• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

sls0

sls0

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1942 0
1 mois 0 6 0
5 jours 0 2 0


Derniers commentaires



  • vote
    sls0 sls0 24 mai 17:37

    Sacrée ténacité quand même, chapeau bas.


  • vote
    sls0 sls0 24 mai 14:44

    Ne pas s’attacher, un des principes zen pour mettre entre autre son égo au repos. Les opinions disparaissent, on voit le monde tel qu’il es. Il n’est pas nécessaire de convaincre un interlocuteur sur agoravox, c’est une tâche presque impossible sur un forum, on laisse assez d’éléments factuels pour les autres lecteurs pour qu’il ne tombent pas à leur tour dans le piège des biais cognitifs. On a beau y faire attention, c’est piégeux les biais cognitifs, tout les mois je m’impose une visite du site lesbiaiscognitifs.com ça fait pas de mal cet entretien mensuel. Dans les commentaires il y a quelques exemples de biais cognitifs assez flagrants. Mon commentaire en est peut être un aussi, sait on jamais. Bonne journée.


  • vote
    sls0 sls0 19 mai 00:52

    Ailleurs c’est pas mieux c’est différent, il y a des différences qui plaisent ou déplaisent. Si t’est mauvais en France tu seras mauvais ailleurs, réussir ne dépend pas de l’endroit mais de la personne. Je ne connais pas l’aigri de la vidéo mais j’ai l’impression que sa réussite en France ou à l’étranger soit compromise avec sa façon de penser et de raisonner. (Si on peut parler de raisonnement, assez confus le bonhomme) Je viens de passer 5 semaines en France, ça été pénible, c’est mort, c’est l’égoïsme des vieux qui est roi. Je suis rentré hier chez moi (hors de France). Putains d’étrangers, pas de pitié pour le décalage horaire. Je suis arrivé à 17h, dans la soirée j’ai été invité 5 fois à manger dans le barrio et j’ai fini dans une école où les enfants et les institutrices avaient préparé des gâteaux où il était écrit bienvenudo Felipe. L’intégration que ce soit en France où à l’étranger dépend du respect que l’on a pour l’autre. Un aigri n’a pas de respect pour l’autre, peu de chance qu’il réussisse sa vie. En deux jours j’ai certainement eu plus de sourires qu’il en aura en 10 ans.


  • 1 vote
    sls0 sls0 7 mai 10:58

    En filigrane c’est pas mal, mais employer des concepts pour s’opposer à du concept c’est un exercice difficile. Il y a des pointes de bon sens qui émergent comme sur le jugement qui est un bon signal d’égo mais le message risque de ne pas passer. Exercice très difficile que de répondre au sujet de l’égo, je parle de répondre à une personne en quête de réponse, agoravox c’est un peu l’endroit aux idées très arrêtées, c’est très très dificiles, l’idée arrêté est un très bon indicateur d’attachement dû à l’égo. L’attachement, c’est peu être par lui que l’égo se renforce le plus, personnellement c’est le non attachement qui a permis à mon égo de se reposer. Exercice très difficile que ces vidéos, répondre à une question c’est un discours sur le gout de la fraise, le questionneur n’aura sa réponse qu’en goutant une fraise. Ici c’est un discours sur le gout de la fraise dans un environnement où les allergiques aux fraises ne manquent pas.

    Nota : il faudrait peut être définir le mot égo pour partir sur de bonnes bases, la conception telle qu’employée dans la vidéo correspond très peu à la définition de Freud ce qui peut apporter de l’incompréhension et des échanges de sourds. Sur le site biaiscongnitifs.com il y a peut être de quoi améliorer l’argumentaire au sujet de ce tricheur de cerveau.


  • 2 votes
    sls0 sls0 1er mai 13:04

    Des élections sont elles encore nécessaires ? C’est celui qui a le plus de moyens qui aura raison. Je vis dans un endroit où le marketing ne sévit pas. Je suis en France pour l’instant, ça fait bizarre cette pression continuelle. J’ai une grosse envie d’abréger mon séjour. Ce retour à un territoire sans marketing ce n’est pas vis à vis de moins, c’est trop visible pour me toucher mais quand je vois des personnes qui avaient un sacré bon sens pour normalement ne pas se faire avoir, se faire rouler dans la farine j’ai quelques doutes sur une résistance de ma part dans le temps. Si je résisterai mais voir des gens qu’on apprécie se faire avoir ça fait mal aux tripes. Je retourne sur mon ile où le marketing n’est pas nécessaire trop pauvre. J’emploie de temps en temps du big data, c’est pour comprendre analyser, ici c’est employé pour manipuler. Bienvenu à 1984. Dans mon trou perdu 1984 n’est pas utile, une chance que ce soit loin derrrière la virgule, ignoré.

Tous les commentaires de cet auteur

Les thèmes de l'auteur






Palmarès