Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Amères loques

Amères loques

 

Tu te souviens quand sur Imagine on rêvait d'un monde meilleur ?
Quand sur Smells like teen spirit on éclatait nos boutons ?
Tu te souviens de Korn et nos premières histoires de coeur ?
Quand on tendait l'index et l'auriculaire comme des gros cons ?

 

Tu te souviens de la NBA, tu te souviens de MC Hammer ?
Tu voulais jouer au basket, tu voulais devenir champion,
Puis tu ne voulais plus jouer au foot, tu voulais devenir rappeur,
Tu disais j'vais niquer l'game et m'asseoir sur des millions.

 

Puis deux tours sont tombées, on s'est posé des questions,
On n'aurait pas dû, on n'aurait pas dû non,
Maintenant ça nous saute à la gueule, c'est la déconfiture
Il nous coûte cher le rêve, elle broie des vies cette culture.

 

Face à leurs bombes nos politiques chient dans leurs frocs,
Et nous sommes tous devenus de tristes amères loques.
Culture et terrorisme d'état pour semer le chaos,
Des pompiers pyromanes pour alimenter le fléau.
Pardon d'avoir cru en leurs rêves bidons.

 

Tu te dis « c'est Dark City putain ! », tu te dis c'est Matrix,
Tu prends ton iphone apple, ton android google,
T'appelles sur Facebook à boycotter Netflix,
Mais tout le monde s'en fout, tout le monde se fout de ta gueule.

 

Et les infos défilent, les armes de destruction massives,
Démocraties renversées, dictateurs installées,
Pour chercher un barbu ça balances des ogives,
Sur des femmes, des enfants, sur des villages entiers.

 

T'en viendrais presqu'à prier qu'ils fassent tout sauter,
Façon Terminator 2, le jugement dernier,
Que ça nous pète à la gueule, que ce soit la déconfiture
Il nous coûte cher le rêve, elle broie des vies cette culture.

 

Face à leurs bombes nos politiques chient dans leurs frocs,
Et nous sommes tous devenus de tristes amères loques.
Culture et terrorisme d'état pour semer le chaos,
Des pompiers pyromanes pour alimenter le fléau.
Pardon d'avoir cru en leurs rêves bidons.

 

Un pote m'a dit « Tu pètes un plomb, c'est quoi l'problème ? T'as plus de fric ?
Viens au Starbucks, j'te paye un café on va discuter,
Et arrête de me saouler avec ton traité transatlantique,
Moi franchement je vais mieux depuis que Mac Do m'a embauché.

 

Et puis fais face merde, pense à tes gosses,
Tu ne vas pas les priver de coca, tu ne vas pas les priver de Disney,
Pour des gamins la privation c'est atroce,
C'est pas pour rien qu'on a fait une statue, c'est important la liberté ! »

 

Deux mois plus tard le self made man avait perdu son boulot,
Et il venait sonner chez moi comme un clodo,
Il avait vraiment une sale gueule, c'était la déconfiture,
Il nous coûte cher le rêve, elle broie des vies cette culture.

 

Tags : Etats-Unis Musique Culture Liberté d’expression



Réagissez à l'article

13 réactions à cet article


  • 2 votes
    michel-charles michel-charles 4 juin 09:19

    Amer-Loc...point de chute pour la "Mal-Bouffe"..au pays des Mikey’s ou tout est permis...


    • 5 votes
      Flash 4 juin 12:32

      Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

      Bossuet


      • 4 votes
        Lord Volde Lord Volde 4 juin 12:38

        @Flash

        Satan se réjouit de tes sales besognes et une place te sera réservée en récompense de tes méfaits accomplis.


      • 2 votes
        La sale Famine de Valfunde (---.---.10.61) 4 juin 13:16
        Trombes de bombes Dans les mégapoles : Nos pires chiens sortent de l’ombre Dynamiter la capitale Afin que croulent Vos tours de verre et de fer, Afin qu’elles roulent Dans un vacarme d’Enfer Sur leurs bâtisseurs même. Et vos troupeaux, et vos icônes, Et vos marchands ceints de couronnes, Qu’avec ils coulent Comme de la crème Donner à bouffer aux égouts ! Qu’ils nous offrent le gai ragoût De leur molle putréfaction... Ici NOIRE PESTE la faction Contre le monde moderne :

        A coup de batte on guérira La technocrate. Au golden boy on percera La rate. Au sommet nous rétablirons L’Aristocrate. La République nous lui fendrons La chatte.

        J’ai le sang hooligan Et l’esprit élitiste Avec un canif ou une canne Je te rayerai de la liste. C’est le foutoir la métropole On vient de mettre de l’ordre un peu Ca fera se hisser Paupaul De voir ton gros tronc sur un pieu. Voici ma meute, voilà tes gars, Oui c’est l’émeute, voilà dégage On fait trop de dégâts...

        A coup de batte on soignera Le ploutocrate. Aux spéculateurs on trouera La rate. Au sommet nous rétablirons L’Aristocrate. Démocratie nous te fendrons La chatte.




        • 1 vote
          La sale Famine de Valfunde (---.---.10.61) 4 juin 13:35
          "Il est 16h, tombe le soleil c’est l’heure
          Du Picon Jenlain-ambrée vermeille.
          J’pars en rodéo, cerveau cambré,
          J’allume ma stéréo, BM à fond toute la nuit j’veille…
          Toutes les nuits j’veille
          A la Chaise-Dyable.

          A la Chaise-Dyable
          L’air des cimes est une dope plus hardcore que l’plus fort des psychotropes.
          A la Chaise-Dyable
          Le souffle des forêts vient froid’ment se fourrer dans les faubourgs
          Et mugit comme un diable, rebondit contre l’abbaye – forteresse impénétrable –
          Où des moines insoumis et sauvages se vêtent comme des corbeaux
          Et ont des trognes toutes droit sorties du Moyen-Âge.

          En bas d’chez moi y a la vallée d’la Senouire. Les vieux m’demandent pourquoi je me suis installé ici. Je leur dis qu’j’aime les paysages. Ils me répondent : vous aimez les fantômes ?

          Plus tard à 23h j’entends le bruit d’un tracteur, je jette un œil par la fenêtre : c’est l’vieux qui laboure comme un reître

          Dans les vallons du non-êtreEt j’mesure à quel point ce solitaire, tous ces solitaires, doivent ployer sous le poids de tous ces soirs patibulaires.

          Je me souviens que juste derrière chez moi, la ferme vide est celle de deux suicidés et que l’aut’ voisin plus haut là, a racheté la ferme d’un pendu aussi. Et j’me mets à bader

          Songeant à tous ces villages dont l’cimetière est plus grand que l’village, et dont le monument aux morts a plus de noms que d’habitants.

          (...)


          • 1 vote
            La sale Famine de Valfunde (---.---.10.61) 4 juin 13:37

            J’pense à ma vie ce roman noir écrit par un sado

            Où j’y vois clair comme dans un glory hole
            Puis j’ai des sueurs chaudes, un lumbago
            J’transpire des auréoles
            De larmes d’alcool.

            Je me souviens de la haine
            Quand j’étais fou, de quand j’vivais
            Et puis des nuits casadéennes
            Lorsque j’ai pris plus de plaisir à boire
            Qu’à baiser.
            Je voulais être survivaliste moi
            Mais comme la peine est ma reine
            J’aurai fini mouriraliste
            Un trou du cul blasé
            Dans un trou boisé…

            Quand j’suis arrivé là y’avait un Christ dans l’grenier
            Sur ma guitare jl’ai foutu
            Retourné.
            Je deviens dingue ou quoi, le croiras-tu ?
            Mais dans un bon français narquois
            Voilà que cette statue
            Me crie à tête-tue :


          • 1 vote
            La sale Famine de Valfunde (---.---.10.61) 4 juin 13:38

            « Allez, t’as tué personne
            Attends qu’ta fin sonne
            Cette vie c’était ton châtiment
            Et gentiment
            T’as purgé ta peine.

            Allez, t’as tué personne
            Que ton foie t’abandonne
            Cette vie t’a nargué comme une hyène
            Mais calmement
            T’as mangé ta haine. »

            Et calmement, j’ai mangé ma haine.
            Et calmement, J’AI MANGÉ MA HAINE."


          • vote
            Robin des villes Robin des villes 4 juin 13:40

            @La sale Famine de Valfunde

            J’aime beaucoup celui-ci.


          • vote
            Robin des villes Robin des villes 4 juin 13:55

            Je ne vais pas te mentir, autant le texte me touche, autant la mise en musique ne m’emballe pas.


            • 1 vote
              aldous aldous 4 juin 19:06

              Comme prévu le pire est à venir les dirigeants européens-américains, car l’Europe n’existe plus. Leurs dirigeants Ont une seule chose en tête détruire l’Europe, esclavager leur citoyen et créer une guerre civile dans le continent. De la Syrie a la nuit debout d’un euro soumise au dollar papier a des gouvernements esclaves de NATO OTAN donc la plaie en France la pagaille et une économie sans future pauvre Europe donc finalement BREXIT sera une réalité car qui veux rester avec cette Europe des ahuris. Le changement cet Maintenons. Et pour le bien la nouvelle Europe.


              • vote
                bocanegra bocanegra 7 juin 13:06

                le texte va avec la musique , prise de conscience, la tête éclate, le cœur aussi , c’est la musique qu’il faut, la rage d’avoir été trompé , d’avoir été floué ! est-ce ainsi que les hommes vivent ? l’anarchiste Ferré crache encore parmi nous la salive de son dégoût et ces jeunes là, eux, dégueulent à pleines gueules ce que leur ventre ne peut plus supporter , grand bien leur fasse , grand bien nous fasse de dégueuler ce monde dégueulasse . que ce pays loin au-delà de l’océan fasse sa révolution , rien ne vaut un peuple très con quand il s’éveille , mais il y a urgence . vraiment urgence !


                • vote
                  bocanegra bocanegra 7 juin 13:13

                  j’ajouterai juste que Lennon a été tué par tatchter , il aurait pu torcher sa révolution libérale en une chanson et faire de bobby sands un homme aussi grand que ghandi ! mais la vieille salope en a décidé autrement car elle savait qui elle devait éliminer , reagan aux us a fait le même boulot , il a trouvé le fou , le petit frère d’oswald ! saloperie de libéraux , saloperie de financiers, amères loques à terre , amères loques sous terre à jamais .

                  

                  Ajouter une réaction


                    Si vous avez un compte AgoraVoxTV, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

                    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



                  FAIRE UN DON

                  :-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

                  (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

                  Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

                  Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

                  Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en bleu.

                  Si vous constatez un bug, contactez-nous.








Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa