Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Maetha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 746 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0


Derniers commentaires



  • 2 votes
    Maetha 5 août 17:07

     @Gaston Lagaffe,

     Voilà un avis puissant et remarquable, tout à fait conforme au génie de votre pseudo.

     "La solution la moins pire d’entre deux serait d’accéder à une forme de démocratie directe mais pour ça, inutile de dire comment y parvenir sans être censuré."

     Là, vous vous surpassez !


  • 2 votes
    Maetha 5 août 15:23

     @Qaspard Delanuit,

     Les Français se rendent bien compte qu’ils sont manipulés en permanence par les virtuoses de la "com" pourrie et menteuse qui ont pris le pouvoir chez nous. La grande majorité d’entre eux tient à préserver et à cultiver leur coin de bonheur et entretiennent de leur mieux, chacun dans son rôle, la machine . Ils s’assurent qu’elle fonctionne bien.

     C’est ce volant d’inertie qui la maintient en équilibre. C’est déjà énorme.

     svp ne les accablez pas.

     Cette majorité, bien mal informée, est accrochée au mythe de "la construction-européenne-qui-assure-la-paix", bercés par les sirènes propagandistes et ils ne remettent pas du tout en cause ce projet vicié dans ses gènes, bien au contraire.

     C’est leur curiosité qu’il faut mettre en éveil pour pouvoir les informer sur le fond de cette affaire.

     F. Asselineau a fait un très beau travail de ce côté là.

     Mais dans le contexte décrit ci-dessus, si vous dites à vos proches : il faut sortir de l’Europe, de l’Euro pour reprendre la maitrise de notre monnaie et de l’OTAN criminelle pour que la France retrouve sa place dans des relations internationales normales et positives. Ils ne nous prennent pas au sérieux et évitent la discussion.

     On en est là ! Pourtant il serait temps de se réveiller, les élections sont dans 10 mois et le choix PR - PS - FN est aussi grotesque que celui D. Trump - H. Clinton. Qui ne le voit pas ?

     Si les candidats, dit "petits" par nos médias tricheurs, se mettent en ordre dispersé rien ne changera. Et cinq ans c’est long, comme on vient de le voir par deux fois !

     Seule solution pour que les choses changent dans le bons sens : se rassembler derrière une seule bannière, celle de l’UPR.


  • vote
    Maetha 2 juillet 11:40

     @M.

      ?  ?  ?

     Pourriez-vous développer ?

     C’est toujours intéressant de voir le futur avec les yeux d’un autre, en particulier, quand de toute bonne foi (il ne faut pas en douter) il écrit des choses si surprenantes et si éloignées des réalités et du sens commun.

     Quand le bocage en zone humide, a proximité de Nantes, sera ravagé, stérilisé et uniformisé, mis aux-normes-VINCI-qui-nous-fabrique-le-paysage-optimisé-du-futur, ce sera bô, très bô, charmant et tout !

     "je pense qu’il faudrait éviter de communiquer avec l’objet le plus polluant de ce siècle qu’est internet..."

     Argumentez, s.v.p, c’est trop bien !

     Vous ouvrez-là un chapitre immense, sans limite, vu comme vous êtes parti, on va être épaté.


  • 2 votes
    Maetha 1er juillet 17:02

     @Stupeur

     Merci de revenir sur l’écriture correcte du nom de Françoise Verchère que j’ai écorchée sans m’en rendre compte.

     Elle est le meilleurs porte parole de ceux qui mènent (très bien) ce beau et noble combat.


  • 4 votes
    Maetha 1er juillet 12:48

     Merci pour cet article engagé, bien fait et à déguster tranquillement.
     F.Vachère est excellente. Sa maîtrise du français est remarquable et il n’y a rien de tel pour parler vrai, de façon si convaincante.

     Les 23% de "oui" face aux 77% de "non" et de non votants, à Nantes, cela devrait modérer les cocoricos. Ce projet de transfert est une gabegie niveau cinq*.

     *Il va falloir créer l’échelle gabegique, comme il existe l’échelle de Richter pour la magnitude des tremblement de terre ou l’échelle de Beaufort pour la vitesse du vent. On y distingue cinq niveaux et là, le +++++, c’est le maximum.

Les thèmes de l'auteur






Palmarès