Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Maetha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 589 0
1 mois 0 19 0
5 jours 0 3 0


Derniers commentaires



  • 4 votes
    Maetha (---.---.---.39) 6 juillet 17:46

    @Auxi :

     UPR, 8033 adhérents.

     100 de plus par semaine, actuellement.

     Pas mal du tout, pour un parti totalement occulté par nos médias.


  • 3 votes
    Maetha (---.---.---.39) 6 juillet 17:07

    @Qaspard Delanuit

     Asselineau s’est exprimé avant le référendum grec, il souhaitait un vote fortement majoritaire "non", pour eux : l’ébranlement provoqué par celui-ci est salutaire.

     Les eurocrates vont devoir revoir leur copie. Mais le feront-ils ? Il sait a qui on a à faire et quel est leur degré de flexibilité. Il ne se fait aucune illusion.

     La Grèce a-t-elle un avenir avec une monnaie qu’elle ne peut maîtriser ? L’Euro est pour elle sur-dimensionné, alors qu’il convient tout à fait à l’économie allemande qui est le principal facteur régulateur de son taux de change.

     Et ce n’est que la première question du problème.

     L’analyse de F.A. est pertinente, l’avenir le prouvera.


  • 1 vote
    Maetha (---.---.---.39) 2 juillet 13:21


     Bla bla bla, langue de bois et perte de temps...
    Pas pu dépasser le premier tiers.

     Cette histoire de pétrole de schiste ressemble tout à fait à une usine à gaz. Elle sert à masquer l’essentiel : les réserves mondiales d’hydrocarbures sont bien plus importantes qu’il n’est dit.
     Pas un mot sur la production offshore dans le golf du Mexique ou au large de L.A.
     dommage c’est cela pourtant cela qui m’aurait intéressé.
     Surtout ne pas toucher au dogme de la réserve limitée de cette manne financière puisqu’elle est d’origine fossile.


  • 8 votes
    Maetha (---.---.---.39) 30 juin 12:11


     Très bel interview.

     Nos élus nous ont embarqué, contre le choix du peuple Français, exprimé par référendum en 2005, dans une machine infernale que celui-ci n’a plus aucun moyen de contrôler.
     Nos représentants, démocratiquement élus, ont changé notre constitution (2/2/2008) et ont trahi la France le 21 juillet 2008.
     7 ans après, on sait maintenant où cela nous a conduit : lessivage de l’économie Française, privatisation à tout va, guerres imbéciles en Libye, en Syrie, en Ukraine, blocus idiots (Iran, Russie) nommés pour faire avaler la pilule "sanctions". Mais pourquoi ? nom de nom ! au nom de quoi ? l’attentat contre le vol MH17 ? du mensonge et encore du mensonge.
     
     Cette pseudo "construction" Européenne qui y croit encore ?
     


  • vote
    Maetha (---.---.---.39) 23 juin 09:12

    @el pepe

     Se taire, c’est accepter le pire.

     Que l’OTAN couvre le mensonge du 911, l’attaque de l’Iraq, puis de la Libye, puis de la Syrie, puis l’anéantissement criminel de l’Ukraine et maintenant arme l’Est de l’Europe et regarder tout cela, encore et encore, sans rien dire et se soumettre au règne de la terreur, c’est aller, comme des veaux, droit à la 3éme G.M.

     C’est d’autant plus imbécile que ce projet de cinglé ne tient pas la route, le cuirassé ne tient que par des ficelles : où est la cohésion Européenne ?

     

Les thèmes de l'auteur






Palmarès