Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Les évangiles perdus : écrits apocryphes - gnostiques - Nag Hammadi - Qumrân (...)

Les évangiles perdus : écrits apocryphes - gnostiques - Nag Hammadi - Qumrân - Esséniens

Plusieurs documents vidéo et audio sont regroupés ici pour évoquer les questions controversées des "évangiles apocryphes", des gnostiques, de la création de la religion chrétienne...

 

Le Nouveau Testament contient quatre Évangiles supposément rédigés par les apôtres Mathieu, Marc, Luc et Jean. Ces textes racontent la vie et la mort de Jésus de Nazareth. Aujourd'hui, de nouvelles découvertes ont révélé l'existence d'autres évangiles. Au cours de fouilles archéologiques, le long des allées obscures des marchés noirs, au sein de laboratoires universitaires, les " Évangiles perdus " - ceux de Thomas, Judas, et Marie - refont surface et dévoilent un autre visage du Christ. Ces textes anciens sont soumis à des tests - Carbone 14, paléographie, analyse isotopique - pour déterminer leur âge et leur authenticité et découvrir pourquoi ils ont été " perdus ". Ce faisant, nous apprenons l'existence de " messies rivaux " de Jésus et de fortes dissensions internes parmi les apôtres... des secrets longtemps enfouis afin d'assurer le " triomphe " de Mathieu, Marc, Luc et Jean.

 

 

Ecrits apocryphes chrétiens

 

 

France Culture, les Vivants et les dieux du 28 janvier 2006 par Michel Cazenave
http://www.franceculture.fr
http://www.michelcazenave.fr
Avec Jean-Daniel Kestli, professeur à la Faculté de Théologie de l'Université de Lausanne et André Le Boulluec, directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, IVe section.

Les Vivants et les Dieux avaient déjà consacré une émission à la publication du premier tome, dans la collection de La Pléiade, des Ecrits apocryphes chrétiens. Aujourd'hui que paraît le second tome, où l'on trouve des textes aussi essentiels que Les actes de Pierre ou Les actes de Jean, de même que le fameux Roman pseudo-clémentin, nous avons l'occasion de réfléchir, une fois de plus, et en profondeur, sur la manière dont s'est formée la religion qui a irrigué toute notre culture, et d'explorer une littérature qui, même non reconnue par l'Eglise, a irrigué toute notre tradition et tout notre imaginaire
.

 

 

Les évangiles apocryphes

 

 

Avec eux, on semble ouvrir un monde merveilleux empli de révélations défendues. Apocryphes, du grec apocruphos, signifie secret, caché. Et pourtant la réalité semble bien plus rationnelle. De 150 avant J.-C. à 200 après J.-C., la littérature foisonne dans les milieux juifs et chrétiens. Les écrits apocryphes ou intertestamentaires ressemblent donc à ceux de la Bible mais ne seront pas repris dans le " canon " des Ecritures. Alors quelles informations contiennent-ils ? Sont-ils à craindre ou à explorer ? Avec Jean-Daniel Dubois, directeur d'études à l'École Pratique des Hautes Études et Madeleine Scopello, directeur de recherche au CNRS.
La Foi prise au Mot du 15/05/2011.

 

 

Ecrits gnostiques de Nag Hammadi 

 

 

France Culture, Les Vivants et des Dieux, du 15 décembre 2007 par Michel Cazenave, avec la participation de Jean-Pierre Mahé et Paul-Hubert Poirier. Respectivement, Membre de l'Institut, et professeur d'Histoire des religions à l'université Laval de Québec, co-directeurs de la publication de Écrits gnostiques : la Bibliothèque de Nag Hammadi dans la « Bibliothèque de la Pléiade », éd. Gallimard. http://www.franceculture.fr http://www.michelcazenave.fr

 

 

QUMRÂN  

 

 

Situés sur les rivages de la mer morte, le site de Qumran constitue certainement la plus grande découverte archéologique du 20 ème siècle dans le domaine biblique. On y a découvert de nombreuses jarres conservant des manuscrits miraculeusement conservés.
Emission du 04/01/2009

 

 

Katell Berthelot et Isabelle Raviolo - Qumrân, les Esséniens et les défis du monothéisme 

 

 

(Continents intérieurs) 20 novembre 2014

 

 

Bonnes fêtes de fin d'année !

