Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Il n’y a aucune pénurie d’énergie

Il n’y a aucune pénurie d’énergie

Administrateur dans différentes sociétés de finance ou de high-tech et élu local en Suisse où il réside, Jean-Christophe, physicien, est un fervent défenseur de ce qui pourrait être une révolution énergétique : l'énergie nucléaire issue du Thorium. Conscient des enjeux technologiques et économiques, il s'engage pour que tous les acteurs du secteur disposent d'une information complète pour un véritable débat sur le nucléaire. Il est également membre fondateur de l'international Thorium Energy Committee dont le siège est à Genève.

 

 

 

Filmé à TEDxParis le 28 novembre 2013 à la Gaîté Lyrique. Plus d'interventions sur http://tedxparis.com/

 

Tags : Développement Durable Paris Energie Nucléaire Prospective et futur Intelligence économique Energies renouvelables



Réagissez à l'article

19 réactions à cet article


  • 3 votes
    NEPNI NEPNI 19 août 19:50

    Merci pour ce partage, je ne connaissais pas, ça a l’air prometteur si les lobbys ne viennent pas foutre leurs merdes habituelles.


    • 1 vote
      sls0 sls0 19 août 23:43

      Le CERN planche dessus ensuite ils passent le bébé au CEA, sur la chaine CEA science il y a une vidéo sur le sujet, il y a des projections, c’est après 2030 mais c’est dans le tuyau.


      • 1 vote
        christophe nicolas christophe nicolas 20 août 16:52

        @sls0

        CEA comme "Certifié Energie Ancestrale", c’est cela ?


      • vote
        Roberton 20 août 02:54

        N’importe quelle technologie aura toujours besoin de ressources minérales et d’énergie pour être fabriquée, transportée, installée e maintenue durant au moins 50 ans pour les énergies nucléaires, sans pétrole dans quelques décennies, j’aimerai savoir par quel miracle, l’énergie du thorium pourrai fonctionner durant des siècles. Le ciment, l’acier, les isolants, les lubrifiants tomberaient-ils du ciel ? 


        • vote
          Heptistika Heptistika 20 août 03:13

          Nouveau compte qui s’inscrit à passé 2h du mat’ pour déblatérer sophismes et autres fallacieux arguments de type "pente savonneuse" sur un sujet pourtant positif à tout point de vue...

          .

          ... Ça sent fort le Troll...

          .

          N’auriez-vous point interverti le "R" et le "T" de votre pseudo à dessein de dissimuler la véritable nature de votre intervention ? Heureusement que je suis incollable en anagrammes !

           smiley


        • vote
          Roberton 20 août 19:49

          @Heptistika

          Je sens que vous avez oublié les lois de la physique comme celle de la conservation de l’énergie ? et Lavoisier : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

          Regardez autour de vous, tout ce que nous utilisons ne sont que des matières premières transformées grâce à l’énergie, pas de transformation sans énergie et pas d’énergie sans transformation. Le pétrole conventionnel décline à 5 % l’an, nous devrons trouver et produire l’équivalent de 55 millions de barils en 2035 (entrevue Christophe de Marjorie 12/02/2013 sur BFMTV). Dans l´agriculture, le pétrole et le gaz servent à fabriquer les engrais, 180 millions de tonnes de fertilisants (N-P-K)) et les phytosanitaires indispensables à l’agriculture moderne. Sans eux, les rendements s’effondrent. Dans les 20 ans nous passerons le pic de production de phosphore qui n’a aucun remplaçant. Nous utilisons aussi du diesel (100 à 150 litres pour ha/an pour planter, traiter et récolter) pour la mécanisation, oubliez le tracteur électrique. Dire que nous voulons un monde durable, c’est possible avec 1 ou 2 milliards d’habitants, mais ce sera le retour en 1800 avant la révolution industrielle. 1 camion sur 2 transportent des aliments, chaîne du froid etc....

          Moins de pétrole, moins de transport, déclin de la société, même avec le thorium, souvenez vous des conséquences de la dernière grève devant les raffineries.

          « Celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »Kenneth Boulding (1910-1993), président de l’American Economic Association.

          2 vidéos pour comprendre.

          https://www.youtube.com/watch?v=o7805tvS9hc

          https://www.youtube.com/watch?v=mqhC6uI8TUY

          Roberton un Ingénieur retraité spécialistes des énergies


        • vote
          Roberton 20 août 19:57

          @Heptistika

          Une étude sur la déplétion du pétrole :

          http://rsta.royalsocietypublishing.org/content/372/2006/20120448



        • 1 vote
          pegase pegase 20 août 22:38

          @Heptistika
          ... Ça sent fort le Troll...

          Il semble bien au courant des choses votre troll smiley

          au sois disant troll (j’ai pas votre pseudo sous les yeux dans la fenêtre réponse) , il y a aussi les huiles végétales dont le rendement à la production est au moins 5 X supérieur au gas oil .. 1 pour 1 contre 1 pour 5,5 litres pour l’HVB (huile végétale brut), sans compter que le rendement en moteur conçu pour ça est lui aussi supérieur au gas oil grâce à un point éclair plus haut, donc compression plus élevée possible, augmentant le rendement du moteur.... et ça ne pollue pas, le CO2 rejeté fait partie du cycle de vie de la plante ...


        • vote
          Roberton 21 août 01:08

          @pegase

          Question cruciale, quelle est la taxe de rendement énergétique (TRE ou EROI) d´une telle opération, le rapport entre l´énergie produite et l´énergie investie ? Comme les agrocarburants avec le maïs entre 1,3 et 0,7, le pétrole est aujourd’hui à 15, mais les sables Bitumineux et schistes vont de 1 à 6 ? Sachant que notre société a besoin d´un rapport de plus de 10, c´est à dire le surplus d´énergie pour nous offrir tous les avantages sociaux que nous avons comme l´éducation, la santé, la sécurité, la justice, les infrastructures, les transports, les retraites, les 35 heures etc..., gros consommateurs d´énergie. 


        • vote
          Heptistika Heptistika 21 août 02:31

          @pegase

          .

          "Il semble bien au courant des choses votre troll "

          .

          - Vous vous laissez impressionner par quelques chiffres brandis devant vos yeux, essayez de lire entre les lignes. La vidéo parle d’une technologie révolutionnaire susceptible de donner à l’humanité de longues années devant elle afin de trouver d’autres solutions à d’autres problèmes. avec les progrès de la technique et de la science, qui sait où on en sera dans 10, 20 ou 50 ans. Robetron critique sans bonne raison et sans proposer une quelconque alternative. Croyez-vous sincèrement qu’il vaut mieux ne rien faire plutôt que de tenter des choses qui de toute évidence s’avèrent bien mieux que ce que nous avons actuellement ( du moins sur le papier ) ?

          .

          Comme si ce monsieur m’apprenait quoique ce soit que je ne savais pas déjà depuis des lustres...


        • vote
          pegase pegase 21 août 09:29

          @Roberton

          Question cruciale, quelle est la taxe de rendement énergétique (TRE ou EROI) d´une telle opération, le rapport entre l´énergie produite et l´énergie investie ?


          Je viens de le dire, le rendement énergie nécessaire / énergie restituée est de 1 pour 5,5 en ce qui concerne le colza, ce sont des données de l’ADEME .. Il n’y a pas plus performant que ce procédé, pas la peine de vous fatiguer à chercher ...

          Le gas oil est à environ 1 pour 1 .. CAD que quand vous consommez 1 litre de gas oil, vous consommez en réalité 2 litres d’équivalent pétrole ... Le litre supplémentaire est celui nécessaire pour sa transformation , son extraction, son transport ..etc .. 

          Vous trouverez des infos complémentaires sur le site Oliomobile.org , site dédié aux huiles végétales brut carburant ....


        • vote
          Roberton 21 août 18:20

          @Heptistika

          La loi de la conservation de l’énergie exige que nous ne pouvons pas créer ou détruire de l’énergie. Il faut se rappeler le chimiste Lavoisier «  rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme". L’homme ne peut que transformer, il ne crée pas un atome, du minerai ou de l’énergie. Nous ne pouvons que transformer en énergie utile les énergies primaires qui sont présente sur notre planète ((énergie géothermique, l’énergie nucléaire, l’océan (marée, courants et vagues), le soleil (lumière, chaleur ) et associée à l’atmosphère (vent, pluie), la biomasse ancienne (fossiles – charbon, pétrole et gaz), récente (notre nourriture et des animaux que nous consommons, bois)) l’hydrogène et l’électricité (ne sont pas natives et proviennent de transformations chimiques, mécaniques et/ou de chaleur). Pas de "nouvelles" énergies. L’énergie caractérise le changement d’état d’un système, alors elle est l’unité de compte de la modification de notre environnement. Sans changement rien ne se passe !!!!


        • vote
          Roberton 21 août 18:22

          @Heptistika

          Aujourd’hui, vous avez besoin de plus en plus de métaux et d’énergie pour extraire la même quantité de combustibles fossiles et de plus en plus d’énergie et métaux pour extraire les minéraux avec la diminution de la concentration. 4 % de l’acier est utilisé dans l’industrie du pétrole et de 4 % de l’énergie dans la transformation du ciment (3,5 milliards de tonnes). J’ai travaillé 40 ans sur les équipements de navigation aérienne au Brésil et quelque fois sur des platformes de pétrole pré-sal (300kms des côtes), imaginez mes conversations avec les géologues, responsables de production !!!

        • 1 vote
          Heptistika Heptistika 20 août 02:56

          Si tout cela est vrai ce serait en effet succeptible d’ouvrir des horizons assez fantastiques.


          Maintenant, sachant que le systéme capitaliste ne dégage de "valeur" que dans la raréfaction, le plus souvent induite à dessein (obsolescence programmée, assassins financier, usure, guerres perpetuelles, etc..), les possédants vont-t’ils se laisser faire et risquer de perdre un certain monopole et contrôle sur l’énergie ?

          • vote
            gaijin gaijin 20 août 07:36

            youpi !
            mais maintenant qu’on sait qu’on nous a mentit dans les grandes largeurs sur le nucléaire depuis toujours ( énergie sure et pas chère ....) va t’on croire ce qu’on nous raconte ?


            • vote
              Carmela (---.---.138.114) 20 août 09:39

              @gaijin

              Bonjour,

              mais maintenant qu’on sait qu’on nous a mentit dans les grandes largeurs sur le nucléaire depuis toujours ( énergie sure et pas chère ....) va t’on croire ce qu’on nous raconte ?

              http://www.criirad.org/objets-radioactifs/16-29manchon-th232.pdf


              Quand on sait que l’énergie nucléaire offre des "opportunités business" dans la revente d’objets de consommation superflus, nous sommes en droit de nous interroger sur le maintien de l’existence des centrales nucléaires (même enrichies de l’élément thorium...) Nos modes de vie futurs mériteront t-ils cette mise en lumière ? smiley


            • 2 votes
              christophe nicolas christophe nicolas 20 août 16:45

              Si c’est du même Steven Wienberg qui a participé au comité JASON qui a conseillé le gouvernement lors de la guerre du Viêt Nam, c’est forcément écologique. L’agent orange s’est mis au vert ? En plus, ses théories font des contresens particulièrement graves.


              J’ai examiné tous ces systèmes, ils sont tous plus dangereux les uns que autres, la pression n’est pas le seul paramètre, c’est le débit qui est problématique et avec la matière radioactive dans le primaire, la réactivité peut devenir problématique. En isotropie des interactions, c’est très joli sur le papier, en anisotropie des interactions, c’est à chaque fois un véritable cauchemar pour toutes les solutions imaginées dans la IV génération. La raison est assez simple, pour extraire la chaleur, il faut du débit et lorsqu’il est trop important l’énergie libérée peut brusquement augmenter tandis que les propriétés mécaniques des matériaux chutent alors c’est la catastrophe.

              En fusion froide, vous puisez beaucoup moins d’énergie mais vous l’extrayez infiniment mieux par réfrigération magnétique, l’emballement est impossible car l’appareil casserait tandis qu’il travaille déjà à son plein potentiel. Le plein potentiel d’une centrale nucléaire actuelle, c’est Tchernobyl et je vous rappelle que les explications données à ce jour sont du pipo, il suffit de lire le rapport de Georges Lochak.

              Prenez le thorium, si cela commence à chauffer dans le primaire, vous pouvez augmenter le débit pour augmenter le transfert thermique mais cela augmentera la température et ainsi de suite or en anisotropie vous aurez votre masse critique assez rapidement puisqu’elle est bien plus faible qu’en isotropie et vous ne pourrez plus refroidir le cœur, vous l’aurez dans le baba si j’ose dire, et c’est pareil pour le faisceau de Carlo Rubbia d’ailleurs "Rubia" veut dire blond en Espagnol et ce séducteur ne sait plus quoi inventer pour frimer devant miss atom.

              Vous pouvez vous creuser les méninges, c’est sans issue de secours parce que vous augmentez nécessairement la densité d’énergie pour consommer les déchets actuels, ceci dit vous pourrez un jour les désactiver par fusion froide.



              • 2 votes
                christophe nicolas christophe nicolas 20 août 17:06

                Je vous le répète, le CEA est totalement dans l’impasse mais comme ils se sont fichus de moi, j’ai plaisir à les voir dans cette situation. S’ils veulent faire sombrer la France dans le déclin, ils s’y prennent parfaitement bien, s’ils arrivent à leurs fins, vous serez à peu près tranquille en Bretagne en ce qui concerne les retombées radioactives. 


                • vote
                  Christian48 21 août 06:47

                  Avec les capacités actuelles de développements je m’étonne un peu du temps de réalisation de la dite centrale au thorium. Il y aurait-il tout de même des embuches ?
                  On se demande aussi, vu que ça à l’air très prometteur, pourquoi on investit autant dans la fusion nucléaire qui n’aboutira probablement jamais.

                  

                  Ajouter une réaction


                    Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



                  FAIRE UN DON

                  :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

                  (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

                  Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

                  Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

                  Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

                  Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès