Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

maQiavel

maQiavel


Noam Chomsky 
 "Si l’on ne croit pas à la liberté d’expression pour les gens qu’on méprise, on n’y croit pas du tout."
Rosa Luxembourg
« La liberté, c’est toujours la liberté de celui qui pense autrement. »
 
Takayuki yamaguchi
« La voie du guerrier est celle de l’acharnement.
Ces mots tirés du « Hagakure », nous indiquent que le principe fondateur du bushido consiste à se jeter à corps perdu dans le combat, avec rage et détermination. Un homme qui aurait complètement fait sien cet aphorisme peut ainsi, même seul, en vaincre dix autres.
« Succomber à cette seule logique revient à être dépassé par le bushido. Le Samouraï valeureux ne pense pas en terme de victoire ou de défaite, il combat fanatiquement jusqu’ à la mort ».
Si l’on suit la seule logique, dans un combat ordinaire, se trouve face à un adversaire plus fort que soit signifie automatiquement la défaite. Pourtant le Hagakure nous indique ici le fait suivant : ceux qui pensent suivant cette logique passent à coté de l’essence du combat.
Si l’on cherche à peser le pour et le contre d’un combat avant même de le commencer, et que cela nous mène à y procéder sans conviction, c’est que l’on n’est pas un combattant, mais un pleutre.
Dans la pratique, les situations où l’on a affaire à des adversaires plus forts que soi, ou à des adversaires en surnombres, sont largement majoritaires. Or, c’est justement cela, être un vrai guerrier : sortir victorieux de ces combats difficiles.
« Aux raisonnables point d’exploit »
 

Ce n’est qu’en s’acharnant de façon irrationnelle que l’on peut transformer l’issu d’un combat à priori perdu d’avance. Que l’on soit un homme blessé, dans la savane, qui n’a d’autre choix que celui de faire face à une horde de lions, ou un simple homme du commun, ayant décidé d’affronter dans son domaine une personne naturellement douée, il ne fait aucun doute que ce précepte trouve son écho dans nos actions.
 

Car c’est justement cet acharnement qui constitue le dernier rempart derrière lequel la vie elle-même peut s’abriter. "
 
 



Tableau de bord

  • Premier article le 21/12/2011
  • Modérateur depuis le 24/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Réactions postées Réactions reçues
L'inscription 230 14531 15103
1 mois 6 401 291
5 jours 1 95 20
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 883 834 49
1 mois 53 49 4
5 jours 12 11 1












Derniers commentaires


  • vote
    Par maQiavel (---.---.---.226) 25 janvier 21:55
    maQiavel

    -l n’y a pas de différence entre le cannibalisme et la prison, entre des rites de tel groupe et de tel groupe c’est juste un point de vue, le point de vue d’un A ne doit pas se prévaloir sur le point de vue d’un B, sinon c’est se voir taxé d’impérialisme idéologique etc...

    ------> Qui a dit ça ????? Ai-je dis à un quelconque moment que tout se vaut ????

    -comme si la Syrie ou l’Irak se trouvent dans une contré jamais découverte par l’homme, et que les djihadistes n’ont jamais eu accès à la vie moderne ni à l’échange avec autrui qui pense différemment d’eux... 

    ------> J’arrête là parce que c’est un sketch.


    Votre opinion ne m’intéresse pas, sincèrement …

    Vous ne comprenez strictement rien à ce que je dis de toute façon.

  • vote
    Par maQiavel (---.---.---.226) 25 janvier 21:46
    maQiavel

    -le "Je" de la phrase en question n’est qu’une subjectivité, il n’apporte aucun argument, aucune explication, et s’oppose à "votre", on est dans un dialogue narcissique, où le " je" prétend rendre compte de la perception des djihadistes.... mais quelle prétention, quelle arrogance....

    ------> C’est moi qui parle à ce que je sache. Je devrais m’exprimer en tant que qui ? Dire « je », c’est du narcissisme ? smiley

    Autre chose : je n’ai jamais à aucun moment prétendu détenir la vérité absolue sur ces jihadistes.

    J’ai mon point de vue sur eux, un point de vue subjectif et topique qui se construit sur ce que je peux voir sur internet, sur des articles, sur un livre que j’ai lu … et sur une expérience personnelle.

    Je vis en Belgique , dans un quartier ou il y’ a une épidémie de départ pour le Jihad , j’ ai eu l’ occasion de discuter il y’ a à peu près une année avec trois garçons , la soirée d’ avant leur départ ( une des discussions les plus intéressantes que j’ ai eu ) ,  je connais aussi deux personnes qui sont revenues.

    Je vais vous dire : oui, je respecte ces combattants qui donnent leur vie en holocauste pour leur idéal, ce sont pour moi des authentiques guerriers. Pourquoi ? A cause de MES valeurs. On peut ne pas aimer mes valeurs mais ce sont les miennes et je les préfère largement aux vôtres ( et il est logique que vous préfériez les votre aux miennes).

    Une autre remarque, j’ai réagit à un commentaire de juluch, et son point de vue sur le fait de les respecter m’intéresse car en plus d’être sympathique, c’est un soldat. L’opinion de Qaspard que je considère comme un sage m’intéresse également.

    Je vais être franc : votre opinion des jihadistes m’intéresse autant que celle d’Hijack ou de cheech, autrement , dit pas du tout. Vous pouvez les détester, les aimer, les considérer comme des criminels ou comme des héros cela ne m’intéresse pas du tout, votre opinion d’ eux n’a pour moi aucune valeur.

    Je le dis en toute sincérité, ce n’est pas une attaque, votre point de vue sur eux n’ a pour moi pas plus de valeur qu’ un kopeck. Et j’ aimerai bien que mon point de vue n’ ai pas non plus de valeur à vos yeux et que vous ne vous en préoccupiez pas parce que le fait de me faire dire des choses que je ne dis pas et de me poursuivre avec animosité est irritant à la longue.


     

  • vote
    Par maQiavel (---.---.---.226) 25 janvier 21:22
    maQiavel

    C’est EXACTEMENT ça (sans rire).

    -vous ne pouvez jamais rien répondre à quoi que ce soit. 

    ------> Concernant le pardon, je suis d’ accord avec vous. Mais je comprends aussi le point de vue de la vengeance , j’ y suis même très sensible.

  • vote
    Par maQiavel (---.---.---.226) 25 janvier 21:16
    maQiavel

    -la règle est que la majorité des gens sont hostiles à l’injustice,...

    ------> Stop. On a des conceptions différentes de ce qu’est la justice. Est-ce que vous pensez réellement que vous et moi avons la même conception de la justice ? Sérieusement ?

    -nous sommes face à un phénomène de meurtre et d’assassinat, une esthétique propagandiste, conjuguée à un dogmatisme, au service d’intérêts bien plus complexes et bien sombres....

    ------> Mais vous dites qu’on ne sait rien sur eux, comment le savez vous ? Vous me reprochez de parler d’eux sans les connaitre, et vous d’ ou les connaissez vous ? Comment en êtes-vous arrivé à connaitre la vérité absolue sur eux ?

    Vous détenez la vérité absolue et non les autres ? Et c’est vous qui parliez de narcissisme me concernant ????

  • vote
    Par maQiavel (---.---.---.226) 25 janvier 21:09
    maQiavel

    Non, on peut penser qu’une personne se trompe de combat. Mais cette pensée est un point de vue. Pour cette personne, ça peut être le bon combat.

    Par exemple Qaspard peut penser que les jihadistes se trompent de combat. Eux évidemment pensent mener le bon combat ( sinon ils ne le mèneraient pas smiley . C’ est une question de point de vue.

Ses favoris