• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Maetha

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 853 0
1 mois 0 33 0
5 jours 0 3 0


Derniers commentaires



  • 5 votes
    Maetha 25 mars 11:40

    @Le corbeau de Port-Real

     FN = FI = Dupont Aignan = miroir aux alouettes = piège à neuneux .

     S’ils étaient honnêtes, ils appelleraient chacun des trois à voter UPR, seul parti capable de rassembler les Français pour les libérer de cette "prison des peuples" pour qu’ils retrouvent, enfin, au plus vite, leur démocratie qui leur a été volée.


  • 3 votes
    Maetha 25 mars 09:39

    @Le corbeau de Port-Real,

     Vous n’y êtes pas, il s’agit du 60ème anniversaire.

     Ce qui fait que les citoyens français qui sortent leur nez de la télé et leurs oreilles de France-inter, pour réfléchir enfin par eux-même, voient tous les jours ce qu’il se passe réellement et font la comparaison avec ce qui leur avait été promis : ils ne se font plus aucune illusion sur la nature réelle de ce projet européen et mesurent à quel point il ont été trahis.

     Cette année, malgré le ron-ron médiatique et son mensonge propagandiste permanent, il va nous être possible de dire stop, on n’en veut plus.

     François Asselineau a très bien décortiqué les buts et le fonctionnement de cette machination. Il a fait l’effet d’un révélateur excellent, tous les contours et les détails de celle-ci sautent aux yeux avec une précision extrême. Le fruit est mûr et tourne blet.

     Il n’y a qu’une manière de faire, sortir unilatéralement de ce piège.

     Fait inespéré, qui se présente pour la première fois, ces Présidentielles 2017, qui se rapprochent à grands pas, nous en donnent la possibilité.

     La candidature de F.Asselineau le 23 avril 2017 permet de le faire de façon très simple : il suffit de voter pour lui ce jour-là.

     PS : ce matin que ce soit à France-Inter ou à France-culture, nos médias "audio" nationaux, une fois de plus, pas une seule fois son nom n’a été prononcé.


  • 49 votes
    Maetha 23 mars 14:19

     Aux petits trolls FN, à cours d’idée, cassia & fred, qui viennent, de rage, saccager ce forum : votre violence, vos invectives et vos mensonges stupides n’honorent pas le parti que vous semblez soutenir.

     Pas facile d’être fier d’un parti qui part en déconfiture, n’est-ce pas ?
     Marine Le Pen ne s’est pas présentée devant l’Association des Maires de France, hier, au prétexte d’un "déplacement auprès de nos troupes au sahel".

     Plus faux-cul, ce n’est pas possible. Elle s’est fait représenter par David Racheline, seul capable, sans doute, au FN, de faire un discours cohérent sans en lire le texte écrit. Ce discours, qui sentait la bouillie recuite, n’apportait absolument rien d’original : il a été la démonstration de ce que dit F.Asselineau au sujet de ce parti leurre, à bout de souffle maintenant, un mois avant le premier tour des Présidentielles 2017.

     Malgré nos médias qui ont soigneusement caché au public sa présence à ces élections et qui nous ont, à son sujet, trompé sans cesse, la vérité s’est manifestée hier aux yeux de tous : F.Asselineau est le plus doué des candidats à cette présidentielle et il défend la plus noble des causes : notre démocratie, avec un brio exceptionnel.

     Il a situé le débat au plus haut niveau, celui de l’élection de notre Président de la république, élu "au suffrage universel", avec pour mission de remettre, en premier lieu, à l’honneur, notre constitution, place qu’elle n’aurait jamais due quitter, pour s’y tenir et la faire respecter.

     Les Maires de France ont écouté avec attention ce discours si bien dit. A voir leurs réactions, ils apparait nettement qu’ils en ont apprécié ce sérieux et cet humour bien maîtrisé. Les promesses que F.Asselineau a faites ont été entendues et prises au sérieux.


  • vote
    Maetha 22 mars 12:33

    @Maetha,

     Le 22 mars 2017 à 32 jours du premier tour.

     Le tronçonnage du temps de parole de F.Asselineau en séquences de 10 minutes, avec toujours les mêmes questions, dictées sans doute par l’AFP, pour, bien sûr, l’empêcher de parler du fond est une tactique rusée et dissimulée du fait que celui-ci est écouté (enfin !) sur des médias (privés) différents. Chacun fait mine de le découvrir et de s’offusquer lorsqu’il refuse, démonstration à l’appui, l’étiquette de "complotiste" et qu’il retourne avec brio la situation.

     Effectivement les français, maintenant, savent à quoi s’en tenir sur ce sujet, ce qu’il a dit très clairement, avec un sourire légèrement ironique, pour les premiers et maintenant en haussant le ton, dans le but de dénoncer le procédé, pour les plus récents de ces entretiens.

     Cette guignolade est tellement évidente et répétitive qu’elle prend une allure comique (bien que cela soit tragique (cf Molière). On en arrive à attendre les différentes séquences, qui arrivent chaque fois dans le même ordre...

     Tous ces entretiens sont rassemblés "sur" youtube, c’est un régal de les voir et de les revoir. Il suffit de pianoter youtube Asselineau ...

     A suivre de très près.

     C’est un cas d’école.

     Les mots clés pour décrire cette affaire sont : désinformation (par) le silence total ; orchestration médiatique (par) les stratèges (de) la manipulation "des masses" ; bidonnage (des) sondages ; privatisation (de) nos médias (mis entre les mains) des grands féodaux financiers ; disparition (de l’) autorité de l’état ; etc, etc,

     François Asselineau s’en sort très bien. Les journalistes sont ébahis et certains, s’il sont intelligents, voteront pour lui.


  • 2 votes
    Maetha 21 mars 10:04

    @Qaspard Delanuit,

     Ce matin 21 mars, le rapport fait par nos présentateurs radio de France-Inter de la mascarade d’hier soir méritait la note 22/20 (cela se fait maintenant..) du gradient ascendant de la désinformation.

     Les mots clés étaient à l’honneur : "cristallisation de l’opinion" (qui tarde à venir), grands et petits candidats, sondages (et leur utilisation)... tout sauf ce qui est l’essentiel pour eux :

     => cacher le plus longtemps possible aux français l’existence d’un candidat qui propose de sortir, en respectant l’application à la lettre des traités, de L’Europe, de l’Euro et de l’OTAN et qu’il suffit de rassembler nos voix et de voter pour lui au premier tour pour que cela se fasse, le plus simplement qu’il soit.

     Pas une seule fois son nom n’a été prononcé.

     Il y a des non-dits qui en disent long.

Tous les commentaires de cet auteur

Les thèmes de l'auteur






Palmarès