Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Flynt

Flynt

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 07/05/2012
  • Modérateur depuis le 07/06/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 18 358 575
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0












Derniers commentaires


  • vote
    Par Flynt (---.---.---.167) 28 novembre 2012 13:44
    Flynt

    @Gontran : "J’ai pas lu Joseph Campbell ("Les démocraties considère que la loi de la majorité est valable non seulement sur le plan politique mais sur le plan intellectuel. Or, su ce dernier plan, bien sûr, la majorité a toujours tort.") mais ça commence mal, parce que je trouve que la phrase que vous citez est une ineptie. Doublement : ce sont souvent des minorités puissantes qui propage des idéologies parmi la majorité, et rien ne démontre que la majorité a toujours tort sur un plan intellectuel, bien au contraire."
    Comment peut-on distinguer les cas où ce sont les minorités puissantes qui propagent les idéologies parmi la majorité et les cas où c’est la majorité elle-même qui établit un raisonnement sur le plan intellectuel ? Et surtout la majorité est-elle capable d’elle même d’établir un raisonnement sur le plan intellectuel, un raisonnement où l’on peut dire qu’elle a tort ou raison ?
    Je crois que c’est à niveau qu’on touche les limites de la démocratie. Des limites qu’on perçoit de plus en plus, des limites qu’on tentait de relativiser en encadrant les trois principaux pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire. Or aujourd’hui le principal pouvoir qui régit le plan intellectuel, le pouvoir donc médiatique, est complètement hors du champ de contrôle du peuple.
    Sans ce pouvoir entre ses mains, la majorité n’a pas les yeux pour juger à raison.
    A mon avis, la véritable démocratie est un vœux pieux à l’échelle d’une nation, c’est un concept qui doit se cantonner à l’échelle locale, se limiter à notre champ de vision et pas plus. 

  • 20 votes
    Par Flynt (---.---.---.167) 28 novembre 2012 12:17
    Flynt

    Je comprends tellement la souffrance de Gérard, moi aussi je fais partie de ces gens qui morflent, de ces qui gens qui bossent mais qui sont pauvres au regard des critères d’aujourd’hui, de ces gens qui n’ont aucune subvention pour faire des films de merde, de ces gens dont on en a rien à foutre sur toutes les télés même si on a toutes les cartes politiques dans sa poche que se soit en France ou en Suisse, de ces gens qui souffrent lorsqu’ils voient des petits branleurs sans talent qui se pavanent sur les plateaux télés en affichant leurs vies de rêves, de ces gens qui ouvrent les yeux car ils se rendent compte qu’aucun parti ou personnage politique n’est réellement dangereux pour le système en place, de ces gens qui se sont fait lobotomiser et sont devenus esclaves d’un système et d’une réalité qui les dégoutent... 

  • 2 votes
    Par Flynt (---.---.---.167) 22 novembre 2012 22:17
    Flynt

    C’est à cause de leur avidité qu’ils s’écrouleront.
    http://www.reopen911.info/11-septem...

  • 6 votes
    Par Flynt (---.---.---.186) 20 novembre 2012 19:14
    Flynt

    @Mr Kout
    "la définition simple est lutte armée entre état.

    Dans le cas d’une asymétrie des forces en présence très prononcé on n’utilise le terme "guerre asymétrique".
    le mot guerre renforce la notion "d’état palestinien" qui n’est pas reconnu par beaucoup."

    Mais l’état palestinien n’existe pas MrKout, comment peut-on reconnaître quelque chose qui n’existe pas (hormis via les lois mémorielles, j’en conviens). Cet état n’existe nul part, un état existe de par ses pouvoir régaliens et ses frontières... où sont ceux de la Palestine ? Les seules reconnaissances de la Palestine, c’est des trucs à la pisse de chat genre Unesco ou une équipe sur Fifa 13... Il n’y a pas d’Etat palestinien et jamais il n’y en aura vu les pouvoirs en place.