• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’influence des francs maçons sur la Révolution française avec Alain Benajam et (...)

L’influence des francs maçons sur la Révolution française avec Alain Benajam et Thierry Meyssan sur Meta TV

Quelle est l'influence de la franc maçonnerie dans les évènements de la Révolution française ?

Nous tenterons d'y répondre avec Alain Benajam et Thierry Meyssan (ancien franc maçon).

Nous poserons les questions les plus récurrentes sur le rôle qu'a pu exercer la franc maçonnerie dans les évènements de 1789.

Retrouvez-nous EN DIRECT tous les soirs de 21h à minuit sur www.metatv.org

 

 

 

 

 

Tags : France Histoire Franc-maçonnerie




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • 20 votes
    Jean Rigole Jean Rigole 9 décembre 2013 15:07

    L’influence des fm sur la révolution dite française racontée par d’anciens francs-maçons et radicaux de gauche.  smiley  smiley
     
    Vidéo 1, ça commence bien (23’) ! « Moi, j’aime pas l’État ». La France a avant tout été une construction politique autour d’un État monarchique et d’un roi.
     
    40’ : « Dimanche 12 juillet 1789, les parisiens apprennent que Necker a été renvoyé la veille... Ce directeur général des Finances était aimé du peuple  »  smiley La disgrâce du ministre des Finances provoquait surtout une situation dramatique pour la grande bourgeoisie...
    Le 13 juillet, le gentil peuple mécontent se rue aux Invalides pour prendre possession des armes...  smiley En vérité, la faune révolutionnaire du Palais-Royal payée par le duc d’Orléans (Grand maître du GODF) et de pauvres gens ont eu droit à une distribution gratuite de fusils pour les lancer comme des béliers contre la Bastille, symbole de l’autocratie... La miche de pain atteignit le record de 14 sous ce jour-là. Le 15 juillet, le roi rappelle le Suisse Necker au ministère. Les révolutionnaires pourchassent les plus fidèles ministres et serviteurs du roi ayant tenté de reprendre la situation en main. Ils finissent la tête au bout d’une pique. Le climat de terreur s’installe dans les esprits dès le début des évènements pour atteindre son apothéose trois ans plus tard. La révolution a duré deux mois.
     
    Vidéo 2. Autant je partage la théorie de Meyssan sur le 11/9, autant je ne lui accorde aucun crédit lorsqu’il parle du pape et de l’Église. Il en est un farouche opposant (notamment la visite de Jean-Paul II en France), comme les LGBT.
    « Il y a un symbole maçonnique sur le déclaration des droits de l’homme et du citoyen... »  smiley Non ! Il y en a au moins huit...
    « La Révolution ne portait-elle pas des racines anticléricale ? Non, non, pas du tout !  »  smiley  smiley
     
    Tiens ! Benajam ne connait pas Anacharsis Clootz ! C’est domage lorsqu’on prétend débattre sur le sujet. L’ardent révolutionnaire et cosmopolite baron Anacharsis Clootz, riche banquier établit à Paris, un juif prussien francophile auquel la Convention avait accordé la nationalité françaiss en 1792 pour ses talents d’« Orateur du genre humain » (mais pas du peuple français) et penseur de la « République universelle », un des fils spirituels d’Adam Weishaupt (Illuminés de Bavière). Anacharsis fut l’un des meneurs du Club des Jacobins, se déclara « ennemi personnel de Jésus-Christ  » et vota la mort de « Louis le Dernier » sans appel au peuple.
    Extrait de son livre « La République universelle, adresse aux tyrannicides » :
    « [...] Un corps ne se fait pas la guerre à lui-même, et le genre humain vivra en paix lorsqu’il ne formera qu’un seul corps, la nation unique... Oriflamme du genre humain, une nation, une assemblée, un prince... La loi générale protégera tous les cultes et toutes les cultures. Tout ce qui ne nuit pas à la société aura son plein exercice  »
    «  [...] La loi bienfaisante remplacera un Dieu insignifiant, le souverain unique comme le genre humain. Il est essentiel pour l’harmonie universelle d’avoir une capitale commune. C’est ici que l’homme du département devient l’homme de la France, que l’homme de la France devient l’homme de l’univers.  »
     
    Bon, pour le reste, débat assez brouillon sur la Révolution française, inexactitudes et enfumages. Une vision partisane et bisounours de gauche.
     
    Il aurait aussi été intéressant de parler des loges La Candeur, Les Amis Réunis, les Neuf Sœurs, La Parfaite Union..., le cœur nucléaire de la révolution.
     
    Franc-maçon un jour ! Franc-maçon toujours...
     
    Benajam : « La théorie du genre n’a rien à voir avec le sujet, c’est imposé par la CIA  »  smiley  smiley
    Il n’a toujours pas identifié le chainon manquant. Bon, j’arrête...


    • 13 votes
      Hieronymus Hieronymus 9 décembre 2013 21:29

      je ne vois pas gd chose à ajouter à votre commentaire
      effectivement ils ont beau être honnêtes, leur ADN de gauchistes limitent leur perception du réel à un gd nombre de présupposés tels que "la Révolution fut un progrès .. elle était inévitable .. " et autres billevesées
      j’ai écouté la 1ère vidéo et visionné la BD (assez réussie) de la prise de la Bastille
      j’ai calé au début de la 2ème vidéo quand Meyssan s’est esclaffé sur l’absurdité (selon lui) du rôle joué par la FM dans la dite révolution
      se planter à ce point c’est soit être inconscient soit être malhonnête
      ce n’est pas la 1ère fois que Meyssan professe des trucs "bizarres", nobody’s perfect
      sur son anticléricalisme viscéral, son ancienne appartenance au Renouveau charismatique y est peut être pour qq chose (tu brûleras ce que tu as adoré)
      .
      perso je n’ai pas fini de détester la Révolution, la ressentant comme un immense gachis ayant causé maints dégats absolument irréparables


    • 3 votes
      Piloun Piloun 10 décembre 2013 02:52

      Perso je ne sais pas très bien qui a raison dans cette histoire. Moi je me situe entre les deux, je pense qu’il y a du vrai et du faux des 2 côtés. On dirait que Meyssan ne connait pas bien le contexte de l’ancien régime. Le peuple, dans les cahiers de doléances, n’a jamais demandé, même pas une seule fois, la fin de la monarchie, pas plus qu’une monarchie constitutionnelle d’ailleurs. Meyssan et Benajam semblent avoir une vision romantique, donc erronée, de la Révolution française.

      Ensuite sur le texte, de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen, systématiquement montré aujourd’hui. Il ne s’agit que d’un tableau peint par un franc maçon, donc il est normal d’y voir un certain nombre de symboles maçonniques. Un maçon, Jean-François Le Barbier, qui fait sa petite propagande en somme.
      Mais ce n’est pas le papier sur lequel a été rédigé et imprimé le texte officiel, ce n’est qu’une œuvre d’art.
      Enfin je ne connais pas l’histoire de ce tableau, mais je pense que ça ne constitue pas une preuve qui démontre que la révolution française est issue d’un complot maçonnique.

      Sinon, qu’à un certain niveau élevé de la FM il y ait eu des forces pour tenter d’orienter les évènements, manipuler l’opinion et enfin accéder au pouvoir, ça ne fait pour moi aucun doute bien sûr.


    • 4 votes
      ffi 10 décembre 2013 10:08

      La preuve définitive est la journée des 5 et 6 octobres, où le Duc d’Orléans (grand Maître du Grand Orient) fut inculpé d’avoir fomenté l’émeute... et partit se réfugier à Londres. La Fayette (Franc-maçon également) y joua aussi un rôle ambigu. C’est suite à ces journées que le Roi fut contraint d’aller aux Tuileries, où, bien gardé par les troupes de La Fayette (la garde Nationale, constituée à partir de la milice bourgeoise de Paris), il finira par signer les décrets d’application des mesures prises par l’assemblée constituante.
       
      Précisons encore la manoeuvre : C’est une banque britannique « Turnbull & Forbes » qui solda les acquisitions considérables de blé (exportés à destination de l’Angleterre), provoquant une augmentation spéculative du prix, puis la pénurie de pain dans Paris. On sait que le Duc d’Orléans avait de considérables avoirs en Angleterre mais le gouvernement Anglais est aussi suspecté parmi les commanditaire.


    • 7 votes
      Jean Rigole Jean Rigole 10 décembre 2013 14:26

      @ Hieronymus
       
      Nous sommes d’accord, leur ADN gauchiste les empêche de traiter le sujet avec impartialité. J’ajouterais qu’ils démontrent de profondes lacunes pour parler de cet épisode de l’Histoire de France qui nous a légué la « République maçonnique jusqu’au bout des doigts » que nous connaissons aujourd’hui.
      Ils ont au moins cette qualité d’avoir enfumé les plusseurs, visiblement incapables de produire des commentaires.  smiley 


    • 4 votes
      MetaTV MetaTV 10 décembre 2013 14:42

      Jean Rigole, bonjour.
      Malgré les quelques remarques d’ordre personnelles concernant les invités.
      Qui n’ont, pour nous, pas lieu d’être dans un débat sur le contenu d’un thème.

      Je tenais à vous remercier pour votre argumentation ainsi que les compléments d’informations que je trouve bien étayés et parfois très pertinents.
      Afin d’apporter davantage de matière au débat - à défaut de pouvoir vous compter parmi nos intervenants-spectateurs lors d’une prochaine libre antenne sur le sujet - nous tacherons de relayer ces observations à ces invités en direct sur le site metatv.org.
      amicalement,
      Kamel


    • 8 votes
      Jean Rigole Jean Rigole 10 décembre 2013 14:43

      @ Piloun
       
      Un maçon, Jean-François Le Barbier, qui fait sa petite propagande en somme.
      Ne croyez pas qu’il s’agit d’une lubie artistique individuelle. La déclaration a été préparée en grande partie par la loge des Neuf Sœurs. Les symboles maçonniques dont vous trouvez la description sur Internet (l’œil, la pyramide, l’oubouros, les colonnes Jakin et Boaz...) ne représentent que des éléments parmi tant d’autres de l’implication active de certaines loges (cinq ou six) dans le processus révolutionnaire.
       


    • 5 votes
      Jean Rigole Jean Rigole 10 décembre 2013 14:57

      @ ffi
       
      Remarque pleine de bon sens. La disette a déclenché des émeutes, en particulier dans l’affaire des 5 et 6 octobre 1789. Le gouvernement anglais de William Pitt le Jeune ne semble pas étranger à l’affaire. Il y même joué un rôle essentiel. La banque anglaise « Turnbull et Forbes » a soldé au nom du gouvernement britannique les acquisitions de blé à destination de l’Angleterre auprès de la municipalité de Paris. Ces informations sont présentées par l’historien et conférencier français Olivier Blanc dans « Les Hommes de Londres, histoire secrète de la Terreur  », 1989. Ses travaux se concentrent sur les archives de la fin du XVIIIe siècle, notamment les archives Carnot dans cet ouvrage.


    • 7 votes
      Jean Rigole Jean Rigole 10 décembre 2013 15:28

      @ Kamel
       
      Merci de prendre mes remarques en considération. Bien sûr, je n’ai rien de personnel contre vos deux invités que j’apprécie par ailleurs sur d’autres thématiques.
      Je rédige une trilogie dont le premier tome traite sur deux chapitres (200 pages) du sujet évoqué. Un ouvrage romancé qui se base sur des recherches historiques. Je ne manquerais pas de reprendre contact avec vous lorsque je serais parvenu à le faire publier (ce qui n’est pas gagné d’avance  smiley ).
      amicalement
      Jean Rigole


    • vote
      pegase pegase 20 novembre 2014 20:13

      @ Jean rigole, pour compléter tes connaissances .. 



      Charles 1er d’Orléans, Duc d’Orléans et demi frères de Dunois (un des lieutenants de Jeanne D’Arc), était emprisonné en Angleterre depuis la bataille d’Azincourt ... Il pouvait néanmoins envoyer et recevoir du courrier ; depuis sa geôle il avait donné l’ordre d’offrir une robe somptueuse à Jeanne.... Cette dernière évidemment très touchée, ne l’a portée qu’une seule fois et en avait fait cadeau à la ville d’Orléans ; la robe fut précieusement conservée jusqu’à la révolution où les révolutionnaires ont reçu ordre de la brûler sous les yeux scandalisés de la population ..

      étonnant non ? comme s’il fallait faire disparaitre au plus vite certains symboles !

    • 2 votes
      Piloun Piloun 10 décembre 2013 01:30

      J’aimerai beaucoup voir un débat entre Hillard et Benajam.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès