Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Affaire Éliane Kabile : trafics d’organes et de cadavres, l’omerta (...)

Affaire Éliane Kabile : trafics d’organes et de cadavres, l’omerta institutionnelle

Que se passe-t-il avec nos morts ? La question se pose, sérieusement, en France. Les légistes traitent trop souvent les morts comme le feraient des bouchers (et encore), mais pourquoi ? Impossible d’obtenir une enquête sérieuse sur ce qu’il advient des corps dans les morgues où des problèmes ont été repérés. Quant aux enquêtes concernant ces patients décédés mystérieusement une fois arrivés à l’hôpital, et que leurs proches peuvent retrouver avec des entailles sur tout le thorax, ne rêvons pas : elles n’existent pas. Lire l'article de DondeVamos

 

Affaire Éliane Kabile, trafics d'organes et de cadavres : une mort très suspecte en 2001 à l’hôpital de Gonesse (Val d’Oise, France), un trafic d’organes, suivi de multiples autopsies les plus confuses, une profanation de sépulture, le mélange d’une bouillie de plusieurs cadavres non identifiés en lieu et place du corps d’Éliane Kabile, un ensemble de faux actes de décès et autorisation de fermeture de cercueil pour deux enterrements à des dates différentes, en violation des droits les plus ordinaires et fondamentaux, une justice sourde, aveugle et violente qui condamne la famille de la victime lorsqu’elle cherche à obtenir justice pour ce meurtre hospitalier et funéraire et, en date du 14 septembre 2016, la cerise sur la gâteau : la plus récente décision de justice dans ce dossier, au regard de certaines phrases bien précises du jugement rendu le 14 septembre par la 11ème chambre correctionnelle du TGI de Paris, vient constituer une preuve formelle et manifeste d’une parfaite duplicité de l’institution judiciaire, visant on ne peut plus clairement à protéger le groupe des auteurs et complices actifs ou passifs de ce drame.

 

Nous sommes ici face à une affaire de véritable forfaiture judiciaire, où une institution majeure de la République protège depuis quinze ans des auteurs de crimes et délits, tout simplement parce que ceux-ci font partie de la fonction publique…

 

Nous invitons vivement tous les citoyens sensibles à cette cause d’interpeller leurs élus, maires, députés, sénateurs… Dossier judiciaire sur www.politiquedevie.com

 

Communiqué de Christian Cotten et Thierry Kabile, 21 septembre 2016 :

 

 

 

L'affaire Éliane Kabile chez Julien Courbet sur TF1 en décembre 2006. L'histoire d'une forfaiture judiciaire exemplaire : trafics d'organes et de cadavres et protection des auteurs par l'institution judiciaire, toujours en vigueur en 2016.

 

 

 

Quelques articles de DondeVamos sur cette affaire :

 

Une sombre affaire de trafic d'organes étouffée dans un hôpital français

 

Affaire Eliane Kabile : trafic de cadavre et actes de décès falsifiés

 

Plainte contre l'Etat dans l'affaire Eliane Kabile, faux actes de décès et trafic de cadavres

 

Affaire Eliane Kabile et soupçons de trafic de corps : l'Etat va-t-il enfin répondre à la famille ?

 

Trafic de cadavre : l'Etat va-t-il fuir ou rendre des comptes ?

 

Tags : France Scandale Catastrophe Santé menacée Justice Activisme Censure Institutions Violence Oligarchie Famille Satanisme



Réagissez à l'article

3 réactions à cet article


  • 7 votes
    Daniel D. Daniel D. 29 septembre 13:35

    Ce n’est pas réellement la fonction publique qui est derrière tout cela mais la franc-maçonnerie.

    Une seule solution pour ces abominations et sauver la France, l’éradication concrète de cette engeance satanique.

    Les noms de ces gens là ne sont pas secrets, cette base opérative infectant la justice, mais aussi la police, l’administration, et tout les corps étatique. Les lampistes doivent payer, ils sont coupables et personnellement engagés. Leurs excuses, dénégations et autres justifications n’ont pas d’intérêt.

    Quand la justice est pourrie, elle doit être purifiée par le peuple, et pas en passant par la pseudo justice mais par l’action directe !

    Les enfants de la veuve et de 1789 doivent disparaitre !

    Et F... le politiquement correct de ces pourris !


    • 1 vote
      wendigo wendigo 29 septembre 18:20

      @Daniel D.

       Houuu, je vous sent bien remonté vous .... !


    • vote
      sls0 sls0 1er octobre 05:37

      Les principaux concernés sont les vers et les bactéries qui doivent éliminer le corps, aucune interview.
      Pour le trafic d’organe ce n’est pas plus judicieux de taper dans de la viande fraiche plutôt que dans le troisième âge ?

      

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès