• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Alain Bauer contre un militant anti-police

Alain Bauer contre un militant anti-police

"Y a-t-il encore un problème de sécurité en France ?" (Alain Bauer, Polonium

 

 

Tags : Sécurité Police Violence



Réagissez à l'article

49 réactions à cet article


  • 1 vote
    simplesanstete 30 mai 11:04

    Avec sa gueule.....c’est sûr....il révulse cet horreur de Bauer, un vrai délit son fasciés. 


    • 6 votes
      Qiroreur Qiroreur 30 mai 11:21

      @simplesanstete
      Un problème que vous avez semble-t-il tranché de manière radicale... mais il se conçoit que vous vous sentiez toujours concerné.


    • 9 votes
      yoananda yoananda 30 mai 11:37

      Non ce ne sont pas les inégalités sociales qui provoquent la criminalité, sinon, ce serait en Ariège ou dans la creuse, la ou sont les plus défavorisés de France qu’on aurait le plus de criminels.


      • 2 votes
        Zatara Zatara 30 mai 12:50

        @yoananda
        Jura... le pourcentage de gens ayant droit au RSA et qui s’y refuse....


      • vote
        m1m1 30 mai 12:51

        @yoananda

        Les plus défavorisés de France habiteraient l’Ariège ou la Creuse ... êtes vous seulement allé dans ces régions ? Qu’entendez vous par "défavorisés" ?


      • 4 votes
        yoananda yoananda 30 mai 13:38

        @m1m1
        défavorisés au sens économique bien sûr, au sens social, si on parle écologie ... c’est sûr !

        Oui je sais de quoi je parle.


      • 5 votes
        yoananda yoananda 30 mai 13:43

        @Zatara
        oui, et la liste est "infinie" : les jeunes maghrébins des cités, pourquoi ils sont dehors à zoner le soir au lieu, comme d’autres le font, d’étudier pour préparer leur avenir !

        C’est la faute aux racistes peut-être ?

        Bien sûr, il y a un fond de vrai dans le discour gauchiasse, la pauvreté est un facteur d’handicap social, et la mobilité sociale s’est réduite en France, mais c’est ... disons, 10 ou 15% (chiffre symbolique) de l’explication !



      • vote
        Zatara Zatara 31 mai 15:14

        @Zatara
        ce lien est là est pour Ozi en particulier.


      • 9 votes
        Qiroreur Qiroreur 30 mai 12:16

        Voilà un extrait un peu long avec la réponse du bobo... Bauer insiste pour avoir une explication sur l’agression des pompiers, en vain... la personne en face n’a pas de réponse autre que "la base de tout c’est l’insécurité sociale, économique (...) et du coup certains prennent des chemins de traverse pour sen sortir".

        L’explication matérialiste à géométrie variable est l’invention du siècle des gauchiasses. 

        En ce moment il y a une nouvelle tradition qui se met en place dans les karchiers : la piscine de rue. Les bouches d’incendies sont ouvertes sauvagement, l’eau jaillit à 500L par minute. Le chef de pompiers de Paris a fermement condamné cette pratique qui potentiellement prive les équipes d’eau en cas d’intervention (sans parler du pb du gaspillage, des risques d’électrocution, des dangers pour la circulation des véhicules, etc.). Mais le bobo va sans doute nous expliquer que c’est normal, que cette pratique est liée à l’insécurité sociale...

        • 5 votes
          yoananda yoananda 30 mai 12:49

          @Qiroreur
          mais les bobos ne sont pas les seuls à (absolument) tout interpréter via le prisme plus ou moins marxiste, et à tout ramener à la condition sociale ...

          ce qui permet habillement de mettre de coté les facteurs culturels ou raciaux.

          Alors que bon, justement, il y a des "petits détails" qui montrent que le socio-économique à bon dos.

          Les "cités" soit disant défavorisées ne le sont pas : en périf des villes, ils ont toutes les opportunités au niveau études et boulot à portée de la main. Bien plus, beaucoup plus que les ruraux qui n’ont même plus de bureau de poste de nos jours.

          De plus, on a déversé des milliards d’euros de plan d’urbanisation, 40M€ par exemple sous Sarko, pour refaire leurs cités, qu’ils pourrissent aussi-tôt.

          Le soit disant racisme des français a aussi bon dos : d’abord, il n’y a pas de racisme d’état, sauf envers l’extrême droite, donc pas envers "eux". Ensuite les français sont parmi les moins racistes de la planète. Ils sont querelleurs, certes, entre eux, pas plus pas moins avec les étrangers. Il y a certaines personnes racistes de ci de la, mais rien qui n’explique la soit disant souffrance du "beur".

          Pourquoi les chinois ne souffrent-ils pas de ce racisme alors ?

          Donc en plus, maintenant, on a les voitures qui brûlent, les pompiers caillassés, les bouches d’incendies vandalisées.

          Il n’y a RIEN, absolument RIEN qui ne tiennent debout dans la rhétorique gauchiste, si ce n’est, oui, un fond de guerre sociale qu’ils ne cessent d’entretenir d’ailleurs, parce que si on les écoutes : on serait criminel parc qu’est pauvre, mais les coupables seraient les riches ... lol

          Bref.

          Le gauchisme s’analyse et se comprends très très très bien via la sociobiologie, bien mieux que tout le reste.

          Quand au problèmes des cités et des blédard, il faut regarder du coté racial et culturel (qui sont liés bien sûr).


        • 1 vote
          Zatara Zatara 30 mai 12:51

          @Qiroreur
          Mais le bobo va sans doute nous expliquer que c’est normal, que cette pratique est liée à l’insécurité sociale...

          que c’est cosmopolite, et que ça lui rappelle NY


        • vote
          Zatara Zatara 30 mai 12:54

          @Zatara
          zappé l’italique....


        • 5 votes
          Ozi Ozi 30 mai 19:29

          @Qiroreur et toute la fine équipe..

          Ah, c’est toujours un régal de lire les commentaires des clowns du FN, bienvenu dans les tréfonds de la pensée Sapiens.. smiley

          V’là-t’y pas que la concentration de pauvreté n’est plus le facteur primordial de la criminalité.. Merde alors smiley

          Les trafics en tout genre émergent dans ces zones ciblées partout dans le monde par pur hasard.. Merde alors smiley

          Les mafias instaurent des zones de non-droit pour favoriser leur business en créant une économie parallèle dans ces zones ciblées partout dans le monde par pur hasard.. Merde alors smiley

          Dans ces guerres de territoire, les représentants de l’Etat sont constamment la cible des trafiquants par pur hasard.. Merde alors smiley

          Ceci dit, même si la concentration de pauvreté est le facteur déterminant, ce n’est pas le seul, il y a aussi et forcément la prohibition, notamment celle du cannabis qui représente 80% du trafic, il suffit alors de regarder quels mouvements politiques sont traditionnellement contre la répartition des richesses et pour que perdure la prohibition pour ce rendre compte que les clowns habituels déplorent les effets dont ils chérissent les causes..  smiley smiley


        • 1 vote
          guepe guepe 30 mai 20:27

          @Ozi

          Ce qui est ridicule, c’est d’opposer répression et prévention. En médecine, les deux sont appliquées mais dès qu’il s’agit de parler pénale, on a toujours les castafiores insoumises qui veulent à tout prix les dissocier, pour simple raison idéologique.

          Tellement dommage qu’on a pas un VRAI libéral en France et susceptible d’etre élu, qu’on est enfin un vrai conducteur à la googlecarfrance et qu’il remette sur pied ce pays et qu’il renvoie aux oubliettes les délires collectivistes.


        • 2 votes
          Zatara Zatara 30 mai 20:42

          @Ozi
          Ceci dit, même si la concentration de pauvreté est le facteur déterminant

          non, il n’est pas déterminant justement.... faut bien lire et chercher un peu


        • 2 votes
          Zatara Zatara 30 mai 20:48

          @Ozi
          Ah, c’est toujours un régal de lire les commentaires des clowns du FN

          Allez pour le plaisir : toujours un régal de lire un antifa


        • 2 votes
          Qiroreur Qiroreur 30 mai 22:13

          @Ozi
          Si la pauvreté était le seul facteur pour expliquer le caillassage des pompiers alors ça arriverait dans de nombreux territoires de la République... mais ça n’arrive qu’à un seul type d’endroit. Partout ailleurs le pompier est respecté pour ce qu’il est : un type courageux, dévoué et indispensable. Et ça ne viendrait à l’idée de personne de lui faire un guet-apens pour l’agresser gratuitement. 

