• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Claire Henrion et Philippe ACSEIPICA le scandale des chemtrails - Meta (...)

Claire Henrion et Philippe ACSEIPICA le scandale des chemtrails - Meta TV

Claire Henrion et Philippe de l’association ACSEIPICA dévoile le scandale des épandages aériens de produits toxiques clandestins dénommés vulgairement chemtrails.

Des produits toxiques sont déversés systématiquement sur les populations sans que l’on comprenne véritablement qui est aux manettes sur cette opération d’ampleur mondiale y compris en Russie.

L’occasion d’ouvrir le débat sur un sujet à haute tension dont beaucoup de personnes pensent qu’il s’agit d’un phénomène imaginaire.

La Libre Antenne du lundi au vendredi de 21h à minuit sur www.metyatv.org

"Si vous lisez ce message c’est que vous êtes la résistance"

 

 

 

 

 

Tags : Santé Pollution Climat



Réagissez à l'article

19 réactions à cet article


  • 3 votes
    CaptV 21 novembre 2014 15:31

    Claire Henrion est terriblement dans le vrai.....malgré le fait qu’elle soit complétement pétée visiblement, c’est vraiment l’horrible réalité eugéniste de l’Empire Britannique fondamentalement.
    Son "collègue" par contre, à part le fait du juste vis à vis des futures générations, c’est beaucoup beaucoup plus discutable.....Ne confondez pas l’évolution de le Science et des technologies avec les intentions de ceux qui les exploitent pour leurs profits immédiats contre l’intérêt de tous les autres....c’est une question réellement Politique. Il faut retrouver un vrai sens de l’ éthique et de la responsabilité pour accompagner toutes ces avancées qui si elles sont orientées dans le sens de l’intérêt général, ne pourraient être que bénéfiques pour l’ensemble des habitants de cette Planète en définitive.
    Les Questions militaires sont très importantes ici. Elles ne peuvent être réglées qu’à la base d’accords internationaux et de Politique économiques inclusives créant les conditions d’une sécurisation et d’un apaisement des tensions entre les grandes puissances.
    Il nous faut changer de Paradigme et rapidement se joindre à l’effort et la dynamique des BRICS, c’est vital.


    • 1 vote
      Phaeton Phaeton 21 novembre 2014 15:41

      Si votre commentaire ne me semblait pas en rapport avec le sujet, les Chemtrails, la lumière m’est finalement apparue...

       
      Votre évocation des BRICS s’avèrent importante pour le thème :
       
      Les longues traînées blanches sont-elles absentes des ciels Brésilien, Russe, Indien, Chinois et Sud-africain ?

    • 2 votes
      CaptV 21 novembre 2014 16:01

      Non, vous avez raison, c’est une question de système à l’échelle Mondiale.
      Ce qui se passe avec les BRICS, c’est justement(enfin espérons -le) une dynamique de total changement de paradigme à l’échelle Mondiale. Le système Transatlantique étant en voie de désintégration, l’alternative devient un impératif. La question des Chemtrails est à mettre au registre des programmes secrets militaires....cette question dans le cadre du changement paradigme international sera nécessairement posée....à suivre.


    • 1 vote
      CaptV 21 novembre 2014 16:05

      ..."dans le cadre du changement de paradigme à l’échelle internationale"....


    • 2 votes
      Miroreur Miroreur 22 novembre 2014 07:57

      "Les longues traînées blanches sont-elles absentes des ciels Brésilien, Russe, Indien, Chinois et Sud-africain ?"


      Ils y répondent dans la vidéo (encore faut-il la regarder) : Ces trainées chimiques existent en Afrique du Sud et en Russie. D’après eux c’est un phénomène mondial.

    • 7 votes
      edwig 21 novembre 2014 15:59

      en 2010, j’ai vu un ciel d’un bleu profond comme je n’en avais plus vu depuis mon enfance.
      C’était à l’époque de cette fameuse éruption volcanique de l’Eyjafjallajökull.
      Tous les avions étaient cloués au sol.

      Ce qui est triste, ces jeunes générations qui n’auront jamais vu un vrai ciel bleu...


      • 1 vote
        Avlula 21 novembre 2014 23:39

        Faut pas exagérer, je suis à Toulouse (où y’a quand même un bel aéroport) et je remarque régulièrement des ciels bleus purs, comme pas plus tard que cette après-midi.


      • 1 vote
        kedjey 22 novembre 2014 01:22

        @Avluva


        Moi aussi suis à Toulouse et j’observe régulièrement suite aux passages d’avions des traînées blanches qui en plus de persister longtemps dans le ciel s’élargissent de manière impressionnante au point de former des nuages, et il y en a souvent plusieurs soit en parallèle soit en quadrilage.

        Ceci s’observe très bien du côté de Tournefeuille. Je ne dis pas que c’est systématique mais je vous invite à re-observer avant de nous dire que tout est ok car cet après midi grand ciel bleu malgré les avions qui sont passés. 
        Et au lieu de rester braquer dans vos idées (valable pour tous ceux qui pensent avoir à faire à des conspi/parano), écoutez un peu les arguments comme par exemple l’analyse des eaux de pluies qu en certains endroits contiennent 8 fois plus d’aluminium en 2 ans.

      • vote
        Avlula 22 novembre 2014 02:40

        @kedjey : Je suis ouvert à ces théories d’épandage, je dis juste qu’il faut arrêter avec ces caricatures, le ciel bleu ça existe encore c’est tout. Et à mon avis les contrails aussi, voire majoritairement (même quand ça persiste).


      • 1 vote
        Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 novembre 2014 17:45

        Le ciel bleu n’existe pas et n’a jamais existé. Ce sont les avions qui envoient du gaz bleu dans le ciel depuis le début.  smiley


      • 3 votes
        herve33 21 novembre 2014 21:08

        9000 à 10 000 avions survolent la France par jour , voilà ce que sont la plupart des chemtrails .
        ensuite le temps de dispersion des trainées laissées par les avions dépendent de l’humidité , de la pression et de la température de l’air en haute altitude .

        Il n’est exclus que l’armée utilisent des épandages , mais cela ne peut etre que très localisés .


        • 7 votes
          tinga 21 novembre 2014 21:25

          Les militaires s’amusent avec l’atmosphère et l’ionosphère depuis de décennies, les choses tournent au cauchemar, la situation devient incontrôlable.


          • vote
            Piloun Piloun 22 novembre 2014 02:52

            Désolé, je n’ai pas pu m’empêcher de rire en lisant ton message smiley


          • 3 votes
            tinga 22 novembre 2014 12:42

            Ne soyez pas désolé, il est agréable de faire rire, il semblerait néanmoins que cela ne fait pas rire tout le monde.


          • 1 vote
            Piotrek Piotrek 22 novembre 2014 02:06

            Les chemtrails c’est fait pour que les oligarques nous fassent les poches plus facilement, pendant qu’on regarde en l’air.


            • vote
              DIVA DIVA 23 novembre 2014 01:30

              Une question essentielle a été posée par Tépa, et aucun de ses deux invités n’ y a répondu :

              Si les chemtrails sont dangereux, leurs commanditaires s’intoxiquent également, ou alors comment font ils pour ne pas en souffrir ? (idem pour la nourriture industrielle, l’empoisonnement chimique de l’eau et les pesticides présents partout)

              A cette question, j’imagine deux réponses.

              1. Peut être que la radioactivité massive, conséquence des incidents de Tchernobyl et Fukushima, est telle que l’oligarchie internationale (Russie incluse), s’est entendue pour dispenser dans l’atmosphère des produits chimiques de nature à en atténuer les effets.
              Quant bien même ces épandages restent dangereux, ils sont peut être considérés comme un moindre mal.

              2. Peut être que les commanditaires de ces épandages n’appartiennent pas à l’humanité et donc n’en souffre pas. Probablement les utilisent ils pour rendre notre atmosphère parfaitement compatible avec leur nécessité vitale.

              Comme on peut le voir dans le film "The Arrival".

              Enfin peut être ...


              • 2 votes
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 23 novembre 2014 17:44

                Tous les avions qui circulent dans le ciel sont identifiables.


                En cas d’échappement suspect, il faut noter l’axe de direction du vol, l’heure et le lieu du constat. 

                A partir de là une carte pourra être produite et livrée au public avec une demande adressée à la sécurité civile.

                Tant que cela ne sera pas fait, on sera dans les hypothèses hasardeuses. 
                

                Ajouter une réaction

                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                FAIRE UN DON







Palmarès