• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Changer d’opinion : pourquoi est-ce si difficile ?

Changer d’opinion : pourquoi est-ce si difficile ?

Pour le dernier épisode de la saison de Vérités et conséquences (une web-série québécoise), Louis T fait un constat d'échec. La science est claire : c'est presque mission impossible de faire changer les gens d'opinion.

 

 

Tags : Société Science et techno Québec Psychologie Zététique


Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    



    • 2 votes
      La mouche du coche La mouche du coche 23 mai 17:56

      Moi je ne trouve pas que cela soit si difficile. Il faut juste y mettre le temps. Cela fait des années que j’explique sur ce site que l’évolutionnisme ne fonctionne pas et je constate que les gens ont fini par changer d’opinion sur ce sujet. Cela prouve bien que cela marche. smiley


    • 2 votes
      yoananda yoananda 23 mai 17:58

      @La mouche du coche
      ha bon ? qui sont les gogos qui se sont fait avoir ?


    • 1 vote
      guepe guepe 23 mai 18:03

      @maQiavel

      Mouais,en ce qui me concerne , je suis pas convaincu. Déjà, les opinions politiques et religieuses, comme ils le disent, fondent l’identité d’une personne. Et on ne change pas d’avis par l’utilisation de 4 ou 5 arguments provocants. Ce sont des choses auquel les gens ont déjà réfléchis, qui ont déjà lu ou écouté à ce sujet. Contrairement à des choses triviales, comme "Thomas Edison a t-il inventé l’ampoule ? " . Donc pas étonnant, que les gens n’ont globalement pas changé d’avis.

      Et encore heureux qu’on ne change pas si facilement d’avis.

      Leur conclusion est d’une banalité affligeante."Nous pensons que les croyances politiques sont liées à l’identité" Non sérieusement ? Ne me dites pas que l’eau mouille quand meme....

      Pas besoin d’une étude scientifiques pour cela.


    • 3 votes
      guepe guepe 23 mai 18:05

      @La mouche du coche

      A part toi meme, tu n’as convaincu personne. Tu es meme la démonstration la plus éclatante de cette étude.


    • vote
      maQiavel maQiavel 23 mai 18:34

      @guepe
      D’accord avec toi , pas besoin d’une étude "scientifique" pour cette conclusion. Mais pas besoin pour toi. Car c’est une forme qui permet à certains de comprendre ce genre de trivialité. 


    • 1 vote
      wendigo wendigo 23 mai 18:45

      @La mouche du coche

       Ha bon, c’est avec le type d’arguments que vous nous exhibez sur ago que vous avez réussi ce miracle. Attention, les protozoaires ne sont pas considérés comme "des gens" !
      Non allons restez sérieux ou ouvrez les yeux, vous êtes tombé sur des âmes charitables qui ont voulu vous faire plaisir.


    • vote
      CoolDude 24 mai 13:02

      @guepe

      Leur conclusion est d’une banalité affligeante."Nous pensons que les croyances politiques sont liées à l’identité" Non sérieusement ? Ne me dites pas que l’eau mouille quand même...

      Ben... Ils ne vont quand même pas dire qu’ils ont expérimentés un protocole de changement de la perception de l"identité" d’individus test pour prouver que cela change l’opinion politique !

      Il y a un problème éthique et moral...

      Alors qu’en vérité, on fait tous cela plus ou moins tous les jours.

      PS :

      Une théorie personnelle sur le sujet :

      J’imagine qu’il est plus facile de créer de nouvelles connexions neuronales que d’en supprimer... En clair, il est plus facile de créer de nouveau souvenir/opinion que dans supprimer et vu que tout l’ensemble doit être cohérent et que tout ce travail consomme de l’énergie, il y a une primauté dans l’opinion. Ça reste à prouver bien sûr...

      => Il est plus simple de formater le cerveau d’un enfant que d’un adulte. C’est pour ça qu’il faut être vigilant quand à l’éducation des enfants.

      => Pour changer d’opinion, il faut désapprendre... Et pour désapprendre, il faut oublier... Ce qui est long, très long, voir impossible dans certains cas.


    • vote
      sarcastelle 24 mai 23:13

      @guepe

      .

      Edison n’a pas inventé le principe de l’ampoule à incandescence ni tenté de fabriquer la première, mais mis au point le filament qui enfin ne claquait pas.

      .

      Si vous voulez un exemple de fait trivial qui n’en est pas moins rejeté par ceux qui n’en veulent pas, je citerai l’exemple de la dépénalisation de l’homosexualité entre majeurs en France. Elle date de la Révolution mais pour un socialiste elle date de Mitterrand et il n’en démordra pas. 