          Il n’y a que dans certains quartiers où l’on agresse les médecins de nuit venus porter assistance aux habitants (au point qu’ils ne veulent plus venir comme c’est le cas dans le 94 où le dernier, agressé 4 fois en deux ans, a renoncé à se déplacer dans certaines cités... dont une que je connais très bien... il y a subit une énième agression gratuite). Il n’y a que dans ces quartiers et avec certaines populations que se produisent les agressions sur les chauffeurs de bus ou de train, le personnel hospitalier, les commerçants. Il n’y a que certaines personnes capables de tabasser un professeur devant ses élèves en pleine rue... 

          Continues de croire que tout est lié à la pauvreté. Tu m’excuseras si je ne te mets pas de liens pour illustrer mes affirmations, ça ne sert pas à grand chose. Ton déni relève de la pathologie mentale. Tu comprendras peut-être un jour, à la défaveur d’un événement que je ne te souhaite pas de connaître malgré tout. En attendant surtout restes la tête bien au chaud, à savoir dans le sable.


        • vote
          guepe guepe 30 mai 23:12

          @Qiroreur

          D’ailleurs, ces gens ne se rendent pas compte que le laxisme dont fait preuve l’état aggrave les situations de pénuries de certaines professions, notamment médicale. C’est quand meme un comble que le 93 soit un désert médical alors qu’il dispose d’une fac de médecine et est cerné par 7 autres !

          Pénurie qui accentue l’isolement et le manque d’accès de la population à la santé. Aujourd’hui, quasiment tout les étudiants ingénieurs ou en médecine que je connais dans le 93 ne reve que de le quitter.

          Et arretons ce mythe de la pauvreté, si il est vrai en parti, il est aussi faux, sinon comment expliquait que des fils d’architecte , de prof, se trouve aussi parmi ces bandes qui trainent dans la rue ? C’est beaucoup plus complexe que ça et je pense meme que le discours d’excuse, de la gauche en particulier, a eu des effets très délétères car elle a fourni une excuse à tout les jeunes d’origine étrangère ,qui galèrent et qui sont sollicité par les racailles pour participer à leur connerie, d’abandonner. Ca se voit quand on leur parle et qu’il nous ressortent le meme discours de "gauche" qu’ozi.

          Et je parle meme pas de tout les gogoles qui répètent à l’envie que les maghrébins nettoient les bureaux ou jetent les ordures, comme si les maghrébins étaient une race de domestique.


        • vote
          maQiavel maQiavel 30 mai 23:42

          sinon comment expliquait que des fils d’architecte , de prof, se trouve aussi parmi ces bandes qui trainent dans la rue ? 

          Oui mais dans quelle proportion ? Je ne pense pas non plus que la pauvreté explique à elle seule les taux de délinquance et de criminalité, il y’a assurément d’autres facteurs mais je ne pense pas non plus qu’on puisse faire un déni de ce facteur "pauvreté". 

          Ce qui serait intéressant pour avancer dans cet éternel débat, ce serait de déterminer le taux de délinquance et de criminalité chez les individus issues des classes moyennes et supérieures et de les comparer aux classes populaires. Intuitivement, je m’attends à des différences significatives... 




        • vote
          Qiroreur Qiroreur 31 mai 00:14

          @maQiavel

          "Ce qui serait intéressant pour avancer dans cet éternel débat, ce serait de déterminer le taux de délinquance et de criminalité chez les individus issues des classes moyennes et supérieures et de les comparer aux classes populaires. Intuitivement, je m’attends à des différences significatives... "


          Ce qui ferait avancer le débat c’est que soit enfin admis que certaines pratiques (le cailassage du pompier) ne sont commis que par certaines populations. Ce serait déjà admettre une évidence. Mais même cela, c’est impossible,. 

          D’abords quelques repères : 

          1950 : 573 K crimes et délits recensés

          2010 : 3624 K, donc 6 fois plus avec une population qui n’a été augmentée par 1,6... et pourtant est-ce que les gens sont en moyenne plus pauvres dans les années 50 qu’en 2010 ? 

          Evidemment la question de la déviance, dont la délinquance et la criminalité, est complexe, multi-factorielle mais il y a des évidences statistiques. Par exemple à 80% environ (2009), les crimes et délits ont été commis par des illettrés (12%) ou des personnes n’ayant pas dépassé l’instruction du primaire (68%). On a là une corrélation forte entre le niveau d’instruction et la délinquance/criminalité.  

          Certains pays font des stats ethniques non pas pour stigmatiser, amalgamer ou que sais-je mais juste pour appréhender un phénomène sans œillères et trouver des solutions. Chez nous, c’est impossible malgré les évidences (population carcérale, témoignages des acteurs clés de la question comme les policiers, acteurs sociaux, profs, commerçant, personnel médical...). Tant qu’on est dans le déni façon Ozi, on ne peut pas avancer.


        • vote
          guepe guepe 31 mai 00:17

          @maQiavel

          Je pense la meme chose mais je voulais juste dire qu’on trouve aussi justement des enfants qui sont issues de milieu qui ne sont pas précaires et le facteur pauvreté n’explique pas tout. En le théorisant, je trouve meme qu’il aggrave les choses vu qu’il justifie et décourage ceux qu’ils veulent s’en sortir, en leur disant qu’ils sont déterminé de toute façon dès la naissance et qu’il n’y a rien à faire, c’est la vie.

          Bourdieu a fait des dégats.


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 mai 00:50

          @guepe

          Je suis d’accord. 

          @Qiroreur

          Oui je sais bien qu’il y’a d’autres corrélations que la pauvreté. Sur le niveau d’instruction , c’est une évidence qui est aussi corrélé à la pauvreté ( les moins instruits sont bien évidemment les plus pauvres). 

          Je suis aussi au courant pour les statistiques "ethniques" ( terme utilisé ici à la sauce anglo-saxonne ) dans certains pays. Mais il faut rajouter que dans des pays ou le taux de criminalité est bien plus élevé que dans les pays occidentaux , comme la Russie , ce sont bien des " blancs" qui en sont à l’origine. Bref , on ne peut non plus tout réduire à "l’ethnie" comme seraient tentés de le faire certains ( et je ne parle pas du tout de toi ). C’est bien évidemment multifactoriel. 

          Il y’a des facteurs dont on parle très peu ( ça fait quelques années que je n’ai plus maté les statistiques avec attention donc je ne pourrais pas développer avec précision ) comme la pauvreté en zone urbaine ( ce n’est pas du tout la même chose que la pauvreté en zone rurale par exemple ) et la vie proximité de zones plus favorisées. 

          Quoi qu’il en soit , je le répète , il serait intéressant de déterminer l’incidence que pourrait avoir la pauvreté pour avancer dans ce débat , cela ne signifie pas qu’il faudrait nier les autres facteurs. 

          Le problème , c’est qu’il y’a un clivage de nature idéologique sur cette question : les droitards ont tendance à négliger le facteur pauvreté et à tout mettre sur le dos sur des facteurs culturels( voir raciaux ) pendant que les gauchistes font le contraire. Il faut dépasser ce clivage débile qui pollue le débat mais en France , c’est difficile à faire ... 


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 31 mai 01:26

          @maQiavel
          "Ce qui serait intéressant pour avancer dans cet éternel débat, ce serait de déterminer le taux de délinquance et de criminalité chez les individus issues des classes moyennes et supérieures et de les comparer aux classes populaires. Intuitivement, je m’attends à des différences significatives... "

          Moi aussi, mais que ferions-nous de ces différences ? On pourrait leur donner bien des interprétations... (les pauvres ont de moins bon avocats, les pauvres sont bêtes et se font prendre plus facilement, ou bien les pauvres ne sont pas pauvres par hasard mais parce qu’ils sont génétiquement asociaux et ne respectent pas les biens d’autrui, etc.)


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 mai 01:41

          @Qaspard Delanuit

          -Moi aussi, mais que ferions-nous de ces différences ?

          ------> C’est une très bonne question. Et je rajouterai que c’est valable pour toutes les statistiques sur la criminalité. En principe, les statistiques permettent d’élaborer une stratégie pour mener une politique. Par exemple, si on considère qu’il y’a une corrélation très forte entre la pauvreté urbaine et la criminalité, une politique pourrait s’atteler à réduire cette pauvreté urbaine. Si on considère qu’il y’a des facteurs culturels qui entrent en compte, une politique pourrait moduler ces facteurs culturels ou les rendre le plus inopérant possible.

