet extrait qui mérite cette vague d’indignation expéditive. Les deux gars que vous stigmatisez voulaient parler de la liberté d’expression concernant la sexualité, y compris la sexualité "en marge". Je n’ai pas entendu d’apologie de la pédophilie. La sexualité criminelle, comme les drogues, ne doit pas être un sujet tabou infecté par le politiquement correct. Tant pis pour les apôtre de la bien-pensance, certains d’être du côté du Bien, satisfaits de pouvoir montrer les monstres du doigts, convaincus qu’ils sont, eux les accusateurs, tout à fait "normaux". Protéger concrètement les enfants, condamner les malfaisants, oui, évidemment, qui serait contre ? Mais on y arrivera pas en faisant tomber une chape de plomb sur le sujet et en réclamant du lynchage à tout va.

    • 4 votes
      gazatouslesetages (---.---.---.214) 2 juin 2011 02:04

      je rejoins votre analyse gaspard..les propos tenus dans la vidéo , aussi forts soient-ils, ne me semblaient pas cautionner les crimes..
      j’y ai plus vu une volonté de liberté d’expression pour affronter le problème en face -cad peut-être soigner- au lieu de déclarer comme monstres (et donc non humains) - même pas ceux qui commettent des crimes- mais simplement ceux qui peuvent avoir des pensées "hors-normes"..ça ferait peut-être avancer la société d’en parler, mais à croire que non, d’après le bas-clergé contemporain, et tous ses curés postant des comm’..
       
      Quand j’écoute l’autre abruti bobo aux cheveux longs qui pense que simplement parler de la pédophilie, c’est la cautionner, les bras m’en tombent.

    • 9 votes
      noop (---.---.---.175) 2 juin 2011 08:25
      noop

      @ Gaspard Delanuit
      Votre esprit partisan (partisan de quoi d’ailleurs...) vous égare Gaspard.

      Me Lévy ne parle pas de la liberté d’expression sur ce sujet, mais de l’interdiction de "comportements un peu différents" (resic), d’ailleurs Cristina Comencini lui précise qu’elle est pour que l’on en parle, bien sur, mais par pour banaliser. Saisissez vous la nuance ?

    • 3 votes
      Gaspard Delanuit (---.---.---.137) 2 juin 2011 12:12
      Qaspard Delanuit

      Je saisis bien la nuance, Noop. Et je pense que Thierry Lévy est un peu maladroit. Il y a un malentendu dans le débat car les uns parlent de la liberté de s’exprimer sur des sujets sensibles et d’autres du passage à l’acte. 


      La sexualité des enfants, par exemple, est un sujet complètement tabou parce que le modèle imposé est que les enfants n’ont pas de sexualité. Or, les enfants ont une sexualité solitaire, imaginaire, ou entre-eux à travers des jeux. Dire, par exemple, qu’un enfant peut solliciter sexuellement un adulte (qui selon moi doit évidemment recadrer la relation et refuser l’invitation) est déjà complètement impossible en public (on passerait pour une personne voulant justifier la pédophilie, comme les sexologues évoquant la fréquence du fantasme de viol passent pour des personnes voulant justifier le viol, ce qui est absurde). 

      Ensuite, toute question concernant l’enfance doit être nuancée car le crime consistant à avoir par ruse et manipulation une relation sexuelle avec un adolescent de 14 ans n’est pas le même crime que celui consistant à sodomiser un nourrisson. Il faut donc pouvoir parler posément de tout cela et non en faire une grosse bouille maléfique. Et il ne faut pas faire peser sur tout contradicteur l’épée de Damoclès d’un soupçon de complicité avec la monstruosité, en appliquant une justice populaire fanatique prompte à monter des potences. 

      Le problème de l’être humain est qu’il aime trop pouvoir désigner facilement un méchant absolu. Or, s’il y a effectivement des actes condamnables qu’il faut interdire avec clarté, l’être humain est d’une infinie complexité. Je pense que c’est ce que voulaient indiquer l’avocat et le biologiste. Je trouve leur lynchage un peu facile. 