 

Tags : Histoire Religions Spiritualité Culture Etonnant Christianisme Polémique Archéologie



Réagissez à l'article

18 réactions à cet article


  • 3 votes
    cathy cathy 24 décembre 2015 13:15

    Aucun des livres de la bible ne se contredisent, 66 en tout. 


    • 1 vote
      AlbertGam AlbertGam 26 décembre 2015 00:20

      @cathy
      Plus les 666 qui ont été écrits ensuite...

       smiley


    • 1 vote
      cathy cathy 27 décembre 2015 00:53

      @AlbertGam
      Vous faites référence au nombre de la bête qui est 666. Vous pouvez constater que Jean parle de nombre et pas de chiffre. Le nombre est une quantité. 


    • 3 votes
      Hieronymus Hieronymus 24 décembre 2015 13:23

      merci pour ce sujet, je vais m’y plonger

       smiley


      • vote
        Mayali Alaya Mayali Alaya 24 décembre 2015 15:07

        @Hieronymus
        Bonne plongée

         smiley


      • vote
        pegase pegase 24 décembre 2015 19:51

        @Hieronymus

        Les plus anciens que j’ai pu trouver sur la toile (et décryptés), sont écris en langue copte, ils frisent les 100 ans après JC .. C’est assez surprenant et proche de ce que l’on connait de la Bible ..


        Mais j’ai appris qu’il y en avait d’autres contemporains de JC .. Pas cherché plus que ça, c’était pour répondre à des gugus qui prétendaient que JC n’avait jamais existé ..


      • 3 votes
        Hieronymus Hieronymus 24 décembre 2015 21:12

        pour l’instant je n’ai écouté que les 4 premières vidéos sur les écrits gnostiques, Qumran les Esséniens, j’sais pas, j’verrai plus tard, on nous gonfle pas mal (un peu trop je pense) avec ces derniers qu’on nous décrit comme étant des préchrétiens, ça reste à voir...

        les 2 vidéos extraites de l’émission "les vivants et les Dieux" de Cazenave, je connaissais déjà mais ce n’était pas mal de les réécouter, vraiment des gens érudits au jugement pertinent

        la 1ère vidéo j’étais un peu réticent du fait de son côté spectacle, mais non ça se passe bien, rien d’hollywoodien, au contraire bcp d’informations précieuses, aussi la 3ème vidéo de KTO, je craignais de tomber sur des grenouilles de bénitier mais en fait les intervenants sont tout à fait intéressants

        .

        pour télécharger l’Evangile de Marie Madeleine

        http://www.histoireebook.com/index.php?post/Meurois-Daniel-L-evangile-de-Marie-Madeleine

        télécharger l’Evangile de Thomas

        http://www.histoireebook.com/index.php?post/Evangile-apocryphe-de-Thomas

        perso j’ai pas encore lu (mais c’est sur la liste)


        • 1 vote
          Zatara Zatara 25 décembre 2015 01:51

          @Hieronymus
          merci pour les liens smiley


        • 1 vote
          Mayali Alaya Mayali Alaya 25 décembre 2015 17:02

          @Hieronymus
          Merci pour les liens et pour avoir donné votre sentiment sur les vidéos proposées ici.


        • 2 votes
          cathy cathy 25 décembre 2015 09:15

          J’ai écouté la dernière vidéo, elle est intéressante.

          Jésus associe toujours les scribes et les pharisiens. Ils pratiquaient bien la religion judaïque. Une religion qui a remplacé celles d’Abraham et de David. Une religion satisfaisant la chair.

          Ketell Barthelot compare les ésséniens aux loubavitchs d’aujourd’hui, Jésus les appelait scribes, c’est avec eux qu’il a eu de gros problèmes, pas avec la population. Nous voyons constamment dans les 4 évangiles, les hébreux s’étonner de la nouvelle doctrine prêché par Jésus : mais qu’elle est cette nouvelle doctrine ?
          S’ils n’avaient pas perdu l’enseignement de l’ancienne alliance, ils ne se seraient pas posés une telle question.

          Et d’après moi, d’avoir découvert en 1947 toute cette littérature des scribes est plus que douteux.

          • 2 votes
            cathy cathy 25 décembre 2015 09:33

            La religion judaïque devait haïr son ennemi, alors que cela n’est mentionné nulle part dans l’ancienne alliance.


          • 1 vote
            el pepe el pepe 26 décembre 2015 04:37


            Bonjour

            merci pour ces recherches et videos -
            La gnose est une approche très interessante car depouillee, revenant a l essence de la pensee, philosophique Chrétienne, et comprehension du divin et la relation de l homme avec ce dernier, on évite l écueil de tous les miracles, et fables qui ont fait perdre la crédibilité du message et personnage du Christ.
            Dans mon approche au Christianisme je ne connaissais que tres peu ce monde et textes apocryphes, mais j’avais intuite la gnose et reconstruite dans ma psyche. On comprend qu’une telle approche est totalement incompatible au dogme donc religion.


            • vote
              el pepe el pepe 26 décembre 2015 05:37

              incompatible avec sorry


              • vote
                Joe Chip Joe Chip 27 décembre 2015 11:05

                Merci pour cet excellent article.


                • vote
                  Jean Keim Jean Keim 28 décembre 2015 09:16

                  J’ai enfin tout visionné, c’est intéressant malgré les inévitables redites.

                  Je ne sais que penser de certains de ces textes, la datation de leur origine paraît hasardeuse et leur contenu n’est probablement que le point de vue d’un ou de plusieurs rédacteurs et j’ai retenu d’une des vidéos qu’il était courant de placer leur écriture sous le patronyme d’une personne connue comme celui d’un apôtre.
                  Dans leur dynamique, les apocryphes sont à rapprocher des nombreux écrits qui ont suivit pendant longtemps la disparition de Gautama car comme lui Jésus n’a laissé apparemment aucun écrit.
                  Ce que j’ai retenu également est qu’à l’origine il n’y avait aucune organisation sacerdotale, les disciples et toutes personnes intéressées se réunissaient pour dialoguer sur le message de Jésus mais inévitablement des gens comme Paul et Constantin ont voulu organiser tout cela au détriment de l’Esprit de l’enseignement.
                  Je pense que néanmoins malgré les distorsions qu’elles ont subies, les 4 évangiles sont les plus proches de l’origine.

                  • 3 votes
                    Hieronymus Hieronymus 29 décembre 2015 17:41

                    @Jean Keim
                    les 4 évangiles sont les plus proches de l’origine

                    c’est le point de vue du vainqueur et comme l’on sait, l’Histoire est écrite par les vainqueurs

                    j’avoue que je n’ai pas d’opinion définitive sur la question, je trouve les Gnostiques du II siècle (Marcion, Valentin, ...) absolument passionants et fascinants, en même temps ils étaient combattus par des pointures intellectuelles comme Irénée de Lyon ou Tertullien, lesquels étaient tous également persécutés par l’ordre romain, ce qui a de quoi laisser perplexe

                    aussi la personnalité de Julien l’Apostat au IV siècle, très intellectuel, tolérant et ouvert, mais qui s’est fermement opposé aux dogmes de l’église naissante, renforce encore cette impression de complète énigme religieuse


                  • vote
                    Ozi Ozi 29 décembre 2015 11:44

                    Merci pour l’article
                    .
                    Une petite discussion intéressante sur l’Evangile selon Thomas : https://www.youtube.com/watch?v=D4L6aDFOdgI


                    • vote
                      Hieronymus Hieronymus 29 décembre 2015 17:32

                      @Ozi

                      j’ai écouté, tout à fait intéressant

                      l’évangile de Thomas serait le plus ancien de tous ?

                      en fait cela pose la question de l’oralité des Evangiles, c’est qq décennies après la mort du Christ alors que les témoins directs de son vivant avaient disparu, que la nécessité d’un récit écrit s’est imposé

                      il y a aussi la question selon laquelle les Evangiles canoniques auraient été précédé par des proto-évangiles rédigés en araméen

                      il est très difficile de procéder à des recherches historiques objectives sur ces sujets, les prêlats ou hommes d’église étant juge et partie, quant aux agnostiques ou athées ils se révèlent le plus souvent hermétiques aux notions de transcendance et buttent totalement sur la question des miracles

                    

                    Ajouter une réaction

                    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                    FAIRE UN DON







Palmarès