• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’horreur présidentielle

L’horreur présidentielle



Réagissez à l'article

18 réactions à cet article


  • 3 votes
    César Castique César Castique 20 janvier 09:26

    Ne pensez-vous pas que d’authentiques démocrates, avant de se lancer dans la mise en place de la Constituante-miracle, commenceraient par consulter les Français sur le maintien, ou la suppression, de l’élection du président de la République au suffrage universel ?




    • 1 vote
      V_Parlier V_Parlier 20 janvier 11:08

      @César Castique
      En effet. Et je dirais même que quand on se dit "républicain", une république sans président c’est encore une république ?


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 janvier 12:14

      Il ne faut pas opposer la mise en place d’une constituante à l’élection d’un président au suffrage universel, la preuve : je suis pour une constituante ET je suis pour le maintient de la fonction présidentielle.

      On ne sait pas d’avance ce qu’il pourra sortir de la constituante, et la fonction présidentielle pourrait très bien être maintenue (et j’espère qu’elle le sera ).

      Ce que ce monsieur dit c’est ceci : l’élection présidentielle au suffrage universel telle qu’elle se présente aujourd’hui ne sert à rien. En effet, une fois élu , le candidat fait ce qu’il veut , sa volonté n’est lié en aucune façon à ses mandataires , il peut librement trahir ses promesses sans que le peuple ne puisse faire quoi que ce soit.

      On se demande bien comment, alors que les politiciens nous trahissent depuis des décennies, des gens arrivent encore à faire confiance aux promesses des candidats. smiley

      Cette naïveté est déconcertante …

      Moi en ce qui me concerne, je n’en veux pas à ces politiciens qui trahissent leurs promesses, ils ont bien raison, quand on a affaire à des naïfs pareils, il est difficile de se retenir de ne pas les tromper, les moutons existent pour être tondu, c’est tout à fait normal et ils n’ont aucune raison de ne pas poursuivre à duper la populace avec leurs promesses et il est normal qu’ils pensent avant tout aux intérêts des réseaux qui les font élire. 


    • 1 vote
      César Castique César Castique 20 janvier 20:52

      @maQiavel

      Je commence par préciser que je n’ai pas oublié que nous avons rendez-vous ailleurs. C’est juste une question de temps disponible.

      *****

      "Il Il ne faut pas opposer la mise en place d’une constituante à l’élection d’un président au suffrage universel..."

      C’est bien mon avis, mais quand je lis, en exergue, "La présidentielle n’est pas la solution, elle est le problème !", je ne comprends pas "Le rôle et les attributions du président de la république sont au coeur du problème !", je comprends : « Il faut supprimer la présidentielle ! »


      « Cette naïveté est déconcertante … »

       

      Pour moi, ce n’est pas de la naïveté. Les gens ne croient plus aux promesses des politiciens depuis longtemps. Aussi lorsqu’elles ne sont pas tenues, ils ne sont ni fâchés ni dépités : ils sont lucides, c’est-à-dire sans illusions a priori, donc résignés. Il y a une formule qui est de moi, et que je m’applique à moi-même, à la suite de deux déconvenues professionnelles : «  On n’est jamais déçu que par les gens qu’on a surestimés. »

       

      Et je pense que, dans le grand public, ils sont nombreux qui font du Castique (en prose, donc) sans le savoir et qui agissent et réagissent en conséquence. Ce qui fait que je ne suis d’accord en rien avec le contenu du dernier paragraphe de votre intervention.


    • vote
      izarn 20 janvier 23:08

      @César Castique
      Résumons :

      Marine Le Pen n’a aucune chance d’arriver au pouvoir sans le suffrage uiversel.

      Conclusion : Supprimons le suffrage universel.

      Et vive les politicards pourris...Le régime des partis, hai par de Gaulle.

      Pourris : Relisez Annie Lacroix-Riz.

      Merci !


    • vote
      maQiavel maQiavel 20 janvier 23:46

      @César Castique

      -C’est bien mon avis, mais quand je lis, en exergue, "La présidentielle n’est pas la solution, elle est le problème !", je ne comprends pas "Le rôle et les attributions du président de la république sont au coeur du problème !", je comprends : « Il faut supprimer la présidentielle ! »

      ------> Et je comprends que ce soit ce que vous compreniez.

