Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS

Accueil du site > Tribune Libre > Alain Finkielkraut sur la liberté d’expression

Alain Finkielkraut sur la liberté d’expression

Philosophe, professeur à Polytechnique, animateur de l’émission Répliques sur France Culture, Alain Finkielkraut répond aux questions d’Enquête & Débat sur le thème de la liberté d’expression : affaire Zemmour, ENS/Hessel, liste noire des réactionnaires, etc.

> Enquête & Débat

> Le bréviaire des patriotes

Tags : Société Culture Liberté d’expression Eric Zemmour


Réagissez à l'article

48 réactions à cet article


  • 7 votes
    bebol bebol (---.---.---.158) 30 avril 2011 13:31

    Jean Robin est ici moins agaçant que dans d’autres interviews. Pourquoi ? L’interviewé est un personnage qui "l’a beaucoup influencé" et auquel il a consacré un livre empreint d’un regard "tendre". Ceci expliquant cela. Et d’où aussi la question sur Soral et Dieudonné, loin d’être ses personnalités préférées ("Soral, rend-moi mon livre") et qui était, à tout le moins, mal tournée. Il suffit d’opposer cette interview à celle de Ménard pour s’apercevoir de l’incapacité de Robin à être mesuré dans ses questions et à garder distance face à ses invités.
     
    Nous connaissons les positions de Finkielkraut sur Israël, les Juifs en France, etc... Et, pour ma part, je les trouve, à tout le moins, discutables. Il ne dit pas moins quelque chose de très vrai quant à la position, dans les médias, des "parias" de la pensée et des thuriféraires de la bien-pensance ; les uns passant souvent pour les autres. Et lorsque l’on sait l’importance phénoménale de la télévision sur les esprits, l’absence de véritable pluralité de pensées en son sein, autant chez les présentateurs que les invités, on imagine la pauvreté de compréhension du monde chez nombre de téléspectateurs, mais non moins la réelle conviction de ces derniers, sur une base, donc, bien restrictive.
     
    Pour le reste, il est peu à dire sur cette interview.


    • 5 votes
      RepublicainVox RepublicainVox (---.---.---.9) 30 avril 2011 20:47

      Jean Robin vs Finky... l’enfer quoi...


    • 3 votes
      kemilein kemilein (---.---.---.21) 1er mai 2011 01:44

      rooooooon pshhhhhhhhh
      rooooooon pshhhhhhhhh

      tain mais intenable, la première minute t’achève directe...

      va boire du café ! de l’extasie, n’importe quoi, mais secoue toi nom de dieu de merde !


    • 1 vote
      epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:36

      Et en plus, ça vous fait parler tout seul.


    • 23 votes
      dom y loulou dom y loulou (---.---.---.201) 30 avril 2011 13:33

      moi ce qui me scandalise est l’unilatéralisme transmis par les médias sionistes par et pour les sionistes et on ne voit plus qu’eux et on se sent colonisé ce qui est devenu l’évidence

      en ce contexte ne vous étonnez pas de la radicalité progressive des esprits monsieur Finkelkraut

      vous inversez complètement le rôle des victimes et des bourreaux

      le fanatisme du sionisme nous sort tellement par les oreilles que le vent contraire à leurs intérêts est seulement un juste retour des choses

      le sionisme n’aurait pas droit de cité dans les débats ? quand le sionisme DETRUIT nos vies et PERVERTIT absolument tout en occident et entre les peuples et entre les nations ? vous êtes bien bonne pâte avec les assassins du monde.

      et les gens ne sont pas des chèvres à qui cela échappe, ils le subissent et sont bien bons de ne pas pourchasser leurs bourreaux plus hardiment, mais d’encore tenter de discuter avec ces gens qui ne discutent pas, qui se contentent de vous traiter de Hitler quand cous marchez contre l’agenda fasciste sioniste

      et les sionistes de souche ne sont absolument pas sémites

      soyez plus dur avec les sionistes monsieur si vous craignez une stigmatisation de tous les juifs car on veut bien soutenir une libération des juifs devant les bourreaux communs, mais pour cela il faudrait que les juifs se considèrent aussi comme faisant pleinement partie de l’humanité

      on ne peut plus contenir la colère déjà et elle n’est pas bonne pour la réflexion

      l’ostracisation des pensées en-dehors du courant sioniste n’est PAS démocratique, n’apporte que haines et c’est précisément ce que le sionisme adore il semblerait

      les médias sionistes ont interdit une pensée évolutive sur la démocratie directe en europe, ce fut une main mise d’intérêts totalement étrangers à l’europe, ce fut la mise au pouvoir de précisément ceux qui ont toujours chié sur la construction européenne mais veulent en être les chefs... ça va pas aller

       et personne n’a oublié que croyez-vous ? qu’on peut ainsi ostraciser les pensées ? et vous vous étonnez ensuite que c’est mal reçu et éveille des haines quand les merdias sionistes n’ont de cesse que d’appeler à la haine et aux séparations identitaires ?

      les sionistes n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes pour se mettre en lumière comme des bourreaux de l’humanité

      s’ils veulent autre chose qu’ils montrent alors autre chose que cette supériorité supposée, infâme et dégradante pour tous, eux-mêmes en tête.


      • 3 votes
        epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:35

        Belle démonstration de l’hôpital qui se moque de la charité.


      • 43 votes
        NaNard-Botul Levy NaNard-Botul Levy (---.---.---.148) 30 avril 2011 13:40

        Finkiel est un sioniste qui n’aime pas la France et qui veut veut faire payer aux Gtaulois le sort qu’on subit ses parents en 1941 en cristallisant les haines contre les musulmans (ses amis d’hier du temps de la Mitterrandie, ses ennemis d’aujourd’hui du temps de la judéo-fauconnerie). Ce mec est inbuvable et insupportable à l’instar de son compatriote BHL auto-proclamé Général Massoud lybien. J’ai honte que les français avalent comme des couleuvres et sans broncher toutes les conneries qui sortent de la bouche de ces mecs.
        Equipe de foot "Black-Black-Black", Médias "Ashké, Ashké, Ashké", y’a rien d’autre à piger.


        • 2 votes
          epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:33

          Vous approuvez ?


        • 11 votes
          NaNard-Botul Levy NaNard-Botul Levy (---.---.---.148) 30 avril 2011 13:44

          Erratum, Finkel n’est pas le compatriote de BHL mais son "comapatriote"...


          • 1 vote
            epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:38

            Ce n’est vraiment pas la peine, alors deux balles ça suffira ?


          • 2 votes
            O Brion (---.---.---.143) 1er mai 2011 00:38

            Merci de recadrer le débat comme il se doit.
            Et que fait la police ?


          • 1 vote
            epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:27

            Finkielkraut parle du présent et du futur et vous nous parlez du passé : vous êtes hors sujet.


          • 3 votes
            epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:39

            Je crains que votre cas ne se soigne pas.


          • 12 votes
            Gerard LUCON (---.---.---.130) 30 avril 2011 16:15

            vanter cette ordure sioniste de finkielkraut et en meme temps se reclamer de Charles de Gaulle releve de l’escroquerie intellectuelle que seuls les imbeciles (et les sionistes) peuvent apprecier

            Vive de Gaulle et Mort aux cons !


            • 2 votes
              epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:28

              Heureusement que la liberté d’expression s’étend à la bêtise.


            • vote
              helios999 helios999 (---.---.---.201) 13 mai 2011 11:02

              vous en etes le pape autoproclamé , je crois ?

              votre cellule grise s’est mise en l’envers !


            • 18 votes
              DIVA DIVA (---.---.---.194) 30 avril 2011 16:16

              55 minutes de justifications sionistes et donc, de mensonges à la chaine !
              Une performance en soi !
              ...
              55 minutes à gerber quoi qu’il soit !


              • 3 votes
                epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:29

                Fallait pas regarder.


              • 15 votes
                MAZIG (---.---.---.81) 30 avril 2011 16:52

                Quand je pense que ce type enseigne à Polytechnique , càd qu’il forme les élites de demain , celà laisse augurer des jours sombres pour le devenir de la France. Il nous brosse une liste de ce qu’il appelle "les intellectuels de droite" , à savoir une brochette d’acteurs pro-sionistes auto-proclamés et qui ne contient pas un seul vrai intellectuel français et dieu sait qu’il y en a , mais qui sont bannis des médias du fait de leur excellence et de leur intégrité. Ceci dit , les français sont de moins en moins dupes et savent reconnaitre un vrai intellectuel et surtout ne gobent plus les balivernes éternellement accusatrices et faisant d’eux les pires fachos du monde.Surtout lorsque ces accusations proviennent d’inconditionnels du seul gouvernement (Israel) pratiquant l’apartheid de nos jours. Les chiens aboient et la France saura se relever...


                • 2 votes
                  epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:42

                  Pour vous en persuader, je vous conseille de le répéter 100 fois si ce n’est déjà fait.


                • 9 votes
                  Gargantua Kalevala (---.---.---.146) 30 avril 2011 18:12

                  Propos pénible et qui a une dose de mauvaise fois, car il faut être au clair, les propos de Monsieur Alain Finkielkraut sont très habile, certes il dénonce la radicalisation des propos et lui même n’a t’ il pas un jour aussi été dans l’outrance avec son copain controversé BHC , qu’il démence l’antisémitisme est un exercice facile, et il y a une complaisance insupportable vis à vis du sionisme en cela je le supporte pas car en définitif il se net dans le même sac qu’il dénonce. Son execise montre très bien la limite de son raisonement et ne fait pas plus preuve que les autres d’un esprit ouverture et de dialogue.

                  Il serait bon qui lise les propos du professeur Christophe Oberlin sur Chroniques de Gaza, 2001-2011.
                   et la très belle interview Gaza assiégée : Un chirurgien témoigne
                  par Silvia Cattori
                   http://www.voltairenet.org/article169607.html


                  • 2 votes
                    epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:44

                    L’expression de votre pensée n’est vraiment pas claire à moins que ce ne soit l’inverse.


                  • 2 votes
                    Gargantua Gargantua (---.---.---.146) 2 mai 2011 13:55

                    Alain Finkielkraut crache dans la soupe, c’est propos sont aussi radicale de ce qui dénoncer, car soutenir le sionisme c’est aussi soutenir l’absence de débat contradictoire. Car il y a bas débat, c’est tabou et toute personne qui autan soit peut à une critique en vers Israël est taxé d’antisémitisme. Il est pleins morne sur une situation où il est partie prenant. Ses réflexions en réalité est une mascarade de la bien séance.


                  • 5 votes
                    Machiavel (---.---.---.179) 30 avril 2011 19:16

                    Effectivement les débats contradictoires sur des bases communes n’ont plus droit de cité dans nos médias ce qui engendre une grande confusion dans les esprits . Les partis pris sur les sujets brûlants sont séparés de toutes polémiques contradictoires .
                    Où sont passés les émissions du service public de jadis comme droit de réponse ect... où le télespectateurr pouvait forger ses idées de manière équilibré .
                    Le formatage et la logique médiatique du scandale sont désormais la conquête des parts de marchés qui envahissent les médias d’où cette lobotomisation de l’électeur incapable d’avoir un jugement impartiale sur les évènements prêt à gober toutes les idéologies extrêmistes .
                    L’inégalité des opinions des invités sur les plateaux de télévisions où sur nos radios sont le résultat de la pression organisé par les lobies sur un CSA qui n’a plus rien à voir avec un comité des sages dont la préocupation devrait çetre la liberté d’expression pour tous .


                    • 2 votes
                      epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:49

                      Vous avez bien résumé le problème.


                    • 6 votes
                      epapel epapel (---.---.---.114) 30 avril 2011 19:26

                      Ce qui est vraiment gerbant, ce sont les commentaires : pires que ce qu’ils prétendent critiquer.


                      • 4 votes
                        babaro (---.---.---.55) 1er mai 2011 00:26

                        @epapel

                        assez d’accord avec vous, les arguments d’A.Finkielkraut sont justes et me paraissent sincères.

                        Je suis moi-même par ailleurs assez indigné sur la dérive de la mondialisation ultra"libérale", sur le choc des cultures et sur le rôle pré-supposé volontaire ou involontaire mais effectif de certains lobbies sionistes essentiellement financiers (donc également audiovisuels et journalistiques), pour me sentir affranchi de parti-pris lorsqu’il s’agit simplement de constater la sincérité de Monsieur Finkielkraut. Pour avoir lu certains de ces ouvrages, écouté attentivement certaines de ses interventions, il m’est toujours apparu extrêmement censé et subtil. Le fait qu’il défende parfois avec un certain aveuglement l’Etat d’israël, s’apparente d’avantage à une inconditionnalité affective qu’à une réelle reflexion politique. Mais peut-on réellement l’en blâmer ? Serions nous toujours aussi objectifs sur les agissements répréhensibles de nos proches si nous les sentions (ou les croyons) en très grand danger ?
                        Pour moi ( et contrairement à ce que dit Soral sur le sujet) cela ne me semble pas rédhibitoire. J’ai en outre le sentiment que cet homme à quelque chose d’unique tant par la puissance de sa réflexion que par sa courageuse opposition à l’"establishment", aux rumeurs, à toutes formes de lynchage. Il suffit de se rendre sur la page Wikipedia qui lui est consacré pour se rendre compte à quel point les procès en sorcellerie qui lui sont fait notamment sur le sionnisme sont falacieux et exagérés.

