Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

BA

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 207 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires



  • 1 vote
    BA 2 juillet 07:04

    Une construction supranationale, ça finit toujours par la dislocation.


    Je veux citer quelques exemples de construction supranationale, rien qu’en Europe :


    1. l’Empire romain

    2. l’Empire carolingien

    3. l’Empire Plantagenêt

    4. le Saint-Empire Romain Germanique

    5. le IIe Reich

    6. le IIIe Reich

    7. l’Empire napoléonien

    8. l’Autriche-Hongrie

    9. l’URSS

    10. la Tchécoslovaquie

    11. la Yougoslavie.

    À chaque fois, toutes ces constructions supranationales ont fini par se disloquer.


    De la même façon, l’Union européenne va finir par se disloquer.


    Comme d’hab.


    Toujours aussi pathétiques, les bisounours européistes paniquent, s’agitent, courent dans tous les sens, prennent l’avion, multiplient les réunions en Europe, accumulent les rencontres internationales, font des « réunions de la dernière chance » entre dirigeants européens afin, disent-ils, d’éviter « la dislocation de l’Europe ».


    Mais ça ne sert à rien.


    Les bisounours européistes n’ont toujours pas compris que l’Union européenne, DEPUIS SA NAISSANCE, était condamnée à se disloquer.


    Les bisounours européistes n’ont toujours pas compris que la machine infernale est lancée.


    Leurs efforts désespérés n’empêcheront pas l’Union européenne de se disloquer.


    François Hollande : «  L’immobilisme serait la dislocation de l’Europe »


    http://actu.orange.fr/politique/francois-hollande-l-immobilisme-serait-la-dislocation-de-l-europe-lesechos-CNT000000qDFjc.html





  • 1 vote
    BA 22 juin 19:55

    Mercredi 22 juin 2016, vers 19 heures 26 :


    A la veille du référendum, deux sondages donnent le Brexit en tête.


    Alors que les Britanniques sont appelés à voter pour ou contre la sortie de l’Union européenne, deux sondages donnent le camp du non à l’UE en tête.


    Deux nouveaux sondages donnaient mercredi le camp d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne légèrement en tête des intentions de vote, à la veille du référendum historique sur cette question.


    Selon Opinium, qui a interrogé 3.011 Britanniques sur internet, 45% étaient pour une sortie, 44% pour un maintien dans l’UE, mais 9% étaient toujours indécis et 2% préféraient ne pas se prononcer.


    Selon TNS, qui a sondé 2.320 personnes, 43% étaient pour une sortie de l’UE, 41% étaient pour rester, et 16% étaient encore indécis.


    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/a-la-veille-du-referendum-deux-sondages-donnent-le-brexit-en-tete_1805175.html



  • 1 vote
    BA 22 juin 19:54

    Mercredi 22 juin 2016, vers 19 heures 26 :


    A la veille du référendum, deux sondages donnent le Brexit en tête.


    Alors que les Britanniques sont appelés à voter pour ou contre la sortie de l’Union européenne, deux sondages donnent le camp du non à l’UE en tête.


    Deux nouveaux sondages donnaient mercredi le camp d’une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne légèrement en tête des intentions de vote, à la veille du référendum historique sur cette question.


    Selon Opinium, qui a interrogé 3.011 Britanniques sur internet, 45% étaient pour une sortie, 44% pour un maintien dans l’UE, mais 9% étaient toujours indécis et 2% préféraient ne pas se prononcer.


    Selon TNS, qui a sondé 2.320 personnes, 43% étaient pour une sortie de l’UE, 41% étaient pour rester, et 16% étaient encore indécis.


    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/a-la-veille-du-referendum-deux-sondages-donnent-le-brexit-en-tete_1805175.html



  • 2 votes
    BA 14 juin 09:49

    Mardi 14 juin 2016 :


    Coup de tonnerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit !


    Le quotidien populaire britannique The Sun a appelé ses lecteurs à se prononcer en faveur d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, lors du référendum du 23 juin, en une de son journal aux couleurs de l’Union Jack.


    "BeLEAVE in Britain", peut-on lire en toutes lettres dans l’édition de mardi 14 juin du journal. Un jeu de mots qui phonétiquement signifie "croire en la Grande-Bretagne" mais qui contient le terme "sortie" de la Grande-Bretagne.


    "Nous sommes sur le point de prendre la plus grande décision politique de nos vies. Le Sun exhorte aujourd’hui tout le monde à voter pour la SORTIE", écrit le journal.


    Selon une nouvelle enquête d’opinion ICM publiée lundi après-midi par l’édition en ligne du quotidien The Guardian, le camp du Brexit est en tête de six points sur le "Remain" (rester), avec 53% des intentions de vote.


    Déjà deux sondages publiés au cours du week-end ont donné le "out" en tête, tandis que désormais la moyenne des six derniers sondages calculée par le site WhatUKThinks le donnent également gagnant avec 52% des intentions de vote contre 48% pour le "in".


    Dans son éditorial, le Sun soutient qu’une "sortie permettra de réaffirmer notre souveraineté, embrassant un avenir en tant que puissante nation autonome enviée de tous".


    L’avenir de la Grande-Bretagne serait "bien plus sombre" au sein de l’UE et serait absorbé par "l’expansion sans relâche de l’Etat fédéral allemand", poursuit le journal.


    "Notre pays a une histoire glorieuse. C’est notre chance de rendre la Grande-Bretagne encore meilleure, de reprendre notre démocratie, de préserver les valeurs et la culture dont nous sommes fiers à juste titre", a-t-il encore commenté.


    "Nous devons nous libérer de la dictature de Bruxelles", qualifiant l’UE de "plus en plus cupide, dépensière et harcelante".


  • 4 votes
    BA 13 mai 09:49

    Les Etats-Unis, un modèle à suivre.


    Les Etats-Unis, un modèle pour tous les pays de la planète.


    Les Etats-Unis nous montrent ce que sera le XXIe siècle.


    Le XXIe siècle verra le retour des esclaves, qui resteront debout dans leurs usines pendant des heures, qui pisseront et qui chieront dans leurs couche-culottes.


    Vendredi 13 mai 2016 :


    Etats-Unis : privés de pause-toilettes, des employés portent des couches.


    Les employés du secteur volailler aux Etats-Unis travaillent dans un tel climat de peur qu’ils n’osent pas demander de pause pour aller aux toilettes et portent des couches au travail, affirme l’ONG britannique Oxfam dans une étude.

    D’après ce rapport publié mardi 10 mai, « la grande majorité » des 250.000 ouvriers du secteur avicole américain « dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates », en « claire violation des lois américaines de sécurité au travail ». 


    Ils « luttent pour s’adapter à ce déni d’un besoin humain de base. Ils urinent et défèquent debout face à la ligne d’assemblage, portent des couches au travail, réduisent leurs prises de liquides et fluides à des niveaux dangereux » et risquent « de graves problèmes de santé », martèle l’étude.


    Les chefs de ligne refusent aux ouvriers ces pauses « parce qu’ils sont sous pression pour maintenir la vitesse de production », fait valoir Oxfam. « Le secteur volailler affiche aujourd’hui des bénéfices records » tandis que « les ouvriers gagnent de faibles salaires, souffrent de taux élevés de blessures et maladies, évoluent dans des conditions difficiles » et « un climat de peur », dénonce l’étude.


    http://www.leparisien.fr/economie/etats-unis-prives-de-pause-toilettes-des-employes-portent-des-couches-13-05-2016-5791913.php



Les thèmes de l'auteur






Palmarès