• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

maQiavel

maQiavel


Noam Chomsky 
 "Si l’on ne croit pas à la liberté d’expression pour les gens qu’on méprise, on n’y croit pas du tout."
Rosa Luxembourg
« La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. »
 
Takayuki yamaguchi
« La voie du guerrier est celle de l’acharnement.
Ces mots tirés du « Hagakure », nous indiquent que le principe fondateur du bushido consiste à se jeter à corps perdu dans le combat, avec rage et détermination. Un homme qui aurait complètement fait sien cet aphorisme peut ainsi, même seul, en vaincre dix autres.
« Succomber à cette seule logique revient à être dépassé par le bushido. Le Samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu’ à la mort ».
Si l’on suit la seule logique, dans un combat ordinaire, se trouve face à un adversaire plus fort que soit signifie automatiquement la défaite. Pourtant le Hagakure nous indique ici le fait suivant : ceux qui pensent suivant cette logique passent à coté de l’essence du combat.
Si l’on cherche à peser le pour et le contre d’un combat avant même de le commencer, et que cela nous mène à y procéder sans conviction, c’est que l’on n’est pas un combattant, mais un pleutre.
Dans la pratique, les situations où l’on a affaire à des adversaires plus forts que soi, ou à des adversaires en surnombres, sont largement majoritaires. Or, c’est justement cela, être un vrai guerrier : sortir victorieux de ces combats difficiles.
« Aux raisonnables point d’exploit »
 

Ce n’est qu’en s’acharnant de façon irrationnelle que l’on peut transformer l’issu d’un combat à priori perdu d’avance. Que l’on soit un homme blessé, dans la savane, qui n’a d’autre choix que celui de faire face à une horde de lions, ou un simple homme du commun, ayant décidé d’affronter dans son domaine une personne naturellement douée, il ne fait aucun doute que ce précepte trouve son écho dans nos actions.
 

Car c’est justement cet acharnement qui constitue le dernier rempart derrière lequel la vie elle-même peut s’abriter. "
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2011
  • Modérateur depuis le 24/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 273 20606 18143
1 mois 0 475 0
5 jours 0 129 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1330 1223 107
1 mois 65 60 5
5 jours 6 6 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • vote
    maQiavel maQiavel 28 avril 00:14

    @Zatara
    Faut pas te prendre la tête, c’est juste une coïncidence géographique. smiley

    Sauf évidemment pour ceux qui ont une lecture scientifique de l’histoire qui y verront une permanence et qui vont extrapoler là dessus. 


  • vote
    maQiavel maQiavel 27 avril 22:31

    @Sentero

    Les communicants de Macron ont clairement voulu donner une image d’énergie, d’allant et de renouveau car ils ont compris (surement grâce à des algorithmes) qu’une population y était réceptive. Il n’est pas défensif, mais offensif. Il y a une impression de santé historique qui se dégage de lui pour l’électeur consommateur passif. Or Fillon, c’était une image de recette punitive, Le Pen une image de complainte sociale et identitaire. Seul Mélenchon a su lui aussi donner une image de conquête du futur mais il n’avait pas les mêmes appuis.

    L’avenir nous le dira mais je crois qu’on est entré avec Macron dans une nouvelle ère en termes de techniques de com. 


  • vote
    maQiavel maQiavel 27 avril 15:19

    @Sentero

    pour faire barrage à un FN censé incarner une menace fasciste.

    Allons sentero, on ne va pas vous la faire smiley , même si ce terme n’est pas utilisé directement par les responsables politiques de premier plan (qui d’ailleurs ont moins de poids que certains pontes de la société civile) , c’est de ça qu’il s’agit lorsqu’on parle de menace pour la république et la démocratie, de négationnisme, quand on essaie de l’associer au discours soi disant « antisémite » de son père ou de son entourage, de l’histoire de ce parti fondé par des collabos etc.

    Je ne dis pas que c’est bien ou c’est mal, que c’est acceptable ou inacceptable, je dis que c’est là-dessus que se joue le fameux « front républicain ».

    Sur le reste , il y’a une dimension de vote utile que je n’ai jamais nié mais ça ne suffit pas , et je ne pense pas du tout que n’importe quoi aurait fait l’affaire (et aurait pu incarner le renouveau , la jeunesse etc). 


  • 2 votes
    maQiavel maQiavel 27 avril 15:01

    @yoananda
    Sur le fond tu as raison mais ce n’est pas à toi qu’il faut dire que c’est une question de communication. 

    Ce n’est pas ce qu’il dit qui pose problème ( dans le fond il a raison ) mais son attitude qui , combiné à son image , fait que l’on interprète son propos comme "on s’en fiche des ouvriers qui perdent leurs emploi , c’est anecdotique". 

    C’est naze mais c’est comme ça , il a fait une erreur de com , il n’aurait pas du l’exprimer de cette façon. 

Tous les commentaires de cet auteur

Ses favoris