• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Asselineau : "Nous sommes sur une voie de paupérisation (...)

François Asselineau : "Nous sommes sur une voie de paupérisation générale"

 
 
Discours de François ASSELINEAU qui fait le point sur la situation économique et politique lors d’une réunion des adhérents et sympathisants d’Ile-de-France de l’UPR, le 13 février 2010 à Paris. Vous apprécierez toute la différence entre ce que nous raconte notre classe politique et la gravité de la situation. La question qui se pose, plus que jamais : "jusqu’où va-t-on descendre ?"

Diplômé d’HEC et sorti vice-major de l’ENA en 1985, François Asselineau a été haut fonctionnaire, Inspecteur général des Finances, responsable de l’intelligence économique à Bercy etc.
 
Asselineau qui une fois encore n’a décidément pas sa langue dans sa poche :
 
(...) "Un conseiller régional ne changera strictement rien à rien" (...)
 
"Nous n’avons plus envie de cautionner un régime qui est illégitime, puisque ce n’est plus un régime démocratique".
 
 
"Au motif d’avoir moraliser la vie politique française ont été prises dans les années 80, 90 et 2000 un certain nombre de dispositions pour financer par la puissance publique les partis politiques. (...) Un parti ne peut être financé que de deux façons : soit par ses adhérents (...) la seule autre source de financement autorisée, toutes les autres étant interdites, c’est le financement public qui représente la grosse part du financement des grands partis. Ce financement est attribué aux partis politiques, en fonction des résultats qu’ils ont fait aux élections législatives antérieures et à condition d’avoir présenté au moins 50 candidats qui dans 50 circonscriptions ont dépassés plus de 5% des voix. En d’autres termes tout est verouillé au profit des partis existants, et encore, de certains partis existants. Un exemple extrêmement clair : en 2009 l’Etat a versé aux partis 74 millions d’€, sur ceux-ci en 2009, 56 environ, plus de 75% ont été versés à l’UMP et au PS. Je rappelle qu’en 2009, il y a eu une élection nationale, les élections européennes où l’UMP et le PS ont fait à eux deux, en gros 40% des suffrages, mais il faut comparer ça aux inscrits qui payent l’impôt. En terme d’inscrits, l’UMP et le PS ont fait 17% des électeurs inscrits.
Voilà donc comment nous avons eu en France l’imposition d’un système à l’américaine qui veut - par le financement et l’accès aux médias - forcer le peuple français à choisir qu’entre deux partis.
 
Discours de Francois Asselineau [2/5]
envoyé par patria_o_muerte. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.
 
"Sur la scène politique française, il y a des gens qui font de l’usurpation d’identité, de la captation d’héritage : tous ceux qui se propulsent gaulliste."
 
Discours de Francois Asselineau [3/5]
envoyé par patria_o_muerte. - Regardez les vidéos des stars du web.
 
Discours de Francois Asselineau [4/5]
envoyé par patria_o_muerte. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.
 
Discours de Francois Asselineau [5/5]
envoyé par patria_o_muerte. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.
 





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Maldoror

Maldoror
Voir ses articles







Palmarès