Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Sayed 7asan

Traducteur et blogueur

Contact : 7asan.saleh (@) gmail.com

Tableau de bord

  • Premier article le 26/03/2014
  • Modérateur depuis le 22/07/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 91 11 1541
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 3 2 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • 1 vote
    Salah Lamrani (Sayed 7asan) 20 mars 14:57

    @Lisa Sion
    Bonjour,

    Faut pas se raconter des histoires, si je suis condamné, ce qui est déjà arrivé (j’ai notamment dû supprimer un mot sur un article accablant de 30 pages contre la Mission laïque française, et je fais appel de ce verdict...), c’est que pour ma pomme. Y a plein de gens qui s’amusent à faire la guéguerre psychologique pour imposer une censure a priori, mais heureusement, on connait la loi...


  • vote
    Salah Lamrani (Sayed 7asan) 14 janvier 11:15

    @yoananda
    Damn it, you got me ! One can’t fool Homer !


  • 3 votes
    Sayed 7asan 3 novembre 2015 22:19

    @Hijack ...
    Il y a une confusion lexicale. "Mort à" n’est en aucun cas une insulte. Qu’on dise que c’est pire qu’une insulte, pourquoi pas, mais ce n’est pas une insulte.

    Comme je l’ai expliqué, de tels slogans se comprennent parfaitement comme la plus légitime défense contre des agresseurs sanguinaires insatiables, ce qui est un des droits les plus sacrés de l’individu. Une opposition de principe à ce discours ne peut émaner que d’un colonialiste, impérialiste, opposé à l’auto-détermination des peuples, etc. Si, dans un pays qui soutient, en paroles et en actes, les égorgeurs de Daech et les exécutions extrajudiciaires de ressortissants français, on ne peut plus rappeler de telles vérités élémentaires, alors autant mettre la clé sous la porte (en tant que blogueurs, journalistes alternatifs, etc.).

    Il y a tout de même une perte de repères et de valeurs effarante. Un pays qui a connu l’Occupation nazie (et avant cela, l’Occupation européenne, mère de notre hymne national invoquant d’abreuver nos sillons du sang impur des envahisseurs...) ne devrait pas, à ce point, être choqué par des déclarations si "naturelles", qui sont la voix la plus noble de la résistance à l’oppression, sans compromission, au prix de sa propre vie. Le "Patria o muerte" de Fidel et du Che, qui dénonçaient la bestialité innée de l’impérialisme (tuer ou être tué), ne dit pas autre chose. Rappelons Jaurès, dont les propos dénonçant le colonialisme français sont toujours d’actualité :

    Des fanatiques ? Alors là, messieurs, je ne comprends pas : quand un Français vous dit qu’il serait prêt à défendre, jusqu’à la dernière goutte de son sang, l’intégrité de son pays, vous le félicitez. Vous affirmez même que des hommes qui ne voudraient pas mourir pour leur pays seraient les derniers des lâches ! Mais quand ces hommes sont des Africains qui voient venir ce qui pour nous est la France, mais ce qui pour eux est l’étranger, qui voient venir des hommes en armes et des obus pleuvoir ; quand eux se défendent et défendent leur pays, vous les déshonorez du nom de fanatiques ! Ces hommes que vous insultez, messieurs, sont seulement aussi patriotes que vous. Et aussi attachés que vous à défendre leur pays et leur civilisation. Une fois de plus, c’est le préjugé d’ignorance qui vous mène. C’est à vous, à la France, à toute la France pensante, qu’il faudrait enseigner ce qu’est cette civilisation arabe que vous ignorez et méprisez, ce qu’est cette admirable et ancienne civilisation. À laquelle les pays européens, je dis bien les pays européens, viennent montrer le visage hideux de l’invasion et de la répression... Ce monde musulman que vous méconnaissez tant, messieurs, depuis quelques décennies prend conscience de son unité et de sa dignité.

    Peut-être opposerez-vous qu’il serait préférable de préciser tout cela et de changer le titre, ce avec quoi je n’ai pas d’opposition de principe, tant que le contenu reste non altéré. Mais parfois, il est nécessaire d’écouter, sans le moindre filtre, dans toute son authenticité, "Le Cri des Peuples" (cf. Vallès).


  • 7 votes
    Sayed 7asan 3 novembre 2015 19:42

    Beaucoup de réactions sont assez consternantes.

    Premièrement, en ce qui concerne les attaques contre Agoravox, le fait de publier un discours n’implique nullement un endossement de ce discours. C’est tout simplement un travail de journalisme, de sociologie, etc., que de comprendre les conceptions de populations entières, acteurs majeurs du Moyen-Orient de surcroît.

    En ce qui concerne les remarques sur la contextualisation du discours, si, en 2015, les crimes innommables des Etats-Unis, d’Israël et de l’Arabie Saoudite, créateurs & financeurs des égorgeurs de l’Etat Islamique, ne sont pas connus, alors autant ne rien dire. Ce sont des postulats de base, et si, avant de développer quoi que ce soit, il fallait rappeler les rudiments comme s’ils étaient inconnus, alors on n’en finirait jamais.

    Enfin, ne pas comprendre que ces cris sont les cris des opprimés, massacrés par dizaines de milliers à cause de projets hégémoniques sur la région imposés de l’extérieur, et qui ne signifient rien d’autre que "A bas les occupants et oppresseurs", car tant qu’ils seront en place, il n’y aura pas de paix possible, c’est faire preuve sinon de mauvaise foi, du moins d’une crasse ignorance. Le Tribunal de Nuremberg a condamné à mort les dirigeants nazis, et avant cela, il y a eu l’épuration en France. Peut-on reprocher à des populations ayant souffert l’innommable durant des décennies de vouloir expulser les Occupants étrangers et exécuter les collaborationnistes ? Aucune contestation possible du premier point. Sur le deuxième, il y a des opposants de principe à la peine de mort, mais on a le droit d’être d’un avis opposé ?

    Liberté d’expression, par quelles moyens détournés on s’en prend à toi...

    PS : il n’est pas question du conflit sunnites-chiites mais d’universaux, tant en Islam (tout le monde soutient Hussein contre Yazid, tant sunnites que chiites) qu’au niveau de l’humanité, Hussein étant un symbole de la résistance contre l’oppression.


  • 7 votes
    Sayed 7asan 12 juillet 2015 00:22

    @lancelot
    Et vous avez tout de même dit quelque chose de vrai dans votre égrenage de vilénies : l’Iran est là pour armer. Oui, tout à son honneur, l’Iran a toujours été là et sera toujours là pour armer les faibles et les opprimés, de même qu’un petit pays comme Cuba pouvait armer l’Algérie dans sa lutte contre le colonialisme et le terrorisme français. C’est David contre Goliath, et Dieu merci, ça se termine toujours de la même façon : les occupants boutés hors de la patrie, vaincus et humiliés.