           On pourrait discuter dans le détail mais le fait est que ce n’est pas nous qui décidons : nous avons des élites qui décident de tout à notre place et n’avons aucun pouvoir. On voit bien ou ce système a mené au cours des dernières décennies, vu l’état de notre société. Donc effectivement, jusqu’à ce que le peuple réalise qu’il doit prendre les choses en main sans s’en remettre naïvement en tout et pour tout à des représentants qui n’ont de cesse de le trahir (ce qui peut prendre une, cinq, dix, cent, cinq cent années ou plus), connaitre ces différences ne servira à rien … 


        • vote
          Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 31 mai 02:56

          @maQiavel
          "Donc effectivement, jusqu’à ce que le peuple réalise qu’il doit prendre les choses en main sans s’en remettre naïvement en tout et pour tout à des représentants qui n’ont de cesse de le trahir."

          Vous voulez dire "jusqu’à ce que le peuple disparaisse" en fait. Parce que si le peuple "réalise qu’il doit prendre les choses en main sans s’en remettre naïvement en tout et pour tout à des représentants", ce n’est plus le peuple, c’est une société de guerriers-citoyens que vous décrivez. Je trouve que c’est important de le dire comme ça, sinon on pourrait attendre 2000 ans que "le peuple réalise que..."


        • 1 vote
          Semi Kebab 31 mai 11:04

          @Qaspard Delanuit & MaQiavel

          C’est comme ça depuis la nuit des temps, on tourne en rond depuis au moins Platon, il y a toujours eu des mafias, des gangs, des guildes de voleurs, des confréries d’assassins, les ninjas et yakuzas au Japon par exemple, sous tous les royaumes européens il y avaient des brigands et ils ne s’appelaient ni mohammed ni youssouf ni mamadou. A Alger il y avaient les barbaresques, les pirates sont internationaux, en Malaisie aussi il y a des voleurs/volés.

          .

          Aujourd’hui nous avons les kartchiers mais les paysans sont dans une extrême pauvreté et préfèrent se suicider plutôt que tout casser, autres moeurs, autres cultures, la ruralité contre l’urbanisme, le travail, la dignité contre la paresse et l’oisiveté il est plus facile, beaucoup plus rapide et rentable de dealer du shit assis sur un mur en béton en ville de pouilleux que de faire pousser des choux aux pesticides en Loire-et-Cher en marchand dans la boue, travaillant à perte et 80 heures par semaines sans weekend, ni femme ni vacances. Pourtant Gustave va pas brûler les bagnoles de ses voisins, ni ne trucide Jean-Claude pour une clope refusée ni ne viole la Marie les jours de Carême en tournante dans sa cave à vins, non, Gustave c’est pas Aziz ni N’golo N’golo, Gustave c’est Gustave et il se pend en silence dans sa grange avec une corde de chanvre bio.

          .

          Et tout le monde s’en branle de Gustave... Par contre dès qu’un Ahmed se fait courser par la police pour des raisons obscures, sans doute justifiées, rencontre un poteau avec son scooter volé et crève la gueule ouverte sur le bitume avec bruits et fracas, là y a du monde pour s’indigner, faire des manifs, des marches de protestations et tout péter dans le kartchier dans la foulée.... JUSTICE POUR AHMED ! Honnête traficant qui disait toujours bonjour avant de tuer les vieux qu’il volait....

          .

          Gustave ? Gustave qui ? ça existe encore comme nom ça ? T’es sérieux là ? La seule évocation de ces péquenauds provoque l’ennui, dans les hautes sphères politico-merdiatiques...


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 mai 11:26

          @Semi Kebab
          C’est comme ça depuis la nuit des temps

          ------> Non. La perfection n’existe pas , certes mais il y’a des nuances et des niveaux d’imperfection. 

          Les peuples n’ont pas toujours été impuissant selon les époques et les lieux et leur impuissance n’ont pas forcément le même degré. On ne peut pas comparer aujourd’hui la puissance politique des Suisses à celles des Français car ils ont eux un outil institutionnel très efficace , le référendum d’initiative populaire. C’est énorme , quand bien même les Suisses ont aussi leurs problèmes , leurs élites qui sont aussi dégénérées que les nôtres et leurs servitudes mais du fait de cet outil elle n’est pas aussi avancée que celle des Français. Tout est une question de nuance. Les Suisses peuvent lancer des initiatives populaires sur des questions de sécurité ou migratoire ça change beaucoup de choses ...


        • vote
          yoananda yoananda 31 mai 11:47

          @maQiavel
          PS HS : j’ai l’explication pour le nomadisme pré-historique : ils suivaient les troupeaux de gibier, qui eux, se déplaçaient.

