• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > François Asselineau : Présentation du programme présidentiel de l’UPR - (...)

François Asselineau : Présentation du programme présidentiel de l’UPR - Meeting du 14 Mars 2017

François Asselineau présente son programme présidentiel :

 

00:00 Les Videos d'Animations "Quel est le Programme"
00:01 Quel est le Programme : Rétablissement du vote Blanc
02:25 Quel est le Programme : Referendum d'Initiative Populaire
06:16 Quel est le Programme : Casier Judiciaire
08:03 Arrêt des Réformes Territoriales
10:49 Quel est le Programme : les Renationalisations
15:26 Quel est le Programme : Rétablir une Société de Liberté
21:44 Présentation / Introduction arrivée de François Asselineau
25:22 Démarrage de la Présentation par François ASSELINEAU
31:27 Rôle DU CHEF D'ETAT défini par La Constitution
34:25 Art.14 Vision de la place de la France dans le Monde ?
36:05 Art.16 Peut donner Les Pleins Pouvoirs au Président
37:15 Tous les AUTRES Candidats on des ProgrammeS de 1er Ministre

 

39:00 ?

Tags : Europe Euro François Asselineau UPR Présidentielle 2017




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • 1 vote
    berphi 16 mars 2017 10:51

    Rien ne figure sur l’Education Nationale (!), la vidéo en lien sur le sujet sur le site UPR est imprécise, on ne peut pas se contenter d’expliquer vouloir une bonne école.
    Je pose donc la question : Qu’est-ce qu’une bonne école selon l’UPR et quelles seraient les réformes pédagogiques et celles de l’instruction envisagées ?


    • vote
      howakhan howakhan 16 mars 2017 11:18

      @berphi

      Salut, j’ai le même probleme avec ma voiture, elle marche bien mais je ne trouve plus la seconde clé..

       smiley


    • 1 vote
      berphi 16 mars 2017 11:24

      Je précise : Les grèves provoquées par la réforme (délirante) du collège mise en place par N V B ont été suivies par 80% du corps enseignant (800 000 personnes) et autant en perte en adhésion au PS. 


    • 5 votes
      riton996 riton996 16 mars 2017 14:49

      @berphi, l’UPR veut que les élèves qui sortent de cm2 sachent lire, écrire, compter et qu’il connaissent l’histoire de France.

      plus d’info sur :

      upr.fr


    • 1 vote
      berphi 16 mars 2017 16:54

      @riton996

      Je vous remercie de votre réponse mais elle est insuffisante. A la différence de l’Histoire de France, que ce soit Hamon, Macron ou Fillon, tous ont cette même réponse : que les élèves qui sortent de cm2 sachent lire, écrire et compter. Tous nous ont tenu ce discours en mettant en pratique des réformes pédagogiques qui depuis 40 ans qui nous ont amenées au classement PISA que l’ont connait.

      Je repose ma question différemment ; Est-ce que l’UPR envisage des réformes pédagogiques dans l’enseignement, à commencer par annuler celle des collège rentrée en vigueur depuis la rentrée 2016 ? Et quelles seraient ces réformes ?

      D’avance, merci de votre réponse


    • vote
      pegase pegase 16 mars 2017 20:17

      @berphi

      Les réformes seront celles décidées par les français pour les français .. et non des réformes voulues par les institutions européennes, ou je ne sais quelle institution sponsorisée par Sorros ....

      Pour les détails, il faut vous rendre dans une des nombreuses conférences de l’UPR et poser directement votre question !


    • 1 vote
      ganser 17 mars 2017 02:27

      @berphi François Asselineau est très attaché à la qualité de l’enseignement. La question que vous soulevez relève de choix gouvernementaux qui seront débattus lors des législatives.I a rappelé aux Français que l’election présidentielle consiste à choisir le garant de la constitution et de l’indépendance de la France.. Il a dénoncé lors de ces conférences la déliquescence de l’enseignement et veut donner priorité aux fondamentaux : langue Française, histoire géographie, sciences , mathématiques etc., de qualité et accompagné d’une formation des enseignants, une augmentation du nombre de poste et baisse des effectifs par classes. Elever le niveau de culture générale. C’est un débat qui trouvera sa place lors des législatives. Je rappelle aussi qu’il veut mettre en place un système de référendum populaire afin que nous participions aux grandes décisions. L’éducation en fait partie.


    • vote
      ganser 17 mars 2017 02:31

      @berphi ..."annuler celle des collège rentrée en vigueur depuis la rentrée 2016", ça assurément !! :)



    • vote
      Maria Miley 17 mars 2017 17:28

      @berphi Le programme législatif complet n’est pas encore en ligne, patience.


    • 2 votes
      riton996 riton996 16 mars 2017 14:53

      @Qiroreur, Asselineau a dit : plus de zones de non-droit en France, dans les transports en commun ou les banlieues


    • vote
      Maria Miley 17 mars 2017 17:33

      @Qiroreur
      Le programme législatif complet n’est pas encore en ligne. Patience. 
      En attendant, ces questions se règleront lorsque la population aura un minimum de confiance dans ses dirigeants. Ce que nous proposons de faire en revenant aux fondamentaux. 


    • 6 votes
      maQiavel maQiavel 16 mars 2017 11:48

      J’ai remarqué une certaine inflexion des médias dans le traitement d’Asselineau.

      D’abord, les articles se limitaient à sa candidature « surprise » ou à son « complotisme ».

      Petit à petit, ils passent à une autre phase ou ils essaient d’étudier sa posture, la motivation de ses militants et surtout son programme. Ca donne d’ailleurs parfois de vrais boulots de journaliste

      Je ne sais pas combien de temps va durer cette phase avant de revenir à la diabolisation puérile mais pour le moment, je suis étonné de voir des journalistes aborder des questions de fond , je pensais vraiment qu’ils allaient en rester à chercher à le ridiculiser à tout prix comme Cheminade en 2012. 


      • 2 votes
        pegase pegase 16 mars 2017 18:30

        @maQiavel

        je suis étonné de voir des journalistes aborder des questions de fond , je pensais vraiment qu’ils allaient en rester à chercher à le ridiculiser à tout prix comme Cheminade en 2012.


        Voilà de quoi apporter de l’eau à votre moulin !

        Eric Brunet, sur BFM TV, affirme que François Asselineau est un homme de droite. François Asselineau propose d’inscrire la Sécurité sociale dans la constitution, qui dit mieux à gauche ? Il veut nous libérer de deux traités conçus et réglés pour servir les détenteurs des gros capitaux, qui dit mieux à gauche ? Il propose de nationaliser les grands services publiques, qui dit mieux à gauche ? Eric Brunet pense très justement que François Asselineau prendra des voix à droite, c’est-à-dire à Fillon, Dupont-Aignan et Lepen. Par extrapolation il est raisonnable de penser que, vu que François Asselineau veut également rétablir la démocratie, instaurer le référendum populaire, favoriser l’agriculture familiale, ramener Big Pharma et Monsanto à la raison, etc, il prendra aussi des voix à Mélanchon, Hamon et à la grosse bulle de marketing de Macron. Et comme le reconnaît Eric Brunet, vu que son programme est solide, ne doutons pas qu’il mobilisera la masse des abstentionnistes. Bref, il est raisonnable de prévoir un vote UPR - Union Populaire Républicaine qui va surprendre.

        Source : https://planetes360.fr/eric-brunet-francois-asselineau-homme-brillant/


      • vote
        pegase pegase 16 mars 2017 18:32

        Il y a une vidéo que je ferais peut être bien de poster ... à moins que Blueman, l’homme qui poste plus vite que son ombre, ne l’ai déjà fait ...


      • 1 vote
        jeanpiètre jeanpiètre 16 mars 2017 12:25

        @Qiroreur
        d’autant qu’analyser avec finesse une partie du problème ne permet pas du tout de le résoudre

        la mécanique des chaines qu’il explique si justement ne se limite pas aux relations us europe ou autre groupes régionaux, elle est aussi au cœur du problème financier, lobbisto politique, médiatique, etc

        son aversion pour les etats unis le pousse à une certaine naïveté face aux russes, il n’est jamais bon pour un rongeur de prendre parti dans un combat d’ours....

        la sortie de l’ue selon sa méthode prendra 2 ans, que feront les spéculateur de la monnaie euro , encore en vigueur à ce moment là, pourra t’il résister 2 ans aux attaques sur le pouvoir d’achat des peuples, et sur l’économie française et européenne avant un vent de contestation à la fois interne et externe ?

        avec quelles nouvelles ressources pourra t’il appliquer un programme de réindustrialisation de la france ? les financiers ? les capitaines d’industries déjà pour beaucoup domiciliés en belgique ? la caisse noire de pasqua jamais retrouvée ?

        Beaucoup de questions restent entières


      • 11 votes
        joseW 16 mars 2017 13:32

        Certains se plaignent que son discours programmatique est trop long... d’autres trop incomplet... bref, il y a toujours moyen d’être insatisfait. En réalité, c’est un excellent programme inspiré des travaux du Mouvement pour la Vérité, qui pourra être complété et amendé par les initiatives référendaires citoyennes...

        Cela donne l’esprit de l’UPR.


      • 1 vote
        berphi 16 mars 2017 14:29

        @joseW

        Quiroreur a raison : c’est un flou artistique complet. 

        Sinon de faire dans le clientélisme multiculturel en refusant de se prononcer sur des questions urgentes, au prétexte qu’elles divisent plutôt qu’elles ne rassemblent, je ne vois rien de probant en ce qui concerne son programme. La sortie de l’UE, de l’OTAN, et le référendum d’initiative populaire sont proposés par d’autres.


      • 1 vote
        le celte le celte 16 mars 2017 16:18

        @Qiroreur
        Et pas un mot non plus sur les costumes de Fillon !

        Ce sont des questions que vous poserez lorsque nous serons sortis de cette mascarade, elles seront débattues lors des premiers référendum populaires. Pour le moment nous suivons les ordres de Bruxelles.


      • 1 vote
        berphi 16 mars 2017 17:03

        @le celte
         elles seront débattues lors des premiers référendum populaires

        Vous ne pouvez laisser des problèmes qui relève d’une compétence particulière à l’avis de la population. Par exemple, un juge des affaires familiales par son expérience ou un pédo psychiatre par son métier seront plus qualifiés que vous ou moi pour répondre à des question lié au bien être d’un enfant. De même qu’un professeur ou un maître d’école pour répondre au problème de la pédagogie ; les questions que soulève Quiroreur sont du même ordre. 

        Il va falloir que vous compreniez que les référendum d’initiative populaire, pour un peu qu’une Balasko ramène sa fraise sur des questions qui la dépassent comme elle a coûtume de le faire avec l’impacte qu’on lui connait, vous amène dans le mur.


      • vote
        le celte le celte 17 mars 2017 08:23

        @berphi

        Bonjour,

        Rassurez-vous on a bien compris.

        Encore une fois, vous déviez le sujet sur un point secondaire (Balasko ??). Les spécialistes et les compétences (sans intérêts privés usant du 49.3 ?) seront bien évidemment sollicités, Après débats, ce sont les directions qui seront décidées par référendum. 


      • 1 vote
        berphi 17 mars 2017 11:05

        @le celte

        merci de encore de votre réponse

        L’exemple de Balasko* était une manière de vulgariser assez rapidement (et c’est pas bien) le problème que soulève une mauvaise compréhension d’usage que représente le référendum d’initiative populaire.

        *Oui, elle me gonfle, elle a un avis sur tout et au motif qu’elle est célèbre, se permet des jugements et des solutions qui ne sont pas de son ressort comme beaucoup d’autres célébrités du reste, et qui ne sont pas sans conséquences sur l’opinion générale, ex : Il est de bon ton d’avoir le même avis que Josiane.


      • 1 vote
        berphi 17 mars 2017 11:13

        @le celte
        Votre réponse est claire, je vous invite à lire celle qui m’a été donnée par Pégase plus haut sur les questions de l’Education Nationale qui ne correspond en rien à la votre.  smiley


      • vote
        le celte le celte 18 mars 2017 08:22

        @berphi

        C’est un plaisir,

        Oui effectivement, l’Education Nationale est un lourd programme puisqu’elle prépare l’avenir des citoyens ou des individus, par conditionnement ou par épanouissement. C’est une question cruciale qui doit être débattue par tous les acteurs de cette vocation. 

        Je suppose qu’il est utopique de croire que les lois doivent être faites par principe de bon sens.


      • 2 votes
        riton996 riton996 16 mars 2017 14:40

        merci BlueMan pour ton travail d’indexation



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès