Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des astronomes prédisent le retour de la planète géante Némésis (appelée aussi (...)

Des astronomes prédisent le retour de la planète géante Némésis (appelée aussi Nibiru ou Hercolubus) : pluies de comètes, catastrophes planétaires, et fin du monde, en vue !

Comparaison de la taille d'Hercolubus, avec celles de Jupiter et de la Terre.
Hercolubus est six fois plus grosse que Jupiter nous dit Samaël Aun Weor. Il s'agit d'une étoile "ratée",
c'est-à-dire qui n'est pas assez grosse
pour que les réactions nucléaires de la séquence principale puissent s'amorcer
sous l'effet de la contraction gravitationnelle.

 

Cette vidéo est un mini-documentaire sur Némésis, une planète géante revenant vers le système solaire, et qui passionne très largement nombre d'internautes. Alors, mythe ou réalité ?

 

Qu'est-ce que Sedna ?

 

(90377) Sedna est un objet transneptunien du Système solaire d'un diamètre d'environ 1 000 kilomètres, ce qui en fait un candidat potentiel au statut de planète naine. En novembre 2013, il était situé à environ 86,4 unités astronomiques du Soleil, presque treize milliards de kilomètres, un peu moins de trois fois la distance entre notre étoile et Neptune. Cependant, le point de son orbite le plus éloigné du Soleil est situé à 960 unités astronomiques ; Sedna est ainsi pour la plus grande partie de son orbite un des objets connus du Système solaire les plus lointains après les comètes à longue période.

 

Sedna fut découvert par Michael E. Brown, Chadwick Trujillo et David L. Rabinowitz le 14 novembre 2003. Cependant, il est difficile de déterminer sa forme en raison de sa distance. Des mesures spectroscopiques ont montré que la composition de sa surface est similaire à celle d'autres objets transneptuniens : elle est majoritairement composée d'un mélange de glaces d'eau, de méthane et d'azote avec du tholin. Sa surface est l'une des plus rouges du Système solaire.

 

Sedna couvre son orbite en approximativement 12 000 ans et son périhélie est situé à environ 76 unités astronomiques du Soleil. Ces deux paramètres étant exceptionnellement élevés, son origine est incertaine. Le Minor Planet Center considère à l'heure actuelle (2010) que Sedna est un objet épars, un groupe d'objets placés sur des orbites exceptionnellement allongées par l'influence gravitationnelle de Neptune. Cependant, ce classement est contesté car Sedna n'a jamais été situé suffisamment proche de Neptune pour avoir subi une influence significative. Certains astronomes pensent donc que Sedna est le premier membre connu du nuage d'Oort intérieur. D'autres astronomes pensent que Sedna pourrait avoir été déplacé vers son orbite actuelle par une étoile passant à proximité du Soleil, notamment une étoile de l'amas originel du Soleil, ou a été capturé dans un autre Système planétaire. Une autre hypothèse est que son orbite pourrait être une preuve de l'existence d'une planète ou d'une petite étoile au-delà de Neptune.

 

 

Source : Wikipédia.

Qu'est-ce que Némésis (Hercolubus, ou Nibiru) ?

Némésis, ou Sol B en nom systématique, est le nom donné à une hypothétique étoile formant avec le Soleil un système binaire à très longue période. Il s'agirait d'une étoile très peu lumineuse, voire une naine brune non détectée à ce jour.

 

Son orbite serait très excentrique, amenant celui-ci à s'approcher assez près du Soleil à chaque révolution (d'une durée d'environ 26 millions d'années). La proximité du compagnon causerait alors des perturbations dans le nuage d'Oort, amenant un certain nombre de comètes s'y trouvant à plonger vers le Système solaire interne. Cet afflux de comètes dans la région où sont situées les planètes donnerait lieu à des risques accrus de collision entre ces comètes et la Terre, et pourrait être responsable d'une grande partie des grandes extinctions des espèces vivantes.