          Donc rien de culturel dans le nomadisme, ni même un culture "extrêmement conservatrice" (ce qui reste à prouver que ce n’était pas une nécessité biologique d’être "conservateur") mais une simple logique biologique de base : suivre la bouffe.


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 mai 12:03

          @yoananda
          PS HS : explication tentée depuis longtemps mais on se rend compte que les déplacements des troupeaux de gibiers ne correspondent pas à ceux des chasseurs cueilleurs. La logique biologique ne tient donc pas. 


        • vote
          yoananda yoananda 31 mai 12:39

          @maQiavel

          "que les déplacements des troupeaux de gibiers ne correspondent pas à ceux des chasseurs cueilleurs."

          Ils correspondent à quoi dans ce cas ?


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 mai 12:40

          @yoananda
          A rien qui ne puisse s’expliquer matériellement justement comme on en avait discuté la dernière fois ...


        • vote
          yoananda yoananda 31 mai 12:46

          @maQiavel

          "A rien qui ne puisse s’expliquer matériellement"

          Tu m’excuseras de ne pas te croire sur parole. Je doute que tous les chercheurs dans ce domaine ne se rallient à cette position. Qu’aucun scientifique n’aie avancé d’explication qui te sied, soit. Mais est-ce que tu dis que le consensus est qu’il n’y a aucune explication du coup, sauf un "aléa" culturel ?

          De plus, ce n’est pas la question que j’ai posé.

          Ils se déplaçaient "comment" ? en ligne droite ? ils suivaient les vallées ? à quel rythme ?

          Il y a forcément un pattern. Puisque tu sembles connaître le sujet ... je pose la question.

          Même s’il y a consensus des scientos, je continuerais de chercher une explication biologique, c’est aussi comme ça qu’on fait progresser la science smiley


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 mai 12:52

          @yoananda
          Non mais tu ne me crois pas sur parole si tu veux , je ne vais quand même pas en pleurer. Et libre à toi de chercher à vouloir absolument trouver une explication biologique , je ne t’en empêche pas. Je dis simplement qu’en l’état actuel des connaissances , il n’y’en a pas et que celles qui sont proposées ne fonctionnent pas. 

          -Ils se déplaçaient "comment" ? en ligne droite ? ils suivaient les vallées ? à quel rythme ?

          ------> Rien de précis non plus là dessus , ça dépend des circonstances et des lieux et il n’y a pas forcément un pattern. Pour le rythme , en général , on peut dire qu’ils restaient sur place quelques jours avant de bouger ( et c’est variable bien sur). 


        • vote
          maQiavel maQiavel 31 mai 12:58

          @yoananda
           Qu’aucun scientifique n’aie avancé d’explication qui te sied, soit.

          ------> Ah non , l’explication culturelle moi me sied très bien. 


        • vote
          Zatara Zatara 31 mai 15:22

          @Ozi
          au cas ou tu aurais loupé le premier lien plus haut, je t’en mets un autre ici :

          https://www.youtube.com/watch?v=uhQuzrLUFqs

          prends bien soin de tout écouter, avec discernement avant de t’éparpiller.


        • vote
          Qiroreur Qiroreur 31 mai 18:49

          @Zatara
          Il n’écoutera pas. Bien qu’il soit (sur un autre sujet) le premier à prétendre que "seuls les faits comptent" tous ceux qui ne vont pas dans son sens ne l’intéressent pas. C’est triste mais c’est ainsi.



        • vote
          fred fred 30 mai 12:27
          Alain Beau-Air au service des gouvernants !
          Y a des gens comme ça qui se vendent au plus offrant !

          • 3 votes
            Semi Kebab 30 mai 14:00

            Quand la gauchiasserie arrive même à rendre la franc-maçonnerie sympathique....
            .

            Je hais ces bobos plus que tout autre être humain, car ils n’ont aucune excuse que celle de leur condescendance paternaliste de puceaux finis à la pisse qui n’ont vécu que dans des livres ou devant la téloche, c’est toute la légitimité qu’ils peuvent revendiquer pour leurs postures insupportables de donneurs de leçons permanents.
            .
            Envoyez moi toute cette chienlit à l’armée pendant 1 an, ça leur apprendra certaines réalités de la vie réelle.

            

            Ajouter une réaction

            Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

            Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


            FAIRE UN DON







Palmarès