                        [Auteur de nombreux ouvrages sur la littérature, l’amour, la modernité, il défend la notion d’identité, l’idée de transmission, d’héritage, de tradition, ainsi que l’esprit des humanités et la redécouverte du sens du tragique. Il s’est exprimé sur l’antisémitisme et le racisme, sur le multiculturalisme, sur les failles du système éducatif français qui conduisent à la marginalisation des enfants de l’immigration, ou encore sur les guerres de Yougoslavie.]

                        de même : [Dans Le Juif imaginaire (1981), Alain Finkielkraut interroge l’identité des juifs de sa génération, athées et nés après la Guerre, ainsi que l’histoire de cette mémoire qui implique toujours de garder une distance, sans indifférence ni identification[évasif]. Il explique que les descendants des victimes n’ont aucun titre à se présenter eux-mêmes comme des victimes qu’ils ne sont pas, et dans lequel il analyse le problème que constitue la tentation de l’identification[évasif].]

                        ou encore : [Mais on aurait tort d’isoler complètement les manifestations antisémites d’un mouvement plus vaste dont les Juifs ne sont pas les seules cibles. Ce n’est pas le moment de nous désolidariser de la France en l’accusant puisque la haine dont nous sommes l’objet vise aussi la France.]

                        le lien :http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Finkielkraut

                        Pour moi c’est un homme intègre, pas toujours objectif (qui peut se targuer de l’être à100% ?) mais qui respecte les oppositions intellectuelles quelle quel soit et au bout du compte profondément humain.


                      • vote
                        babaro (---.---.---.55) 1er mai 2011 03:47

                        Je partage en fait la vision d’Alain de besnoit , Dr Finkiel et mister Kraut. En fait j’admire le premier et je crains le second.


                      • 1 vote
                        epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:46

                        Je suis assez d’accord avec vous.


                      • 5 votes
                        Courouve Courouve (---.---.---.120) 30 avril 2011 21:47

                        La liberté d’expression doit valoir pour tous, et pour tous les sujets. Sinon, ce n’est plus une liberté (droit de l’homme dont le principe d’attribution est l’égalité), mais un privilège.


                        • 2 votes
                          epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:00

                          Il y a quand même quelques limites à la liberté d’expression :
                          - les attaques ad hominem et racistes ou équivalent : c’est normal que ça relève des tribunaux
                          - colporter délibérément de fausses informations et nier des faits qui sont établis : c’est au minimum de la malhonnêteté et ça peut relever des tribunaux quand l’intention est de nuire à autrui.
                          .
                          En résumé : la liberté d’expression est comme les autres libertés, elle ne s’étend pas à ce qui nuit aux autres.


                        • 14 votes
                          Courouve Courouve (---.---.---.120) 30 avril 2011 22:13

                          Pérorer sur la liberté d’expression sans commencer par réclamer l’abrogation de l’article Gayssot, clef de voûte du politiquement correct, c’est de l’hypocrisie pure et simple.


                          • 2 votes
                            epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:11

                            Hypocrite par rapport à quoi ?
                            .
                            Au fait que de nombreuses personnes sont racistes, antisémites ou xénophobes et que les bâillonner ne servirait à rien ?
                            .
                            Ou alors autre chose ?


                            • 2 votes
                              epapel epapel (---.---.---.114) 1er mai 2011 15:47

                              C’est plus que de l’approbation, c’est de la fascination.


                            • 5 votes
                              dup (---.---.---.109) 1er mai 2011 09:36

                              rooooooon pshhhhhhhhh
                              rooooooon pshhhhhhhhh

                              tain mais intenable, la première minute t’achève directe...

                              rarement vu quelque chose d’aussi enuyeux et pédant . de la shoa et encore de la shoa jusqu’à ce qu’elle vous sorte de partout. Mais il faut être maso pourt acheter un bouquin pareil.il a raison de se méfier d’internet .c’est pas pour lui

                              Ajouter une réaction

                              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                              FAIRE UN DON







Palmarès