      A la décharge de l’auteur de la vidéo, elle ne fait que deux minutes …

      Quant à la résignation dont vous parlez, elle existe mais elle est loin d’être majoritaire, moi je vois autour de moi énormément de gens qui croient encore qu’en votant pour la bonne personne, les choses changeront. D’ où ma perception qu’il s’agit d’une naïveté …


    • 1 vote
      César Castique César Castique 21 janvier 01:00

      @izarn

      C’est peut-être parce qu’il est tard, je n’ai pas bien compris ce que vous vouliez dire, ni pourquoi vous me renvoyez à la multimillionnaire communiste héritière des papiers Riz-Lacroix


    • 3 votes
      César Castique César Castique 21 janvier 01:13

      @maQiavel

      "...je vois autour de moi énormément de gens qui croient encore qu’en votant pour la bonne personne, les choses changeront. D’ où ma perception qu’il s’agit d’une naïveté."

      Et, de mon côté, j’ai entendu énormément de votants, dire : "De toute façon, une fois élus, ils font ce qu’ils veulent..." Je ne sais pas trop comment interpréter ce genre de propos de bistrot. 

      Parce qu’au final, depuis 1981, on n’en finit d’alterner avec le couple infernal UPMS... Si ce n’est pas de la résignation, ce n’est pas de la naïveté non plus, c’est de la connerie !


    • 1 vote
      maQiavel maQiavel 21 janvier 01:56

      @César Castique

      Ah, on y est, on est d’accord. 


    • vote
      César Castique César Castique 21 janvier 20:16

      @maQiavel

      "Ah, on y est, on est d’accord."

      Ben non, on n’y est pas. Je ne crois pas à l’empathie, et je ne crois pas à l’empathie, c’est-à-dire à une aptitude à se mettre à la place d’un autre, sans être cet autre, dont, bien souvent, on ne sait pas grand-chose.

      Or, cette sorte de rejet de l’empathie, me rend très indulgent à l’égard de cet autre que je ne peux pas être. Et il m’empêche de taxer les gens de connerie, puisque je ne connais rien de leur caractère, de leur mentalité, de leur état d’esprit et de leurs motivations.

      A cela, j’ajoute le fait que je ne crois pas au libre arbitre et, il n’y a pas très longtemps que j’ai découvert chez Schopenhauer une maxime que j’aurais pu écrire moi-même : "L’homme peut certes faire ce qu’il veut, mais il ne peut pas vouloir ce qu’il veut."

      C’est la raison pour laquelle je ne distribue les brevets de connerie qu’avec une extrême parcimonie. D’autant plus que je tiens compte aussi du déni de réalité et de la dissonance cognitive.

      P.S. - Ce qui précède ne veut pas dire que les gens ne peuvent pas évoluer, mais ils ne peuvent le faire que par eux-mêmes et à leur rythme.


    • vote
      pegase pegase 23 janvier 13:17

      @maQiavel

      Moi en ce qui me concerne, je n’en veux pas à ces politiciens qui trahissent leurs promesses, ils ont bien raison, quand on a affaire à des naïfs pareils, il est difficile de se retenir de ne pas les tromper, les moutons existent pour être tondu, c’est tout à fait normal et ils n’ont aucune raison de ne pas poursuivre à duper la populace avec leurs promesses et il est normal qu’ils pensent avant tout aux intérêts des réseaux qui les font élire.


      Parfaitement, mais dans ce cas c’est extrêmement grave, il s’agit de haute trahison portant atteinte à la sécurité de la nation et de sa population, De Gaulle reviendrait avec les résistants de la France libre, je ne donnerais pas cher de leur peau, de nombreux représentants politiques finiraient au cachot ...

      Peut être que tout cela est possible justement parce que ces résistants sont tous très âgés, et qu’ils n’ont pas su s’organiser et renouveler leurs effectifs ..

      Comment auraient ils réagis en apprenant que le directeur de la commission européenne était un ex nazi proche de Hitler jusqu’en 68 ??? 


    • vote
      Croa Croa 20 janvier 12:20

      Il n’y a pas de solution actuellement (avant les prochaines élections). Un référendum d’initiative populaire n’est pas vraiment possible. Le gouvernement actuel mettra la pétition proposée directement à la poubelle sans même présenter des excuses.
      Quoiqu’en pense le présentateur de cette vidéo, l’élection présidentielle constitue la seule porte de sortie démocratique :
      - Il suffit de voter pour le candidat le mieux placé proposant une remise à plat de la constitution, donc de voter JL Mélanchon ! smiley


      • 1 vote
        Le Canard républicain Le Canard républicain 20 janvier 14:45

        @Croa

        Citoyen,

        - Quel est le mode de désignation des constituants choisi par Jean-Luc Mélenchon ? http://www.lecanardrépublicain.net/spip.php?breve412

        - 1er tour de la Présidentielle : 23 avril 2017. La Constituante est-elle un slogan électoral pour Jean-Luc Mélenchon et Raquel Garrido ? directmatin.fr : https://twitter.com/LCanardR/status/822195528511459329

        Bien à vous,

        J.G.


