Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Des policiers : « Cazeneuve t’es foutu, la police est dans la rue » - (...)

Des policiers : « Cazeneuve t’es foutu, la police est dans la rue » - independenza webtv ©

 

Tous droits réservés : independenza webtv © - Paris (France), lundi 26 octobre 2016 . Manifestation policière. Un reportage d'independenza webtv  
Durée : 16 minutes. 

 

Soutenez le média independenza webtv en faisant un don : http://independenzawebtv.blogspot.fr/2016/07/soutenez-independenza-webtv-en-faisant.html&nbsp ;

 

contact : independenzatv@gmail.com
www.facebook.com/independenza.webtv
www.youtube.com/user/independenzawebtv
https://twitter.com/independenzatv

 

independenza webtv ©

 

Tags : Paris Manifestation Police



Réagissez à l'article

14 réactions à cet article


  • 1 vote
    simplesanstete 26 octobre 09:36

    Je trouve bizarre les ? que vous posez + la nette impression que vous souhaitez le clash avec la CRS.


    • 5 votes
      michel-charles michel-charles 26 octobre 10:05

      P’tain..des types armés qui ne montent pas à l’assaut de l’élysée ?

      Les nouveaux ’"sans couilles"...comme en 40 quand il remplissaient les bus de juifs !

      • 1 vote
        simplesanstete 26 octobre 10:21

        @michel-charles

        Allez encore eux, vous aimez les histoires juives bien auto dérisoires....prendre d’assaut l’Élysée, rien que çà, seriez pas encore bolcho aussi.


      • 2 votes
        michel-charles michel-charles 26 octobre 12:24

        @simplesanstete....oupssssss..un sans couille !


      • 1 vote
        seawl seawl 26 octobre 11:57

        Il y a une nuit-deboutiste dans le cortège virez la ! Elle fait carrément de la musique avec un bidon, rien ne vous choque ? Pour plus de crédibilité ne vous abaissez pas au niveau de ces saltimbanques que vous avez allègrement tabassé lors des manif contre la loi travail.


        • 2 votes
          cathy cathy 26 octobre 13:52

          C’est idiot comme raisonnement : il n’y a pas eu d’affrontements entre manifestants/police et gendarmerie. Il n’y a jamais d’affrontement manifestants/ forces de l’ordre, mais casseurs/forces de l’ordre. 


          • 2 votes
            seawl seawl 26 octobre 19:12

            @cathy donc ma mère qui s’est faite gazer le 1er mai est une casseuse ? Apriori vous n’étiez pas a ces manifs, vous répétez bêtement ce qu’on vous a dit ! N’ayez pas peur de l’autre, il n’est autre que votre semblable.


          • 2 votes
            Maître Cube 26 octobre 15:15

            C’est bizarre, au lieu de prendre d’assaut l’Elysée, ils balancent des slogans.

            Sont-ils bien sûrs de n’avoir pas été infiltrés par leurs syndicats ?


            • 2 votes
              le421 26 octobre 18:13

              Question un
              Les agressions envers les policiers ont-elles augmenté ou diminué depuis 50 ans ?
              Question deux
              Les conditions de travail sont-elles pire qu’ailleurs ?
              Question trois
              La police est-elle une mission régalienne ?
              Question quatre
              Le travail de policier n’est-il pas devenu dans l’esprit des candidats plus un métier alimentaire qu’une vocation ?
              J’attends les réponses...


              • 2 votes
                sirocco sirocco 27 octobre 00:57

                Les merdias comme d’habitude nous mènent en bateau en nous faisant croire que la police et le ministre de l’Intérieur sont en conflit. Il n’en est rien. Ce n’est que de la mise en scène.

                Ce que veulent les flics, ce n’est pas de la considération ni du respect - ils n’en auront jamais de la part d’une large fraction de la population, en raison de leur comportement.

                Ce n’est pas non plus un accroissement des effectifs. La France est déjà championne d’Europe en matière de concentration policière. On ne va quand même pas en arriver au ratio d’un flic pour un citoyen...

                Ce qu’ils veulent, c’est de pouvoir bénéficier légalement de la "présomption de légitime défense". En d’autres mots, le permis de tuer en toute impunité, maintenant qu’ils ont le droit de garder leurs armes en permanence. Pouvoir défourailler quand bon leur semble, en toute situation, sans risquer d’ennuis judiciaires. Un peu comme les cops américains qui leur servent de modèles. Je ne sais pas combien de personnes les flics américains tuent chaque année, mais ce n’est pas anodin... C’est pour bientôt chez nous.

                Cazeneuve et le mollusque élyzéen sont depuis longtemps d’accord pour donner le permis de tuer aux troupes qui les protègent, mais ils ne veulent pas le leur donner comme ça, de but en blanc, cela provoquerait de nombreuses critiques. Ils ont donc convenu avec les flics qu’ils attendraient un bon prétexte générant un courant de sympathie, prétexte que les policiers devraient appuyer par des manifestations soutenues et une bonne campagne de presse.

                La situation idéale s’est présentée avec l’incendie de la voiture il y a une quinzaine de jours. La police a enchaîné comme prévu avec des manifs pendant que les merdias exploitaient l’événement sans relâche à la une de tous leurs journaux jour après jour, suscitant l’indignation de l’opinion publique et prétendant que l’immense majorité des citoyens soutenaient la police dans leurs légitimes revendications. Il n’y a évidemment aucun "bras de fer" entre les policiers et le gouvernement qui s’entendent très bien, sauf à travers l’enfumage des merdias destiné à mieux faire passer la pilule.

                Les forces de l’ordre françaises vont donc probablement obtenir cette "présomption de légitime défense" qu’elles attendent, qui confortera la France en tant qu’état policier et qui conduira à la situation délétère et aux dérapages que l’on peut observer aux USA. Notre gouvernement s’inspire d’eux également en matière de politique carcérale.
                 
                 


                • 3 votes
                  jack12 27 octobre 01:17

                  Ça ne vient pas par hasard, tout ça.

                  Plusieurs agressions qui surviennent au même moment. Nos médias sont intégralement contrôlés par des elites chrétiennes sionistes ou par Israël. On est pas sur place, on a aucune preuve matérielle de chaque événement et on est censés croire que paroles les dires des journalistes. Rien n’est vérifiable et personne ne peut entrer dans le fond des enquêtes. Les profs agressés sont peut être des acteurs (c’est déjà arrivé dans le passé : la fausse agression antisémite de Marseille, la fausse agression des restos du Coeur de Montreuil, la fausse agression du RER D avec Marie Leblanc, la fausse agression d’une féministe tunisienne à Paris, etc etc....il y en a des dizaines pour lesquels d’ailleurs il fut simple de voir que les faits étaient imaginaires a chaque fois). Peut etre que ces agressions n’ont jamais eu lieu. Pareil pour les attaques de flics. On voit une ou deux images de voitures de flics incendiées mais rien de plus, tout le reste de l’histoire est narré par les médias et on est priés d’y croire très docilement. Mais qui nous dit que ces attaques ne sont pas le fait de groupuscules d’extrême droite par exemple ? Ou même des flics eux mêmes, de mercenaires ou de membres des renseignements généraux ? L’extrême droite est inféodée à Israël et n’oublions pas que même la DGSE était au courant que les emeutes de 2005 étaient sous contrôle du Mossad.  Pour les attaques fictives des enseignants il s’agit peut être d’une préparation à un nouveau faux attentat. Pas pour rien que très récemment une simulation d’attentat à été réalisée en Guyane dans une école. 

                  Tout est calculé. Et penser le contraire n’est même plus de la naïveté mais de la stupidité.

                  Il s’agit aussi de préparer les enseignants et les inciter à dénoncer leurs élèves arabes, musulmans, etc. Quant à la manif des flics aux Champs, elle a pour but de demander un pouvoir illimité pour réaliser des rafles dans les cités. Chaque fait divers est calculé et à un but, qui est de nous mener à des rafles.  Hier dans le Maine et Loire un soi-disant arabe enturbanné est rentré dans une école pour agresser des gosses....mais bizarrement personne n’a rien vu de ça. Mais l’info est quand même diffusée. Tout s’accélère et il est fort probable qu’un attentat ait lieu très prochainement afin de permettre un duel droite/extrême droite en 2017. Ou peut être même que les élections vont être annulées grâce à cet attentat. Et donc Hollande restera au pouvoir, c’est du moins ce que sous-entend Valls.  Dans tous les cas les prochains mois vont être très durs pour les musulmans. Un remake des années 30.Les sionistes sont obligés de faire des attentats ou faits divers pour générer l’islamophobie et faire adhérer le peuple aux rafles de maghrébins qui se préparent.


                  • 3 votes
                    jack12 27 octobre 01:18

                    https://youtu.be/LiZ1YTvxgRM

                    Comment l’état fournit les armes aux terroristes

                    Regardez « La France a-t-elle été attaquée par des puissances étrangères au cours des émeutes de 2005 ? » sur YouTubehttps://youtu.be/jyT5WXISjao

                    Des nazis dans la police - Le Pointhttp://www.lepoint.fr/societe/des-nazis-dans-la-police-28-11-2014-1885212_23.php

                    #ManifPolice : un faux policier proche du FN s’autoproclame leader du mouvement

                    Depuis une semaine, il est de tous les rassemblements de policiers à Paris, ou presque, il court les caméras et les micros. Problème : ce porte-parole autoproclamé n’est même pas policier. Et cet employé de la grande distribution est proche du Front national.

                    11010467.jpg

                    Il s’appelle Rodolphe et depuis une semaine, il s’affiche en première ligne à tous les rassemblements de policiers à Paris. Il est même à l’origine de certains appels à manifester. Son nom apparaît dans les textos qui circulent. Il court les micros et les caméras pour tenter de s’imposer comme leader, ou au moins comme porte-parole des manifestants.

                    Pourtant, cet homme n’est pas du tout policier. Il ne l’a d’ailleurs jamais été. C’est ancien adjoint de sécurité a raté les concours en 2012 et depuis, il travaille dans la grande distribution et a créé une association de défense de la police.

                    Leader sans légitimité

                    Deuxième élément important : l’homme serait proche de l’extrême droite. Son nom apparaît sur la liste Front national dans le 18e arrondissement de Paris, lors des élections municipales de 2014. Lui jure qu’il s’agit d’un homonyme.

                    Contacté par nos soins, l’homme reconnaît qu’il n’est pas policier, affirme se sentir proche du mouvement mais annonce son intention de s’en désengager. C’est une demande qui lui a été faite :

                    les manifestations des policiers sont menées et mises en scène : ballets de policiers dans les rues en pleine nuit, en uniforme ou en civil, cagoulés pour certains ; ballets de voitures banalisées et officielles sirènes hurlantes et gyrophares allumés sur les Champs-Élysées.

                    « Entre Pinochet et « The Walking Dead » »

                    À la vue de ce spectacle dans les rues de Paris, ou à la télévision, certains riverains et téléspectateurs se sont dits choqués. Sur Twitter, on décrit des scènes « surréalistes », « hallucinant[es] », « entre Pinochet et The Walking Dead », de policiers défilant dans les rues en « réveillant la population » et appellant les gendarmes mobiles qui encadraient la manifestation illégale à les rejoindre dans le cortège.

                    Hallucinant de voir les images de la nuit, des centaines de policiers, dont quelques uns sont cagoulés et armés se diriger vers l’Elysée

                    — Mustafa Duman (@MustafaDuman_) 20 octobre 2016

                    Parmi ces réactions fortes, quand certains évoquent à demi-mot des faux airs de coup d’État, d’autres font davantage référence à une forme d’« impunité » des forces de l’ordre qui ont pu se livrer à des manifestations interdites sans être inquiétés par les gendarmes mobiles qui encadraient les rassemblements. Un « deux poids/deux mesures » qui interpelle donc ceux qui ont été témoins ou au cœur des heurts parfois violents qui ont émaillé, ces derniers mois, les manifestations contre la loi travail.

                    Dans deux tweets postés sur un compte Twitter (désormais passé en privé), une riveraine du canal Saint-Martin, dans le XXe arrondissement de Paris, a décrit en ces termes la scène qui se déroulait sous ses fenêtres :

                    « Les flics sont en train de chanter super fort la Marseillaise dans ma rue. Et crient « La police dans la rue ». Mon sang s’est glacé ».

                    Puis :

                    Je tremble de partout. C’est archi-flippant

                    Une riveraine

                    « La police manifeste en hurlant « Résistance », « La police dans la rue », très nombreux. Je tremble de partout. C’est archi-flippant ».


                    • 1 vote
                      jack12 27 octobre 01:19

                      The shock doctrine (La stratégie du choc) A quoi cela correspond ?  Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d’état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc. Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger. S’il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c’est Milton Friedman, Prix Nobel d’économie en 1976. Friedman, soutenant l’ultralibéralisme, conseilla aux hommes politiques d’imposer immédiatement après une crise des réformes économiques douloureuses avant que les gens n’aient eu le temps de se ressaisir. Il qualifiait cette méthode de traitement de choc.‎


                      • 2 votes
                        zygzornifle zygzornifle 27 octobre 14:44

                        il s’en bat les couilles des flics le Cazeneuve il lui reste encore quelques mois sur son trône après il siégera quelque part a 15000€ par mois, quand aux flics je ne soutient pas des mecs qui seront les premiers a me défoncer la gueule a coup de Tonfa quand je manifesterai pour ma retraite sous le seuil de pauvreté, qu’ils se démerdent avec leur hiérarchie, il y a 2 semaines quiand le manifestant a eur un œil crevé par un tir de flasbal pas de manif anti flics et le jeune écolo abattu d’une grenade en plein dos Haaaa c’est normal c’était une racaille d’écologiste qui défendait la nature et pas la pollution .....

                        

                        Ajouter une réaction

                        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                        FAIRE UN DON







Palmarès