• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

maQiavel

maQiavel


Noam Chomsky 
 "Si l’on ne croit pas à la liberté d’expression pour les gens qu’on méprise, on n’y croit pas du tout."
Rosa Luxembourg
« La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. »
 
Takayuki yamaguchi
« La voie du guerrier est celle de l’acharnement.
Ces mots tirés du « Hagakure », nous indiquent que le principe fondateur du bushido consiste à se jeter à corps perdu dans le combat, avec rage et détermination. Un homme qui aurait complètement fait sien cet aphorisme peut ainsi, même seul, en vaincre dix autres.
« Succomber à cette seule logique revient à être dépassé par le bushido. Le Samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu’ à la mort ».
Si l’on suit la seule logique, dans un combat ordinaire, se trouve face à un adversaire plus fort que soit signifie automatiquement la défaite. Pourtant le Hagakure nous indique ici le fait suivant : ceux qui pensent suivant cette logique passent à coté de l’essence du combat.
Si l’on cherche à peser le pour et le contre d’un combat avant même de le commencer, et que cela nous mène à y procéder sans conviction, c’est que l’on n’est pas un combattant, mais un pleutre.
Dans la pratique, les situations où l’on a affaire à des adversaires plus forts que soi, ou à des adversaires en surnombres, sont largement majoritaires. Or, c’est justement cela, être un vrai guerrier : sortir victorieux de ces combats difficiles.
« Aux raisonnables point d’exploit »
 

Ce n’est qu’en s’acharnant de façon irrationnelle que l’on peut transformer l’issu d’un combat à priori perdu d’avance. Que l’on soit un homme blessé, dans la savane, qui n’a d’autre choix que celui de faire face à une horde de lions, ou un simple homme du commun, ayant décidé d’affronter dans son domaine une personne naturellement douée, il ne fait aucun doute que ce précepte trouve son écho dans nos actions.
 

Car c’est justement cet acharnement qui constitue le dernier rempart derrière lequel la vie elle-même peut s’abriter. "
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2011
  • Modérateur depuis le 24/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 276 21117 18474
1 mois 3 341 331
5 jours 2 108 312
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1390 1279 111
1 mois 40 37 3
5 jours 3 2 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • vote
    maQiavel maQiavel 27 juin 23:06

    @Qiroreur

    Non, je n’évite jamais, c’est que je ne vois pas trop quoi répondre à ta critique. Par exemple :

    - « C’est simple si tu en as qq chose à faire, rejettes le halal/casher pour les viandes au lieu de tergiverser et projeter la faute sur ceux qui dénoncent le halal/casher ».

    ------> Je n’ai pas l’impression d’avoir tergiversé puisque j’ai dit sans ambages que l’interdiction du halal ne me posait aucun problème, bien au contraire. Donc je n’ai pas jugé utile de me répéter.

    -c’est un peu gonflé de venir se gausser des gens qui dénoncent cette pratique sous prétexte que la résolution de cette question ne permettrait pas de traiter toute la souffrance animale. 

    ------> Je ne me gausse pas des gens qui dénoncent cette pratique mais de ceux qui le font hypocritement. Je n’ai pas jugé utile de me répéter non plus.

    -Ensuite, tu cherches à opposer deux choses alors que certaines associations de défense des animaux dénoncent également les abattages rituels depuis des années. Et ils dénoncent également le gavage, l’élevage en batterie, etc. 

    ------> Je n’oppose rien du tout et évidemment certaines associations de défense des animaux qui dénoncent l’industrie agroalimentaire et le traitement des animaux dénoncent également les abattages rituels, ce n’est pas à elles que je faisais mention lorsque je parlais d’hypocrisie , sinon mon propos n’aurait aucun sens.

    -Mais dit-on que ces gens sont racistes anti-périgourdins pour autant ? 

    ------> Là par exemple , je ne vois pas ce que le racisme vient foutre dans cette histoire.

    Quant au financement des religions, c’est aux fidèles de l’assurer, pas à l’ensemble de la société qui sans le savoir y participe.

    ------> C’est ce que j’ai dit donc je n’ai pas ressenti le besoin de me répéter ?.

    -L’étiquetage est une illusion : entre les gens qui s’en fichent et les contournements, ça n’est pas et ne sera jamais une solution. Le plus simple c’est l’interdiction de cette pratique.

    ------> J’ai bien dit plus haut , en faisant abstraction de la question sanitaire et de celle de la souffrance animale que l’étiquetage serait la moindre des choses. Mais si je ne fais pas abstraction, l’interdiction prévaut évidemment. Donc je n’ai pas non plus jugé utile de me répéter.

    Sur les consommateurs, c’est vraiment une question de formulation, tu as tiqué sur le mot tripe pour ensuite répéter ce que j’ai dit.

    Donc, ce n’est pas que j’esquive mais j’avais l’impression que tu répondais à un autre commentaire que le mien , raison pour laquelle j’ai écrit « Je considère que mes deux commentaires précédents sont suffisamment clair donc je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà dit sur le Halal. »


  • vote
    maQiavel maQiavel 27 juin 20:26

    @Qiroreur
    Je joue au con... j’avoue.

     ------> Ah voilà , je me disais bien ... 


  • vote
    maQiavel maQiavel 27 juin 20:24

    @Qiroreur

    Je ne parle pas de toi, est ce que je connais ton engagement dans la cause de la souffrance animale ? Si je ne le connais pas, comment pourrais-je t’accuser d’être hypocrite ?  smiley

    Mon propos est d’ordre général. A aucun moment je dis qu’on ne peut pas dénoncer deux phénomènes qui se rejoignent. Sinon, je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas, mes deux premiers commentaires me semblent pourtant très clair … 


  • vote
    maQiavel maQiavel 27 juin 19:02

    @Qiroreur

    Je considère que mes deux commentaires précédents sont suffisamment clair donc je ne vais pas répéter ce que j’ai déjà dit sur le Halal.

    Mais je ne vais pas m’empêcher de pointer l’hypocrisie de ces anti-Islam qui n’en ont strictement rien à foutre de la souffrance animale mais qui l’instrumentalisent dans leur croisade contre l’islam, je considère qu’il y’a des gens bien plus légitimes qui en ont parlé depuis des années. Je pense aussi que ces personnes salissent cette noble cause (entre autre car il y’en a d’autres) par leur tartuferie.

    Ils veulent mener une croisade contre l’islam , grand bien leur fasse mais dans ce cas qu’ils arrêtent avec leurs instrumentalisations de luttes qui ne sont pas les leurs et tant qu’ils continueront , ils auront toujours en face d’eux des personnes qui pointeront leur hypocrisie , c’est le jeu.


  • vote
    maQiavel maQiavel 27 juin 16:51

    @Zatara

     tu fais comment pour différencier un suicide assisté par l’état et une euthanasie sans aucune raison autre que le choix de la personne ?

    ------> Je n’ai pas trop compris la question mais évidemment que c’est compliqué et qu’il n’existe pas de solutions parfaites. Le choix à faire n’est jamais entre le bien et le mal mais entre le pire et le moindre mal.

    Le moindre mal de ma perspective consiste à s’en remettre aux choix individuels tout en le réglementant pour le soustraire du mieux possibles aux pressions qui peuvent s’exercer sur l’individu par l’Etat ( par exemple pour faire des économies ) , la famille ou encore pour s’assurer que l’individu ne fait pas un choix hâtif sous l’emprise des émotions du moment. 

    La législation belge sur l’euthanasie n’est pas parfaite mais elle est déjà pas mal … 

Tous les commentaires de cet auteur