Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Maetha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 725 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires



  • 1 vote
    Maetha (---.---.---.233) 17 avril 17:06

     PS : en deux clics : Voltairenet en premier. Puis un deuxième sur : "nuit debout" un mouvement à dormir debout.

     => ++++  !


  • 3 votes
    Maetha (---.---.---.233) 17 avril 16:51

     @Milla,

     C’est eux qui sont derrière ce mouvement. C’est un moyen de contrôler l’opposition qui monte à cause des diktats européens. Ils prennent les devants et cherchent à lasser l’opinion publique des mouvements contestataires honnêtes.

     Patience, jour après jour les élections Présidentielles approchent.


  • 9 votes
    Maetha (---.---.---.233) 17 avril 14:23


     Gros cinéma, pour discréditer toute forme de contestation et occuper l’espace médiatique. Ils ne savent plus quoi inventer... Mouvement bidon à la sauce CIA & C°.
     C’est tellement évident, qui ne le voit pas ? ça sent le réchauffé et le "télé - commandé".

     Faire un tour sur le site : comité Valmy : deux articles le confirment. lire deux textes.

     "Nuit debout", le premier par Thierry Messyan, l’autre par Jacques Sapir.


  • 3 votes
    Maetha (---.---.---.143) 26 mars 11:50

     Il suffit de voir ce qu’il s’est passé aux "régionales 2015".

     J’ai assisté dans mon entourage à un ballet assez amusant des votants : 1er tour beaucoup ne sont pas aller voter : on les comprend, pourquoi voteraient-ils pour le PS ou le PR ?

     Ou pour le FN ? Même forcés de se déplacer, ils ne le feraient pas.

     Pourquoi se déplacer pour voter pour "les petits partis" qui ne seront surement pas présents au deuxième tour ?

     La présence de l’UPR à ces élections a été cachée aux Français de façon scandaleuse par nos médias. 2 ou 3% des français seulement connaissent son existence.

     Deuxième tour : ceux qui ont voté pour l’UPR ne se sont pas déplacés cette fois, mais énormément d’électeurs qui n’avaient pas bougé au premier tour sont allés dire NON au FN en votant pour une brêle du PS ou du PR. C’est devenu classique et la preuve de l’usage cynique que fait du FN la classe politique.

     C’est d’ailleurs ce qui explique le taux de participation anormalement élevé à ce deuxième tour : CQFD, preuve par neuf, ça marche à tous les coups.

     Cette poussée de fièvre votatoire a permis de légitimer d’un coup, l’air de rien, ces nouvelles régions qu’aucun Français n’avait demandé. C’est honteux et ça sent le pourri !


  • 8 votes
    Maetha (---.---.---.143) 25 mars 19:30

     @cassia :

     Asselineau veut rassembler les Français autour de trois points cardinaux : sortir de l’Europe, de l’Euro et de l’OTAN. C’est déjà pas mal.

     Il s’agit de libérer la France, tout simplement.

     Il a très bien défini son combat et il nous donne le moyen simple d’y arriver : un vote massif pour lui en 2017, qui aura valeur de référendum.

     Jamais depuis dix ans la situation n’a été aussi claire.

     Les trois partis PR - PS - FN sont en fin de course et n’ont plus rien à proposer.

     Seul l’UPR est porteur d’espoir et permet d’imaginer de faire sortir notre pays du marasme actuel dans lequel nos fausses élites nous maintiennent.

     Un conseil Cassia : allez faire un tour, matin et soir, sur le site upr.fr.

     Vous constaterez que le nombre d’adhérents monte régulièrement (10.807 ce soir). Ecoutez l’entretient, paru aujourd’hui, de F.Asselineau et M.Logerot sur Radio Campus Lorraine. L’interviewer ne s’attendait pas à cela : enfin une équipe politique qui parle vrai et qui nomme les choses comme elles doivent l’être.

     

Les thèmes de l'auteur






Palmarès