    • 2 votes
      yoananda yoananda 23 mai 17:56

      Oui et non.
      Disons que c’est très facile quand on sait comment faire et qu’on en a les moyens.
      Disons que ça ne se fait pas "n’importe comment".
      Disons que l’opinion change parfois d’elle même. Il est difficile de "forcer" quelqu’un à changer d’opinion dans un sens pré-établi, mais si ce changement suit sont cours "naturel" c’est différent. Il est quasi-impossible de le faire via des arguments et la raison.
       
      Mais ce n’est pas si "difficile" en vrai. C’est juste (le plus souvent) : IN-U-TILE !
      Et le cerveau est une feignasse.

      PS : Je n’ai pas écouté la vidéo, je présume qu’elle ne va rien m’apprendre. J’ai ai déjà écouté des tonnes sur ces sujets.


      • 1 vote
        Zatara Zatara 23 mai 23:24

        @yoananda
        Et le cerveau est une feignasse.

        Non, il est économe.... mais en tuant la curiosité, on en rajoute une couche supplémentaire qui pour le coup est bien de la feignasserie


      • 2 votes
        Ozi Ozi 23 mai 19:53

        Ce n’est pas tant de changer d’opinion qui est compliqué, c’est que l’on nous force à changer d’opinion, c’est cette ingérence extérieure sur nos certitudes et nos croyances qui nous caractérise à un instant "T" qui nous pose problème..

        Tout comme il est possible assez facilement de s’auto discipliner, par contre beaucoup moins d’être discipliné par autrui..

        Un exemple trivial : Lorsque j’argumentais il y a quelques mois, avec un certain brio smiley , que le FN était le meilleur allié du système, son épouvantail magique attitré, je n’étais pas audible auprès des militants FN, et aujourd’hui ils en ont fait eux-même l’expérience, certains l’on donc naturellement et facilement assimilés, et du coup je n’ai même plus besoin d’en parler...

         smiley


        • 2 votes
          psychorigide psychorigide 23 mai 20:08

          Le cerveau à bon dos !
          Ma femme ne peut changer d’opinion car elle est tout simplement conne !


          • 2 votes
            vesjem vesjem 23 mai 22:43

            notre ego est un facteur sclérosant de l’imagination, celle qui permet de se poser des questions puis de se remettre en question ...éventuellement


            • 3 votes
              vesjem vesjem 23 mai 22:47

              à écouter également : "la matrice médiatique" (adrien abauzit) , qui nous raconte l’abrutissement médiatique d’un individu, à force de répétitions d’un même message (y compris écouté distraitement, voire même entendu sans être écouté)


              • 1 vote
                Zatara Zatara 23 mai 23:18

                mouais....

                au delà de l’aspect "scientifique", une remarque cependant : encore la déresponsabilisation en toile de fond... une de plus...

                quelqu’un a pensé à poster une vidéo sur "je ne réfléchis jamais parce que c’est fatiguant de se poser des questions, et encore plus de chercher des réponses, d’autant plus que je n’en aurai peut être jamais alors je préfère regarder TPMP" ?


                • vote
                  pegase pegase 24 mai 02:11

                  Finalement j’ai changé d’avis, je vais aller voir un autre sujet ....


                  • vote
                    joelim joelim 24 mai 12:27

                    Pas convaincu.


                    • vote
                      Giordano-Bruno 24 mai 13:31

                      Une fois convaincu qu’il est difficile de faire changer autrui d’opinion se pose la question suivante : que devons-nous faire face à quelqu’un qui veut nous convaincre ? Si l’on considère que ni lui ni nous-mêmes ne pouvons changer n’est-il pas préférable de lui dire tout de suite que cette discussion est une impasse et lui proposer de parler d’autre chose ? Oui, mais alors que faire s’il n’est pas d’accord ? ...


                      • vote
                        sls0 sls0 24 mai 14:44

                        Ne pas s’attacher, un des principes zen pour mettre entre autre son égo au repos. Les opinions disparaissent, on voit le monde tel qu’il es. Il n’est pas nécessaire de convaincre un interlocuteur sur agoravox, c’est une tâche presque impossible sur un forum, on laisse assez d’éléments factuels pour les autres lecteurs pour qu’il ne tombent pas à leur tour dans le piège des biais cognitifs. On a beau y faire attention, c’est piégeux les biais cognitifs, tout les mois je m’impose une visite du site lesbiaiscognitifs.com ça fait pas de mal cet entretien mensuel. Dans les commentaires il y a quelques exemples de biais cognitifs assez flagrants. Mon commentaire en est peut être un aussi, sait on jamais. Bonne journée.


                        • 1 vote
                          Qamarad Qamarad 24 mai 17:26

                          Moi, je voulais me convaincre que l’on pouvait être crédible scientifiquement avec un accent québécois bien prononcé.

                          Bah, ça a foiré. Du coup, j’ai pas changé d’avis smiley



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zodiac

Zodiac
Voir ses articles







Palmarès