    • 7 votes
      noop (---.---.---.175) 2 juin 2011 12:33
      noop

      @Gaspard Delanuit

      « je pense que Thierry Lévy est un peu maladroit. »

      Un peu maladroit ? Comme c’est mignon.

      « Il y a un malentendu dans le débat car les uns parlent de la liberté de s’exprimer sur des sujets sensibles et d’autres du passage à l’acte. »
      Encore une fois vous ne voulez pas entendre. Me Thierry Levy, avocat et donc expert en discours et en mots se révolte non pas sur l’interdiction d’aborder le sujet, mais sur l’interdiction de « comportements un peu différents » et de « tolérance ». Celle là elle est vraiment énorme.

      Mais rassurez vous Me Thierry Lévy ne sera « lynché » sur aucun média et ce n’est pas mon très modeste article (à tous points de vue) qui peu avoir un impact à la hauteur de l’énormité de ce que ce monsieur déclare ce soir là devant un nombre de spectateurs bien supérieur à ceux qui auront revisionner le passage en question et bien voulu entendre ce qui est dit et non pas ce qu’ils voudraient qu’il soit dit.

    • 3 votes
      Gaspard Delanuit (---.---.---.137) 2 juin 2011 15:48
      Qaspard Delanuit

      Donc son crime est d’avoir dit "un comportement un peu différent" sans préciser avec suffisamment de clarté que l’expression ne concernait pas les viols d’enfants. Et donc vous supposez qu’il cautionne les crimes sexuels sur enfants en les banalisant avec cette formule édulcorée. Je ne crois pas que cela soit ce qu’il a voulu dire. Mais j’admets qu’il a manqué de clarté. 

    • 7 votes
      noop (---.---.---.175) 2 juin 2011 16:10
      noop

      Je crois que l’on ne rejoindra pas sur ce sujet.
      Me Thierry Lévy n’a manqué ni de clarté, ni fait preuve de maladresse. Il tient simplement une position sans ambiguité et assez inacceptable pour toutes personnes attachées à la préservation des enfants de la sexualité des adultes. Aucune "tolérance" à ce sujet de mon point de vue.

      Moi ce M. Lévy là, même si je suis très attaché à la liberté d’expression, j’aimerai bien qu’il s’applique la "jurisprudence" d’un autre Lévi et également Strauss... Monsieur Claude Levi Strauss en personne qui disait cela au micro de Bernard Pivot : 
      http://www.dailymotion.com/video/xhs4wh_levi-strauss-et-la-politique_webcam

    • 4 votes
      ffi (---.---.---.3) 2 juin 2011 21:18

      Levy s’est lancé dans son envolée lyrique, car il est contre toute forme de retour à "l’ordre moral", c’est-à-dire à des discours moraux récurrents qui condamnent certains comportements déviants.
      .
      C’est très hypocrite, car les discours récurrents qui fustigent certaines opinions existent toujours, ils sont tenus tous les jours à la télévision, sauf que l’on stigmatisent sur des critères moraux douteux.
      .
      Je ne suis pas du même avis que Levy sur ce sujet : si des discours moraux réguliers peuvent fournir une éducation morale à une population qui tend à oublier parfois toute morale, et surtout si cela permet d’éviter des faits criminels et délictueux, alors cette possibilité de tenir des discours moraux est bénéfique et elle doit être utilisée sans hésiter. Levy, lui, préfèrerait que l’on ne stigmatise jamais ces comportements déviants publiquement, et que l’état se contente de la loi... Mais mieux vaut prévenir que punir !
      .
      Evidemment, la position de Levy était intenable. De plus, il a été absolument grossier et tyrannique - on aurait cru Robespierre à la Tribune. Sa manière d’invectiver, de mettre au défit, de ne jamais écouter l’autre, dans respect ni dignité, montre que ce n’est qu’un rustre.
      .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès