• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Karl Zéro : "Disparues, Que sont-elles devenues ?"

Karl Zéro : "Disparues, Que sont-elles devenues ?"

Où est passée la petite Maddie McCann, fillette anglaise de 4 ans disparue en Algarve ? Qui a kidnappé Estelle Mouzin ? Quel assassin a imaginé, autour de la dépouille d’Anaïs Marcelli, ce curieux mausolée ? Saura-t-on un jour qui a massacré ces jeunes filles qu’on appelle « les oubliées de l’A6 » ? Et les premières « disparues de Perpignan », le sont-elles pour toujours ? Les victimes de Zandvoort seront-elles un jour vengées ?

 

Karl Zéro livre son intime conviction sur des enquêtes à vif, inédites et exclusives, où il cherche à comprendre par qui et pourquoi tant de vies sont brisées. Le livre porte un éclairage nouveau sur six dossiers de disparitions non élucidées, toujours brûlants.

 

 

 

http://www.13emerue.fr/competitions/disparues-que-sont-elles-devenues


http://www.editionsarchipel.com/sites/default/files/disparues_internet.pdf

Tags : Violence Nouvel Ordre Mondial Pédocriminalité




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • 4 votes
    reveil 15 février 2014 10:32

    Disparu Karl Zéro, qu’est il devenu ?
    Depuis l’élection de Flamby 1er on ne le voit plus, son site internet est fermé...


    • 5 votes
      Zatara zatara 15 février 2014 13:13

      y’avait quand même des trucs pas mal dans le Vrai Journal... faut regarder aussi du côté de ses anciens journalistes.


    • 1 vote
      Andromede95 Andromede95 15 février 2014 17:05

      Il a voulu faire comme Jean-Marie Bigard : relancer sa carrière en s’affichant aux côtés des conspirationnistes du 11 septembre 2001. Le filon n’a pas marché pour lui non plus...


    • 2 votes
      Scalpa Scalpa 15 février 2014 11:37

      Il est revenu au point zéro.


      • 6 votes
        medialter medialter 15 février 2014 12:37

        Pourquoi s’inquiéter exclusivement des disparuEs ? Y a pas de parité ici ? Pas d’égalité des droits ? 55000 disparus (sans E) en France par an, 45000 fugues, ça fait 10000 par an. Si on enlève les 5000 qui ont fini en drame (suicides, meurtres), ça fait quand même 5000 disparitions non résolues par an.
        *
        Je me permets donc de rectifier le titre : 12 disparus pas jours, que sont-ils devenus ?


        • 1 vote
          medialter medialter 15 février 2014 12:39

          12 disparus pas jours ===> 12 disparus par jour


        • 5 votes
          spoty spoty 15 février 2014 14:48

          Le sujet n’est pas Karl Zero..


          • 14 votes
            cassandre4 cassandre4 15 février 2014 15:33

             voir l’enquête de Stan Maillaud "les réseaux de l’horreur" et comment tous ceux, qui de près où de loin, s’intéressent à ce problème sont ostracisés (voir même, physiquement éliminés) et cela en tous les points du globe !

             Effrayant ! 


            • 7 votes
              LadyFel 15 février 2014 16:13

              La chanteuse Jeanne Mas a été blacklistée du jour au lendemain pour s’être déclarée en faveur du rétablissement de la peine de mort pour les assassins d’enfants. Elle avait écrit une lettre ouverte à Mitterrand, la naïve. 


              • 4 votes
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 février 2014 12:44

                Les assassinats d’enfants n’existent pas moins dans les pays qui coupent des têtes, qui électrocutent, qui pendent, qui fusillent, qui injectent du poison ou qui tirent une balle dans la tête de leurs condamnés. 


              • 6 votes
                LadyFel 16 février 2014 15:38

                La peine de mort pour tout crime perpétré contre un enfant (ce qui est plus large que l’assassinat) a pour effet de ne jamais remettre dans la nature un criminel qui ne pourra jamais récidiver ... Elle est aussi dissuasive pour les opportunistes ... Ils seraient autrement plus difficiles d’organiser des réseaux avec des seconds couteaux , pratiquant uniquement que par intérêt... Peut-être que les mabouls sont inaccessibles à l’intimidation, mais pas les autres. 


              • 3 votes
                Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 16 février 2014 20:47

                Ah c’est clair que celui qui est coupé en deux ne pourra plus récidiver. Son fantôme pourra juste inspirer de futurs criminels. 


                Bon, quand est-ce qu’on coupe la tête à Patrick Dils. Ah ben non, mince, c’était une erreur judiciaire.

              • 7 votes
                Nigari nigari 17 février 2014 00:17

                Avant de pouvoir parler de "coupage de tête", faudrait-il déjà avoir une justice intègre et efficace, de "hauts fonctionnaires" indépendants et honnêtes n’ayant pas leur tête risquant d’être tranchée ?


              • 8 votes
                Zatara zatara 15 février 2014 18:30

                petite piqure de rappel :
                Le Vrai Journal
                (...)
                En juin 2003, avec l’accord de la chaîne cryptée, il lit - sans citer les noms - les accusations du tueur en série Patrice Alègre (en donnant lecture dans Le Vrai Journal du courrier que celui-ci lui a adressé), et de deux anciennes prostituées, qui affirment que différents notables de Toulouse, dont l’ancien maire et président du CSA Dominique Baudis, seraient mêlés à un réseau sado-masochiste, qui aurait couvert des viols, des tortures et des meurtres. Patrice Alègre change alors d’avocat, choisissant Gilbert Collard, pour revenir sur cette accusation dans une seconde lettre - où très curieusement il cite Albert Camus. La justice innocente en 2004 les personnalités mises en cause à Toulouse4. Il apparaît également que Karl Zéro a versé 15 000 € à l’une des ex-prostituées comme à-valoir sur un livre relatant sa version de l’affaire Alègre paru depuis chez Ramsay5. Dans cette affaire l’opposant à Dominique Baudis et Marc Bourragué, Karl Zéro a depuis obtenu quatre non-lieux successifs avant de se voir définitivement blanchi par la justice en décembre 2012, après neuf ans de poursuites.
                Source wiki



                  • 2 votes
                    tobor tobor 16 février 2014 02:16

                    À la fin du film "Pas vu pas pris" de Pierre Carles,
                    Mr Zéro se ridiculise et avoue que dans son job,
                    il ne dit que ce qu’on lui dit de dire :
                    "Oublie l’idéalisme et les causes perdues, t’ es un naïf ! Viens nous rejoindre, tu verras ! allé, laisse tomber tes histoires..."
                    .
                    Peut-être aura-t-il quand-même voulu sortir un "vrai sujet" ?
                    .
                    parce qu’il le trouvait trop grave pour garder le silence ?
                    pour redorer sa "conscience ?
                    pour faire un "fist-fuck" à Pierre Carles ?
                    pour se retirer sur ces économies avec une pointe de "mystère" ?
                    .
                    Quel crédit apporter à ce pro de la télé ? 
                    Sérieusement, à part zéro ?


                    • 9 votes
                      Sylvain62 16 février 2014 12:30
                      Combien de personnes auraient entendu causer de l’affaire Zandvoort sans lui ? De ces disparues ? 

                      Et vous à quoi servez-vous ?

                      Vous tournez des émissions qui abordent les mêmes sujets ou vous apparaissez juste pour cracher dessus ? 

                      K.Zéro n’est sûrement pas parfait mais il aura au moins servi à quelque chose dans sa vie, lui c’est-à-dire médiatiser des affaires qui seraient autrement restés aux oubliettes. D’ailleurs il a été ostracisé pour avoir oser réfléchir sur le 11 septembre, le traitement dont il a fait l’objet et l’interdiction généralisée de seulement spéculer sur l’absence d’enquêtes suffit à jeter le discrédit sur ses opposants, vous compris. 



                    • 2 votes
                      tobor tobor 16 février 2014 22:46

                      Le personnage clef et valeureux dans la révélation de "Zandvoort" est Marcel Vervloessem, lequel ne crédite pas (voir dossier x) Karl Nul.
                      .
                      Comme, je le dis, Zéro a peut-être retourné sa veste mais au début des années 2000, il ne s’identifiait absolument pas à un "alerteur", il savait qu’il faisait dans la lobo sous le rôle précis de "l’insoumis", le spectacle de la subversion contrôlée pour élargir l’audience de masse.
                      .
                      Il "allait falloir" couvrir ce sujet qui commençait à gronder en rumeur conspirationniste parmi le peuple, ne fût ce que pour blanchir la télé de collusion au pouvoir, ce même pouvoir qui protège des réseaux pédocriminels.
                      .
                      Si je me rappelle bien, le reportage de Zéro ne dénonce personne de précis qui ne soit mort ou "dégradé".
                      Il met en exergue tout le pathos possible en se subjectivant face à l’horreur...
                      Puis il écorche plusieurs fois, il n’est pas foutu d’articuler "Vervloessem", [veur vlou sem] ce qui marque une forme de méconnaissance, de déni, d’irrespect derrière les apparences.
                      .
                      Il s’est trop longtemps prostitué pour apparaître de "bonne foi" sans un discours qui le positionne clairement à l’opposé du système qui l’a/le produit.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Nigari

Nigari
Voir ses articles







Palmarès