      • 1 vote
        Croa Croa 20 janvier 17:30

        À Le Canard républicain,

        Elle est paritaire : Pour partie seulement tirée au sort. C’est certainement moins démocratique que la proposition Chouard sauf que Chouard n’est pas candidat. Par ailleurs celle-ci est trop révolutionnaire pour être totalement acceptée par une commission militante et c’est justement ce qui s’est passé.
        On peut aussi tout vouloir tout de suite et rater ainsi une opportunité mais ce serait tout de même ballot smiley


      • vote
        Le Canard républicain Le Canard républicain 20 janvier 19:00

        @Croa

        Citoyen,

        Pourriez-vous svp citer vos sources ("Elle est paritaire : Pour partie seulement tirée au sort.") ?

        Je renvoie de nouveau au paragraphe lu sur directmatin.fr : https://twitter.com/LCanardR/status/822195528511459329

        La réponse à la 1re question que j’avais posée dans mon premier commentaire est fondamentale et elle doit être très précise. Pour l’instant, sauf erreur de ma part, il me semble que c’est le flou artistique du côté Jean-Luc Mélenchon & Raquel Garrido.

        Bien à vous,

        J.G.


      • 1 vote
        izarn 20 janvier 23:14

        @Croa
        Ta remise à plat c’est le régime des partis...Pourris.

        Le problème c’est pas la Constitution, c’est toi connard qui a élu Sarkosy, puis Hollande !

        "Inconditionnel pour Hollande" En 2012.

        Vas te faire foutre ! Vas à la péche, et surtout fermes la !

        Définitivement.


      • vote
        Croa Croa 21 janvier 09:15

        À Le Canard républicain,

        Non car cela n’a aucune importance. Aucune promesse de ce genre n’est tenable dans son entièreté car de toute façons ceux qui profitent du système actuel vont tout faire pour saboter la réforme afin, au moins, de limiter les dégâts pour eux. Rappelles-toi les 35 h par exemple et à quel point la réforme Aubry fut très loin des espérances syndicales ! La réforme lancée il faudra lutter pour qu’elle soit intégrale c’est tout. Pour le moment il est heureux que quelqu’un veuille la lancer. 


      • vote
        aldous aldous 22 janvier 21:40

        À la fin de la pièce tout le monde glorifié les acteurs.

        Président : le président Trump c’est l’antipode du général de Gaulle, son rôle ce le vilain et le général de Gaulle le héros. C’est un drame qui se transforme et le bonheur pouffé ; Au moment le héros gagne et le vilain est vaincue. Acte 1) Israël  : Trump désire rendre son ambassade à Jérusalem, de Gaulle tout à fait le contraire est-il a gardé son ambassade à tel Aviv. Le vilain c’est l’injustice le héros la justice. Frontières pour Israël 1947 pour arrêter le terrorisme. Et la guerre contre le terrorisme 2) économie : Trump ce tout le contraire. La valeur de l’or Trump : États-Unis ne produira jamais défaut » parce que vous imprimez l’argent ’. De Gaulle pour un retour à la valeur de l’or, et ne reconnaît pas la valeur papier imprimé par Washington FED. Trump et les médias comme le président de Gaulle est le média du 21 siècle. Démontre comme le 21 siècle change et dans ce 21 siècle ce plus ajusté de s’assembler à cette réalité. Accomplir les désire du général de Gaulle uniquement possible à le réaliser, qu’avec un président français. Trump c’est le vilain dans cette pièce de théâtre et la France le héros. La conséquence cet effectivement la fin du dollar comme monnaies mondial la France devient centre mondial de la diplomatie, et la paix en fin arrivera au monde civilisé, et elle-même peut sortir de l’OTAN recréer une nouvelle Europe forte est unie avec une système économique sain et transparent. À la fin de la pièce tout le monde acclamé.   

        

        Ajouter une réaction

        Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

        Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


        FAIRE UN DON







Palmarès