• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Le développement durable, c’est quoi ?

Le développement durable, c’est quoi ?

Voilà un terme que l'on entend régulièrement... le développement durable... mais c'est quoi exactement ? Et d'où ça vient ?

 

Dans l'idée d'éveiller la curiosité de tous sur des sujets aussi vastes que l'agriculture de demain, notre environnement, nos enjeux sociaux et économiques, la chaîne youtube Symbioz va tenter de répondre aux questions que l'on peut être amené à se poser. Je vous invite donc à cliquer si le coeur vous en dit et peut-être démarrer ensemble une nouvelle histoire, celle de la durabilité.

 

Se tourner vers demain, réfléchir à notre manière de consommer, de réfléchir aux problèmes, notre relation à la nature, aux énergies, à l'autre, c'est ça le développement durable.

 

Ce premier épisode traitera donc de l'origine de cette réflexion et de cette démarche, autour de la définition du développement durable. En effet, ce terme est central dans de nombreux sujets mais reste flou pour nombre d'entre nous.

 

Vous trouverez ici le lien de la vidéo :

 

A bientôt,

Eturan

 

Tags : Education Développement Durable


Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • vote
    mac1 25 avril 18:10

    Développement durable n’est-il pas un oxymore directement traduit de l’anglais "sutainable development" qui a pris la place du mot écologie un peu trop contraignant pour les multinationales dont le but est de poursuivre leurs immenses profits liés à la mondialisation en éludant tous ses inconvénients et en faisant croire que quelques sparadraps suffiront à enrayer les ravages quelle provoque ?


    • vote
      Eturan 25 avril 18:16

      @mac1
      En effet, on peut le voir comme ça. Ou on peut le voir comme un moyen de prendre en compte l’écologie dans un monde où l’économie est reine. Le Développement durable n’est pas la solution miracle et... ce n’est finalement qu’un mot. Ce qui est intéressant c’est tout ce qui se cache derrière. Tous les enjeux et les possibilités qu’il y a derrière.

      L’économie locale, les circuits courts, c’est du développement durable. La protection d’un milieu en tant qu’espace naturel et social (et économique, bien évidemment) c’est du développement durable. Les énergies renouvelables, c’est du développement durable.

      Un même mot peut avoir plusieurs définitions. Il n’appartient qu’à nous de se l’approprier (Enfin je dis ça... je ne suis qu’étudiant en aménagement rural...)


    • vote
      mac1 25 avril 18:47

      @Eturan

      Le problème c’est qu’il existait déjà un mot pour cela et qu’il a été mis au rencart et ce n’est pas forcément dû au hasard.

      On peut être naïf mais ceux qui utilisent le plus cette expression sont justement les multinationales qui sont le premières responsables du désastre écologique. Vous savez, par exemple, ces fabriquants de matériel électronique et informatique qui pratiquent l’obsolescence programmée et qui se contrefichent du recyclage de ce qu’ils produisent puisqu’on le retrouve dans des décharges à ciel ouvert dans des pays comme le Ghana.

      Si le développement durable consiste à consommer des tonnes de kérosène pour se réunir par centaines, de préférence, dans de stations balnéaires sous les tropiques ou à payer des billets d’avion à des élèves pour qu’ils aillent voir dans les autres pays d’Europe si on pose bien des étiquettes plastifiées près de interrupteurs pour inciter les gens à éteindre les lumières dans leur collège, n’est-ce pas une vaste supercherie ?

      Toutes ces voitures électriques aux lourdes batteries rechargées avec de l’électricité produite par des centrales à charbons, ces chauffe-eau écologiques tellement coûteux qu’il faudra parfois attendre leur durée de vie pour les amortir si le calcaire ne leur a pas fait leur fête avant. Tous ces leveurs de fonds qui nous promettent Mons et Merveilles avec des technologies dont le fonctionnement est parfois plus que douteux. Le développement durable c’est aussi un marché et les financiers l’on bien compris.

      Personnellement je préférais quand ça s’appelait l’écologie…


    • vote
      Eturan 25 avril 19:20

      @mac1 Effectivement, je comprend totalement ce point de vue, et c’est justement intéressant d’en débattre. Je ne sais pas si je suis naïf de croire en la philosophie originelle de ce terme.

      Justement dans ma prochaine vidéo je vais aborder les bilans dressés au fil des ans sur l’application de ce que "devait être" le développement durable. Néanmoins, j’apporte personnellement beaucoup d’importance dans ce terme et ce qu’il signifie au départ. Bien sûr, il a été repris, modifié, parfois (souvent) bafoué, mais il n’en reste pas moins que l’idée de base est, selon moi, intéressante.

      L’usage des termes est souvent très compliqué, surtout lorsqu’ils sont très connotés. L’écologie, comme vous dites, et comme je le défend, n’est pas non plus accepté par tous.

      A titre personnel, je défend et défendrais corps-et-âme l’idée d’un réel développement durable et LOCAL. En effet, certains discours n’ont pas de sens (faire du bio venant de l’autre bout du monde, faire des énergies renouvelables avec des matériaux qui ne le sont pas, etc.) néanmoins je crois et je défend l’idée d’une société où nous pouvons agir pour l’environnement qui nous entoure, l’économie qui nous fait vivre et les enjeux sociaux qui nous lient. Comment est-ce possible ? Par la participation citoyenne (que je défend également dans la vidéo).

      Si j’ai commencé cette démarche en remettant au centre l’idée du développement durable, c’est pour défendre ce point de vue. Je comprend que l’on puisse ne pas être d’accord avec mon point de vue. Et justement ! Je suis content d’avoir d’autres avis que le mien car c’est de la différence de point de vue que naît la richesse.


    • vote
      mac1 26 avril 00:23

      @Eturan

      Je vous félicite pour votre enthousiasme. Je ne suis évidemment pas contre le fait de faire bouger les choses et essayer de revenir à des filière locales ou de trouver des réelles solutions, bien au contraire.

      Il faut juste être vigilant envers ceux qui vous présentent de fausses bonnes idées ou des "usines à gaz" avec comme unique but le profit.

      Cordialement.


    • vote
      Eturan 26 avril 10:38

      @mac1 Sur ce point nous sommes parfaitement d’accord :)



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Eturan


Voir ses articles







Palmarès