 

L'autre hypothèse serait une géante gazeuse quatre fois plus grosse que Jupiter qui occuperait cette orbite et nommée Nibiru (ou Hercolubus).

 

Le nom de Némésis est tiré de la mythologie grecque, où il représente la déesse de la vengeance.

 

Cet astre hypothétique ne doit pas être confondu avec l'astéroïde (128) Némésis.

 

L'hypothèse Némésis :
L'hypothèse Némésis a été proposée en 19841 par Richard Muller, travaillant à l'université de Californie à Berkeley.

L'idée de R. A. Muller résulte de l'annonce de la découverte d'une périodicité (aujourd'hui très controversée, voir extinction massive) dans les dates des grandes extinctions des espèces vivantes sur Terre2, ainsi que de la proposition faite par le Prix Nobel de physique Luis Alvarez en 1980 que l'extinction des dinosaures (dite extinction du Crétacé) ait eu pour origine un impact cométaire.

Muller a ainsi proposé qu'une perturbation périodique du Nuage d'Oort, lieu où résident la majeure partie des comètes du Système Solaire soit à l'origine des grandes extinctions. La perturbation serait causée par un compagnon du Soleil dont l'orbite se rapprocherait périodiquement du Soleil.

 

Caractéristiques attendues de Némésis :
D'après la troisième loi de Kepler, un corps orbitant autour du Soleil avec une période de 26 millions d'années aurait une orbite dont la taille (demi-grand axe) serait d'environ 90 000 unités astronomiques, soit plus d'une année-lumière.

Pour expliquer que ce compagnon hypothétique n'ait pas été détecté, il faut donc supposer que celui-ci soit extrêmement peu brillant, et soit donc une étoile de faible masse (naine rouge) ou une étoile avortée (naine brune), ce qui en fait un corps significativement plus léger que le Soleil.

L'hypothèse d'une période de 26 millions d'années ajoutée au fait que Némésis serait responsable du déclenchement de l'extinction des dinosaures lors d'un précédent passage au périastre indique qu'elle serait aujourd'hui située au voisinage de l'apoastre, c'est-à-dire de son point le plus éloigné du Soleil. Pour provoquer périodiquement un excès de comètes dans le Système solaire interne, elle doit également avoir une excentricité importante de façon à pénétrer le plus profondément dans le Nuage d'Oort à chaque révolution.

Il a été calculé qu'une étoile de 0,6 masse solaire aurait une influence négligeable sur le Nuage d'Oort si celle-ci le traversait à son extrémité (voir ci-dessous). Pour affecter significativement le Nuage d'Oort, Némésis devrait certainement avoir une distance minimale d'approche au Soleil inférieure à une demi-année lumière, ou alors une masse significativement plus grande que 0,6 masse solaire. Dans un tel cas sa luminosité aurait été telle qu'elle aurait été détectée et identifiée depuis longtemps.

Némésis n'ayant pas été détectée, elle doit nécessairement avoir une distance d'approche plus faible qu'une demi-année lumière et une masse très faible. Même dans ce cas il semble difficile d'expliquer pourquoi elle n'a pas été détectée. Muller prétend que c'est parce qu'elle se situe dans une région du ciel très dense en étoiles, à savoir celle du centre galactique (constellation du Sagittaire).

 

Source : Wikipédia.

Qu'est-ce que le nuage de Oort ?

 

En astronomie, le nuage d'Oort, aussi appelé le nuage d'Öpik-Oort, est un vaste ensemble sphérique hypothétique de corps approximativement situé entre 20 000 à 30 000 unités astronomiques jusqu'à plus de 100 000 ua, bien au-delà de l'orbite des planètes et de la ceinture de Kuiper. La limite externe du nuage d'Oort, qui formerait la frontière gravitationnelle du Système solaire, se situerait à plus d'un millier de fois la distance séparant le Soleil et Pluton, entre une et deux années-lumière du Soleil et plus du quart de la distance à Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche du Soleil. Il n'est d'ailleurs pas exclu qu'il existe un continuum d'objets entre la ceinture de Kuiper solaire et une hypothétique ceinture similaire entourant le système Alpha Centauri.

 

Bien qu'aucune observation directe n'ait été faite d'un tel nuage, les astronomes, en se fondant sur les analyses des orbites des comètes, pensent généralement qu'il est l'origine de la plupart d'entre elles.

 

Les objets dans le nuage d'Oort sont largement composés de glaces, comme l'eau, l'ammoniac et le méthane. Les astronomes pensent que la matière composant le nuage d'Oort s'est formée plus proche du Soleil et a été dispersée loin dans l'espace par les effets gravitationnels des planètes géantes au début de l'évolution du système solaire.

 

Le nuage d'Oort serait composé de deux parties : un disque interne, appelé nuage d'Oort interne ou nuage de Hills, et un ensemble sphérique externe, appelé nuage d'Oort externe.

 

Il tient son nom de l'astronome néerlandais Jan Oort.

 

Source : Wikipédia.


 

 

Une excellente vidéo démontrant que Némésis n'est absolument pas une invention, une élucubration.

 

Appelée aussi Nibiru, Hercolubus, ou planète X, elle est même connue depuis longtemps par certaines civilisations :

 

  • Chez les Sumériens, Nibiru signifie "la planète mythique".
  • Il y a 6.000 ans, les Babyloniens et les Akkadiens appelaient cette planète "Marduk". En Akkadien, ce terme signifie "Grand Astre du ciel". À rapprocher étrangement d'ailleurs du "Grand Roy d'effrayeur" d'un quatrain célèbre de Nostradamus...
  • Les Mayas l'évoquent également.

 

La vidéo parle d'un retour de Némésis dans 10 millions d'années, mais certaines sources scientifiques (des astronomes souhaitant demeurer discrets) parlent de la venue imminente de Némésis (moins de 100 ans). D'autres disent que la NASA et le gouvernement américain sont au courant, mais font tout pour cacher sa découverte et son évolution vers nous (cela dit, il faut quand même posséder certains moyens techniques pour pouvoir la détecter, moyens que le citoyen ordinaire, ou même l'astronome amateur sérieux, ne peuvent pas se procurer). Certains affirment que Némésis est déjà visible avec de puissants télescopes, pourvu qu'il soient spécifiquement équipés de capteurs infrarouges.

 

De grand voyants ou initiés en parlent également, notamment Edgar Cayce, et l'Avatar du Verseau, Samaël Aun Weor (qui la nomme Hercolubus), celui-ci expliquant qu'il s'agit d'un soleil raté, d'une planète rouge 6 fois plus grosse que Jupiter, de nature gazeuse (ce n'est pas une planète tellurique), et que ce monstre va entrer prochainement dans notre système solaire, provoquant de terribles catastrophes sur la Terre, sans que cette dernière ne soit directement percutée par l'astre (ce sont essentiellement des effets gravitationnels sur les océans et les mers, et sur le manteau de lave, qui provoqueront des tsunamis, des éruptions et des tremblements de terre partout).

 

Ce qui est étrange, c'est ces diverses sources (dont j'ai hélas oublié les références) qui parlent de la lumière faible de cet astre, qu'on ne pourrait voir de loin selon eux qu'avec des appareils ou des caméras infrarouges. Or, les astronomes expliquent qu'il existe en effet des "naines brunes", qui sont en fait des étoiles « manquées ». Leur masse est située entre celles des petites étoiles et celles des grosses planètes. Il faut au moins 0,08 masse solaire pour qu’une proto-étoile amorce des réactions thermonucléaires et devienne une véritable étoile. Or, les naines brunes ne sont pas suffisamment massives pour démarrer ces réactions. N'ayant pas en leur cœur de réactions thermonucléaires, elle ne brillent donc pas à leur surface, et dès lors, leur spectre d'émission n'a rien à voir avec celui des étoiles ordinaires : elles émettent principalement dans l'infrarouge, en raison de leur "faible" température...

 

Une vidéo qui ravira toutes les personnes intéressées par cette mystérieuse planète géante, et les amoureux d'astronomie et d'astrophysique.

 

À voir !

 

 

Nota Bene :

  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Nibiru", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Némésis", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "comète", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "planète", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Soleil", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "étoile", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "astro", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "géant", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "système" et "solaire", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "catastroph", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "désastr", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "fin" et "du" et "monde", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "apocalyp", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "tsunami", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "tremblement" et "de" et "terre", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "prédi", cliquez [ici].
  • Pour des vidéos ayant dans leur titre "Samaël" et "Aun" et "Weor", cliquez [ici].
  • Pour toutes les vidéos de la catégorie "Science & Technologie", cliquez [ici].
Dans le cas où les liens ci-dessus seraient brisés, vous pouvez les retrouver ici : http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=8086.

Tags : Astronomie Catastrophe Prospective et futur Science et techno



Réagissez à l'article

25 réactions à cet article


  • 2 votes
    Marcel Vincent 22 octobre 2015 14:32

    Intéressant exposé. Merci Blueman


    • 1 vote
      Soi même 22 octobre 2015 14:49

      Cela fait maintenant plus de 70ans que l’on parle de Ringaal qui a un cycle de 28 fois 12ans qui pour Pluton c’est la vulcanologie, et pour l’hypothétique Ringaal c’est la force du froid.


      • 6 votes
        Mr.Kout 22 octobre 2015 17:15

        @Soi même

        vous savez que votre propos est incompréhensibles ?

        Pourriez vous reformulez s’il vous plait ?


      • vote
        Soi même 22 octobre 2015 19:33

        @Mr.Kout, non ils ne se sont pas c’est vous qui d’estes pas à la pages.


      • 6 votes
        wendigo wendigo 22 octobre 2015 19:42

        @Soi même

         Soi même , je suis pourtant assez bon publique niveau orthographe, mais là ..... j’avoue qu’un super calculateur va devoir s’imposer à moi pour vous comprendre. J’ai beau mettre toute ma dyslexie en orbite autour de vos mots , je reconnais sur le coup ma plus grande incompétence bilexique. Si vous respiriez en écrivant, alors veuillez recommencer en apnée, peut être cela aidera à mieux faire sortir l’enfant, merci .


      • vote
        Soi même 23 octobre 2015 00:43

        @wendigo, en effet respirer, ce que les astrophysiciens vous racontes de notre univers c’est du flanc.

        C’est à moitié vrai, c’est à moité faux, pour causse le monde est triple.


      • vote
        Soi même 23 octobre 2015 00:45

        Ps pour mon orthographe lit le en phonétique.....

        Et pour la grammaire avec le dictionnaire Rabelaisiens.

         smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  :->

      • vote
        wendigo wendigo 23 octobre 2015 08:10

        @Soi même

         Désolé Soi, je ne viens pas ici faire une dans du ventre grammaticale . smiley
        Et nous sommes d’accord pour une fois sur la qualité des infos scientifique légale .... qui plus est dans le domaine spatiale où 90% n’est que théorique puisque non vérifié sur place.


      • 4 votes
        wendigo wendigo 22 octobre 2015 19:22

        @Emiliano

        Lol, vous auriez une très bonne vue si sur un fond noir vous arriveriez à contempler une naine brune.
        Mais vous seriez encore plus stupide d’écouter ce que dit la nasa d’aujourd’hui, champion du double langage. En 1982 le patron même de cet institut disait qu’ils l’avaient constaté et avaient des preuves et 20 ans plus tard ses collègues viennent nous parler d’un canular.
        Remarquez que la nasa tient toujours un double langage aujourd’hui sur le climat, d’un coté il nous bassine avec le réchauffement à la con et d’un autre le laboratoire d’héliophysique lui, nous parle de retour en âge glaciaire ... c’est rien c’est la nasa, qui je le rappel pour ceux qui ne sauraient pas, n’est pas un organisme civile mais militaire stratégique et, chose à noter est entièrement franc maçonne, la symbolique dont elle use dans ses différent logo nous le démontre.
        Alors croire les organisme militaire US et les franc maçons relève de la folie furieuse, de la connerie congénitale ou de leur appartenance.
        Dans quel rayon devons nous vous ranger ?


      • 3 votes
        wendigo wendigo 22 octobre 2015 22:50

        @Emiliano

         Oui, c’est gratifiant venant de votre part, merci.
        Mais peut être manquez vous d’information, comme à votre habitude. Mais alors expliquez moi, vous le grand cerveau ce qui arrive à notre soleil depuis 2004 , vous ferez ainsi avancer la science et par la même donnez nous les raisons de ce qui influe sur les forces gravitationnelles de planètes telles que Jupiter.
         Si vous n’avez pas la réponse alors ne soyez pas trop affirmatif, quelque chose impacte toutes les planètes du système, donnez nous une explication logique, et aussi pendant que vous y êtes, parlez moi de symbolique maçonnique, tiens, en me décrivant mon avatar par exemple. Ou vu que vous êtes surdoué, intéressez vous aux patch du NRO et dites moi pourquoi la pyramide d’Isis s’y trouve sur au moins 4 d’entre eux, comme sur celui ci :

        http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fvigilantcitizen.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2011%2F06%2F013.png&imgrefurl=http%3A%2F%2Fvigilantcitizen.com%2Fvigilantreport%2Ftop-10-most-sinister-psyops-mission-patches%2F&h=600&w=600&tbnid=DEnvPWuQxjVP0M%3A&docid=c9BozoDU4P56NM&ei=GkkpVqvuCsb7ao_hojA&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=858&page=1&start=0&ndsp=29&ved=0CGwQrQMwGGoVChMIq-POvffWyAIVxr0aCh2PsAgG

        Ho, fichtre vous auriez raté une étape ?
        Et avec un peu de curiosité, de connaissance, faites le tour des agences spatiales, le problème avec la bande FM, c’est que l’espace, c’est sa religion et qu’elle ne connaît aucune frontière.
        Merci d’avoir confirmé ce que je pense de vous depuis quelques temps !


      • 8 votes
        medialter medialter 22 octobre 2015 18:02

        Cette salade cosmique montre que Blueman ne capte strictement rien aux phénomènes cosmologiques, Blueman qui nous sert du sensationnalisme à la Paris Match
        *
        l’Hypothétique Némésis n’a rien à voir avec l’hypothétique Nibiru. La première serait la possible étoile double du soleil qui est effectivement soupçonnée des grandes extinctions massives et qui aurait une période située entre 26 et 30 millions d’années. Problème, elle serait actuellement à son apogée, et donc pas attendue avant une quinzaine de millions d’années
        *
        La seconde, Nibiru, vient de l’hypothèse Sitchin ; elle aurait une période de 3600 ans (donc un rapport cyclique de 1/10000 avec Némésis), et serait une petite planète (quasiment aucun risque cataclysmique, à moins d’une très improbable collision).
        *
        Petit commentaire personnel ; il se pourrait bien que Sitchin ait eu partiellement raison, nous avons frôlé une catastrophe en 2003, quand la comète Neat, dont la taille a été estimée à 2x la taille de Jupiter (visible sur les archives de Soho), est passée à l’intérieur de l’orbite terrestre à 0,1 UA. Ce phénomène majeur de 2003, complètement occulté par les médias (s’il y en a un sur AV qui en a entendu parler, qu’il se fasse connaître), montre à quel point ceux-ci sont soumis au dictat des organisations astronomiques officielles


        • 1 vote
          wendigo wendigo 22 octobre 2015 19:36

          @medialter

           OK, alors si ce n’est pas cela , le problème que rencontre actuellement notre système solaire est plus grave encore. Il est clair qu’une force gravitationnelle extérieur chamboule notre système et si ce n’est pas cet astre dont nous parlent tous nos anciens livres de tous les continents (quelle imagination collective avaient nos ancêtres) alors nous avons à faire à .... une étoile à neutron, cool, ce n’est que le début quand elle sera au plus prêt de nous, notre système se concassera sur lui même. Vous connaissez ce genre de trucs, tenez faites vous une idée :
          http://www.maxisciences.com/etoile/qu-039-arriverait-il-a-la-terre-si-une-etoile-a-neutrons-s-039-approchait_art34597.html
          Il y a problème gravitationnel c’est une certitude , alors problème cyclique exprimé par nos ancêtres et retranscrit par Immanuel Velikovsky dans son exellent ouvrage "mondes en collision", ou exterminateurs de mondes plus petit que l’ile de France ?
          Vous avez le choix qu’entre ces deux possibilités.


        • 7 votes
          medialter medialter 22 octobre 2015 20:33

          @wendigo
          Vous mettez en lien un article de vulgarisation scientifique pour beaufs (National Geographic) qui ne dit pas l’essentiel, à savoir que les supernovae (mère des étoiles à neutrons) se situent à des distances qui ne nous concernent pas (les "proches" sont à un dizaine de millions d’AL, le record étant 1987A, une supervova située à 170.000 AL). Les émissions gamma qu’elles émettent sont donc détectées des millénaires avant l’astre lui-même, qui se traîne infiniment plus lentement que la lumière, à supposer qu’il vienne sur nous.

          *

          Je connais bien l’ouvrage de Velikovsky, ainsi que celui de Sitchin, tous deux fort intéressants, il n’y est fait aucune mention de catastrophe imminente. Pour ce qui est du problème qu’actuellement rencontre le système solaire, Bergrun a apporté une réponse parfaitement valable, mais je n’en parlerais pas ici en raison du grand nombre de bouffons qui trainent, un élément de réponse qui ne prend pas plus d’une dizaine d’heures de recherches, donc accessible aux véritables investigateurs, dans lesquels je vous compte.


        • 5 votes
          medialter medialter 22 octobre 2015 21:07

          @Emiliano
          Toujours à faire le bouffon de service smiley Tu t’es meme pas aperçu que la taille ne figure pas dans ton premier lien (wiki) ? Tu trouves pas ça anormal, avec toute la technologie actuelle ? D’ailleurs si t’étais moins cancre, tu regarderais à vue d’oeil le rapport de la taille de la comète avec celle du soleil à côté, dans ton second lien smiley Cherche un peu et tu verras que si la Nasa ne publie rien, d’autres ont fait des mesures.


        • 3 votes
          jeanpiètre jeanpiètre 22 octobre 2015 22:35

          @Emiliano
          je ne suis pas sur que la nasa publierait les infos concernant un objet filant droit vers la terre. , cela dit les corps non répértorié n’ont pas attendu la creation de la nasa , voire des matériels d’observation astronomique pour aller et venir autour de notre planete.

          le temps humain est une des faille de la compréhension de son environnement lointain, une fourmi voire un chat aura du mal à appréhender l’ensemble de l’existence de l’humain , déjà qu’il ne comprends pas que l’humain "possède" le jardin dans lequel il s’est établi 


        • 1 vote
          wendigo wendigo 22 octobre 2015 23:08

          @medialter

           Lol, une question, et vous pensez qu’on la repèrerait comment une étoile à neutron de 20Km dans l’univers ? avec un pendule ?
           Ce serait comme chercher un quark dans l’océan, mon cher et si, quant bien même on en repèrerait une s’approchant, pensez vous que ça ferait la une des journaux ? Journaux qui vous disent qu’à zéro on est en croissance, que la courbe du chômage s’inverse etc etc
           Faudrait accorder vos violons d’un sujet à l’autre, d’un coté vous ne croyez pas ce que vous dit le système et d’un autre vous gobez ce qu’il vous chante ?vous avez la conviction à géométrie variable là !
          Pas de mentions de catastrophe imminente ??? ha bon, je croyais pourtant que Velikovsky donnait une durée de cycle et des dates, ce qui permet de s’y retrouver au niveau temporel.
          Allons soyez logique et cohérent, svp.


        • 3 votes
          Pyrathome Pyrathome 22 octobre 2015 23:20

          uand la comète Neat, dont la taille a été estimée à 2x la taille de Jupiter (visible sur les archives de Soho), est passée à l’intérieur de l’orbite terrestre à 0,1 UA.

          .

          Très rigolo comme blague, mais cet intervenant n’imagine juste pas le bordel qu’aurait pu créer dans le système solaire en le traversant, un objet de la taille de deux Jupiter.......

          La terre éjectée de son orbite avec la lune .....je ne sais pas vous, mais moi j’ai rien senti en 2003, mis à part qu’il a fait chaud...... smiley


        • 5 votes
          Neo57 Neo57 23 octobre 2015 20:47

          @medialter

          Jetez-donc un œil à cette vidéo, la musique est sympa :

          http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/anomalies-etonnantes-remarquables-51352


        • 4 votes
          sls0 sls0 22 octobre 2015 20:40

          On arrive à analyser la composition d’exoplanètes à des années lumières, on est pas fichu de trouver une étoile même naine à proximité.
          Pluton, avec sa masse d’un cinq-centième de celle de la Terre et un diamètre de 2 370 ± 20 km a été découverte par des anomalies gravitationnelles. L’orbite de Pluton est de 39,88 UA et on l’a trouvé avec des moyens du début du XXème siècle, c’est pas hubble, radiotélescopes et supercalculateurs actuels.

          Prendre des extinctions massives pour trouver des étoiles je n’y aurait jamais pensé, surtout qu’il y a des candidats locaux qui ne sont pas ridicules tel que les coulées de laves du Decca ou de Sibérie. Oui il y a eu une comète il y a 65 millions d’années qui a fait de sérieux dégâts, on en trouve des traces et ce n’est pas de la cendre volcanique et il y a présence de tectite qui ne peuvent provenir que d’un impact.
          De là à généraliser...

          De l’hypothétique, des si, du probable, du vraisemblablement,... Si je multiplie tout ces facteurs, la probabilité d’être sur la bonne piste est assez faible, c’est du PPM.


          • vote
            wendigo wendigo 23 octobre 2015 08:17

            @sls0

             On arrive surtout à débiter des conneries invérifiables, attendu que notre tableau périodique des éléments est des plus succinct .
            Demain on va trouver du fréon sur un astre lointain sans aucune analyse chimique , alors que cela pourrait être un gaz qui nous est actuellement totalement inconnue.
            Mais bon sa flatte l’ego de l’homo sapiens que de se penser omniscient. L’humain débites des conneries et réfutera la réalité quand il l’aura sous le nez, juste parce que cela ne correspond pas aux idées qu’il s’en était fait. L’histoire de la science est jonchée de tels cas, demandez donc à Gallilé comment ça se passe.

            L’astrophysique tient plus de la divination que du savoir réel.
            Mais bon, laissons les rêveurs rêver !


          • 3 votes
            sls0 sls0 23 octobre 2015 17:57

            @wendigo
            Conneries invérifiables ?

            Le spectrographe c’est en 1865 qu’il a été inventé, j’en collait un de temps en temps au cul de mon télescope. Les premiers c’était un simple prisme.

            Un élément absorbe des raies spécifiques, en fonction des raies absorbées on donne la composition chimique. La définition ou précision dépendent de la définition et la précision de l’appareil. Si avec mon télescope de 203mm j’avais des résultats que dire avec hubble ou autres télescopes où les dimensions sont en mètres. On arrive à voir la présence d’eau dans le nuage d’Orion, c’est pas la porte d’à coté de mémoire ce doit être à environ 1500 années lumières, plus loin que le bout de mon nez et du votre.

            Pour votre information pour les analyses chimiques, ça fait longtemps que l’on a laissé les réactifs pour des spectromètres.

            attendu que notre tableau périodique des éléments est des plus succinct .
            Il y a bien le Muonium qui pourrait, y être c’est un atome exotique dont la vie atteint quand même 2,2 μs, vu qu’il n’est créé que dans des accélérateurs de particules que tout le monde n’a pas dans son salon est-ce bien nécessaire.
            Comme il est difficile avec l’interaction forte d’ajouter des demis protons ou neutron, la progression sur le tableau d’un neutron ou un proton par élément me va bien et risque encore de durer à moins que vous ayez la recette pour rajouter un quark.

            L’astrophysique tient plus de la divination que du savoir réel.
            Dans les vidéos que vous proposez, à la fin dans les vidéos proposées c’est assez illumati, extraterrestre, du sectaire, remise en cause d’éléments validés, ect... C’est dû à un algorithme de de youtube qui dit tiens, on va lui proposer du spécial gogo d’après son profil calculé.

            Deux jours après avoir visionné une de vos vidéos, en regardant des vidéos sur la pétrographie et la sédimentation, je m’aperçoit qu’il y a une vidéo créationniste en embuscade, à priori l’algorithme de youtube m’a collé l’étiquette gogo.

            Peut être que cet environnement de vidéos biaise un peu votre vision des choses.


          • 3 votes
            Gollum Gollum 23 octobre 2015 14:07

            Le dialogue entre médialter et wendigo n’est pas piqué des hannetons… smiley


            Je me suis senti obligé de plusser Émiliano du coup, bien que idéologiquement pas vraiment du même bord (euphémisme), parce que franchement bien plus sensé..

            Le coup de la comète 2 x grosse comme Jupiter on me l’avait encore jamais faite celle-là… smiley

            Le point commun entre les deux loustics : un égo boursouflé, affirmant avec aplomb des débilités sans nom… d’où les excommunications réciproques d’ailleurs.. smiley

            Jouissif.

            • 1 vote
              samagora95 samagora95 23 octobre 2015 18:11

              Des astronomes prédisent ! où ça ?


              La vidéos provient d’un documentaire TV qui essaie d’imaginer toute sorte de situations improbables et leur effet sur la planète.

              • 1 vote
                zozoter 24 octobre 2015 04:41

                À la Nasa, on est inquiet pour les budgets alloués. Alors on dit n’importe quoi.

                Dans le "reportage" l’ukrainien (nom à coucher dehors) et Clifford sont des spécialistes du truc. Sinon, c’est plaisant et possible. Quant on pense qu’une infinité de singes devant une infinité de machines à écrire sont à même d’écrire la Bible, alors...

                • 3 votes
                  Ludwig 22 janvier 09:37

                  Je prends ce fil avec retard mais je suis épaté qu’on nous ressorte encore Nibiru fin 2015... Quant aux commentaires ils sont en effet gratinés comme le relève Gollum ! Tel commentateur qui croit que la NASA est un organisme militaire (mais le croit-il vraiment ?), croit aussi que le système solaire est perturbé par... Il ne sait pas quoi.
                  Est-il vraiment trop tard pour dire que la NASA est un organisme définitivement civil, et qu’aucune "force gravitationnelle extérieur(e)" ne chamboule notre système ; on n’a donc pas d’explication à chercher pour un phénomène qui n’existe pas. Ne demandons pas à l’auteur du com des exemples de ce chamboulement, soyons charitables, il passerait des nuits à chercher vainement et risquerait le burn out.
                  Pitié pour lui.

                  

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON







Palmarès



Faire une demande pour obtenir le formulaire esta pour les usa